Livres
392 703
Comms
1 377 820
Membres
284 916

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Doute



Description ajoutée par dadotiste 2016-02-22T15:09:05+01:00

Résumé

Quatrième de couverture (France Loisirs) :

Lydia et Kirstie sont deux adorables jumelles de 6 ans.

Mais Lydia meurt accidentellement.

Un an plus tard, Kirstie assure qu'elle est Lydia.

Et si c'était vrai ?

Depuis la mort de Lydia, le couple de Sarah et Angus bat de l'aile, et le comportement de Kirstie est de plus en plus étrange.

Pour se donner une nouvelle chance, la famille quitte Londres et part s'installer sur une petite île écossaise dont Angus a hérité.

Alors que les intempéries hivernales se déchaînent, la tension monte et le couple se déchire.

Que cache Angus ?

Pourquoi déteste-t-il tant sa femme ?

Et qui est vraiment Kirstie ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 210 lecteurs

Or
49 lecteurs
PAL
90 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par alexiabutler 2016-02-14T21:51:03+01:00

La mort de nos proches est bien plus terrible que la nôtre et, oui, l'amour est une forme de suicide : quand on aime vraiment, on se détruit soi-même, on rend les armes, on tue délibérément quelque chose en soi.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

Angoissant et prenant mais, ce n'est pas le thriller de l'année.

« Le doute ».

Une chose est certaine, ce roman porte bien son nom.

Lydia ou Kirstie ? Laquelle des deux fillettes a-t-elle eu un accident ? Laquelle est encore vivante ?

Angus et Sarah, les parents, se détestent car cette nuit là, celle de l'accident, il s'est passé quelque chose et, l'un deux n'est pas blanc comme neige. Mais lequel ?

Durant tout le roman, le lecteur hésite. Hésite sur les jumelles, hésite sur les parents.

Le doute est permanent et, c'est ce qui tient le lecteur en haleine, jusqu'à la fin.

Malheureusement, l'originalité n'est pas vraiment de mise. Beaucoup de rebondissements pour induire le lecteur en erreur mais finalement, ce n'est pas très clair et la fin, vite amenée, trop vite, me laisse un goût amer. Tout ça pour ça ?!

J'attendais plus de profondeur, plus de réflexion. Un tel doute pour en arriver 6 mois plus tard à une conclusion sommaire ? Le dernier chapitre est carrément bâclé. Certes, je peux comprendre la volonté de l'auteur sur le fond mais la forme en elle-même demandait plus d'explications quant à ce qui s'est passé durant l'ellipse. En effet, la psychologie des personnages est trop présente dans le roman pour pouvoir être totalement absente du dernier chapitre !

En conclusion, malgré quelques longueurs, ce roman partait plutôt bien. Malheureusement, un thriller ne peut en aucun se permettre d'être bâclé sur le dernier chapitre

Spoiler(cliquez pour révéler)
(Et je ne parle pas du doute qui lui est volontaire, et que je ne conteste pas.) «Et ils vécurent heureux» ? Il faudrait m'expliquer comment ils ont surmonté tant de traumatismes et comment la fillette a réussi à combattre ses troubles de la personnalité !
.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Evonya 2017-11-07T18:07:51+01:00
Pas apprécié

Je pensais que cette histoire d'enfant morte et de son fantôme qui plane sur les parents et la jumelle qui a survécu serait plus prenante. J'ai trouvé finalement le roman poussif et sans relief. Beaucoup d'ennui à lire cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-11-06T09:24:47+01:00
Lu aussi

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/11/06/24221/

Il y a quelques temps de ça, j’ai lu La Menace de S.K. Tremayne. Je n’avais pas été super convaincue et je m’étais dit que je tenterais bien de me faire un avis plus tranché en lisant Le doute son premier roman, un best-seller apparemment. C’est désormais chose faite.

S. K. Tremayne est le pseudonyme du romancier et journaliste britannique Sean Thomas. Et le doute parle d’un sujet qui m’intrigue autant qu’il m’exaspère : les jumeaux. Ce sujet m’intrigue car je suis toujours à la recherche du scénario parfait et il m’exaspère parce que pour le moment j’ai été plus souvent déçue que séduite.

Lydia et Kirstie sont deux jumelles absolument identiques. Rien ne permet de les distinguer, à tel point qu’on a même conseillé aux parents de tatouer discrètement l’une des deux pour faire la différence (ne levez pas les yeux au ciel, s’ils l’avaient fait, ils se seraient évité bien des soucis). Angus et Sarah préfèrent vernir l’un des ongles de chacune de leurs filles. En jaune pour l’une, en bleu pour l’autre.

Quand le drame arrive – la mort d’une des petites – ils ne peuvent que croire la survivante qui leur dit que c’est Lydia qui est morte. Alors quand Kirstie commence à se comporter bizarrement et annonce qu’elle est Lydia, c’est un peu la panique, les parents auraient-ils fait la plus énorme des erreurs ?

Angus et Sarah ont carrément l’air de se détester, mais ils espèrent repartir à zéro en s’installant dans une ruine sur une île écossaise où ils seront les seuls habitants. Je suis surprise qu’ils aient pu penser que c’était une bonne idée… Mais enfin, pourquoi pas.

Ce roman n’est pas mauvais, mais ce n’est pas non plus un chef d’œuvre. J’ai eu la sensation de retrouver des éléments présents dans La menace. Le lieu isolé, les intempéries, le récit qui flirte avec le fantastique. Ajoutez à cela une pointe de Shining : la famille qui se donne une nouvelle chance, s’isole du reste du monde et un père porté sur la boisson (et en plus, il y a des jumelles dans Shining). Bref, rien de nouveau sous le soleil, malgré une fin assez stupéfiante mais décevante pour moi.

Si cette lecture ne m’a pas franchement emballée, je sais que d’autres ont franchement adoré, donc elle pourrait vous plaire si vous aimez les histoires de jumeaux, d’île déserte exposée aux mille vents et de couples qui se déchirent…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TulipeNoire 2017-10-18T17:31:00+02:00
Argent

Captivant

Angus, Sarah, et leurs filles, ont tout de la famille parfaite jusqu'au jour où l'une de leurs jumelles monozygotes de 6 ans, décède à la suite d'un accident. Le couple se déchire progressivement entre doute et incompréhension car leur fille restante ne tarde pas à prendre l'identité de l'autre... Qui est-elle vraiment ? Lydia ou Kirstie ? Les parents se mettent eux-mêmes à douter sur l'identité de l'enfant qu'ils ont enterré...

Un thriller très prenant qui vous fait vraiment douter sur qui est qui, et que cache vraiment cette famille. On ne voit pas le temps passer même si le dénouement tant attendu est un tout petit peu décevant pour ma part. Mais l'ensemble du roman est dépaysant et très plaisant à lire.

Argent : 7/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Krysaline 2017-09-21T19:00:05+02:00
Argent

« le Doute » c'est l'histoire de Sarah, journaliste, d'Angus, architecte, de Kirstie et de Lydia, leurs jumelles monozygotes, parfaitement identiques et indifférentiables y compris dans leurs ADN et de Beany le gentil springer anglais qui forment une famille parfaite, au bonheur sans nuages et que tout le monde envie. Mais ce bonheur parfait va soudain voler en éclat, le jour où un malheureux accident se produit dans la maison des grands-parents maternels des petites et que l'une des deux jumelles, Lydia, y perd la vie. Les apparences et la façade qu'offraient le couple s'effondre alors et Angus, ne sachant comment faire face se réfugie dans l'alcool et perd son travail et que Sarah, quant à elle, sombrera dans la dépression et n'émergera qu'un an après le drame.

Le livre commence à Camden, dans un quartier de Londres, avec la préparation du déménagement que prévoient Sarah et Angus sur l'ile de Torran (l'île du tonnerre), une île totalement isolée au large de l'écosse et de l'île de Skye, héritée de la grand-mère d'Angus. Une île sauvage aux paysages magnifiques mais hostiles à ses habitants avec ses vasières qui se transforment en pièges mortels pour ceux qui s'y aventurent en dehors des trois ou quatre heures de répit que propose la marée basse. Une île inhospitalière pour une famille qui cherche à se reconstruire.

En effet, Sarah et Angus, désireux d'aller de l'avant et tenter de tourner définitivement la page de ce douloureux épisode de leur vie après l'accident qui a donc couté la vie à l'une de leur jumelle, décident de tenter un nouveau départ pour la survivante, Kirstie et de laisser une seconde chance à leur couple également.

Mais tout ne se déroule pas de façon idyllique et ce déménagement va bien vite tourner au cauchemar. La maison que Sarah va trouver, loin de ressembler aux photos vues sur internet, et loin de l'idée résolument positive qu'elle a bien voulu s'en faire, est presque inhabitable, en partie détruite, complètement délabrée avec les rats qui y ont élus domicile : tout est à reconstruire. de plus l'isolement est complet puisque le téléphone passe par une pauvre ligne antique et chaotique et avec la plus grande difficulté, et qu'en plus il n'y a aucun réseau disponible donc pas de téléphone portable ni internet.

L'atmosphère va encore s'alourdir lorsque Kirstie, en proie à des troubles psychologiques grandissants va déclarer être en fait Lydia. A partir de là, tout part en vrille…. Kirstie, la rescapée serait en fait Lydia, induisant une terrible erreur d'identification lors de l'accident. Mais est-elle vraiment Lydia ? Car l'une est l'autre et inversement, ou peut-être est-ce le contraire ? Et si finalement Lydia était vraiment Kirstie ? ou peut-être fait-elle semblant d'être l'autre ? Comment savoir ? le doute s'installe, insistant, persistant, sournois et destructeur. Les rancoeurs accumulées au sein du couple, les non-dits, les accusations, les sous-entendus s'insinuent entre eux, rendent la tension palpable entre eux et vont à terme, détruire le peu de confiance qu'ils avaient encore l'un dans l'autre.

Les épreuves s'accumulent au coeur de cette île hostile et secrète qui accentue encore leurs différences ; puis les ennuis continuent avec la scolarisation de la jumelle. Lydia ou bien Kirstie (?) va être mise à l'écart par ses camarades de classe qui ont peur d'elle car la fillette continue à s'adresser et jouer avec sa soeur comme si elle n'était pas morte. Il faudra plusieurs tentatives de la part de Sarah avant que la situation ne s'envenime, que l'école ne l'exclue temporairement d'abord, puis la réintègre et qu'elle ne jette finalement l'éponge devant le martyr que vit sa fille.

Devant les affirmations catégoriques de Kirstie (« Maman, c'est Kirstie qui est morte, moi je suis Lydia...Pourquoi tu m'appelles tout le temps Kirstie? »), après avoir relevé que le comportement de leur chien, Beany, avait changé depuis la mort de Lydia et noté qu'il se comportait avec Kirstie comme si elle était Lydia et enfin, après avoir fait un ultime « test » avec sa fille, Sarah est finalement persuadée que c'est donc Lydia qui est la survivante tandis qu'Angus est certain qu'il s'agit de Kirstie. Chacun est finalement content de ces demi-vérités puisqu'ils pensent que c'est leur « préférée » respective qui est vivante. Mais que cela cache-t-il ? Pourquoi Sarah ne se souvient-elle de rien concernant la période post-accident ? Que s'est-il passé exactement le jour de l'accident ? Pourquoi ont-ils déduit qu'il c'était Lydia qui était tombée alors qu'elles étaient vêtues de la même façon toutes deux et qu'aucuns signes ne les distinguais l'une de l'autre ? Pourquoi Angus semble s'éloigner de plus en plus de Sarah et nourrir une haine tenace envers elle ? Autant de questions auxquelles il faudra qu'ils fassent face pour arriver à déterminer la réalité.

Tout au long du livre, on suspecte d'un côté la mère d'être un chouilla déséquilibrée, en tout cas pour le moins très déstabilisée par la mort de l'une de ses filles, de l'autre le père, d'être nébuleux, inquiétant voire manipulateur et même malsain peut-être ; on soupçonne aussi Kirstie d'être Lydia ou puis aussi l'inverse ; bref à la fin on ne sait plus qui fait quoi dans l'histoire et le but de l'auteur est donc parfaitement atteint. L'ambiance pesante et glauque sur laquelle plane ce fameux « doute » est à ce point bien rendue que l'on s'y perd et on se laisse finalement mener en bateau jusqu'au final qui hélas flirte un peu trop avec le paranormal et le fantastique à mon goût (un peu « too much » pour moi). Je dirais donc globalement, efficace et réussie, l'histoire tient en haleine et entretient l'addiction jusqu'à la fin. Juste un tout petit bémol sur la fin à mon sens …. Mais bravo ! Je n'en espérais pas tant pour un premier roman (quoiqu'il s'agisse en fait d'un pseudonyme d'un écrivain très connu en Angleterre: Sean Thomas)!... Et jamais titre de livre n'a aussi bien porté son nom je trouve!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zineb97 2017-09-09T14:27:26+02:00
Bronze

Le résumé de ce livre me donnait très envie de le lire. Par contre, une fois plongée dans ma lecture, impossible pour moi de m'accrocher à l'histoire. J'ai trouvé que le style d'écriture de l'auteur y était pour beaucoup. En effet, l'histoire trainait beaucoup parfois sans raison. Ce n'est qu'à la fin du livre, vers le dénouement, que mon attention a enfin pu être accaparée. Par contre, j'ai trouvé que l'auteur à trop précipité la fin et que celle-ci ne répondait pas totalement aux questionnements des lecteurs. Il n'empêche que cela demeure un bon thriller à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2017-09-07T09:32:38+02:00
Argent

Après la lecture de ce roman je reste mitigée car d'un côté j'ai été un peu déçue par le final style "tu as des questions, lecteur ? mouahahah tant pis pour toi !!" Et je déteste quand les auteurs font cela !

Mais d'un autre coté la plume m'a plu, et coté imagination, vu que c'est un premier roman on peut dire qu'il y a un énorme potentiel ! Je pense que je vais lire le deuxième roman de l'auteur pour me faire une idée plus juste ! J'ai eu des frissons durant le livre car franchement les descriptions sont vraiment bien poussée et cela nous immerge complétement. Un livre à essayer pour ceux qui aime les thriller et le phare abandonné sur une petite île …. Ils cherchent les problèmes ces gens là ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chanoa 2017-08-29T21:51:48+02:00
Bronze

Je ne sais pas trop quoi dire sur ce livre. On se laisse transporter de page en page mais rien de palpitant. Je ne sais pas si c'est moi qui ne suis pas entré dans le livre ou.. mais si je ne l'avais pas lu je n'aurais pas raté grand chose. Donc, je suis plutôt mitigée..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lenila 2017-08-27T15:56:25+02:00
Or

J'ai lu ce livre en voyage dans la campagne sud irlandaise, entourée par des îles sauvages, un météo capricieuse et des panneaux rédigés en gaélique. Autant dire que les conditions se prêtaient parfaitement à cette lecture, peut-être est-ce pour cela que je l'ai autant appréciée.

J'ai été très agréablement surprise, car généralement en lisant ce type de livre (mystères au sein d'une famille etc), je trouve le rythme un peu lent même si j'aime ce genre d'histoires. Or Le Doute ne m'a à aucun moment donné une impression de lenteur: le rythme est bien tenu, le lecteur fait régulièrement des découvertes qui le maintiennent en haleine, sans pour autant nous permettre de deviner la fin.

J'ai également trouvé l'écriture très fluide, bien que suivant clairement des schémas répétés maintes fois (description du climat au milieu d'une scène d'angoisse, Sarah qui conduit toujours "trop vite" quand elle doit accomplir quelque chose qui va faire progresser le récit...)

Je suis cependant déçue de la fin, un peu trop rapide à mon goût, et certains éléments clés sont passés sous silence.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Par exemple, je n'ai pas pas compris pourquoi Sarah a été retrouvée avec un anorak rose et des cheveux blonds dans la main, tandis que Kirstie était dans le cottage. S'est-elle imaginé tenir Lydia ? Non, puisqu'on a retrouvé des cheveux dans sa main, et Angus a aperçu deux silhouettes. Kirstie l'aurait-elle accompagnée, avant de retourner au cottage ? Angus ne la décrit pas comme couverte de boue, et elle dit ne pas savoir où est sa mère... Sarah aurait-elle alors tenu le fantôme de sa fille ? Aucune idée...

De même: Kirstie dit à un moment que sa soeur la touchée. Il y aurait il donc un fantôme, ou était elle vraiment perturbée ?

Enfin, le psychiatre s'est il trompé au sujet d'Angus ? Ou voulait il parler de tout autre chose en parlant du docteur Samuels ?

Nous ne le savons pas, étant donné qu'il n'y a jamais eu de seconde entrevue...

Enfin voilà, une lecture pas exempte de défauts, mais de qualité !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stevique 2017-08-26T02:06:50+02:00
Diamant

J'ai adoré ce livre. L'histoire est prenante et bouleversante à la fois. Perte de sa jumelle, parents dévastés, et beaucoup de questions en suspens.... À lire absolument

Afficher en entier
Commentaire ajouté par comete_etoile 2017-07-17T19:31:33+02:00
Argent

Un thriller intéressant mais quelque peu répétitif dans sa construction. Ceci dit il m'a plu, je me suis attachée aux personnages. Un B+ en note pour ce roman

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Doute

  • France : 2015-09-03 (Français)
  • France : 2017-03-09 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 210
Commentaires 45
Extraits 13
Evaluations 49
Note globale 7.2 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • The ice twins - Anglais