Livres
451 217
Membres
396 466

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le festin du serpent



Description ajoutée par annick69 2016-10-19T12:02:50+02:00

Résumé

Cécile Sanchez a beau être jeune, sa réputation au sein de la police judiciaire n'a rien à envier aux plus grands. Ses talents de " mentaliste " lui permettent d'avoir toujours un coup d'avance sur les criminels qu'elle traque. Enfin, presque toujours. Sa nouvelle cible, un tueur qui éventre ses victimes, est difficile à analyser : trop barbare pour un simple criminel, trop rationnel pour un vulgaire psychopathe.

Ange-Marie Barthélemy est membre d'élite de l'antiterrorisme. Il pourchasse depuis des années un commando islamiste ultra violent semant la peur dans toute l'Europe. Ce groupe, An-Naziate – les anges arracheurs d'âmes –, échappe pour l'enquêteur à toute grille classique de lecture.

Deux affaires délicates et apparemment sans rapport qui vont pourtant s'entrecroiser. Et si chacun des deux enquêteurs posssédait, sans le savoir, un morceau de la clef de cette énigme sanglante ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 37 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par marine811 2015-04-27T09:15:19+02:00

- Napoléon a dit : "Si vous voulez connaître un homme, donnez-lui du pouvoir, et alors vous saurez". Cette citation résume parfaitement la situation et illustre bien la bassesse de vos actes. Si l'on ajoute à cela l'absence de tout sens de l'honneur et la cupidité, on a un tableau d'ensemble assez réaliste et parfaitement écœurant.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-03-07T15:08:29+01:00
Or

Tel un serpent tentateur, Gruz m'avait agité sous le nez ce thriller, le faisant onduler devant mon regard hypnotisé et, comme Eve, j'ai succombé aux charmes du roman, vanté par lui dans sa chronique.

Gilberti, l'auteur, s'est transformé, quant à lui, en python, m'enserrant l'esprit dans les anneaux puissants de son thriller, les resserrant de plus en plus autour de moi, jusqu'à me faire lâcher prise et quitter le monde réel.

Plongée dans le métro à la page 480, je fus tirée de ma lecture par mon homme qui me donnait un coup de coude. Quoi ? C'était pour me signaler que le métro arrivait à notre station de destinations. Sans lui, et bien j'aurais fini au terminus !

Ce qui m'a plu, dans ce roman, c'est qu'il soit constitué de deux récits qui, comme des crochets venimeux du Cobra, se sont plantés dans ma gorge, distillant un venin addictif.

D'un côté, Cécile Sanchez, commissaire de police spécialisée en criminologie qui traque les criminels les plus dangereux et les plus déviants qui sévissent dans l'Hexagone. La voici confrontée à un tueur particulièrement brutal qui éviscère ses victimes avant d'emporter leurs organes.

De l'autre côté, en alternance "un chapitre sur deux", nous avons Ange-Marie Barthélemy, commissaire à l'antiterrorisme qui lui traque un groupuscule islamiste radical, ultra-violent, qui parcourt les grandes villes d'Europe : An-Naziate, dont les membres ne laissent dans leur sillage que mort, ruines et chaos.

Cette alternance de chapitres est diabolique et délicieusement frustrante : je râlais de quitter la commissaire Sanchez et son enquête mais je me réjouissais d'en apprendre un peu plus sur celle de Barthélemy, râlant lorsque je devais le quitter, et ainsi de suite.

Frustrant, mais j'adore les romans écrits de cette sorte parce que je trépigne d'impatience et que le suspense est maintenu durant toute la lecture.

Point de vue personnages, Cécile Sanchez (surnommée Torquemada) n'a rien à voir avec la commissaire Julie Lescaut. Non, Sanchez, c'est du costaud et ayant étudié la synergologie, elle tiendrait plus d'un Patrick Jane de par son talent de "Mentalist"; le côté "borderline", fantasque et irrespectueux des règles en moins, ce qui est dommage parce que je l'ai trouvée un peu trop "too much" et que j'ai eu du mal à m'attacher à elle au départ.

Par contre, le commissaire Barthélemy, Ange-Marie de son prénom (l'auteur a-t-il pensé à la douleur de porter un tel prénom dans la vie courante et surtout à l'école ?), lui, j'ai aimé son côté froid et bourru, plus en adéquation avec le personnage. Surnom : l'Archange.

On se doute qu'à un moment donné, leurs enquêtes respectives vont se télescoper, mais "quand" ? Et surtout quel sera le dénominateur commun entre les éviscérations et le terrorisme ?

Lorsqu'elles ont fusionnées, j'ai compris qui était l'Éventreur, mais j'étais loin d'avoir compris le "pourquoi" de ces meurtres... Pire, lorsque Cécile Sanchez comprend et l'explique à ses hommes, elle tiendra le pôvre lecteur dans l'ignorance, ajoutant par-là encore plus du suspense.

Suspense qui devient plus fort dans les cent dernières pages, faisant monter l'adrénaline, l'angoisse et la fébrilité du lecteur, agrippé à son livre comme un vampire assoiffé.

A-t-on idée de torturer son lectorat de la sorte ? de lui faire sortir ses tripes de cette manière, de faire un suspense qui serait insoutenable pour le coeur d'un cardiaque ?

Ce que j'ai aussi apprécié aussi chez cet auteur, en plus de son écriture correcte et agréable, du suspense qu'il sait distiller correctement, de son réalisme dans l'action, de sa manière de construire son récit et d'expliquer les choses, de cette impression qu'il m'a donné de maîtriser tous les sujets abordés dans le roman ?

Et bien, c'est le fait qu'il n'ait pas sombré dans certain travers : considérer que tous les musulmans sont tous des extrémistes et des Islamistes enragés.

Un passage dans le livre illustre bien le fait qu'il ne faille pas mettre tous les musulmans dans le même sac, que le Coran est une religion d'amour et que bien que le Livre possède quelques passages violents, il fait dire par Barthélemy que la Bible n'en est elle-même pas exempte.

Bref, Gilberti est un cobra et il m'a fasciné par son histoire : j'apprécierais fortement revoir les deux commissaires pour une autre enquête... et qu'il ne leur arrive rien de fâcheux, sinon, je hurle !

Transformée en Anaconda vorace, je viens d'avaler tout cru ce pavé de 552 pages et de le digérer, assimilant toutes les données. le menu était copieux mais pas indigeste.

Un vrai festin, je vous jure ! Je m'en suis léchée les babines et les canines... Pardon, les crochets !

EDIT : Par contre, après cette lecture prenante, je pense que je vais lire la collection des "Tchoupi"... Oui-Oui serait trop dur pour moi...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cachu50 2018-10-13T19:49:25+02:00
Bronze

Un bon livre policier, je n'avais pas deviné la fin et malgré le côté un peu glauque (oui je suis assez sensible) j'avais bien aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evangelina 2018-06-28T11:42:41+02:00
Diamant

j'ai lu ce livre, qui est le premier de Ghislain Gilberti, après avoir lu Dynamique du Chaos et Le Baptême des Ténèbres que j'avait adorée. Les deux enquêtes qu'on suit au départ ne semble pas avoir le moindre rapport mais se rejoignent finalement pour arriver vers une fin incroyable, impossible à deviner et pourtant si simple. Ce livre ferait un bon film et les livres de Ghislain Gilberti en général une série netflix géniale.

A lire absolument !!!!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne2702 2018-02-14T12:11:51+01:00
Argent

Dans ce livre on découvre de l'intérieur une enquête de l'anti-terrorisme. J'ai aimé les 2 enquêteurs et surtout merci de ne pas rentrer dans la facilité avec une histoire d'amour.

Une histoire crédible et prenante mais ce n'est que mon avis...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOANDRE 2017-12-06T14:19:38+01:00
Or

C'est mon premier roman de Ghislain Gilberti que je lis et je ne suis pas déçue. Du terrorisme au serial killer en alternance, nous sommes tenus en haleine tout au long du livre. J'ai hâte d'en lire un autre et de retrouver ces enquêteurs compétents dans leur domaine mais aussi forts et fragiles à la fois. Un suspense maitrisé jusqu'à la fin. De plus, on sent le travail de recherche de l'auteur sur l'ensemble des services de police, les armes et la psychologie humaine. Un grand thriller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isabelle-Huc 2017-05-31T22:08:21+02:00
Or

Excellent thriller, je recommande ce livre, il est addictif

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HELENE45 2017-04-19T19:32:36+02:00
Or

Mon premier de Mr Ghislain Gilberti et je ne fus pas déçue :)

Un thriller bien gore avec des enquêteurs attachants !

Je le recommande ! Moi, je me dépêche de commander son 2ème Le Bal des ardentes qui vient de sortir en "Pocket", j'espère qu'il me ferras "vibrer" comme celui-ci !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NathM 2014-06-29T09:40:49+02:00
Or

Terroristes, serial killer, trafiquants de drogue. Un triptyque inhabituel que peu d’auteurs auraient l’audace de créer et pourtant… Ghislain Gilberti est audacieux, il aime prendre des risques et cet exercice périlleux a donné naissance, a une belle et grande réussite.

Deux récits, deux histoires, deux enquêtes. Deux chemins parallèles qui finissent pas se croiser et par former une route sinueuse. Deux enquêteurs aussi doués l’un que l’autre, aussi forts et fragiles à la fois, que leurs enquêtes respectives vont rapprocher.

Tout est maîtrisé à la perfection dans ce roman. Le mélange de styles, qui à lui seul, évite longueurs et redondances. Le mélange de techniques, que ce soit policières, médicales, psychologiques et j’en oublie…Une émulsion parfaite. Le travail de recherche de l’auteur est tout simplement époustouflant et le soucis du détail est bluffant, à croire que cet homme est soit un érudit, soit un insomniaque extrêmement curieux de tout. Les deux pouvant aller de pair.

Pour ne rien gâcher, Ghislain Gilberti ne fait pas, une seule seconde, d’amalgame entre islam et islamisme. Son roman fait même preuve d’une incroyable tolérance et donne à penser que les idées reçues, basées sur de simples apparences, peuvent être abattues comme un château de carte.

Gilberti évite tous les pièges, même celui de tenir un suspense plus de 500 pages, et pour un premier roman, il crée la surprise et quelle surprise ! Un roman à multiples facettes, qu’on ne lâche pas. Un thriller mais aussi une peinture de notre société, presque un docu-fiction sociologique. Un festin de mots !

Merci à mes amis Dominique et Yvan pour m’avoir fait découvrir cet auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par M-G2 2014-01-12T20:43:35+01:00
Diamant

Un livre passionnant qu'on n'arrive pas à lacher avant le denoument final. En plus, l'originalité est au rendez-vous dans ce livre ultradocumenté !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le festin du serpent

  • France : 2013-04-11 (Français)
  • France : 2015-05-15 - Poche (Français)

Activité récente

ginar89 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-15T13:30:05+01:00
Marylin l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-02T10:23:26+02:00
duchess l'ajoute dans sa biblio or
2018-03-20T12:59:37+01:00
Hyalgan l'ajoute dans sa biblio or
2017-09-02T18:38:04+02:00

Les chiffres

Lecteurs 37
Commentaires 9
Extraits 6
Evaluations 14
Note globale 8.86 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode