Livres
472 233
Membres
443 981

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars



Description ajoutée par Lisly 2019-08-24T10:43:36+02:00

Résumé

Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l’Empire. A respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.

Très loin de là, à travers l’espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu’après tant d’années, Lazlo Lestrange peut dorénavant contempler de ses yeux -, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Laur avenir ne tient désormais plus qu’à un fil, celui que manipule par la seule force de son esprit une enfant cruelle et meurtrie. A la fois plus puissant et plus vulnérable que jamais, le jeune home va devoir choisir : sauver celle qu’il aime ou bien tous les habitants de la ville interdite jusqu’au dernier.

Sans compter qu’un danger plus grave encore menace… Car l’oiseau blanc qui surveille la citadelle depuis toujours veille, et il est grand temps pour lui de passer enfin à l’action.

Afficher en entier

Classement en biblio - 152 lecteurs

Extrait

Dans ce cas, souffla Sarai, désireuse d'y croire, j'aimerais bien le trouver, où qu'il soit, pour éprouver toutes les douleurs et le plaisir qui sont le privilège des vivants.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Ce deuxième tome était selon moi meilleur que le premier, j'ai aimé découvrir les histoires de Nora et sa sœur, mais aussi retrouve Lazlo et sa nouvelle famille.

Dans ce second tome évolution de Minya et de Thyon est énormément présente, et bizarrement cette évolution positive m'a fait les apprécier plus que dans le premier tome.

L’atmosphère du livre est particulier entre le fantastique et l'émerveillement, j’ai trouve ce livre très poétique .

Cette duologie m'a fais peur au début par son nombre de pages mais au final c'est plutôt passé vite.

Afficher en entier
Diamant

Quelle finale pour une duologie si bien réalisée! Dès le début du premier tome, je suis tombée en amour avec les personnages et l'univers magnifique. Et mon amour a continué à croître tout au long de se deuxième et dernier tome.

Je ne m'attarderai pas encore une fois sur les personnages de Saraï et Lazlo, mais je vais plutôt me:attarder sur les personnages secondaires beaucoup plus développés dans se tome ci: Minya principalement, on voit sa souffrance et tout son remord, la douce Mésange que le:on voit évoluer lentement, le passage tranquille vers l'âge adulte et la maturité de rubis et fauve et également, que serait ce tome ci sans Thyon Nero. Tout au long du roman on le voit évoluer, grandir, ses perceptions sur le monde changeant petit à petit. Spoiler(cliquez pour révéler)J'adore également sa relation avec Ruza et Calixte...

Par contre pour ce qui est de l'histoire en général, ce deuxième tome m'a deçue sur plusieurs points. D'abord, je trouve que l'histoire de Kora et Nova est trop peu développée, voir précipitée. On a pas le temps de tout comprendre et il y a des blancs. Ensuite, Spoiler(cliquez pour révéler)le fait que Saraï reste en fantôme à la fin est selon moi décevant. Je m'attendais sois à ce qu'elle retrouve son corps, soit que son âme soit relâchée par choix par une Minya repentie. Personnellement, je ne trouve pas que sa vie de fantôme est une vie et on dirait que ça ne fait que donner de faux espoirs aux deux. Mais enfin, ce n'est peut-être que mon avis...

Malgré tout, en général j'ai bien aimé l'histoire, le développent des personnages et toujours l 'univers aussi beau et merveilleux, plein de couleurs et de magie.

Afficher en entier
Or

http://lislysworld.fr/le-faiseur-de-reves-tome-2-la-muse-des-cauchemars/

Je dois dire que ce n’était pas gagné d’avance. J’avais adoré le Faiseur et je m’étais lancée dès que possible dans le second tome, mais au bout de quinze pages j’avais déjà oublié le début. Je n’arrivais vraiment pas à accrocher, à retourner dans ce monde étrange. Donc je l’ai mis de côté, et il y a peu de temps je me suis décidée à le sortir de nouveau. Je devais être plus dans le bon mood parce que cette fois j’ai totalement accroché, et il était fini en moins de 24 heures !

- L’action

C’est le premier point que je retiens de la Muse des cauchemars. Ce n’est pas tant que le roman en est rempli, mais il y en a beaucoup plus que dans le Faiseur de rêves. Si le premier tome faisait l’effet d’une longue balade dans un univers fabuleux, le deuxième tient plutôt d’une course poursuite pour échapper aux démons dudit univers.

Une énorme amélioration qui donne tout de suite plus de rythme à l’histoire et le transforme en un véritable page-turner. Le genre de roman dans lequel rien n’est résolu alors qu’il reste qu’une petite cinquantaine de pages et qui nous tient jusqu’au bout. La preuve : j’ai presque fait une nuit blanche pour le finir et ce alors que j’étais déjà sérieusement en manque de sommeil.

- Le couple Lazlo/Sarai

Dans la catégorie des couples de roman les plus touchants, j’ai nommé Lazlo et Sarai ! Un peu comme Feyre et Rhysand ou Emma et Julian, il s’agit du genre de couple goal à l’alchimie magnifique dont on souhaite de tout cœur le bonheur.

C’est d’ailleurs leur amour qui est moteur de l’histoire et souvent à l’origine des différentes actions qui s’y déroulent. On les voit aussi découvir l’amour tant dans le sens physique de dans l’attachement qu’il induit et on assiste avec amusement et émotions à leurs expériences. Néanmoins le roman reste très soft sur ce point et donc par conséquent est vraiment tout publics.

- A la recherche de la rédemption

Parce que l’histoire de cette duologie, c’est celle de la rédemption d’êtres qui ont commis le pire pour protéger ceux qui leurs sont chers. On a donc au centre de l’histoire Minya, Eril-Fane mais aussi un nouveau personnage, lui aussi piégé dans ses remords, toujours à la limite de la folie.

Une autre évolution notable est celle de Thyon Nero, qui s’accompagne d’une monstrueuse prise de conscience. Si j’avais détesté de tout mon cœur le filleul d’or dans le tome précédent, je pense que je ne suis pas la seule à avoir apprécié le changement qui s’opère dans la Muse des cauchemars.

- Les explications tant attendues

D’où venaient les Mésarthim ? Que s’est-il réellement passé le jour du Carnage ? D’où vient la haine si profondément ancrée dans Minya ?

La Muse des cauchemars apporte enfin les réponses à ces questions, tout en ouvrant une porte sur les autres œuvres de Laini Taylor (les éditions Lumen si vous passez par-là, est-ce que vous pouvez traduire Daugther of smoke and bone ? ^^). Avec des histoires monstrueuses et belles à la fois, on découvre l’origine de Skathis et de ses pouvoirs ainsi que de son affreuse clique, dont on suit plus précisément un membre en particulier. On sait enfin pourquoi les Mésarthim engendraient volontairement de nombreux enfants, ce que ceux-ci devenaient et on en apprend davantage sur l’origine de Lazlo.

- A la croisée des histoires

Dans la Muse des cauchemars on retrouve Lazlo, mais on découvre aussi les deux sœurs Kora et Nova, si proches l’une de l’autre et si désespérées, ainsi que l’histoire d’un immense oiseau blanc déjà croisé plusieurs fois…

Parce que Laini Taylor ne se contente pas d’une seule histoire dans son roman, elle en mélange plusieurs en les alternant avec efficacité pour intriguer le lecteur jusqu’à les faire se croiser alors qu’on ne s’y attend pas. Un aspect de l’histoire 100% réussi qui contribue aussi à la rendre aussi addictive !

- En conclusion

Si le Faiseur de rêves était une très belle découverte, la Muse des cauchemars est un véritable coup de cœur que je vous recommande totalement et qui donne aussi envie de se plonger dès maintenant dans les autres œuvres de la magicienne qu’est Laini Taylor. A lire et à relire.

Afficher en entier
Diamant

Je suis pleine d'émotions, j'ai le cœur qui flotte entre joie et peine. Ce livre est un diamant. Cette histoire une pépite rare comme il y en a trop peu, elle relégué certains de mes autres coups de cœur bien bas. Je suis transportée. Je n'ai pas les mots. Lisez cette histoire et inscrivez la dans vos cœurs. Voila.

Afficher en entier
Diamant

Une fin de duologie absolument magnifique!! Une deuxième tome sans aucun temps mort et avec un rythme très soutenu. J'ai adoré le fait que l'on est à la fois le point de vue de Sarai et des autres enfants des dieux mais aussi celui de nouveaux personnages. Pour finir je trouve excellent aussi que l'on ai des flash-back dans le passé de certains personnages!

Afficher en entier
Lu aussi

Dans la lignée du tome 1, l'histoire reprend dès la fin du tome 1 et possède beaucoup moins de longueur que son prédécesseur. Un tome 3 ne serait pas de trop pour changer la situation de Saraî

Afficher en entier
Diamant

Superbe histoire, très poétique et des descriptions magiques. Les personnages sont aussi tous attachants. J'ai beaucoup aimé cette lecture ! Je recommande cette duologie et j'espère secrètement qu'il y aura une suite un jour...

Afficher en entier
Or

Un deuxième et dernier tome que j’ai plutôt bien apprécier dans l’ensemble. L’univers onirique est toujours époustouflant et je me suis plus attachée aux personnages secondaires (Mésange, Rubis, Fauve…) que dans le premier tome. Néanmoins, il y a quand-même pas mal de petites longueurs et, à un certain stade de ma lecture, je n’avais qu’une envie : abandonner ma lecture. Mais je garde tout de même un bon souvenir de cette duologie et j’espère avoir l’occasion de lire d’autres romans de Laini Taylor.

Afficher en entier
Diamant

Un livre aussi bien voire mieux que le premier, c'est dire ! On découvre Lazlo Spoiler(cliquez pour révéler)demi-dieu qui doit obéir une une puissance maléfique, Spoiler(cliquez pour révéler)Minya. Et puis, à la fin on ne sait pas si il y aura une suite Spoiler(cliquez pour révéler)la fin est : Fin (ou pas). C'est une fin digne de Shannon Messenger.

Afficher en entier
Diamant

C'est tellement rare de trouver une série Fantasy qui possède une fin totalement raccord sans fausse notes ou incohérences !

Sur 2 tomes je dis bravo d'avoir réussi a développer un univers aussi riche, une intrigue aussi complexe et une fin aussi parfaite!

Allez y les yeux fermés

On espère une suiiiiiite

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars

  • France : 2019-04-04 (Français)
  • USA : 2018-10-02 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Strange the Dreamer #2 The Muse of Nightmares - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 152
Commentaires 21
Extraits 10
Evaluations 68
Note globale 8.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode