Livres
475 224
Membres
452 575

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par sandy2312 2010-03-27T18:46:16+01:00

Ils disent que ce n'est rien, qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, que la mort de cette façon est bien simplifiée. Eh! qu'est-ce donc que cette agonie de six semaines et ce râle de tout un jour? Qu'est-ce que les angoisses de cette journée irréparable, qui s'écoule si lentement et si vite? Qu'est-ce que cette échelle de torture qui aboutit à l'échafaud?

Apparemment ce n'est pas là souffrir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fyerise 2015-02-17T00:33:04+01:00

– Chapeaux bas ! chapeaux bas ! criaient mille bouches ensemble. – Comme pour le roi.

Alors j’ai ri horriblement aussi, moi, et j’ai dit au prêtre :

– Eux les chapeaux, moi la tête.

[...]

On louait des tables, des chaises, des échafaudages, des charrettes. Tout pliait de spectateurs. Des marchands de sang humain criaient à tue-tête :

– Qui veut des places ?

Une rage m’a pris contre ce peuple. J’ai eu envie de leur crier :

– Qui veut la mienne ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par feeclochettte 2013-07-06T14:41:14+02:00

"- Eh bien ! m'a-t-il dit, à quoi pensez-vous donc ?

- Je pense, ai-je répondu, que je ne penserai plus ce soir."

Afficher en entier
Extrait ajouté par feeclochettte 2013-07-02T20:21:00+02:00

Les hommes, je me rappelle l'avoir lu dans je ne sais quel livre où il n'y avait que cela de bon, les hommes sont tous condamnés à mort avec des sursis indéfinis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par feeclochettte 2013-07-06T14:39:11+02:00

J'ai une maladie, une maladie mortelle, une maladie faite de la main des hommes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lisylee 2012-05-06T16:19:59+02:00

Que ce que j'écris puisse être un jour utile à d'autres, que cela arrête le juge prés à juger,que cela sauve des malheureux, innocents ou coupables, de l'agonie à laquelle je suis condamné...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Livrovore06 2017-06-27T09:31:23+02:00

Que les criminalistes les plus entêtés y fassent attention, depuis un siècle la peine de mort va s'amoindrissant. Elle se fait presque douce. Signe de décrépitude. Signe de faiblesse. Signe de mort prochaine. La torture a disparu. La roue a disparu. La potence a disparu. Chose étrange ! La guillotine elle-même est un progrès.

M. Guillotin était un philanthrope.

Afficher en entier

Ce mur, c'est de la prison en pierre; cette porte, c'est de la prison en bois; ces guichetiers, c'est de la prison en chair et en os. La prison est une espèce d'être horrible, complet, indivisible, moitié maison, moitié homme. Je suis sa proie; elle me couvre, elle m'enlace de tous ses replis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2014-03-05T21:31:26+01:00

Les bourreaux sont des hommes très doux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Root 2018-04-14T15:11:54+02:00

Et puis, on ne souffre pas, en sont-ils surs ? Qui le leur a dit ? Conte-t-on que jamais une tête coupée se soit dressée sanglante au bord du panier, et qu'elle ait crié au peuple:

Cela ne fait pas mal !

Y a-t-il des morts de leur façon qui soient venus les remercier et leur dire: c'est bien inventé. Tenez-vous-en là. La mécanique est bonne .

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode