Livres
429 643
Membres
351 472

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par x-Key 2010-12-12T00:01:45+01:00

Une femme qui n'a pas peur des hommes leur fait peur, me disait un jeune homme.

Afficher en entier
Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par dark-vince 2015-11-08T20:02:14+01:00

Toute l’histoire des femmes a été faite par les hommes.

Afficher en entier
Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par x-Key 2010-12-12T00:01:45+01:00

Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.

Afficher en entier
Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par juju7402 2012-03-17T18:37:19+01:00

"Ainsi la femme indépendante est aujourd'hui divisée entre ses intérêts professionnels et les soucis de sa vocation sexuelle; elle a peine à trouver son équilibre; si elle l'assure c'est au prix de concessions, de sacrifices, d'acrobaties qui exigent d'elle une perpétuelle tension."

Afficher en entier
Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par AudacieuseErudite 2016-07-19T15:34:50+02:00

La vieille femme, la laide, ne sont pas seulement des objets sans attraits ; elles suscitent une haine mêlée de peur. En elles se retrouvent la figure inquiétante de la mère tandis que les charmes de l'Epouse se sont évanouis.

Afficher en entier
Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par AudacieuseErudite 2016-07-19T15:34:00+02:00

Pour prouver l’infériorité de la femme, les antiféministes ont alors mis à contribution non seulement comme naguère la religion, la philosophie, la théologie mais aussi la science : biologie, psychologie expérimentale, etc. Tout au plus consentait-on à accorder à l'autre sexe "l'égalité dans la différence".

Afficher en entier
Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par AudacieuseErudite 2016-07-19T15:31:04+02:00

La femme est plus que le mâle en proie à l'espèce; l'humanité a toujours cherché à s'évader de sa destinée spécifique; par l'invention de l'outil, l'entretien de la vie est devenu pour l'homme activité et projet tandis que dans la maternité la femme demeurait rivée à son corps, comme l'animal. C'est parce que l'humanité se met en question dans son être c'est-à-dire préfère à la vie des raisons de vivre qu'en face de la femme l'homme s'est posé comme le maître; le projet de l'homme n'est pas de se répéter dans le temps: c'est de régner sur l'instant et forger l'avenir. C'est l'activité mâle qui créant des valeurs a constitué l'existence elle-même comme valeur; elle l'a emporté sur les forces confuses de la vie; elle a asservi la Nature et la Femme.

Afficher en entier
Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par Lili-Prune 2013-02-09T16:12:46+01:00

Ce n’est pas en donnant la vie, c’est en risquant sa vie que l’homme s’élève au-dessus de l’animal ; c’est pourquoi dans l’humanité la supériorité est accordée non au sexe qui engendre mais à celui qui tue.

Afficher en entier
Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par juju7402 2012-03-17T18:37:53+01:00

"Lui interdire (à la femme) de travailler, la maintenir au foyer, c'est la défendre contre elle-même, c'est assurer son bonheur. On a vu sous quels voiles poétiques on dissimulait les charges monotones qui lui incombent: ménage, maternité; en échange de sa liberté on lui a fait cadeau des fallacieux trésors de sa "féminité". Balzac a fort bien décrit cette manoeuvre quand il a conseillé à l'homme de la traiter en esclave tout en la persuadant qu'elle est reine. Moins cyniques, beaucoup d'hommes s'efforcent de se convaincre eux-mêmes qu'elle est vraiment une privilégiée."

Afficher en entier
Extrait de Le deuxième sexe, tome 1 ajouté par juju7402 2012-03-17T18:37:28+01:00

"Sans doute aujourd'hui, la jeune fille sort seule et peut flâner aux Tuileries; mais j'ai déjà dit combien la rue lui est hostile: partout des yeux, des mains qui guettent; qu'elle vagabonde à l'étourdie, les pensées au vent, qu'elle allume une cigarette à la terrasse d'un café, qu'elle aille seule au cinéma, un incident désagréable a vite fait de se produire; il faut qu'elle isnprire du respect par sa toilette, sa tenue: ce souci la rive au sol et à soi-même."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode