Livres
506 657
Membres
515 021

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Destin des coeurs perdus, Tome 2 : La Rebelle de Castel Dark



Description ajoutée par Jc-2 2019-06-25T15:30:00+02:00

Résumé

Aelis de Percival fuit son pays natal afin de rejoindre sa sœur Jane. À bord du Goéland, elle fait la connaissance du capitaine Sadler. Néanmoins, la jeune femme poursuit un seul but : attirer Arthur de Templeton en France.

Entre l’amour et la vengeance, Aelis trouvera-t-elle le courage d’affronter ses démons ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 31 lecteurs

Extrait

Sa mère lui avait dit un jour qu’on ne mourait pas d’amour, mais parviendrait-il à vivre sans ?

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Jc-2 2019-07-06T12:18:42+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Dans la continuité immédiate du premier volet on fait le lien aussitôt. Aélis porte un lourd fardeau et sa réponse à Arthur de Templeton constitue un premier arc passionnant.

Presque en filigrane la seconde génération trouve sa place et on sait à la fin de cet épisode vers qui les projecteurs vont se tourner ensuite.

J’ai bien aimé les inserts historiques, le contexte détaillé comme les tenues et on se projette bien aux côtés de ces pourtant nombreux protagonistes. La vulgarité n’est pas de mise même dans les scènes les plus crues. On n’a pas de tableau morbide malgré un épisode de peste. Souvent les suites souffrent la comparaison avec le premier épisode et comme celui-ci joue un rôle de charnière entre les générations il souffre peut-être d’un rythme parfois trop soutenu sur la fin. Mais c’est quelque chose qui ne gâche pas la lecture de cet opus. On est curieux de voir comment chacun va parvenir à faire face au destin et si quelques coeurs parviendront à se retrouver

Afficher en entier
Argent

J’ai beaucoup aimé le premier tome et la suite ne m’a pas déçue ! La sauce a bien pris et a ravi mes papilles en cette période où la lecture ne me m’apportait plus le réconfort habituel. Tout n’a pas été parfait certes, mais quel livre peut prétendre à la perfection ? Le personnage un peu noir d’Aelis peut poser problème à certains lecteurs, ses actes immoraux peuvent horripiler, choquer… Et pourtant…qui ne ferait tout pour protéger les siens ou le pire pour les venger. On accepte plus ces actes venant d’un héros et on lui trouve même des excuses voire l’absoudre…

Pour ma part, je n’ai éprouvé qu’admiration pour le courage d’Aelis, pour l’amour de sa famille, son abnégation et ses sacrifices… Sa bravoure à aller au devant de ses ennemis surtout à une période où la femme était considérée comme femme-objet, une matrice à procréer point… Bref, cet opus n’est que rebondissements, une suite d’événements, porteuse de joie, de peine, d’amour, de désir, de haine, de trahison voire de déceptions ! Une suite qui accroche et qui donne envie de survoler les pages pour en savoir plus.

Le personnage d’Aelis a un peu de la magie d’Angélique, la marquise des anges et un peu de celle de Marianne ! Tout comme elles, Aelis a repris son destin en main après avoir connu trahison et a tout perdu, fortune et parents. Elle a trébuché mais jamais chuté bien bas, a flirté avec l’enfer sans jamais baigner dans son marasme, pour se relever plus forte que jamais. Elle aussi a fui le persécuteur de ses proches, a traversé tempête, moult périls et passion pour se reconstruire et mieux préparer sa vengeance. Elle a de leur douceur, leur férocité, mais aussi de leur sensualité et leur pouvoir de séduction ! Aelis a de multiples facettes, la femme douce et amoureuse, la femme passionnée et dure qui brûle de vengeance, la femme-enfant qui a perdu son innocence trop tôt, la fille intrépide, la rebelle qui n’a cure des convenances ni de bienséance… Toutes ces qualités ne peuvent qu’attiser mon admiration malgré le chemin épineux et malsain qu’elle a entrepris pour arriver à son but.

Bref, je ne m’étale pas plus, je vous laisse découvrir cette fiction historique saupoudrée d’aventures et d’une passion amoureuse des plus délicieuses… Une romance historique qui incarne certaines couleurs de l’arc-en-ciel : Sanguine comme la vengeance qui brûle comme une chandelle incandescente, noire comme l’âme du persécuteur, jaune comme ces moments de joie et d’insouciance, vert comme l’espoir de cet amour naissant qui apaise, orange comme la confiance, la méfiance, le doute, l’audace, en somme tous ces sentiments contradictoires qui troublent l’âme perdue d’Aelis. Et en fin, bleue comme la traversée des cieux et des mers de sérénité !

Merci à JS Staignier pour cette belle romance historique que je vous recommande. Un plaisir fou à lire la plume talentueuse de cette auteure !

Mya

Afficher en entier
Diamant

J'ai terminée ce 2ème tome, et toujours un coup de cœur pour moi. Dans ce tome,l'auteur nous parles principalement de Aelis, Jane et les enfants de Ilyana et Thomas.

Aelis va fuire Castel Dark avec ses neveux et nièces pour rejoindre Jane à Paris. Jane et son mari vont adopter ces neveux et nièces comme son frère et sa soeur ont étaient tuées dans l'attaque de Castel Dark. Aelis va préparer sa vengeance pour le meurtre de sa famille et va faire une belle rencontre qui va la chamboulée.

Je vous en dis pas plus,juste que dans ce tome, il y a plus de scènes atroces avec un peu de sexe que je trouve bien car ça donne un peu de piment dans la lecture, de l'amour et beaucoup de rebondissements.

Afficher en entier
Or

Ce second volet s’ouvre sur Aelis qui a donc fui la demeure familiale « Castel Dark » après que cette raclure de bidet d’Arthur de Templeton, le mari de sa défunte sœur, ait assassiné toute sa famille. Assassiné ? Non : MA-SSA-CRE ! (petite pensée émue pour Ilyana et Emmet).

Aelis a donc fui avec quelques servantes et tous ses neveux, petits enfants innocents, qu’elle a sauvés de la sauvagerie d’Arthur. Elle se retrouve à bord du navire du capitaine Brett Sadler (Brett en fait c’est un surnom et son vrai prénom… je dis rien je vous laisse découvrir ? ). Aelis et Brett ou le destin d’amoureux contrariés.

L’auteure nous entraine dans le premier quart du livre dans cette romance entre Aélis et Brett. Une romance à cent à l’heure, une passion débridée entre ces deux êtres de milieux opposés voire incompatibles. Le lecteur est accroché à cette histoire qui s’est créée entre eux et les pages défilent à toute vitesse.

Mais Aélis a l’esprit occupé par une seule chose : la vengeance. Tous les moyens sont bons pour y parvenir, y compris sacrifier ses désirs et se sacrifier, elle. Alors, une fois arrivée chez sa sœur Jane et son mari Edmond, elle va, entrainée par l’esprit de sa grand-mère Eryne, mettre son plan à exécution.

A partir de là, le sadisme de l’auteure reprend le dessus et va malmener son lecteur et ses personnages. La nature d’Aelis est formidable, elle vous entraine avec elle. J’ai eu l’impression d’être montée sur un cheval sauvage et de foncer à toute allure. Les pages ont défilé et je suis arrivée à la fin s’en m’en rendre compte.

J’aurais tendance à penser que ce second volume est encore meilleur que le premier et je me dis que le troisième va être une apothéose.

Autant je n’avais accordé que peu d’importance à Jane, la sœur d’Aelis, dans le premier tome, autant ici je l’ai redécouverte et j’ai sincèrement adoré ce personnage. Elle a une nature fougueuse que je crois réprimée, et est très intelligente et maline. Elle m’a fait rire à plusieurs reprises.

Aelis est la femme forte que j’attendais mais avec ses faiblesses qui la rendent humaine et attachante. Elle a une répartie incroyable et une force de caractère que je lui envie presque. La douleur qui est en elle m’a profondément émue. J’aime les héroïnes dont la souffrance est contenue et intériorisée. Ce hurlement silencieux de leur âme c’est tout ce que j’aime. Et l’auteure a une manière très juste de nous exposer le cœur dévasté d’Aelis.

Et Brett : quel homme, mais quel homme !!! On en oublierait presque Emmett. Un fort caractère, bien de sa personne, et poète en plus ! J’ai adoré ! Merci J.C, mais je ne te remercie pas pour le sort que tu lui as réservé !

Nous suivons également l’évolution de Colin, William, Clayton et Eulalie, les rescapés du massacre de Castel Dark, mais je crois que leur sort sera définitivement scellé dans le prochain volet. L’auteure les ayant plus ou moins épargnés dans ce tome 2, je crains pour la suite !!!

En résumé, une lecture addictive, un vrai page-turner ! La plume de J.C. est toujours aussi incisive, dynamique. La narration et les dialogues sont impeccables. Les détails historiques qui jalonnent l’histoire sont bien placés : l’auteure a savamment dosé le « ni trop ni trop peu », et la justesse.

La couverture est magnifique comme toujours.

Ce fut un vrai plaisir que de chroniquer ce roman

Afficher en entier
Lu aussi

Dans ce second tome nous retrouvons la jeune Aelis de Percival qui part affronter son destin et mener à bien son désir de vengeance envers celui qui a massacré sa famille.

Aelis est plus déterminée que jamais. Elle a, pour l'époque, une indépendance et une force de caractère qui peut dérouter. Les puristes du genre historique diraient sûrement que cela ne colle pas. Je ne suis pas de cet avis. Je trouve que cela est rafraichissant et donne du pep's à l'histoire, d'autant que celle-ci est extrêmement bien construite et chaque évènement a une cohérence pour la suite. Je me suis beaucoup attachée à ce bout de femme qui a dû faire face à des choix cornéliens et a parfois dû se sacrifier pour mener à bien son projet. J'ai souffert avec elle des certains de ses choix, été révoltée par le comportement de certaines personnes, mais à chaque instant j'ai été emportée par son histoire. Chacune de ses émotions a raisonnée en moi tellement ma lecture a été immersive.

Un récit bien documenté, construit dans le soucis du détail que ce soit dans les lieux, les personnages, les évènements. Nous arrivons facilement à nous représenter les lieux et les personnes.

Un brin de surnaturel qui ne choque pas et qui cadre bien avec l'histoire et lui donne une nouvelle dimension.

Aelis arrivera-t-elle à ses fins ? Il va falloir aller le découvrir en allant faire la connaissance de la rebelle de Castel Dark.

Une histoire qui m'a fait vibrer de mille émotions, et une fin qui donne envie d'aller plus loin et de vite les retrouver dans le prochain tome.

Merci beaucoup à l'auteure, une fois de plus je suis conquise :)

Afficher en entier
Diamant

https://byladiesbooks.blogspot.com/2019/10/le-destin-des-coeurs-perdus-2-la.html

Après la fin du tome 1 où l'auteure nous laisse avec des envies de meurtres !

Nous retrouvons Aelis dans la bateau de Brett, Aelis a tout perdu cette nuit là et elle a décidé de se venger mais une simple vengeance serait bien trop simple pour cette Milady !

Elle ne veut pas voir son ennemi mourir d'une mort douce elle veut le voir souffrir qu'il meurt comme il a vécu ! Je ne peux pas vous dévoiler la trame de cette histoire au risque de vous spoiler mais son ennemi était le diable en personne et des fois il faut savoir pactiser avec le diable pour pouvoir arrive à ses fins !

Alors oui cette vengeance ne plaira pas à tout le monde mais moi je les trouve juste ! Elle a fait de lui ce qu'elle voulait ! Pour qu'il puisse mourir comme il a vécu !

Aelis est la rebelle de la famille une jeune femme pleine de fougue mais aussi remplie de sentiments et de douceur qu'elle cache sous cette carapace! Elle va devoir faire taire ses sentiments naissant pour le beau capitaine Berrett, même si elle se montre parfois trop dur avec lui elle a fait une promesse aux siens elles ne peut pas les décevoir et veux voir leurs âmes reposer enfin en paix !

On retrouve aussi Jane sa grande soeur qui vit à Paris avec son mari Edmond . Jane est une bonne croyante et désespère de voir sa soeur devenir enfin une femme digne de ce nom !

On apprend aussi plus sur les plus jeunes héritiers de castle dark ! Et je pense que le tome 3 va être haut en couleur avec le caractère des héritiers !

J'ai vraiment adoré ce livre une pépite qui se dévore d'une seule traite !Aelis est une héroïne comme je les aime ! Avec du caractère une femme rebelle et magnifique qui va faire se damner plus d'un homme sur son passage mais son coeur n'appartient qu'à un seul homme depuis le début n'oublie pas ça ! Aelis a la tête sur les épaules elle sat ce que veut et s'en fout des jugements des autres ! Elle assume ses choix qu'ils soient bons ou mauvais !

La plume de JC staignier est toujours aussi Addictive ! Son histoire est sublime elle nous raconte aussi bien la vie mouvementée dAelis, que la vie de la reine ! Elle arrive à jongler entre les personnages sans qu'on soit perdu tout est bien expliqué ! Tour simplement si vous avez adoré le tome 1, foncez lire le tome 2 ! Il est différent mais tour aussi génial !

Afficher en entier
Or

une superbe lecture et une vengeance qui a comblé mon petit cœur malmené dans le tome précèdent. Des personnages attachants qu’on voit grandir et murir au fil des années passés, une intrigue haletante et prenante au cœur d’une époque lointaine, une plume captivante et envoutante. Se tome ma particulièrement séduite et son côté plus calme que le premier permet de faire redescendre la pression, même si dans celui-ci aussi, il y a des rebondissements auquel ont ne s’attend pas ! j’ai hâte de lire le tome suivant et de voir se qu’il adviendra de tous ses personnages incroyables !

Afficher en entier
Or

Chronique entière ici : https://lacoccilectrice.wordpress.com/2020/04/02/112-la-rebelle-de-castel-dark-de-jc-staignier-t2/

Un deuxième tome très bon et vraiment super à lire. Il n’est pas écrit sur le même ton que le premier qui reste vraiment dur alors que j’ai trouvé celui-ci un peu plus léger et relativement plus agréable aux niveaux des émotions ressenties. J’ai été à fond derrière la vengeance d’Aelis et je n’ai pas été déçue même si j’aurais peut-être aimé qu’elle prenne encore plus de temps à ça. C’était assez évidemment mais je suis une vicieuse, j’aime quand les mauvais souffrent héhé ! Le style était toujours aussi top à lire, j’avais très envie de savoir la suite à chaque page et j’ai été vraiment emportée par la « grande » romance de l’histoire et tous leurs tracas ! Bien joué hâte de lire la suite du tome 3 puisque je l’ai…déjà commencé mdr !

Afficher en entier
Or

Après avoir découvert l’autrice au fil de son premier tome qui m’a littéralement mis un uppercut, (non, sans exagérer elle a une plume et un scénario qui ne peuvent que réveiller son lecteur!), j’ai hésité une fraction de seconde à poursuivre ma lecture de cette saga qui piétine nos petits cœurs sensibles de lecteurs. Mais comme vous pouvez le constater j’ai décidé de poursuivre malgré la peur de ce que l’autrice allait réserver à ses personnages. La curiosité à pris le dessus et je dois reconnaître que la plume addictive de l’autrice a fait pencher la balance de son côté.

/ Attention risque de spoïl si vous n’avez pas lu le premier tome /

Nous retrouvons donc Aelis en route pour la France après qu’elle ait fuit Castel Dark après le massacre des siens. Durant la traversée elle rencontre Brett, beau capitaine qui fait chavirer son coeur mais la belle ne se laisse pas détourner de son objectif. Fidèle à sa promesse, à sa famille, à sa vengeance, Aelis, sous l’égide du fantôme de sa grand-mère, va élaborer un plan tortueux pour faire payer ses crimes à l’auteur de ses cauchemars. Après l’adolescente rebelle du tome 1, c’est une femme affirmée que nous retrouvons et que nous apprenons à apprivoiser. Son franc parler peut déranger, choquer mais c’est un personnage coup de cœur pour moi. Un esprit d’homme dans un corps de femme, ou bien une femme libérée qui revendique son indépendance faisant fi de la bienséance, voilà comment nous pouvons la qualifier.

Le rythme s’étale de nouveau sur plusieurs années, on prends plaisir à découvrir Jane, dernière soeur vivante d’Aelis, et à profiter de ce séjour en sa demeure pour se reconstruire et prendre des forces. Le fait qu’elle prenne le relais avec les enfants permet à Aelis d’être totalement libre pour mener à bien sa mission de vengeance. Et je dois dire qu’elle va la mener d’une main de fer. Malgré ses sentiments, son premier combat s’effectuant contre elle-même, Aelis ne va pas hésiter à faire tous les sacrifices nécessaires pour que chaque personne responsable du sort tragique de sa famille à commencer par celui de sa soeur Mary, paye au centuple les souffrances causées. Je dois dire que sa vengeance est assez satisfaisante même si elle nous fait sombrer avec elle dans ses bas instincts, puisque comme elle, nous nous focalisons uniquement sur l’objectif final et non la destination.

Pourtant je dois bien admettre qu’elle m’a fait peur. Mon cœur de mère s’est arrêter durant quelques pages et l’autrice nous démontre ainsi qu’elle est prête à tout également pour assouvir les sombres desseins de ses personnages. Le fait de retrouver Marie, Rose et Berthille ajoute du sens à la vengeance puisque la boucle va se refermer, la roue tourne et les monstres d’hier deviennent les victimes d’aujourd’hui. En revanche, il faut bien reconnaître que l’on peut douter du sauvetage de l’âme d’Aelis après une telle vengeance. Malgré tout du début à la fin elle a eu ma sympathie. Non pas que ces crimes soient moins graves ou plus justifiés que ceux qui l’ont poussé à agir ainsi, mais parce qu’elle possède cette rigueur envers elle-même, cette fidélité envers les siens qui la poussent à ne pas se détourner de son objectif, même si pour cela elle doit perdre tout ce qui lui sera précieux.

Le récit est, comme dans le premier tome, intense, dynamique, fluide, il nous tient en haleine jusqu’au bout et l’on apprécie d’observer l’évolution des héritiers de Castel Dark qui se préparent chacun à leur tour à affronter leurs destins qui portent déjà les blessures de leur passé. L’aspect historique est un véritable plus qui nous permet de nous immerger facilement dans une époque qui n’est pas la nôtre.

En bref, si vous recherchez une lecture pour sortir des sentiers battus de votre PAL, je ne peux que vous la conseiller mais attention aux âmes sensibles et chastes…

Afficher en entier
Or

Le destin n'est pas tendre avec la famille des De Percival : obligée de fuir son domaine ancestral avec ce qui lui reste de famille, Aelis est habitée par un sombre esprit de vengeance , fantôme surgit du passé, désir aveuglant de faire payer celui qui les a trahi... Et elle ne voit pas que, pourtant, elle pourrait trouver la paix auprès du capitaine Brett.

Comme pour le tome 1 ne vous attendez pas à une bluette moyenâgeuse ! L'auteure confronte encore davantage les personnages à la dure réalité de cette période où les femmes ne sont que des ventres ou des outils politiques. C'est ce qui fait tout le sel d'Aelis qui refuse toute convention. Mais très caractérielle, avide de vengeance et hantée elle ne parvient pas à trouver la paix auprès de sa famille et de ses neveux qu'elle a mis à l'abri; et cela la mènera au plus près des ténèbres.

La scène du début où l'on retrouve Ilyana et Emmet m'a beaucoup émue, j'aurais aimé un peu plus de developpement sur les débuts de l'histoire entre Aelis et Brett mais là encore nous ne sommes pas dans une bluette et j'ai franchement eu peur pour l'héroïne, "rebelle" est le moindre des mots qu'on peut lui appliquer !

Et quel plaisir de voir grandir le reste de la famille des De Percival, contraints eux aussi par le devoir et l'étiquette royale : hommes ou femmes ils doivent d'abord obéissance à leurs aînés ! J'ai donc hâte de lire la suite car l'auteure sait nous surprendre et mettre en place de nouveaux rebondissements au sein d'un univers dur et parfois sanglant mais pourtant sans cesse émaillé d'espoir.

Afficher en entier

Activité récente

Wit06 l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-12T16:38:56+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 31
Commentaires 24
Extraits 6
Evaluations 21
Note globale 9.26 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode