Livres
472 768
Membres
445 756

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Dernier Roi des Juifs



Description ajoutée par Lilou 2012-04-06T20:36:41+02:00

Résumé

On connaît son grand-père Hérode (célèbre grâce aux Évangiles), sa fille Bérénice (célèbre grâce à Corneille et Racine), son maître le grand philosophe Philon d’Alexandrie, mais l’Histoire a passé sous silence Agrippa. Pourtant, Marcus Julius Agrippa fut le dernier roi à avoir régné sur la Palestine et à avoir fédéré la diaspora juive de l’Empire romain, bref le dernier roi des juifs. Son règne fut court (39-44) mais une parenthèse heureuse : à sa mort, la Palestine se désagrège, un million de juifs périssent dans la guerre avec Rome, Jérusalem est détruite, le judaïsme s’efface devant le christianisme.

Tour à tour adulé et haï, libertin et escroc, craint et pourchassé, riche et ruiné… la vie d’Agrippa est un roman. Ou plutôt oscille entre la comédie et la tragédie. Il est élevé dans le faste du palais d’Hérode, grand-père fascinant et cruel qui assassinera le père d’Agrippa. Il passe une partie de son enfance et son adolescence à Rome où il s’encanaille avec Drusus le fils de l’empereur Tibère. Quand Drusus succombe à ses excès, Tibère accuse Agrippa d’avoir débauché son fils. Désavoué, il se réfugie à Malatha, dans le désert d’Idumée, où, isolé et ruiné, il tente de mettre fin à ses jours. Puis il se cache à Alexandrie, où Philon devient son maître et lui enseigne le sens et la valeur du judaïsme. Quand, après un long règne, Tibère meurt, Caligula monte sur le trône et nomme Agrippa roi de plusieurs provinces de Palestine. Un retour en grâce de courte durée car Caligula et Agrippa ne tardent pas à s’affronter au sujet des juifs dans l’Empire romain. Agrippa perd une nouvelle fois la confiance de l’empereur. Il devra attendre le couronnement de son ami d’enfance, Claude, pour réaliser son rêve : régner sur la Palestine, un royaume plus grand qu’Israël aujourd’hui, peuplé de plus d’un million de juifs. En 41, Agrippa entre triomphant par la porte de Jaffa dans le Temple de Jérusalem. Les juifs, pour la première fois depuis Hérode, et pour la dernière fois, ont un royaume et un roi. Mais pas pour longtemps car en 44, Agrippa meurt empoisonné.

Première biographie de ce personnage central de l’Antiquité, Le dernier roi des juifs se lit comme un grand roman d’aventure, au coeur du premier siècle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Roza-Maria 2014-09-25T02:56:08+02:00
Argent

Un très bon livre !

En achetant Le Dernier Roi des Juifs, je m’attendais à un vrai roman, mais c’est en fait une biographie « mise en scène », ce qui n’est pas tout à fait écrit comme une biographie traditionnel mais c’est aussi très loin d’une biographie romancée.

J’ai passé un très bon moment avec ce livre, il m’a appris des tas de choses sur des personnages qui me fascine mais dont je n’avais pas encore trouvée le temps de me pencher : Caligula, Tibère, Claude, Auguste mais aussi et surtout sur le roi Agrippa et sur l’histoire des Juifs.

Nous découvrons ici l’histoire de Marcus Julius Agrippa, aussi appelé Hérode, et non il ne s’agit pas du général de l’empereur Auguste pour ceux qui connaissent un peu l’histoire romaine, mais d’un prince de Judée oublié de l’histoire, car il n’a jamais connu de grande bataille ni de grandes conquêtes. C’était un roi tranquille qui à eu son lot de problèmes au sein de la famille impériale romaine mais qui à su régner sur la Judée avec bienveillance et intelligence.

J’ai découvert le personnage d’Hérode Agrippa – je l’appellerais ainsi car quand je dis juste Agrippa, je pense trop au général romain – dans la série TV des années 70 I Claudius. Je ne connaissais pas du tout cette personnalité et étant un de mes personnages favoris de la série, j’ai voulu en apprendre plus sur lui, aussi étais-je folle de joie en découvrant que le directeur des éditions JC Lattès à écrit lui-même un roman sur cet homme. J’ai adorée le style d’écriture de l’auteur, il à une plume entraînante et vivifiante, le défaut des biographies c’est qu’avec la vague d’infos et de détails qu’on apprend, on à généralement tendance à s’ennuyer mais avec Jean-Claude Lattès, ce n’est pas du tout le cas, lire ce livre est un vraie petit plaisir, ça se lit comme de l’eau, il à une manière de mettre les choses en place que le tout en devient fascinant et captivant !

Certes, quelques fois il s’égare sur des personnages un peu inintéressants et ce n’est pas non plus le meilleur livre sur l’Antiquité que j’ai pu lire, ce n’est pas un coup de cœur mais c’est une très bonne et très agréable lecture, très instructif et facile à lire – une bénédiction pour une biographie ! – j’ai appris des tas de choses avec facilité et j’ai passé un moment génial et pour cela j’en remercie l’auteur et son talent.

A lire absolument pour en apprendre plus sur l’histoire des Juifs !

Afficher en entier

Date de sortie

Le Dernier Roi des Juifs

  • France : 2013-04-05 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 2
Commentaires 1
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode