Livres
541 265
Membres
572 356

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Dernier Jardin, Tome 1 : Éphémère



Description ajoutée par naiky 2011-06-18T22:08:28+02:00

Résumé

Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?

Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l'espèce.

Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 575 lecteurs

extrait

« L'amour ne suffit pas à nous maintenir en vie. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ouaw. Qu'est-ce qui vient de se passer ?! Je viens de clore le roman Wither, et je crois qu'il va me falloir un petit moment avant de quitter son univers... Il est addictif, saisissant... Je ne sais plus trop quoi dire, sauf que faire mon avis sur ce livre va être compliqué je pense !

Wither... Depuis combien de temps je vous en parle ? Que ce soit sur Facebook ou sur le blog, je pense que les personnes qui me suivent n'ont pas pu y échapper. Depuis plusieurs mois déjà, je ne cachais pas mon désir de lire ce livre. Maintenant que c'est chose faite, je regrette de l'avoir terminé si vite. J'aurai dû m'en douter.

Et vous savez pourquoi je suis dans tout mes états là, maintenant ? Parce que Wither est spécial. C'est un roman dystopique, d'accord, mais il ouvre une nouvelle porte à ce genre littéraire. D'habitude, mes lectures ne me mènent pas dans un monde si nouveau, si puissant et si surprenant. Vous voulez sûrement savoir de quel genre d'univers je parle...

L'histoire se passe dans un monde où une maladie tue les femmes à vingt ans, et les hommes à vingt-cinq. Durant cette vie de courte durée, les femmes sont enlevées pour être forcées à des mariages polygames, à la prostitution, ou tout simplement tuée. Ces trois actions n'ont pour objectif que deux choses : permettre à l'humanité de ne pas s'éteindre ( comme les femmes tombent enceintes avec ou sans leur consentement ) et permettre de trouver des corps dans lesquels on tentera d'injecter un antidote pour éviter aux humains de disparaître totalement de la surface de la Terre.

C'est dans cet univers noir et terriblement choquant qu'on suit Rhine, une adolescente de seize qui va être enlevée et conduite dans un manoir magnifique, grand, plein de richesses. Mais comme tout dans le roman, cela n'est qu'une illusion. Rhine va être contrainte à se marier à Linden, un homme qui n'a plus que cinq ans à vivre et dont la première femme est mourante. Elle va découvrir que deux autres filles vont devenir ses "sœurs de mari". Jenna et Cecily. Elles sont respectivement âgées de dix-neuf et de ( seulement ! ) treize ans.

Au fur et à mesure de l'histoire, on va apprendre à connaître ces personnages, et à se lier à Rhine. C'est une héroïne attachante et touchante. On comprend ses sentiments et on n'hésite pas une seconde à se ranger à ses côtés.

Bien sûr, cette dernière va vite se rendre-compte du mensonge qui l'entoure, que tout n'est que tromperie et imposture. A cause de cette révélation et surtout du fait que Rowan, le frère jumeau de Rhine qui n'est pas au courant que sa sœur a été enlevée, lui manque atrocement, Rhine va tout faire pour s'enfuir. Mais avant qu'elle ne trouve un moyen de s'échapper, elle va apprendre à vivre dans cette nouvelle et immense maison.

Durant des mois, Rhine va profiter des jardins à couper le souffle, des chambres aménagées spécialement pour elles trois, et des serviteurs qui leur sont offerts. D'ailleurs, un des élément clé de l'histoire est caché dans cette catégorie : Gabriel. C'est la personne qui va tout faire basculer. Aussi bien Rhine que nous.

Je ne vais pas vous en dire plus sur l'histoire, car elle est trop belle pour être racontée et spoilée. Elle est belle, fascinante... Je pense qu'on ne ressort pas indemne de cette lecture. Les mots parfaits pour la qualifier serait sûrement qu'elle est... Magnifiquement gênante. Gênante... Ce mot résume tout. Elle a beau être superbement écrite, on a beau comprendre tous les personnages, l'intrigue n'en reste pas moins désagréable, mais au sens difficile à lire tant on a de la peine pour les personnes que l'on suit.

Alors oui, je ne peux que vous conseiller Wither. Les pages que recèle le roman sont aussi splendides que l'image de la couverture. Chaque ligne est à délecter, à apprécier jusqu'au bout tant chaque mot sonne comme une parcelle d'espoir, de lumière dans un océan de noirceur.

Une lecture palpitante et émouvante, qui nous laisse déguster le vrai goût des rêves et de l'existence.

Afficher en entier
Bronze

Magnifique livre ! Je l'ai lu d'un seul coup, je n'ai pas pu le lacher. J'ai tout de suite été plonger dans le monde de Rhine, un monde asser sombre où un virus tue les femmes à l'age de 20 ans et les hommes à l'age 25 ans. Rhine vit dans ce monde où toute la population est liée par le même destin. Un destin fatal. Le Mariage polygame m'a paru étrange au début, mais l'idée à été très bien developpée. Le Lien entre les "soeurs épouses" évoluent et se transforment en amitié et en confiance (surtout entre Rhine et Jenna).

A travers les yeux de Rhine, j'ai eu envie de detesté Linden Ashby pour tout ce qui est arrivé à Rhine, Cecily et Jenna, mais au bout d'un moment je me suis rendue compte que tout était la faute du maître Vaughn qui le manipule et lui raconte n'importe quoi. Linden est plutôt naif et sensible et croit tout ce que sont père lui dit..

J'ai beaucoup aimé la "relation" entre Gabriel et Rhine.

Je me pose de nombreuses questions, Est-ce-que Rhine accompagnée de Gabriel va réussir a retrouver sa maison et son frère ? Est-ce-qu'il vont avoir des problèmes ? (Je pense que oui)

Ephémère est un livre absolument génial, qu'il faut lire absolument si on aime les dystopies.

J'ai vraiment hâte de découvrir le tome 2 ;)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Ce n'est clairement pas un coup de cœur, il y a 7 mois, j'étais partagé entre j'aime et j'aime pas.. Le relirais-je ?

Après une relecture, la réponse est non.

J'adorais l'amitié entre Rose et Rhine, je pensais vraiment que le livre serait plus centré sur Rose mais non.. Dommage parce que c'est l'un des personnages que je regrette le plus j'aurais voulu en savoir davantage sur elle.

Afficher en entier
Or

Malgré un sujet assez frappant et aux aspects dérangeants, l'histoire est plaisante.

Début un peu fragile avec des formulations maladroites (on note l'apparition de nombreuses répétitions au cours des premiers chapitres), qui s'améliore au fil des pages.

Certains points restent à développer toutefois, notamment sur le monde qui les entoure : ils semblent penser être les quelques derniers survivants de l'humanité, cependant il n'en est sûrement rien ; ou encore l'origine de ce virus qui fauche les vies aussi sûrement que rapidement.

Spoiler(cliquez pour révéler)Il me semble que Linden est assez protégé dans son cocon il serait temps de lui révéler la vérité ! Seulement, seule Cecily étant toujours au manoir, ça ne risque pas d'arriver de sitôt...

Spoiler(cliquez pour révéler)Vaughn est vraiment tyrannique : certes il a perdu son fils aîné et ses épouses, certes il a l'espoir de sauver son cadet, mais absolument RIEN ne l'excuserait à faire ce que Rhine pense qu'il fait et dont j'espère que c'est bien évidemment sûr.

Les pages défilent, un semblant de parure sur les chapitres, le livre est très rapide à lire !

Afficher en entier
Bronze

Dans ce livre on rejoint un univers où les hommes ont combattu toute forme de maladie, mais après une première génération où ça avait marché, les descendants meurent à l'âge de 20 ans pour les femmes et 25 ans pour les hommes. Spoiler(cliquez pour révéler)J'aurai aimé en savoir plus sur l'origine de tout ça. J'espère qu'on en apprendra plus dans les prochains tomes.

L'histoire est intéressante et on cherche à savoir la suite.

Il y a quelques points que je n'ai pas apprécié mais au final ça va avec l'histoire.

Spoiler(cliquez pour révéler)Engrosser une gosse de 13 ans par exemple, mais au fond dans un monde où les femmes meurent à 20 ans, elles deviennent adultes dès qu'elles en sont capable je suppose.

Spoiler(cliquez pour révéler)Et puis ça aurait été trop demander que quelqu'un raconte à Linden la vérité derrière cette histoire d'épouse ? Elles ont été kidnappé puis les autres ont été tués. Il a 21 ans faudrait peut-être qu'il soit un peu informé de ce qu'il se passe quand il choisi des demoiselles à épouser.

Mais autrement j'ai passé un bon moment lors de ma lecture et je vais lire la suite.

Afficher en entier
Or

J'ai eu un gros coup de cœur pour ce livre! Il m'a fait beaucoup penser à la Sélection et au Joyau (deux autres séries que j'ai adorées).

Rhin s'est fait kidnappée et elle est maintenant forcée de vivre auprès de son mari imposé ainsi que de ses sœurs épouses dans un monde où les femmes vivent jusqu'à 20 ans et les hommes jusqu'à 25. J'ai beaucoup aimé le concept, j'ai adoré les personnages et j'ai hâte de lire la suite!

Afficher en entier
Bronze

Très bon livre qui change des thématiques habituel. Hâte de lire le deuxième tome.

Afficher en entier
Pas apprécié

C'est un très bon livre !

Il est très addictif, environ 8/10 heures de lecture, c'est pas mal !

Les personnages sont bien, pas excellent mais ça passe. Je pense que l'auteure aurait peut-être dû travailler plus en profondeur les caractères et les sentiments de chacun. Je trouve que ça manquait cruellement de sentiments, cela à mit un frein à la lecture, du sens où j'ai eu énormément de mal à me mettre dans la peau de Rhine.

Mais l'amitié que Rhine et Rose ont tissés m'a beaucoup touché, j'aurais voulu en lire d'avantage !

(Je ne sais pas si c'est moi mais je trouve que le Joyau de Amy Ewing lui ressemble beaucoup.)

Globalement ce livre est correct, la couverture est sophistiquée, jusqu'aux numéros des pages, c'est très beau.

Mais après est ce que ça vaut le coup de continuer la trilogie ?

Je ne sais pas. Plusieurs petits points font qu'il manque un plus..

Honnêtement, dans un an, je ne me vois pas dire : "Tiens, je vais relire cette trilogie."

Je pense que je vais attendre un peu et voir si j'ai "envie" de connaitre la suite ou si je préfère Spoiler(cliquez pour révéler)imaginer dans mon petit cerveau une fin heureuse pour Gabriel et Rhine

Afficher en entier
Lu aussi

Particulier. Aucun livre ne lui ressemble.

Afficher en entier
Lu aussi

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2020/05/16/le-dernier-jardin-t-1-ephemere-lauren-destefano/

Le dernier jardin est une saga dystopique où l’humanité, après avoir cru apprivoiser la nature à l’aide la science, la voit se retourner contre elle avec l’apparition d’un virus qui sévit depuis désormais plusieurs générations, et qui condamnent les hommes à ne pas vivre au-delà de vingt-cinq ans, contre vingt ans pour les femmes.

Malgré une idée de départ somme toute intéressante, je n’ai pas accroché à ce premier tome, Éphémère. On y suit Rhine, une adolescente de seize ans, sélectionnée avec Cecily et Jenna pour devenir les épouses d’un gouverneur domanial, et ainsi assurer la reproduction de l’espèce humaine.

Le problème de ce livre, c’est que rien n’est développé, et qu’en plus, il y a des incohérences. Au tout début, on apprend que les générations suivantes sont encore plus saines et vigoureuses que la génération d’origine, à l’exception du virus qui les fauche à la vingtaine. Or, par la suite, on se retrouve face à un Linden de faible constitution, et il est souvent question de fièvre, de maladie… De même, il faut se reproduire afin d’avoir plus de cobayes et de sujets d’études pour tenter de trouver un antidote à ce fléau, mais on commence d’entrée par abattre une camionnette pleine de filles, parmi lesquelles seules trois sont destinées à devenir des mères porteuses ?

Tout au long de l’histoire, Rhine a pour objectif de s’échapper de la prison dorée dans laquelle elle a été enfermée. Si Linden, son mari forcé, ne se révèle pas particulièrement désagréable (il est plutôt bienveillant, crédule et facile à manipuler), elle doit affronter le « redoutable » maître Vaughn (le père de Linden), qui surveille les épouses et mène de sordides expériences au sous-sol.

Je mets redoutable entre guillemets, parce que lui comme tout le reste n’est pas particulièrement creusé. L’évasion de Rhine consiste à attendre, faire les yeux doux à son mari dans l’espoir de gagner sa confiance, et sa seule action concrète avant la fin du livre consiste en une tentative passablement stupide et insensée qui se soldera (évidemment) par un échec.

On attend, on attend… Tout cela pour une fin expédiée avec une facilité déconcertante. Sérieusement ? C’est tout ? Pire encore, je dois bien avouer qu’au fil des pages, j’étais devenue indifférente au sort de cette parfaite comédienne manipulatrice que s’avère être Rhine. Ce qui m’intéressait surtout, c’était Vaughn, ses sous-sols et… rien. Même quand Rhine va y faire un tour, je m’étais préparée à ce qu’elle y découvre des choses effroyables, mais non, elle se contente de déambuler dans les couloirs jusqu’à tomber sur la personne qu’elle recherche.

Si c’est une ruse pour nous pousser à lire la suite dans l’espoir d’obtenir (enfin) des réponses, c’est raté en ce qui me concerne, parce que ma curiosité ne l’emporte pas sur mon absence d’intérêt quant au sort des personnages, en particulier celui de Rhine, dont je suis à peu près certaine que les yeux vairons conduiront à une sorte d’immunité ou à l’antidote, et de Gabriel, qui est selon moi doté du charisme et de la profondeur d’une plante verte…

Seule Cecily se démarque un peu de ces deux-là, elle est souvent insupportable et versatile, mais au moins, cela la rend moins lisse. Malgré tout, je ne poursuivrai pas avec les tomes suivants, et je ne recommande pas non plus cette dystopie. Je pense qu’il est possible de trouver bien mieux.

Afficher en entier
Pas apprécié

Ce livre est peut être passé sous les yeux au mauvais moment ! Peut être l’aurais je lu il y a quelques années en étant moins mûre et ayant moins de livres à comparer, j’aurais davantage apprécié.

Mais en tout cas je l’ai abandonné à 20% du livre ... Je n’arrive pas à m’attacher aux personnages, l’univers ne s’est pas approfondie suffisamment et il y a déjà pas mal d’incohérences.

En effet on ne sait pas du tout comment la terre en est arrivé là ... quel virus ? Quelle année ? Etc ... et puis ok elle n’est fait kidnapper mais à quel moment elle a révélé son âge et son identité. Elle se réveille et ooooh Rhine tu es réveillée on t’a choisi car tu as 16ans...... euh ok ?!?!?

Bref dommage le thème et scénario était pourtant très intéressant mais n’a clairement pas été approfondi !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Dernier Jardin, Tome 1 : Éphémère

  • France : 2011-08-19 (Français)
  • France : 2016-11-16 - Poche (Français)
  • Canada : 2011-09-14 (Français)
  • USA : 2011-03-22 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Wither - Anglais
  • The Chemical Garden, Book 1 : Wither - Anglais

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2575
Commentaires 478
extraits 83
Evaluations 713
Note globale 8.01 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode