Livres
387 844
Comms
1 360 088
Membres
276 129

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Tu peux le nier, Fitz, mais je me suis uni à toi, dans tous les aspects importants de la chose, comme toi avec moi ; nous avons partagé nos pensées et nos repas, pansé mutuellement nos blessures, dormi l'un contre l'autre quand nous n'avions plus que notre chaleur corporelle pour nous réchauffer. Tes larmes ont coulé sur mon visage, et mon sang a rougi tes mains ; tu m'as porté alors que j'étais mort, et je t'ai porté alors que je ne te reconnaissais même plus ; tu as respiré pour moi, tu m'as donné asile dans ton propre corps.

Afficher en entier

Je m'aperçus que je parlais tout bas comme si je racontais une vieille fable à un petit enfant - et que je lui donnasse une fin heureuse, alors que chacun le sait, les histoires ne s'achèvent jamais, et qu'une fin heureuse n'est en réalité qu'un instant où l'on peut prendre son souffle avant le prochain désastre.

Afficher en entier

Par le cuivre, j'achète ta parole, par l'argent, j'achète ta pensée, par l'or, j'achète tes souvenirs, et, par l'os, je lie ton corps pour te contraindre à m'accompagner jusqu'à la terre de ta naissance.

Afficher en entier

La trahison appelle la souffrance.

Afficher en entier

Quand nous servons le monde, nous nous servons nous-mêmes. [...] Le bien du monde est le bien des Serviteurs. Ce qui est bon pour les Serviteurs est bon pour le monde. Nous suivons la voie.

Afficher en entier