Livres
515 630
Membres
529 393

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par sandraduch 2020-08-10T15:34:15+02:00
Lu aussi

faut parfois s'accrocher quand on lit certains passage relatant le banquet, mais l'histoire est bien ficelée. le personnage principal est attachant. et il m'est arrivé de dire "ha zut, ça je l'ai pas vu venir" donc rien que pour ça, ça vaut la peine ...

la fin m'a quelque peu surprise

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mana-no-Sekai 2020-08-01T19:29:03+02:00
Lu aussi

Je me suis lancée dans ce récit avec beaucoup d’engouement, ayant adoré Mers Mortes, de la même autrice.

Et bien j’ai faillit lâcher l’ouvrage avant le 100 premières pages.

Autant prévenir, le récit est violent. Très violent, et très cru surtout. Les blessures et humiliations subites et infligées par les protagonistes sont décrites très minutieusement, et si l’on a un tant soit peu d’empathie, on est vite dégoutté par toutes ses horreurs. C’est ce qui m’a le plus dérangé dans l’ouvrage, et qui fait que je ne peux pas dire que je l’ai apprécié. J’ai été terriblement dérangée par ma lecture et j’ai faillit fermer définitivement l’ouvrage à plusieurs reprises.

Néanmoins, le livre est bon. D’un point de vu objectif, l’histoire racontée est passionnante, elle soulèvent beaucoup de questions et d’un point de vue psychologique, les personnages sont bien développés. Passées les 100/150 premières pages, qui sont particulièrement emplies de violences, la quête devient addictive, et je n’ai pas pu lâcher l’ouvrage car je voulais savoir le pourquoi du comment.

J’ai été un peu surprise par la fin, que j’ai trouvé un peu… je ne sais pas top, il me manquait quelque chose, mais je ne saurais dire quoi.

Bref, c’est un ouvrage à ne pas laisser entre toute les mains, mais qui peut être intéressant de lire pour questionner la noirceur du cœur humain.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sophie_pcqlt 2020-07-25T17:15:55+02:00
Bronze

Ce roman se différencie par son originalité et à un début très prenant.

En effet, on s'attache très rapidement au personnage principal, Faolan, ses sentiments, douleurs et son passé, sont décrit avec une telles précisions que l'on ressent les mêmes sensations que lui.

On suit une évolution impressionnante du personnage, Faolan, on est passé du personnage esclave de son maitre à un personnage fort, courageux et avec pleins d'ambitions.

Au contraire, Torok, le maitre de Faolan, est un personnage sinistre et doué d'humanité. Son manque de respect envers le personnage de Faolan est très bien décrit et très sombre.

En effet, c'est une histoire sombre et cruelle, autant il y a des personnages comme Izel qui donne du baume au cœur autant des personnages comme Torok qui montre l'horreur de leur monde.

Au final, l'histoire se termine avec un sacré retournement de situation. On voit Faolan se laisser dominé par Torok et sa mort, la mort d'Izel laisse un froid dans la fin de l'histoire mais le départ de Faolan face à sa victoire, en laissant son monde derrière lui, reste très mystérieux.

On aurait pu penser qu'il serait resté pour faire disparaitre les banquets mais non, il ne fait rien et s'en va.

En conclusion, ce roman est très énigmatique sur la fin et laisse plusieurs questions au lecteur.

Je vous recommande ce roman pour son originalité et l'intensité des personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florilege 2020-06-20T17:50:39+02:00
Bronze

Le livre le plus gore que je n'ai jamais lu, un univers intriguant, plutôt bien construit mais... Il m'a manqué quelque chose. Je n'ai pas été convaincue par certains éléments, la fin m'a laissée sur ma faim. Je pense que, à la longue, ce roman ne va pas me marquer, à part pour l'aspect trash, ce qui n'est pas spécialement positif. Néanmoins, je suis certaine que les autres livres de l'autrice me plairont davantage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Adnap 2020-06-14T17:29:19+02:00
Or

J'ai vraiment bien aimé ce roman.

Se n'est pas le premier livre de cette auteur que je lis mais encore une fois Aurélie Wellenstein arrivé à créer un monde incroyable. Elle m'a embarqué dans son récit. Je n'ai pu lâcher le livre qu'une fois terminé.

Ce que j'ai beaucoup aimé c'est que dans ce roman il y a des connotation très Incas et c'était juste génial. Il y a aussi un aspect très psychologique qui m'a beaucoup plus.

Les personnes sont profonds et bien développés.

Bref bonne lecture hâte de lire un nouveau livre de cette auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maureen-Brasseur 2020-06-02T18:14:53+02:00
Bronze

Un livre assez dur mais prenant.

Nous suivons Faolan, un homme réduit en esclavage dès son plus jeune âge par Torok, le fils du clan vainqueur de la compétition de l'Homme-Oiseau. Sa famille a été massacrée lors du banquet final de l'Oeuf d'Or, sa mère et sa soeur ont été violées et tout le monde a été mangé.

Il s'est alors promis de remporter cette compétition qui se déroule tout les 10 ans et de changer ces traditions barbares.

Pour cela il devra participer aux épreuves qualificatives qui désignera le représentant de chaque clan qui aura le droit de participer à l'ultime épreuve sur l'île de l'Homme-oiseau.

Dès lors ses choix et ses actes ne seront plus que le conséquences de ces épreuves, en dépit de toutes ses convictions.

Ici nous avons le droit à un récit assez glauque, dur et difficile à imaginer.

La perversité de Torok et la docilité de Faolan sont assez perturbante. En général, des scènes comme cela on n'en voit pas en Fantasy. L'auteure ici n'est pas avare de descriptions choquantes, les scènes sont tout de même assez faciles à imaginer tellement l'auteure nous mets dedans.

C'est d'ailleurs le premier livre d'Aurélie Welleinstein que je lis et je dois dire qu'en dépit de la cruauté du récit, ce livre ne m'a pas forcément marqué. Certes les évènements s'enchaînent, les actions qui se déroulent tout au long de la quête nous maintiennent en haleine tout au long du livre, on se demande qui de Faolan ou de Torok va remporter l'épreuve. Sauf que je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, même les personnages secondaires ne m'ont pas fais rêver.

De plus, la fin a eu un goût d'inachevée pour moi, il me manquai vraiment ce petit quelque chose.

Ce livre n'est pas à mettre dans les mains de plus jeune, le récit est violent, trash et très pervers. A travers les épreuves de la quête, nous pouvons voir le côté le plus noir et le plus cruel de l'être humain, que ce que l'on est capable de faire quand des croyances barbares sont ancrées dans les cultures et que l'on se doit de répéter au fil des siècles.

Je dirai tout de même que c'est un bon livre, et qu'il est à lire au moins pour comprendre le vrai fond de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2020-05-10T16:29:50+02:00
Or

Ce qui attire l'oeil en premier, c'est la couverture, magnifique comme elle l'est souvent pour les livres de l'auteur. Ensuite, l'histoire, Aurélie Wellenstein arrive à créer un univers déroutant à partir d'éléments concrets ( la civilisation Aztèque et ses sacrifices humains par exemple), un univers très sombre et cruel où la faiblesse n'est pas de mise. Il vaut mieux avoir le coeur bien accroché (dans tous les sens du terme) avant de lire ce récit !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par evang 2020-05-08T20:43:48+02:00
Argent

Je ne savais vraiment pas a quoi m'attendre donc surpris du coté incas .

J'ai bien aimé l'histoire , fluide , ça avance vite mais une fin bien dommage et vraiment flou , que va t'il arrivé a cette ile ?

Que devient Aracela ?

Vivre et mourir seule ou rentrer .

Je n'aime vraiment pas rester avec des questions a la fin d'une histoire .

Je reste sur un gout de non fin .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eurylia 2020-05-04T11:28:13+02:00
Bronze

J'avais été séduite par la plume d'Aurélie Wellenstein lors de ma lecture des Loups chantants bien que le fond m'ait laissée sur ma faim. Aussi, j'étais résolue à lui laisser une seconde chance de me convaincre après en avoir discuté avec elle lors d'une dédicace. Malheureusement, je pense que je vais arrêter de me faire du mal...

Ce n'est pas du tout l'aspect dark fantasy de ce roman qui m'a rebutée, bien au contraire, je l'avais volontairement choisi pour ça. J'ai été littéralement happée par les trois quarts du livre même si l'intrigue ne réinvente pas la roue, elle reste prenante et on évite pendant la lecture de se poser trop de questions quant à l'univers, plutôt crédible et enchanteur. Pourtant, un peu comme avec le précédents roman que j'avais lu, la fin m'a fait déchanter. Je l'ai trouvée profondément injuste et j'ai commencé à plus me questionner sur l'univers pour en décortiquer ses failles. Au final, on ne sait pas réellement ce qu'on fait là, on se contente de suivre une tranche de vie dans un univers bien détaillé sur la forme mais très peu sur le fond et c'est sur un grand sentiment de vide que je reste... Niveau quête initiatique visant à se sortir de sa condition, La Fille-Sortilège de Marie Pavlenko me paraît bien plus pertinent (c'est le roman auquel m'a le plus fait penser Le Dieu oiseau tout au long de ma lecture). Pourtant, on y retrouve les même faiblesses au niveau de l'étoffe de l'univers mais le tout passe mieux car j'ai trouvé la fin plus juste et cohérente.

Concernant la fin donc :

Spoiler(cliquez pour révéler)Je comprends que l'on puisse se dire que le fait que Faolan ait été complétement brisé par Torok et le poids des traditions l'amène jusqu'à ce point de rupture mais j'ai trouvé le personnage de Pelax beaucoup plus convaincant. Au final, Faolan se retrouve à n'être que l'ombre de son bourreau jusqu'au bout, à aucun moment il ne s'en affranchi pour reprendre son libre arbitre et essayer de renverser le cours des choses. J'avais de la compassion pour lui et après la dernière page, il ne m'est restée que l'impression d'avoir suivi le parcours d'un monstre d'égoïsme : "j'ai souffert alors tant pis pour les autres". La mort d'Izel est grotesque, qu'il la tue passe encore mais pourquoi la faire douter et souffrir avant ? Et Aracela est morte comment pour qu'on voit son fantôme à la fin alors qu'aux dernières nouvelles elle était juste restée seule sur la plage avec son bras cassé dont elle affirmait pouvoir attendre qu'il se ressoude ?

Bref, la fin m'a laissée mi-perplexe, mi-agacée, ce sera donc ma dernière tentative avec l'autrice.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lupinreadsbooks 2020-01-17T23:45:54+01:00
Argent

Une histoire très sombre qui commence autour d'une histoire d'un massacre cannibale où l'on suit un rescapé devenu esclave. Il va alors partir en quête de réussir une quête afin de devenir le futur chef de son île afin d'arrêter ces massacres qui ont lieu tous les 10 ans.

Peut être que d'avoir vu ce livre beaucoup tourné, mes attentes sont devenus très grande.

J'ai aimé cette histoire mais peut être que certains détails glauques n'étaient la que pour nous rappeler la volonté de l'autrice de créer une histoire morbide mais qui n'était pas toujours utiles à l'histoire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode