Livres
511 024
Membres
521 511

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Bronze

Lorraine et sa famille survivent dans des conditions très précaires au milieu de mobil-homes décatis sur une friche dans le Wisconsin. La mère, très religieuse, jette son fils aîné homosexuel dehors en plein hiver. Ce roman dénonce à la fois le dénuement de ces marginaux, leur pauvreté intellectuelle et la religion cause de leur homophobie. C'est sombre et sans espoir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Keikana 2019-09-24T10:19:58+02:00
Argent

A travers le personnage de Lorraine, Gilles Leroy dépeint une classe sociale américaine dédaigneusement appelée « White Trash ». Elle désigne une population Blanche, pauvre, isolée de la culture, des opportunités sociales et professionnelles. Lorraine est aussi très pieuse et ce roman est un long message adressé à Dieu. Une prière même car, si elle ne le dit pas explicitement, elle demande pardon. En listant les événements qui l’ont amené à prendre cette décision, qu’elle sait extrême mais qu’elle juge nécessaire, elle espère minimiser ses fautes, trouver la paix.

J’ai apprécié la subtilité du point de vu de cette femme, mauvaise mère aux circonstances atténuantes. Elle ne m’a pas émue et j’ai tout de suite pris le parti du fils mais d’autres lecteurs, parents peut être, pourront la comprendre et avoir de l’empathie pour elle.

Je n’avais jamais lu Gilles Leroy, qui a gagné le Goncourt en 2007. J’ai découvert une plume travaillée et pertinente qui joue les équilibristes entre les notions du bien, du mal et de la culpabilité.

Un roman court qui porte un regard vrai sur un sujet, malheureusement, encore difficile.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode