Livres
462 169
Membres
419 185

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Ce roman ne laisse pas indifférent (j'aime à croire que nul ne saurait rester de marbre face à lui). L'objectif de Hugo est clair : écrire un texte contre la peine de mort, non pas en multipliant les arguments en défaveur de la peine capitale mais en faisant ressentir toute la détresse, le désespoir d'un condamné à mort qui, peut-être, n'est pas si différent de nous. Persuader plutôt que convaincre ; l'émotion avant la raison. C'est d'ailleurs celle-là qui pousse Hugo à rédiger un tel texte, comme il l'écrit dans sa préface, et non celle-ci. (Ce qui permettrait de faire un intéressant parallèle avec Claude Gueux, roman où l'argumentation et la raison sont davantage choisies)

Une fois encore, Hugo arrive à véhiculer des émotions tout au long de ses mots et crée une atmosphère morbide, angoissante, presque infernale. Il en tire alors toute l'absurdité d'une telle peine : le condamné ne songe même plus à son crime - dont il ne fait presque jamais mention - et ne s'en repentit donc pas ; quelle est donc l'utilité d'une telle peine si ce n'est, selon le point de vue du roman, nourrir une foule avide de spectacle ? Car la foule, spectatrice, "buveuse de sang", demeure très présente ; elle finit même par sembler dépourvue de toute empathie, souhaitant seulement se délecter d'une mort sanglante. Mais n'est-ce pas là les attributs que l'on donne d'ordinaire à un meurtrier ? Les "rôles" en sont inversés, et le condamné semble plus humain que la masse que l'on laisse vivre.

Spoiler(cliquez pour révéler) J'ai dit plus haut que le narrateur n'apparaissait pas comme si différent du lecteur : l'astuce judicieuse de l'auteur est de ne pas singulariser son protagoniste. Ainsi il ne nous conte non pas son histoire personnelle mais le définit par certains élément qui pourraient correspondre à presque chaque homme ou femme : l'angoisse face à une mort qui n'est pas acceptée (et non "naturelle"), l'amour également qu'il porte à son enfant (dont le prénom est si commun qu'il contribue encore à universaliser le narrateur), cette vision idéalisée qu'il a de son enfance... Ainsi l'empathie en est d'autant plus forte; la rhétorique également : ce n'est pas une personne précise qui est dans une telle souffrance ; il s'agit de chaque condamné à mort ; il s'agit de n'importe qui.

En somme, un court roman intéressant, émouvant et contenant - comme toujours avec l'auteur - de multiples réflexions qui hélas demeurent encore d'actualité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loulou120109 2019-05-14T16:43:38+02:00
Lu aussi

J'aime bien le style de Victor Hugo. Mais là j'ai eu du mal à m'attacher au personnage. L'histoire est bien faite mais j'avoue que ce n'est pas trop mon univers. Je préfère "Notre Dame de Paris".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -minicoco- 2019-05-04T11:30:53+02:00
Bronze

Dans ce livre, Victor HUGO décrit les derniers jours, heure par heure, d’un condamné à mort. Il évoque le ressenti de cet homme, comme s’il était lui. Il parle à travers lui mais ne spécifie rien par rapport à sa vie passée ni aux raisons de sa condamnation. Il met en avant la peur, l’angoisse, l’horreur insoutenable que sont susceptibles d’éprouver les condamnés à mort, et l’inhumanité de la justice, en utilisant ce personnage dont nous ne savons rien de particulier. Nous apprenons juste que l’homme est cultivé, qu’il est donc sûrement issu de la bourgeoisie, et qu’il a une petite fille de quatre ans qu’il regrette d’abandonner.

Victor HUGO utilise beaucoup de mots comme « supplice » ou « souffrance » pour parler de cette période où le condamné attend la mort.

Il veut choquer le lecteur et créer l’émoi en montrant l’horreur dans laquelle vivent les criminels condamnés.

L'auteur a choisi ce sujet pour sa dimension hautement dramatique. En effet, il se positionne clairement contre la peine de mort, et utilise tous les moyens pour la dénoncer et inciter les gens à le suivre dans ce combat. Ce roman est une des œuvres qu’il a réalisées pour s’exprimer politiquement sur ce sujet sensible. Il dénonce aussi l'absurdité de la société de son époque qui « rit et applaudit » aux exécutions, ainsi que son indécence face à la joie éprouvée lors de la mise à mort d’un des « leurs ».

L’homme n'a ni nom, ni crime défini mais dans six semaines, il sera guillotiné. Cela montre la force du roman; sans même connaître le personnage, on s’identifie à lui et sa situation nous révolte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PrincesseMx 2019-04-12T17:45:54+02:00
Lu aussi

Ce livre est fait pour toute personne aimant les grands classiques et surtout, le style d'écriture de V. Hugo.

[/spoiler] J'ai adoré lire ce plaidoyer contre le peine de mort présente fortement en France au 19e s. à travers les émotions d'un prisonnier vivant ce triste sort.

[/spoiler] S'attacher au personnage fut assez facile de par l'omission voulue par l'auteur de certains points nous permettant de ne pas juger et ainsi bien comprendre la cruauté du geste de la peine de mort.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KatyMiny 2019-04-04T12:32:10+02:00
Argent

Un très bon livre, captivant, émouvant. C'est une bonne lecture, courte qui est passionnante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lindorie 2019-03-07T10:58:36+01:00
Bronze

Très beau livre, très émouvant. On se retrouve très vite dans la peau du personnage, avec ses tortures, ses angoisses en espérant une fin différentes. Puis au long des pages, on perd espoirs comme le condamnés. Nous ne savons pas les crimes qui l'a commis, on ne peux donc que suivre cette fatalité sans échappatoires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pilou62200 2019-03-02T09:38:35+01:00
Bronze

Un très beau plaidoyer contre la peine de mort.

Victor Hugo ne se concentre pas sur ce qu'aurait pu faire le condamné, sur ce qui lui aurait valu cette peine, mais sur ce que représente la peine de mort.

Car finalement, la problématique de la peine de mort est bien la !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marianne76 2019-02-26T19:40:21+01:00
Lu aussi

Un livre lu au collège qui m'avait paru assez noir et sombre, je me souviens avoir eu un peu de mal à le lire. Mais il apporte beaucoup d'émotion et de réflexion.

Afficher en entier
Bronze

Ce livre apporte une réflexion sur la peine de mort et la société. J'aurais aimé qu'il y ait plus de profondeur sur ce que ressent le prisonnier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -Meline- 2019-02-04T07:38:15+01:00
Or

Un livre émouvant qui nous fait réfléchir sur la condition d'être humain et notre rapport la mort.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode