Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
714 615
Membres
1 013 174

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Fléau, Tome 2



Description ajoutée par anonyme 2010-04-29T14:05:02+02:00

Résumé

Il a suffi que l'ordinateur d'un laboratoire ultra-secret de l'armée américaine fasse une erreur d'une nanoseconde pour que la chaîne de la mort se mette en marche. Le Fléau, inexorablement, se répand sur l'Amérique et, de New York à Los Angeles, transforme un bel été en cauchemar. Avec un taux de contamination de 99,4 %. Dans ce monde d'apocalypse émerge alors une poignée de survivants hallucinés. Ils ne se connaissent pas, pourtant chacun veut rejoindre celle que, dans leurs rêves, ils appellent Mère Abigaël : une vieille Noire de cent huit ans dont dépend leur salut commun. Mais ils savent aussi que sur cette terre dévastée rôde l'Homme sans visage, l'Homme Noir aux étranges pouvoirs, Randall Flagg. L'incarnation des fantasmes les plus diaboliques, destinée à régner sur ce monde nouveau. C'est la fin des Temps, et le dernier combat entre le Bien et le Mal peut commencer.

Afficher en entier

Classement en biblio - 635 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par TommyRollrbox 2018-09-18T05:08:16+02:00

La Poubelle avait trouvé ce qu’il voulait.

Il avançait dans un couloir souterrain, un couloir aussi noir qu’un puits de mine. Dans sa main gauche, il tenait une torche électrique. Dans la droite, un revolver, car ce n’était pas très rassurant par ici. Il avançait à bord d’une voiturette électrique qui roulait silencieusement dans le large corridor, avec un ronronnement grave à peine audible.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Lu aussi

Le maître a encore taper sur le machine !!

Ce tome du fléau est un délice, il se savoure sans soucis, l'histoire est tout simplement géniale !!

Encore une histoire entre le bien et le mal vous direz vous, oui mais à la sauce King !!

Afficher en entier
Bronze

Plus long que le premier à mon goût, cette reconstruction, et cette inévitable manie de King de traîner en longueur sur la fin en mettant des démons partout...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Dan-6 2023-05-16T16:41:56+02:00
Diamant

La vie est un éternel recommencement. Tous les fléaux que l'homme a connu ne lui ont pas appris à apprécier la vie. Ce long récit de Stephen king nous le montre bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par reader10 2023-04-20T15:04:30+02:00
Diamant

Un excellent roman dans l'ensemble, même si j'ai moins aimé la partie qui se déroule à Las Vegas. Je dis bravo à un auteur qui sait créer tant de personnages sans que le lecteur se perde. Chacun à sa personnalité, on ne peut pas les confondre ni les mélanger et même pas les oublier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par m-am-selle 2022-08-04T10:00:17+02:00
Diamant

Pas possible pour moi, je n'arrive pas à entrée dans cet univers. C'est dommage car l'idée de base me plait tellement, mais je n'ai pas réussit un intégré le récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angelic_Sword 2022-08-02T19:48:57+02:00
Argent

Amitié, amour, lutte du bien contre le mal, critique de la société, rien n’est laissé au hasard dans le Fléau. Les personnages sont attachants, l’histoire intéressante. Le point négatif ? Trop de longueurs... J’ai aimé le final même si je l’ai trouvé trop court en comparaison avec le reste. Malgré ça j’en retiens une belle morale et de bons moments passés dans cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par celia_cat 2021-11-10T00:15:34+01:00
Or

Etant l'un de mes plus gros objectifs de l'année 2021, j'en attendais beaucoup du Fléau de Stephen King. Désigné comme le titre fard de l'auteur, le récit m'intriguait depuis un certain temps. Quand j'ai eu la duologie dans ce magnifique coffret collector, je me suis lancée dans cette lecture.

Si je devais qualifier ce deuxième volet en un mot, je dirais qu'il est SAVOUREUX. L'auteur a vraiment une plume prenante et haletante qui embarque le lecteur dans son univers. Il parvient à maintenir le suspense tout en prenant le temps de s'attarder sur les détails. Pour ma part, j'en ai été complètement transportée. Je me visualisais parfaitement les scènes dans leurs subtilités. Certes, j'ai décelé des longueurs. Cependant, le roman ne perd pas son dynamisme. Si le dénouement est plus focalisé sur la psychologie des personnages que sur l'action, la trame est tout de même riche en rebondissements et en révélations. La grande question qui m'a tenaillée dans ce deuxième opus est : Qui va survivre ?

Je n'ai pas soupçonné un seul instant l'issue finale. Je n'ai pas été grandement étonnée non plus mais j'ai adoré la conclusion de cette folle aventure. La raison pour laquelle l'histoire ne m'a pas transcendée, c'est parce que le sort des personnages ne m'a rien fait ressentir. Si l'auteur les a très bien exploités, je ne suis pas parvenue à m'y attacher. Ils font "trop adultes" pour moi. De plus, ils sont trop nombreux pour que je puisse ressentir une proximité. Certains ressortent plus que d'autres comme Frannie, Stu, Nick, Tom, Larry, Lucy, Glen, La Poubelle, Lloyd, Harold, Nadine, Léo, Abigaëlle, Randall Flagg. J'ai même mes préférés qui sont Tom (mon best one !), Larry, La Poubelle, Randall Flagg et Harold et également, ceux qui me tapaient sur le système comme Frannie (surtout !). Néanmoins, globalement, ils ne m'ont pas fait passer par toutes les émotions. Pour moi, il me manquait ce quelque chose en plus pour parfaire ma lecture.

Cela ne change pas qu'il est très, très plaisant à lire. J'ai clairement bien pris mon temps pour pouvoir apprécier le travail d'écriture. Le point fort du livre est indéniablement son univers qui est très complexe et terriblement fascinant. L'air de rien, Stephen King disséminne quelques clins d'oeil à ses autres grandes oeuvres comme Ca, Marche ou crève et Shining. En plus, nous avons une dimension religieuse qui prend une place plus importante que dans le premier tome. Ces deux aspects rendent le livre encore plus riche en détails. Forcément, les messages véhiculés sont nombreux. Ils apportent une belle leçon de vie au lecteur qui s'interroge sur la place de l'homme, le besoin viséral de vivre en communauté et de fonder une société, les tensions conflictuelles qui ne cesseront jamais d'exister, la notion du bien et du mal ainsi que leurs nuances.Bref, des sujets qui me fascinent et qui sont extrêment bien amenés tout au long du récit.

Si Le Fléau est loin de détrôner Ca qui est trop cher à mon coeur, il reste une excellente lecture et fait partie de mes titres favoris de l'auteur. Je vous conseille donc de vous lancer dans cette saga si vous en êtes tout aussi intrigués.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Esdia 2021-09-12T08:57:51+02:00
Argent

Deuxième tome à la fois plus captivant et plus étonnant que le premier. Je n'arrive pas encore à savoir si je suis surprise dans le bon ou mauvais sens par le "dénouement" de cette histoire. Je pense que ce n'est tout simplement ce à quoi je m'attendais / espérais. Dans ce tome, chacun des personnages posent sa pierre à l'édifice et leurs actions peuvent faire pencher la balance vers l'est ou vers l'ouest...

Un peu longuet par moment, j'ai tout de même beaucoup aimé suivre dans l'incertitude l'évolution de ce monde post-apocalyptique.

Spoiler(cliquez pour révéler) A la lecture j'étais assez déçue par Flagg, pas si infaillible et au final, responsable de sa propre chute. Je m'attendais plutôt à ce que les gens de l'est réussissent à le faire tomber, de façon plus ou moins épique, mais non. Puis j'ai réfléchis à cette fin et à tête reposée et finalement, c'est plutôt pas mal, le mal qui n'est pas invincible, pas omnipotent, pas parfait, ça représente une dimension rassurante de la chose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NicolaK 2021-06-07T12:34:46+02:00
Diamant

Le tome 2 du Fléau... on pourrait dire qu'avec Stephen King, plus c'est long, plus c'est bon, mais... des fois, c'est vraiment long.

Cependant, une telle plume ne peut que nous rattraper au moment où on se dit que "sauter" quelques passages ne peut pas nuire au récit.

Et vu qu'on le sait, eh bien on continue notre lecture quand même.

Livre magistral et incontournable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hawthorne23 2021-03-31T20:03:47+02:00
Pas apprécié

Ouf! Je dois d'abord dire que je suis un fan de Stephen King. Je ne me fais jamais prier pour lire ses romans. Impossible de dire combien j'en ai lu, mais sans aucun doute 75% de son oeuvre. Je sais qu'il peut m'enchanter, me laisser sur ma faim et me décevoir. Toutefois, jamais je n'aurais pu croire être aussi déçu par la lecture de ce roman dont on vante tant la lecture. Je ne remettrai pas en cause son écriture. Elle est riche, recherchée et facile à lire. Malheureusement King a un grand défaut: il en fait trop. Je n'ai pas besoin de savoir que le beau-frère du gendre de la soeur du pasteur adopté par la bru du géant au bras cassé du village voisin qui a été annexé par la ville X à l'époque de la révolution américaine a perdu son chapeau lors d'un petit coup de vent en traversant la rue au moment où le gamin, fils du charpentier bègue, dont la mère a déjà fait du pain pour le maire dont la femme était enceinte.... et que ce gars là... on ne le revoir plus jamais dans l'histoire !!!! Bref, un récit TRÈS long, avec BEAUCOUP de personnages, avec des descriptions INTERMINABLES... et au final, pour une histoire entre le Bien et le Mal qui aurait pu se raconter en 400-500 pages et encore. Ennuyant au possible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gryfondor 2020-12-29T11:51:19+01:00
Argent

Cette deuxième partie commence lentement, et même très lentement... Il faut attendre la moitié du livre pour vraiment rentrer dans le dur, mais une fois atteinte celle-ci, Stephen King envoie du lourd et l'immersion devient alors totale.

Je peux comprendre que certains n'accrochent pas à ce procédé d'écriture employé lors de la première partie de ce second tome, car même si elle reste intéressante à suivre, elle comporte également beaucoup de longueurs.

Dans l'ensemble, cette œuvre considérée comme majeure dans la bibliographie de l'auteur, se révèle passionnante, mais je ne la conseille pas à ceux qui veulent découvrir l'univers de King. Elle reste certes incontournable, mais pour l'apprécier à sa juste valeur, je crois indispensable de commencer par d'autres romans, sans doute plus abordables voire plus faciles à lire, une sorte de rodage en fait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2020-08-17T21:55:20+02:00
Argent

Après avoir lu le premier tome durant le confinement, j'ai eu besoin d'une pause et après 3 mois, j'ai estimé que je pouvais entamer le second tome.

Mes amis les Gentils m'attendaient sagement et ce fut avec grand plaisir que je retrouvai Nick, Stu, Ralph, Frannie, Larry, Glen, Tommy, Joe et Mère Abigaël.

Quant aux Méchants, aux ordres de l'Homme Noir, du Patron, du Promeneur, ils sont à Cibola, ou plutôt à Las Vegas…

Si le premier tome m'avait embarqué et que je n'avais pas vraiment ressenti certaines longueurs (je l'ai lu en version intégrale, sans les coupes de l'éditeur), dans ce second et dernier tome, j'ai eu plus de mal, je n'avançais plus aussi vite, comme si je devais faire la route à pied.

Rome ne s'est pas faite en un jour, je le sais, il faut du temps pour repartir après l'extermination de 90% de la population, mais le périple de la Poubelle était long et monotone. Ce fut le passage le plus chiant, avec les comptes-rendus du comité de Boulder.

Autant ou certains passages sont longs et laborieux, autant le final a été expédié d'un coup de cuillère à pot après un périple, à pied, de plus de 1.200km et de 1.500 pages.

D'accord, je râle lorsque les auteurs font traîner les affrontements finaux pour faire des pages et qu'à la fin, on tourne en rond, mais ici, je m'attendais à un affrontement Bien-Mal d'une manière différente.

Durant des centaines et des centaines de pages, le King nous parle de deux personnages étranges dont les gens rêvent : Mère Abigaël ou l'Homme Noir, représentant le Bien et le Mal et tadaaa boum, en quelques paragraphes, c'est expédié, rayé de la carte.

Je me suis sentie grugée, surtout qu'ensuite, le King prend 90 pages pour un voyage de retour qui dure, qui dure… Ça fait un sacré déséquilibre.

Un affrontement plus travaillé et un retour plus rapide aurait été plus intelligent, même s'il y a de l'ironie et du cynisme dans la manière qu'à le King de résoudre le problème de l'Homme Noir. L'arroseur arrosé par son propre tuyau.

Malgré tout, je suis contente d'avoir ENFIN lu le Fléau car il y a une chose que je ne peux pas reprocher au King, c'est d'avoir fait preuve de manichéisme.

Certes, les Méchants ne sont pas sympas et on aimerait boire un verre avec les Gentils, mais il y a une évolution dans ses personnages car tous ont évolués, appris quelque chose, changé de caractère et même Tommy, à qui il manquait une case, a changé. Dans le camp de l'Homme Noir aussi, des consciences s'éveillent.

À Boulder, en Zone Libre, on essaie de changer, de ne pas reproduire les mêmes erreurs qu'avant, mais chassez le Naturel, il revient au galop… L'Homme a du mal à perdre ses mauvaises habitudes et ses peurs primales des Autres.

Une fois de plus, le King nous propose un livre dérangeant à bien des égards. La dictature chez l'Homme Noir semble plus simple que la tentative d'ébauche de démocratie en Zone Libre car quand un seul prend des décisions et donne des ordres, c'est plus rapide que de demander l'avis de tout le monde…

Mais l'enfer est pavé de bonnes intentions et la démocratie de la Zone Libre est peut-être un mirage puisque le comité reprend les personnages principaux du premier tome.

Quand on réfléchit bien (et le King nous donne de quoi réfléchir), il y a du bon et du mauvais dans les deux camps et si la dictature est à proscrire, la démocratie a du plomb dans l'aile quand elle décide d'en envoyer certains au front…

Le Fléau, ce n'est pas qu'un simple roman fantastique pré et post-apo, c'est aussi une tentative de reconstruction, la méfiance des autres, mais aussi du besoin des Hommes de se regrouper puis de se séparer lorsque le groupe devient trop important et qu'on commence à se marcher sur les pieds.

En un mot, le Fléau, c'est à lire !

Après une telle lecture, je m'en vais lire un Astérix, ça me fera du bien au moral…

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Fléau, Tome 2

  • France : 1999-01-04 - Poche (Français)
  • Canada : 2003-06-04 - Poche (Français)
  • USA : 1980-09-06 (English)

Activité récente

Demma14 l'ajoute dans sa biblio or
2024-03-27T11:37:32+01:00
EveHa l'ajoute dans sa biblio or
2024-02-08T17:23:18+01:00

Titres alternatifs

  • The Stand - Anglais
  • The Stand, Book 2 : On the Border - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 635
Commentaires 38
extraits 7
Evaluations 102
Note globale 8.31 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode