Livres
394 994
Comms
1 387 172
Membres
289 651

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le dernier hyver



Description ajoutée par x-Key 2017-10-01T15:34:08+02:00

Résumé

On dit que l'hiver vient. Peut-être le dernier pour les porteurs du chromosome Y...

Août 415 après J-C. : La ville d'Alexandrie s'assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d'exception, vient d'être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l'ensemble de ses écrits.

Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui, à travers les lieux et les époques, sème la mort sur son passage. Inéluctablement se relaient ceux qui, dans le sillage d'Hypatie, poursuivent son grand oeuvre et visent à accomplir son dessein.

Juillet 2018 : Marie, jeune biologiste, stagiaire à la police scientifique, se trouve confrontée à une succession de meurtres effroyables, aux côtés de Marc Brunier, homme étrange et commandant de police de la « crim » du Quai des Orfèvres. Peu à peu, l'étudiante découvre que sa propre vie entre en résonance avec ces meurtres.

Est-elle, malgré elle, un maillon de l'histoire amorcée à Alexandrie seize siècles auparavant ? Quel est ce secret transmis par Hypatie et au coeur duquel se retrouve Marie ? L'implacable destin peut-il être contrecarré ou « le dernier Hyver » mènera-t-il inéluctablement l'humanité à sa perte ?

(Source : Belfond)

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

Or
2 lecteurs

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par emeralda 2017-11-28T14:27:19+01:00
Or

J’ai choisi de lire ce livre pour des raisons très banales au départ. Un bon pitch et une couverture réussie qui m’a attiré l’œil.

Dès le début de ma lecture, j’ai été happée par l’intrigue. Ce roman est une sorte d’hybride et tout fonctionne à merveille alors que le mélange aurait pu très facilement tourner à l’indigestion. Le format « petit pavé » étant une ultime donnée qui ne plaide pas toujours en la faveur de certains récits qui gagneraient à subir une cure d’amaigrissement.

On a là un roman historique, un polar avec des données plutôt scientifiques (genre les Experts à Paris), un roman contemporain (avec des problématiques actuelles de société), des passages philosophiques…

C’est ambitieux comme projet et l’auteur est talentueux. Il kidnappe le lecteur, le ferre avec son style facile à lire, mais riche en données. Les plus curieux voudront toujours en apprendre plus. J’avoue faire partie de cette catégorie. J’avais tout pour que mon esprit soit bien réveillé et titillé au maximum.

J’ai apprécié aussi les multiples références glissées à chaque paragraphe ou presque. J’avais les mêmes et connaissant particulièrement bien Paris, je me suis donc d’autant plus immergée dans ces pages. J’y étais !

Fabrice Papillon nous fait voyager, en sus, dans les époques, mais tisse admirablement les liens entre elles. On n’est jamais perdu.

D’ailleurs tout est tellement bien relaté que la frontière entre la fiction et le réel, nous paraît encore plus ténue. Un tour de force pas facile à réaliser, mais que l’on ne sent pas du tout.

Attention livre culte en devenir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-11-13T09:23:26+01:00
Pas apprécié

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/11/10/le-dernier-hyver-fabrice-papillon/

Quand Stelda m’a prêté Le dernier hyver, j’ai bien pensé, rien qu’à la quatrième de couverture qu’il ne me plairait pas. Mais comme Vanessa en avait parlé en très bons termes sur son blog Le jardin de Natiora, je me suis dit que je me trompais peut-être et que j’allais peut-être avoir une bonne surprise.

Et en effet, j’y ai cru au début. Le roman de Fabrice Papillon est très bien documenté. On sent que l’auteur s’est vraiment investi dans son histoire et j’ai trouvé ça plutôt passionnant. Les personnages sont aussi plutôt intéressants, même si ça m’a agacée de voir que le personnage de Marie était trop parfait. Elle est trop belle, trop intelligente, trop trop (mais bon, mea culpa, je ne savais pas que cela se justifiait par la suite). Par ailleurs, j’ai bien aimé le personnage de Brunier, un flic qui s’est laissé bouffer par le travail, qui a vu sa famille voler en éclats et sa fille partir pour la Syrie.

L’enquête est intéressante et c’est tellement bien décrit qu’on croirait presque que l’on est une petite souris auprès d’eux. En revanche, c’est un peu comme pour ma lecture du Mystère Jérôme Bosch de Peter Dempf, je n’ai pas du tout accroché sur l’histoire. Comme je m’y attendais.

La prochaine fois que l’on me propose un thriller historique dans lequel plane la moindre ombre de secte ou religion secrète, je passe mon tour. Parce que même très bon, ce qui est le cas du Dernier hyver, je n’accroche pas. Et comme j’ai une PAL qui déborde, je ne vais pas persister en lisant des romans qui, je le sens, ne me plairont pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2017-11-09T19:13:09+01:00
Or

En 415 après JC, à Alexandrie, Hypatie une immense philosophe et mathématicienne se sait menacée. Malheureusement, des chrétiens se ruent sur elle et la tuent avant de la démembrer et de la brûler. Mais ses écrits sont préservés et transmis à travers le temps par de grands scientifiques et des femmes d’exceptions.

De nos jours, Marie commence son premier jour de stage dans la police. Et ça démarre fort avec le corps d’une jeune femme retrouvé démembré, brûlé, et ayant subi des sévices dignes de l’Inquisition.

Ce gros pavé m’a tout de suite attiré par sa couverture et je ne regrette absolument pas ma lecture. En plus, j’ai la chance de pouvoir le garder dans ma bibliothèque grâce la masse critique de Babelio et aux éditions Belfond, merci !

Ce roman, c’est à la fois du polars et du roman historique, avec une bonne dose de sciences et d’ésotérisme. Les termes sont précis et la vulgarisation scientifique nous permet à la fois de comprendre ce qui est technique sans qu’on ait l’impression d’être pris pour des idiots. J’ai beaucoup aimé le fait que de nombreux thèmes soient amenés, en partant des idées des philosophes de l’Antiquité jusqu’au monde moderne. De plus, je pense que ce roman arrive vraiment au bon moment, puisqu’on parle énormément de féminisme et de la place de la femme dans la société, un sujet abordés de différente façon tout au long du roman.

Quant à la fin, je l’ai trouvé un tout petit peu rapide, j’aurais aimé que l’auteur réponde à certaines questions que je me suis posée et qu’il y ait un peu plus de détail, mais j’ai également conscience que cela aurait alourdi le récit.

J’ai dévoré ce roman avec vraiment un grand plaisir, l’intrigue policière nous tient en haleine, le parcours historiques nous informe et nous intrigue, l’ésotérisme est un sujet intéressant et bien traité, comme la science, les recherches sur la génétique ou le troisième sexe.

Bref, j’ai vraiment eu du mal à lâcher mon roman et j’ai vraiment envie de vous le conseiller, c’est un roman beaucoup plus complexe et profond que d’autres qui se veulent polar ésotériques. Une véritable réussite !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Le dernier hyver" est sorti 2017-10-05T00:00:00+02:00
background Layer 1 05 Octobre

Date de sortie

Le dernier hyver

  • France : 2017-10-05 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 3
Extraits 0
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations