Livres
615 785
Membres
714 091

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Fantôme de l'Opéra



Description ajoutée par MlleAnastasia 2011-11-21T21:13:38+01:00

Résumé

"Depuis quelques mois, il n'était question à l'Opéra que de ce fantôme en habit noir qui se promenait comme une ombre du haut en bas du bâtiment, qui n'adressait la parole à personne, à qui personne n'osait parler et qui s'évanouissait, du reste, aussitôt qu'on l'avait vu, sans qu'on pût savoir par où ni comment. Toutes prétendaient avoir rencontré plus ou moins cet être extra-naturel et avoir été victimes de ses maléfices. Et celles qui en riaient le plus fort n'étaient point les plus rassurées. Quand il ne se laissait point voir, il signalait sa présence ou son passage par des événements drolatiques ou funestes dont la superstition quasi générale le rendait responsable. Avait-on à déplorer un accident, une camarade avait elle fait une niche à l'une de ces demoiselles du corps de ballet, une houppette à poudre de riz était elle perdue? Tout était de la faute du fantôme, du fantôme de l'Opéra!... Et il avait, naturellement, une tête de mort. Tout cela était-il sérieux?"

Afficher en entier

Classement en biblio - 709 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par siegrid 2010-07-01T15:01:27+02:00

Alors, elle dit : « Allons nous promener, mon ami, l'air nous fera du bien. »

Raoul crut qu'elle allait lui proposer quelque partie de campagne, loin de ce monument, qu'il détestait comme une prison et dont il sentait rageusement le geôlier se promener dans les murs... le geôlier Erik... Mais elle le conduisit sur la scène, et le fit asseoir sur la margelle de bois d'une fontaine, dans la paix et la fraîcheur douteuse d'un premier décor planté pour le prochain spectacle ; un autre jour, elle erra avec lui, le tenant par la main dans les allées abandonnées d'un jardin dont les plantes grimpantes avaient été découpées par les mains habiles d'un décorateur, comme si les vrais cieux, les vraies fleurs, la vraie terre lui étaient à jamais défendus et qu'elle fût condamnée à ne plus respirer d'autre atmosphère que celle du théâtre ! Le jeune homme hésitait à lui poser la moindre question, car, comme il lui apparaissait tout de suite qu'elle n'y pouvait répondre, il redoutait de la faire inutilement souffrir. De temps en temps un pompier passait, qui veillait de loin sur leur idylle mélancolique. Parfois, elle essayait courageusement de se tromper et de le tromper sur la beauté mensongère de ce cadre inventé pour l'illusion des hommes. Son imagination toujours vive le parait des plus éclatantes couleurs et telles, disait-elle, que la nature n'en pouvait fournir de comparables. Elle s'exaltait, cependant que Raoul, lentement, pressait sa main fiévreuse. Elle disait : « Voyez, Raoul, ces murailles, ces bois, ces berceaux, ces images de toile peinte, tout cela a vu les plus sublimes amours, car ici elles ont été inventées par les poètes, qui dépassent de cent coudées la taille des hommes. Dites-moi donc que notre amour se trouve bien là, mon Raoul, puisque lui aussi a été inventé, et qu'il n'est, lui aussi, hélas ! qu'une illusion ! »

Désolé, il ne répondait pas. Alors :

« Notre amour est trop triste sur la terre, promenons-le dans le ciel !... Voyez comme c'est facile ici ! »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Une histoire d'amour tragique et magnifique inspiré par des évènements réels.

Un livre à lire voir relire... atmosphère envoutante quasi magique.

Afficher en entier
Or

Quand on passe à pied devant l'Opéra, difficile de nier le délice qu'il représente pour nos pupilles. Ce n'est évidemment pas le seul bâtiment parisien dont on puisse dire cela, mais là intervient Gaston Leroux : il l'illumine d'une ampleur que je ne lui soupçonnais absolument pas. Il en fait un monde mystérieux, hermétique, presque vivant.

"Le Fantôme de l'Opéra", c'est tout d'abord un cadre historique évocateur : le Paris du XIXème siècle dont le parfum a traversé les générations. Et puis un monument : l'Opéra, cadre envoûtant depuis les toits jusque dans ses nombreux sous-sols. Les couloirs, loges, passages secrets, entrepôts pour les vieux décors... mettent en place un monde d'illusions, où la frontière entre réel et fantastique perd de sa netteté.

Les personnages contribuent eux aussi à brouiller nos perceptions. Encouragés par le fantôme qui en a fait un jeu, nos sens mis en alerte ne savent plus distinguer, une fois perdus dans les méandres des sous-sols, une créature fantastique d'un simple technicien. Et même si peu à peu la lumière se fait, que les faits deviennent réalistes mais tout aussi extraordinaires, reste ce mystérieux homme croisé dans l'obscurité par le Persan et le vicomte, dont on ne saura jamais l'identité.

Je salue donc avant tout cette ambiance envoûtante, très différente de ce à quoi je m'attendais. Et c'est pour le mieux. Donner l'impression de la magie sans qu'un seul élément ne soit magique... ma foi je trouve cela plutôt plaisant !

En tout cas cela m'a plus tenue en haleine que l'histoire d'amour qui guide le récit. Bien que sympathique, mis en perspective par l’enquête de l’auteur, je ne trouve pas que ce soit l’atout principal de cette œuvre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Kura-kura 2022-09-19T20:05:35+02:00
Bronze

Une histoire d’amour impossible, un amour un peu lourd. Les personnages -sont agaçants. Le fantôme n’est absolument pas ce à quoi je m’attendais. Je me suis fourvoyée sur l’intrigue de ce roman que j’aurai pensée plus frivole, plus légère, pas dramatique comme celle-ci. Autant pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LoanSansE 2022-06-28T22:19:19+02:00
Bronze

J'ai suivi l'histoire en lecture audio, qu'on peut retrouver sur Youtube facilement. Les comédiens qui faisaient les différents personnages étaient très doués, ce qui à permis une simple compréhension de l'histoire, assez fluide. Pourtant, je suis restée mitigée par cette "lecture". Je n'ai pas détestée, loin de là, la première partie centrée plus sur l'investigation m'a bien plu, mais le reste jusqu'a la fin m'a, au final, laissée de marbre.

C'est un classique, je suis ravie de l'avoir découvert, malheureusement, ça en reste là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissTuthu 2022-03-03T11:26:30+01:00
Lu aussi

Parfois palpitant parfois long

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocon94 2021-12-04T13:59:43+01:00
Argent

Accompagnés par notre guide, Gaston Leroux, nous poursuivons le Fantôme de l'Opéra dans les coulisses, et plus encore dans les profondeurs, de l'Opéra Garnier qui recèle bien des secrets et des mystères.

Les héros peuvent sembler d'un autre temps avec leur naïveté et leurs émotions exacerbées mais on se laisse prendre à cette histoire qui s'avère plutôt haletante.

Doit-on plaindre le Fantôme ou n'est-il finalement qu'un monstre ?

A chacun de trancher...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vilunatic 2021-11-13T21:03:43+01:00
Diamant

J'ai adoré le roman du Fantôme de l'Opéra, dont j'avais vu la comédie musicale. L'intrigue est excellente, et la plume de Gaston Leroux est merveilleuse : le narrateur s'insère lui-même dans son récit, ce qui donne une part de réalité à l'histoire qu'il nous atteste comme véridique. Il y a également beaucoup de touches d'humour. Le final dans la demeure du fantôme de l'opéra est incroyablement ingénieux et fait monter la tension. C'était une excellente lecture, avec des personnages très intéressants, je pense notamment au Fantôme de l'Opéra qui inspire des sentiments contraires : la pitié puis la haine, le dégoût puis l'empathie...

Je recommande totalement cette lecture, entre le policier et le fantastique, dans cet univers mystérieux de l'opéra de Paris.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-61 2021-10-17T17:03:10+02:00
Argent

Après avoir lu récemment un livre pastiche, j'ai eu envie de relire l'œuvre originale qui a tant inspiré des auteurs comme Nicholas MEYER et bien d'autres. Alors bien sûr pas de mystère puisque c'était une relecture mais toujours le même plaisir et la même ambiance. Ca me donne d'ailleurs envie de visiter l'endroit et pourquoi pas d'y suivre un escape game. La disparition des amoureux et la fin du fantôme me laisse toujours un peu sur ma faim, mais bon on ne va pas refaire l'histoire, quoique certains s'y sont essayé avec beaucoup de succès, je lirais sans doute d'autres pastiches de cette œuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Terpsichore 2021-09-05T15:04:00+02:00
Bronze

Une amie m'a conseillé ce roman et il est super! Le personnage du fantôme de l'opéra est génial

Une lecture sympa

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Allebei 2021-08-01T21:41:00+02:00
Or

Adapté au théâtre, au cinéma, à la télévision, ce livre a beaucoup inspiré d'autres artistes. Il a donné également lieu à des ballets, des créations musicales, des musiques, des bandes dessinées. A force d'entendre parler de ce fantôme mis à toutes les sauces, j'ai eu envie de lire l'ouvrage. Et j'en ai été très étonnée. En effet, l'oeuvre de Gaston Leroux est différente de ce que l'on trouve un peu partout. Ainsi, j'avais dans l'esprit que le fantôme était un chanteur d'opéra défiguré lors d'un incendie. Il n'en est rien ! Erik est plutôt un maître d'oeuvre en bâtiment, un constructeur de palais, de trappes et de pièces secrètes. En plus de cela, il est musicien et écrit une oeuvre musicale intitulée "Dom Juan". Ce mystérieux Eric qui terrorise le Palais Garnier, qui fait des chantages et qui menace tout le monde tombe amoureux d'une cantatrice Suédoise, Christine Daaé, qui a déjà un prétendant, le jeune vicomte Raoul de Chagny. Evidemment, il va y avoir une lutte entre les deux rivaux. Mystère, jalousies, occulte, étrange, musique se succèdent. Il y a de l'ambiance à l'Opéra ! J'ai beaucoup aimé ce livre. Cependant, le revirement d'Erik me semble étrange. Sa bonté soudaine qui permet le "happy end" n'arrive pas à me convaincre. En toute logique, le "fantôme" n'aurait pas changé d'avis... Mais dans la fiction, tout est possible. Et c'est un bon roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par neelhann 2021-07-14T09:48:26+02:00
Lu aussi

J'ai eu du mal à accrocher.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sherlocked_666 2021-05-07T19:47:15+02:00
Argent

Ah, ce pauvre roman aura sommeillé bien longtemps dans ma PÀL - pourtant, j'avais très envie d'enfin le découvrir !

Maintenant que c'est chose faite, je ne peux qu'approuver son statut de "classique de la littérature fantastique" tant l'atmosphère créée par l'auteur est envoûtante. La narration est étonnamment visuelle et musicale à la fois, surtout dans la deuxième moitié de l'intrigue. Et c'est un vrai plaisir.

Mais contrairement à une assez large partie des lecteurs, je n'ai pas vraiment éprouvé de compassion envers le Fantôme. Son comportement envers Christine est pour le moins contradictoire avec l'amour qu'il éprouve pour elle. J'ai eu beaucoup de mal à digérer cet aspect de sa personnalité. C'est un homme complexe, oui, mais certains de ses agissements restent relativement discutables. Il est certes repoussant malgré lui, mais je n'ai pas vu ici l'ombre d'un "Quasimodo Bis" que certains et certaines semblent avoir trouvé.

En somme, c'était une lecture bien agréable qui a rempli mes attentes. Un incontournable du fantastique qui ne risque pas de tomber dans l'oubli.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Fantôme de l'Opéra

  • France : 1975-01-08 - Poche (Français)

Activité récente

bscmm le place en liste or
2022-09-01T18:34:04+02:00

Titres alternatifs

  • Le Fantôme de l'Opéra - Les Maîtres Du Fantastique - Français
  • The phantom of the opera - Anglais
  • Das Phantom der Oper - Allemand

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 709
Commentaires 95
extraits 24
Evaluations 190
Note globale 7.53 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode