Livres
475 842
Membres
454 060

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Donjon de Naheulbeuk, Tome 0 : A l'aventure, compagnons



Description ajoutée par Zamy 2016-06-01T17:32:30+02:00

Résumé

Au commencement, il y avait un barbare en quête d’action, un voleur aux motivations troubles, une jeune et candide elfe des bois, un nain revêche, une magicienne entretenant une amitié suspecte avec un ogre peu loquace, et un ranger aussi ambitieux qu’inexpérimenté. Rien ne les prédestinait à se rencontrer. Rien, sinon une insatiable faim d’aventure. Direction le Donjon de Naheulbeuk, là où tout a débuté.

Afficher en entier

Classement en biblio - 209 lecteurs

Extrait

Plus haut, un sorcier maussade se tenait sur son balcon et observait le jardinet dévasté qui cernait sa tour, ainsi que les individus qui s'agitaient en contrebas. Il avait entendu du bruit depuis son laboratoire. Il était d'un naturel inquiet ces derniers temps, car les villages aux alentours lui envoyaient régulièrement des troupes de miliciens pour exiger remboursement des dommages causés par ses orques à l'occasion de leurs sorties. Parfois, il recevait des huissiers, des créanciers ou des fonctionnaires de la Caisse des Donjons et tout ce petit monde semblait s'accorder sur un point : il devait leur verser de l'argent. C'était très pénible.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=32788

J'ai mis la note de : 12/20

Mon avis : Le Donjon de Naheulbeuk, cela vous dit certainement quelque chose et pour cause : cette série est maintenant largement connue en France, et même à l’étranger ! Créé en 2001 par John Lang, ce feuilleton auditif a eu un succès à nulle autre pareil. Il a permis à bien d’autres séries du genre de voir le jour et a été dérivé en bande-dessinées, groupes de musique, jeux, romans, etc. La marque de fabrique de cet immense engrenage est le rire ! Le Donjon de Naheulbeuk nous fait nous marrer un maximum avec des combines toujours plus fantasques : la parodie des héros et des quêtes, l’absurdité de certaines situations, la stupidité de certains personnages ou des réponses toujours inattendues.

A l’aventure, compagnons ! est la retransmission écrite des deux premières saisons de la série auditive et la lecture n’est clairement pas aussi amusante que l’écoute. On ne retrouve pas l’essence de la série de base et cela en est plutôt perturbant. Le fan reconnaîtra pourtant les mêmes dialogues que ceux qu’il a déjà écoutés mais la façon de les mettre en scène diffère. Par exemple, beaucoup de réponses insultantes du nain ou du voleur sont expliquées avec force détails, ce qui permet au lecteur de comprendre le pourquoi de la phrase et, du coup, de ne plus la percevoir seulement comme une phrase drôle ou volontairement injurieuse mais comme une phrase qui a un réel sens et qui excuse presque immédiatement la violence des propos de celui qui a parlé. Quand le voleur confond paysan et barbare, la version auditive ne s’attarde pas sur ce point et la conclusion de cette discussion est vraiment amusante (on se rappelle le coup porté par le barbare). Dans le roman, l’auteur explique avec un gros paragraphe pourquoi le voleur s’est trompé de terme et la situation en devient beaucoup moins drôle car montrée comme trop sérieuse. De plus, ces explications qui viennent sans cesse interrompre les dialogues cassent complètement le rythme et finissent par lasser.

Le roman donne l’impression d’une remise à niveau de la série auditive : plus sérieuse, moins drôle et ne possédant plus la même marque de fabrique. Le roman semble vouloir s’adresser à un public plus large que le feuilleton d’origine et en perd ainsi sa force.

Les personnages sont montrés beaucoup moins idiots qui le paraissent de base, tout est expliqué en détails et on rigole beaucoup moins tant le rythme de lecture est inégal. L’elfe apparaît comme quasiment identique aux autres, sa franche naïveté et ses propos incohérents étant minimisés et moins mis en valeur.

Les scènes de bataille manquent de fluidité et en deviennent parfois ennuyeuses à lire. L’action se fige souvent pour donner des explications et fait ralentir le fil de l’histoire. Les passages dits « Bulletin cérébral » sont tout de même bien faits et intéressants. Ils parsèment le livre et déchiffrent les pensées de chaque personnage quand celui-ci a quelque chose à dire. Ils sont souvent drôles et certains d’entre eux font même avancer l’intrigue en nous donnant des informations supplémentaires sur un lieu ou un nouvel arrivant. Quand ils ne font pas rire ou qu’ils ne font rien avancer, ils nous apparaissent comme lourds et encombrants.

Le roman amène un prologue en plus, qui n’était pas présent dans la série auditive. On apprend comment et pourquoi nos compagnons ont décidé de partir à l’aventure et de se retrouver ensemble. Ce passage est captivant et est une bonne entrée en matière.

Le roman est parsemé de beaux dessins qui nous permettent de se représenter quelques parties de l’histoire et le glossaire de fin explique plein de termes d’une manière amusante et ancrée dans l’univers du roman.

L’écriture est agréable bien que parfois il y ait trop à lire pour une situation ou un fait qui ne semble pas en valoir la peine. La seconde partie du livre est pleine d’actions qui s’enchaînent et qui ne montrent pas toutes un intérêt particulier. On en vient à se demander à quoi certaines servent. A l’audio cela ne se posait pas mais dans un roman, un tel enchaînement d’actions vite menées et vite oubliées ne paraît pas toujours pertinent.

La fin est amusante et laisse présager une suite qui est déjà parue. L’auteur a en effet publié 4 autres livres (La couette de l’oubli, L’orbe de Xaraz, Le conseil de Suak et Chaos sous la montagne) que l’on peut déjà se fournir en format poche.

Malgré les différences dues au passage à l’écriture, les fans d’heroic-fantasy se plairont à reconnaître les multiples parodies présentes dans ce livre. On passe un bon moment en sa compagnie, on se détend et on rit. Le Donjon de Naheulbeuk est décidément maintenant devenu une belle industrie que l’on se plaît à suivre ! Une préférence pour l’audio tout de même.

Afficher en entier
Argent

Un premier tome amusant. Je me suis surprise à sourire plusieurs fois en anticipant l'ironie dramatique, voir tragique, de certains événements. J'ai préféré lire le livre avec l'audio puisque les voix sont inimitables et hilarantes. Certains passages sont long et lourds mais cela reste une bonne lecture.

Afficher en entier
Diamant

Ce tome reprend les deux premières saison audio de la saga. C'est très sympa de pouvoir apprécier Naheulbeuk sur un autre format.

Afficher en entier
Lu aussi

très bon roman.

il y a des passage inédit j'ai beaucoup aimé .

Afficher en entier
Lu aussi

De l'humour assez simple, mais efficace - à condition d'être initié à l'héroïc fantasy pour reconnaître l'aspect parodique.

Afficher en entier
Or

Une lecture parfaite pour se détendre ou pour rire un bon coup! Malgré le nain et l'elfe qui me donnent parfois envie de m'arracher les cheveux ou le ranger qui me donne envie de me taper la tête contre un mur, les personnages sont drôles et attachants dans leurs défauts innombrables. Ajouter à cela toutes les références à la pop culture (le seigneur des anneaux, ou même Willow avec une évocation de Bav'morda <3), et je n'ai qu'une envie, c'est de me plonger dans la série pour découvrir la suite des pérégrinations de cette équipe de bras cassés!

Afficher en entier
Or

" A l'aventure compagnon,

Je suis parti vers l'horizon,

J'aurais mieux fait d'rester chez moi,

La suite vous le dira "

Comme nous le dit la chanson éponyme chanté par le Naheulband, "A l'aventure compagnon" raconte les mésaventures d'un groupe de bras cassés indisciplinés qui auraient mieux fait de rester chez eux.

Cela dit, nous prenons plaisir à les suivre déambuler à travers le donjon de Naheulbeuk et les terres de Fang, enchaînant les mésaventures et les péripéties. Un livre au moins égal à la série audio.

Afficher en entier
Argent

Pur moment de détente et de plaisir en lisant ce livre qui regroupe les saisons 1 et 2 du donjon de Naheulbeuk. Les personnages sont complètement parodies, les noms loufoques et on rigole à voir cette bande d'aventuriers un peu bras cassés qui sèment le chaos partout où elle passe. La première partie (saison 1) est la plus drôle car c'est celle qui se déroule dans le donjon, mais il y a toujours de bons gags dans la suite de l'histoire

Afficher en entier
Or

Les préquelles et le début de l'aventure ! John Lang nous est revenu sur les racines de la série avec une sublime aventure!

Afficher en entier
Lu aussi

Celà suit très bien le scénario de la série audio, est ravira ceux qui veulent découvrir cette saga mais qui n'ont pas le temps de l'écouter. J'ai pris plaisir à lire ce roman comme j'avais pris plaisir à écouter la saga audio.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Donjon de Naheulbeuk, Tome 0 : A l'aventure, compagnons

  • France : 2013-06-15 (Français)
  • France : 2014-11-05 - Poche (Français)

Activité récente

CarineV l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-11T21:56:25+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 209
Commentaires 22
Extraits 1
Evaluations 43
Note globale 7.84 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode