Livres
515 909
Membres
529 795

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le fils du vent



Description ajoutée par x-Key 2011-04-10T21:59:47+02:00

Résumé

À la fin du XIXe siècle, Hans Bengler, jeune entomologiste amateur, quitte la Scanie pour l'Afrique australe et le désert du Kalahari, en quête de l'insecte rare, non répertorié. Mais sa principale découverte est un enfant orphelin bochiman qu'il ramène en Suède afin de lui offrir une vie meilleure. Pourtant la rencontre avec le monde de l'homme blanc est malaisée. Tandis que Bengler exige de lui qu'il oublie tout de son passé, Daniel n'a qu'une idée en tête : apprendre à marcher sur l'eau pour retrouver son désert et ses ancêtres. Dans ce beau conte philosophique sur le thème de l'enfant sauvage, qui est aussi un hommage à l'Afrique, Henning Mankell évolue entre rêve et réalité, entre émotion et violence pour amener son lecteur à s'interroger sur les forces intérieures qui habitent l'être humain.

Afficher en entier

Classement en biblio - 33 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par anonyme 2014-03-23T13:45:30+01:00

Appuyé au bastingage, Bengler sentit une forte poussée en lui. Dans sa poitrine, il y avait des mâts sur lesquels étaient hissés des voiles. un cordage enserra son coeur et le tira en avant. Soudain, l'espace d'un instant, il fut pris d'une envie irrésistible de redevenir un enfant.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Anne-Sophie3 2020-08-02T15:15:48+02:00
Argent

Intéressante lecture qui nous fait réfléchir sur les différences culturelles et morales ainsi que sur l’évolution des personnages. On découvre un enfant troublé, qui va être coupé de tout ce qu’il connaît pour être forcé à adopter une autre culture. J’ai trouvé l’histoire marquante car elle relativise la notion du bien et du mal par le point de vue de Mollo qui erre entre deux mondes et est en constant décalage avec le jugement des autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Totopinette 2018-12-02T21:33:41+01:00
Or

Voilà bien longtemps que je voulais lire ce roman. Je m’attendais à une histoire aussi douce qu’un conte ou qu’une fable. Mais, rien à voir ! Le contenu est relativement dur et cru. Malgré tout, c’est une lecture que j’ai apprécié. Ce n’est pas un page-turner, et c’est ce qui fait que je l’apprécie d’autant plus. Les pages se dégustent, lentement.

Cette œuvre montre bien la différence qui existait autrefois entre les pays occidentaux et les pays africains. L’histoire se passe à l’époque où les personnes de couleurs subissaient un véritable racisme. Elles n’étaient assimilées qu’à des animaux. L’écriture de l’auteur est juste et ne rajoute pas d’horreur ni de sentimentalisme exagéré à ce fait passé déjà ignoble.

L’auteur dépeint également le mal du pays et le désespoir qui peut en naître, ainsi que la tranchée qui sépare un adulte d’un enfant. L’adulte pense toujours savoir ce qu’il y a de mieux pour l’enfant. Or, ce roman montre que ce n’est le cas que si et seulement si, l’adulte prend le temps d’écouter l’enfant.

Au niveau des personnages, évidemment, on s’attache à Daniel qui est le personnage central. Malgré ses excès de barbarie parfois, on essaie de lui trouver des excuses. Mais, il n’en reste pas moins extrêmement cruel pour un public occidental. Père, quant à lui, il m’a été impossible de m’attacher à lui. Il m’est immédiatement apparût comme un raté et il l’est resté jusqu’au bout. Il n’y a rien de positif à tirer de cet homme ! Sanna est très intrigante. J’ai trouvé dommage qu’elle ait été aussi vite écartée de l’intrigue. Sa personnalité méritait un épanchement plus important. Et sa mort a été, selon moi, un peu « gratuite ». Ou en tout cas pas suffisamment justifiée. Il me manquait quelque chose. J’ai adoré Edvin et Alma. Ces personnages étaient la bonté incarnée. Edvin, bien que jamais écouté par Alma, avait bien compris les troubles de Daniel : il n’était pas seul. Quant au curé, je n’avais qu’une envie : le frapper. Rappelons-nous quand même le contexte … Son comportement était finalement très approprié pour l’époque.

J’ai été quelque peu dérangé par le nombre de péripéties négatives qui arrivaient à ce pauvre Daniel. Oui, quand la malchance s’acharne on y peut rien … Mais quand même ! L’auteur a été tellement loin qu’il a fini par décrédibiliser l’histoire. Alors qu’on était complètement immergé, on s’est subitement rappelé que ce n’était qu’une fiction. C’est dommage !

Quoiqu’il en soit, c’est un roman à lire. Certes un peu longuet par moment, je vous le concède. Mais, il ne faut s’arrêter sur ces longueurs et continuer à le lire. C’est réellement un livre qui doit être déguster longuement pour en apprécier sa valeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par hulottebriarde 2016-07-20T19:25:29+02:00
Bronze

Polar ??? j'ai pas dû lire le même livre...

le fils du vent... Mollo dont les parents sont morts exécutés par des blancs dans le désert de Kalahari, et qui se retrouve sur le chemin de Bengler entomologiste, qui décide de l'emmener avec lui en Suède et de l'adopter...

C'est le récit du voyage puis de son "adaptation"...

Afficher en entier

Date de sortie

Le fils du vent

  • France : 2005-04-08 - Poche (Français)

Activité récente

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 33
Commentaires 3
Extraits 5
Evaluations 3
Note globale 7.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode