Livres
461 693
Membres
418 273

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Maks 2016-05-24T11:17:02+02:00

Le chauffeur s’arrête devant l’immeuble, sans couper le moteur.

La tour Trump. Un hôtel, autrefois. Des façades vitrées aveuglantes. Le Trump en question, c’est Donald, bien sûr. Décédé depuis longtemps. Quand les gamins se sont installés dans Central Park, ils ont commencé par déboulonner la statue de Donald Trump et l’ont affublée d’une robe. La dernière fois que je l’ai vue, elle trônait sur le toit d’un bus à impériale pour touristes, condamnée à faire le tour du parc pour l’éternité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Maks 2016-05-24T00:33:33+02:00

Le modèle de base, c’est un lit de camp à peine amélioré ; mais au sommet de la gamme, on a des espèces de demi-cercueils étincelants, de véritables cocons d’évasion, avec des écrans tactiles pour vous guider dans le rêve et des capteurs pour vous y maintenir. Immersion totale.

Un monde plus vrai que nature.

Ça, c’est le baratin des vendeurs.

Les détails techniques, je ne les connais pas. Je ne suis pas très fort en informatique. En plus, ces lits-là, je n’y dors pas souvent.

Et jamais dans le modèle de luxe.

Bref, certains ont compris tout de suite qu’il y avait du pognon à se faire. Mais comme ça nécessitait une bande passante gigantesque, ils ont construit un réseau parallèle, baptisé la limnosphère, dans lequel ils ont tout transféré. Et nous, on s’est retrouvés avec l’Internet à l’ancienne, chiant à mourir. Un Internet à l’abandon, évidemment ; les riches n’en ont plus rien à foutre, depuis qu’ils barbotent dans la limnosphère. C’est comme Internet, mais en mieux, beaucoup mieux, puisqu’on peut carrément y vivre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mickaeline 2015-05-26T10:49:48+02:00

Vous êtes donc allongé là, à moitié momifié, un peu de bave aux lèvres. Hélas pour vous, quelqu'un qui vit encore dans le monde bassement matériel ne parvient pas à surmonter la rancune que vous lui inspirez. Et ce quelqu'un a trouvé mon numéro. Et moi je vous ai trouvé.

Je vous égorge vite fait bien fait et voilà, c'est fini.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mickaeline 2015-05-26T10:49:34+02:00

Chercher une aiguille dans une botte de foin. C'est débile, comme expression. J'ai jamais compris. Chercher une aiguille, mon cul. Suffit d'en acheter une autre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mickaeline 2015-05-26T10:49:17+02:00

Quand je dis aux gens que je tue leurs semblables, ça leur retourne l'estomac.

Je peux comprendre.

Cela dit ...

Et si je vous expliquais que je ne trucide que des serial killers ?

C'est faux, mais si je vous disais ça ?

Et si je vous expliquais que je ne descends que des pédophiles ? Ou des violeurs ? Des mecs qui le méritent vraiment ?

Vous défaillez toujours ?

OK, allons plus loin : mettons que je ne tue que les emmerdeurs qui parlent trop fort au cinéma, ou qui bloquent le passage dans les escalators, ou qui déboîtent sans prévenir en bagnole. Alors ?

Ne répondez pas réfléchissez.

Vous êtes encore scandalisés ?

Mais je plaisante, hein.

Les cinémas, ça n'existe plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mickaeline 2015-05-26T10:48:50+02:00

Leçon numéro un : n'achetez jamais de sacs-poubelles bons marchés. Ils finissent tous par se déchirer. S'ils ne se déchirent pas dans vos mains, ce sera dans les miennes. Les sacs-poubelles merdiques se font copieusement insulter tout au long du périple vers leur dernière demeure.

Leçon numéro deux : même les choses et les personnes auxquelles, vous tenez le plus, vous vous en débarrasserez un jour. Ou alors ce seront elles qui se débarrasseront de vous.

Sauf si vous êtes mort avant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mickaeline 2015-05-26T10:48:38+02:00

D'abord, mon père. Il est mort d'une crise cardiaque, qu'il avait préparé toute sa vie. Il suivait un régime draconien : clopes, bacon et télé.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode