Livres
565 428
Membres
618 687

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Fou et l'Assassin, Tome 2 : La Fille de l'Assassin



Description ajoutée par x-Key 2015-02-16T16:08:53+01:00

Résumé

Fitz doit apprendre à vivre avec sa fille, Abeille, après la mort de sa femme, Molly. Etrangement précoce et intelligente, l'enfant poursuit une existence à demi sauvage dans le domaine de Flétribois. Livrée à elle-même, elle découvre les passages secrets que dissimulent les murs de la maison, se lie d'amitié avec un chat et découvre le passé de son père.

Afficher en entier

Classement en biblio - 638 lecteurs

extrait

Son regard effleura le mien, et des larmes me piquèrent les yeux. Moi qui étais si jalouse, certaine qu'il préférait Evite! Son bref coup d'oeil le plaçait au-delà de son rôle de père : c'était mon allié.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Il s'agit de la deuxième partie du premier tome américain.

L'histoire reprend où s'était arrêtée la première partie. Les émotions sont toujours présentes et poignantes : on sent la solitude de Fitz suite à la mort de Molly, et les nombreuses difficultés qu'il rencontre pour éduquer sa fille. Ses choix sont souvent grinçants, mais correspondent tellement au personnage... La cohérence entre sa façon particulière d'élever Abeille et son caractère à la fois secret, maladroit et confiant envers sa deuxième fille est remarquable, et donne lieu à des situations complexes. Fitz se retrouve à devoir osciller entre les invités de Flétribois dont il doit veiller à la sécurité et gérer les caprices, ses devoirs de maitre du domaine à assumer, et Abeille, qui tente tant bien que mal de trouver sa place au milieu de ce chamboulement.

Dans la première partie, nous avions eu deux chapitres du point de vue d'Abeille. Dans ce deuxième tome français, la moitié des chapitres le sont, en alternance, la plupart du temps, avec ceux du point de vue de Fitz. On ressent donc très rapidement l'importance de la fillette dans l'histoire, et les interrogations à son sujet se renforcent, notamment : Spoiler(cliquez pour révéler)ne serait-elle pas un prophète blanc ? Ce doute, je l'avais déjà eu dans la première partie, mais les événements avec Abeille ne permettent plus de douter, et la fin du livre encore moins.

L'un des moments forts de ce livre est, incontestablement pour moi,Spoiler(cliquez pour révéler) la rencontre de Fitz avec le Fou. Durant les deux volumes (français), un accent est mis sur le vide ressenti par notre héros causé par l'absence de nouvelles de son ami d'enfance. L'émoi est grand quand Fitz réalise qui est le mendiant qu'il a poignardé.

J'ai découvert L’Assassin Royal il y a exactement dix ans (puisque c'était en avril 2005...), et depuis Fitz est mon personnage préféré, tous genres confondus. Je ne peux que le renforcer dans sa place après la lecture de ce tome, tant j'y retrouve tout ce qui fait son charme à mes yeux : ses hésitations, son pessimisme facile, son amour sans limites pour ses proches, son intelligence fine, sa si touchante maladresse.

Dans cette deuxième partie française, il est deux éléments qui m'ont beaucoup déplus : les première et quatrième de couverture. L'illustration est un photomontage, ce que je trouve tellement dommage pour un roman d'une telle ampleur. Alors que TOUS les tomes de chez Pygmalion relatant les aventures de Fitz ont des illustrations à tomber par terre (dessins, techniques graphiques...), celle de la première partie en pôle position, nous avons droit pour ce livre à une technique qui, pour moi, ne met pas du tout le livre en avant. Mais le pire, c'est la quatrième de couverture. Habituellement, elle est ici pour donner envie de lire, donc de lancer l'intrigue, ou de la poursuivre. Hélas, celle-ci dévoile l'élément, l'événement qui retourne les tripes et fait chavirer le cœur. J'avais été prévenue que la quatrième était très spoilante et révélait la fin, donc je l'ai lue une fois le livre fini. Bien m'en a pris. C'est une véritable honte de dévoiler tant dans une accroche ! Je ne peux pas croire que ce soit du travail de professionnel.

Pour ceux qui n'ont pas encore eu ce livre entre leurs mains et qui souhaiteraient le lire, ne lisez pas la quatrième de couverture ! C'est un conseil que j'ai déjà lu plusieurs fois mais qui ne saurait trop apparaitre au vu du massacre occasionné.

Sinon, c'est toujours un bonheur de retrouver Fitz, et je m'émerveille de la créativité de Robin Hobb qui a su trouver une intrigue nouvelle pour sa nouvelle trilogie ; rien n'est redondant, tout est captivant.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

C'est toujours un très grand bonheur de retrouver cet univers. Il est toujours aussi envoûtant et la puissance des mots est toujours là.

Afficher en entier
Diamant

Toujours un peu longuet pour les 3 quarts du livre, et puis j'ai vraiment du mal avec Abeille qui est difficilement supportable parfois. Il faut que je me souvienne que ce n'est qu'une gamine, mais au vu de son intelligence je me dis parfois qu'elle ne l'est pas sur tous les points... J'ai l'impression de ne plus reconnaître Fitz... Je ne sais pas si j'ai du mal à me dire qu'il a la cinquantaine et donc qu'il a évolué, mais il n'est, je trouve, plus aussi attachant qu'avant. Et dernier point et non des moindres, j'ai vraiment, vraiment du mal avec le point de vue d'Abeille, peut-être l'auteur a voulu innover mais on ne s'attache pas à Abeille et on se détache de Fitz.

Il y a pas mal de points négatifs, j'ai l'impression qu'on remet tout en cause de toutes les séries et arcs précédents avec la prophétie etc aussi.

Par contre, le dernier quart, enfin ça bouge ! Beaucoup de questionnements, espérons que ça lance la série comme Robin Hobb sait si bien le faire !! Faisons lui confiance, elle ne m'a jamais déçue jusque là.

Afficher en entier
Or

Maintenant que Abeille, la fille de Fitz a été présentée, elle prend une place prépondérant dans ce second tome, en narrant une bonne moitié...

Car une nouvelle fois, une grande majorité de cet opus tient dans la vie de Fitz à Fletribois, et à sa relation avec sa fille. Une relation sincére, mais pas forcément accepté par tous. En plus de ça, le Fou va venir tout chambouler. Et c'est une nouvelle fois un roman prenant pour les amateurs de la saga. Ceux qui ont aimés les personnages précédemment, et prendront plaisir à voir un Fitz forcément plus mature, et faisant cette fois d'autres erreurs, celles d'un pére. le rythme est peut-être un peu lent par moment mais cela ne m'a aucunement gêné. Et au vu du final, j'attend de lire la suite avec une impatience certaine !

Afficher en entier
Diamant

Grosse surprise dans ce tome, qui relance bien le rythme et nous fait instantanément oublier les quelques longueurs du premier tome et du début du second tome. Spoiler(cliquez pour révéler)Je cherchais le Fou depuis que j'ai commencé cette série, mais avec ses messagers, Robin Hobb a bien réussi à me convaincre qu'on ne le verrait pas de ci-tôt. Quand il est soudainement apparu, c'était une vraie surprise, et une grande satisfaction aussi :) Mais le Fou est dans un tel état... Ca me fait vraiment de la peine, j'espère qu'il arrivera à se reconstruire grâce à la présence de Fitz et à redevenir lui-même.

J'aime beaucoup l'évolution de la relation de Fitz avec sa fille. L'alternance des points de vue est suffisamment bien faite pour garder une certaine fluidité dans la narration. Le point de vue d'Abeille est indispensable pour vraiment la comprendre et l'apprécier, même si j'ai toujours ma petite préférence pour les passages du point de vue de Fitz.

Afficher en entier
Or

Un tome toujours aussi agréable qui nous décrit le quotidien d'Abeille et de Fitz apprenant l'un l'autre à se découvrir et à se faire confiance.

Beaucoup plus de passages d'Abeille cette fois-ci, ce qui était assez agréable.

Quant à la fin... on sent que l'aventure commence vraiment !

Afficher en entier
Argent

Plaisant comme toujours .....

Afficher en entier
Or

J'ai adoré ce livre qui m'a fait ressentir tout un panel d'émotions. Fitz est toujours si attachant, j'ai l'impression d'avoir retrouvé un vieil ami. Les passages du point de vue d'Abeille m'ont d'abord ennuyés puis intéressés. On apprend à la connaître et se doute de beaucoup de chose à son sujet. Evite et Ortie m'agacent, j'entrerai bien dans le livre pour une petite claque...

Le final est excellent. Je me précipite sur la suite.

Afficher en entier
Or

Un deuxième tome qui s'accélère, après le premier qui nous introduisez dans cette nouvelle ère celui-ci nous oriente plus vers l'intrigue qui animera les tomes suivants, beaucoup de mystère bien entendu qui maintienne un suspense et une cadence qui s'accélère. Abeille apprend à connaître davantage son père et lui de même, le retour de certains personnages et de nouveaux pour la relève, et puis cette fin tragique qui nous donne envie de plongez sans répit vers la suite.

N'hésitez pas.

Afficher en entier
Argent

Ce deuxième tome est tout aussi convainquant, en comportant plus d'action(est-ce qu'encore une fois je vais critiquer le découpage clairement abusif quand on voit la grosseur des lettres pour obtenir deux tomes de tailles tout juste acceptables pour des poches adultes).

La relation Fitz/Abeille est très belle je trouve, Abeille est un personnage sympathique d'ailleurs contrairement à Evite qui est insupportable Spoiler(cliquez pour révéler)(j'ai bien un soupçon pour qui est son père d'ailleurs mais sa mère je ne sais pas....).

Bref j'ai construit de nombreuses théories à la lecture de ce livre, me suis posé plein de question, ça démarre en tout cas de manière excellente.

Afficher en entier
Bronze

J'ai un peu de mal à entrer dans cette nouvelle série. D'habitude, je m'efforce toujours de ne pas deviner à l'avance les intrigues et de toujours être prête à me laisser surprendre par un retournement de situation mais là, j'avais deviné très longtemps à l'avance certains aspects révélés dans ce tome.

J'adore toujours autant Fitz et je suis tellement triste à chaque fois que quelqu'un lui fait une remarque sur la façon dont il élève sa fille, j'aimerais tellement qu'il soit finalement heureuxSpoiler(cliquez pour révéler) même si ça parait difficile après la mort de Molly. Ortie et Umbre m'ont un peu agacée dans ce tome, je trouve qu'ils manquent de gratitude envers Fitz. Certes, il n'est pas parfait, il est très souvent maladroit, etc. Mais sans lui, tout le monde serait forgisé et jamais Devoir n'aurait existé, ni même épousé sa Narcheska. Rien que pour ça, j'aimerais parfois qu'ils le laissent tranquille.

A côté de ça, je n'accroche pas encore au personnage d'Abeille, il me faudra du temps je pense.

La fin relève l'intérêt que je portais à cette nouvelle série, ke vais de ce pas acheter la suite !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Fou et l'Assassin, Tome 2 : La Fille de l'Assassin

  • France : 2015-03-11 (Français)
  • France : 2016-04-13 - Poche (Français)

Activité récente

NajaZi l'ajoute dans sa biblio or
2021-08-10T16:16:39+02:00
marjo20 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-04T15:03:19+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 638
Commentaires 44
extraits 10
Evaluations 127
Note globale 8.8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode