Livres
482 261
Membres
468 927

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Fou et l'Assassin, Tome 5 : Sur les rives de l'Art



Description ajoutée par AnaisCd99 2019-11-20T09:25:42+01:00

Résumé

Abeille, la fille de Fitz, a été enlevée par les Serviteurs. Les membres de cette société secrète utilisent leurs rêves pour mettre en œuvre des prophéties qui les rendront plus riches et plus puissants. Mais Abeille est-elle aussi cruciale à leur destin qu’ils le pensent ? Si ses ravisseurs imaginaient leur mission facilement accomplie, c’était sans compter la rage déployée par la digne fille du seigneur de Flétribois pour leur échapper.

Fitz et le Fou, qui la croient perdue à jamais, décident de se lancer dans une mission de vengeance qui doit les emmener dans l’île lointaine où vivent les Serviteurs – lieu que le Fou a d’abord appelé foyer avant d’y subir les pires sévices. Il a pourtant juré de ne jamais revenir à cet enfer duquel il s’est échappé. Mais malgré toutes ses blessures, il n’est pas sans défense. Et si Fitz n’est plus l’assassin sans faille de sa jeunesse, il vaut mieux ne pas le trouver en travers de son chemin.

Leur but est simple : tout faire pour que plus un seul Serviteur ne survive.

Afficher en entier

Classement en biblio - 276 lecteurs

Extrait

« Arrête ! Dwalia, il me tripote ! » Alaria était à la fois outrée et terrifiée.

Kerf pouffa de nouveau, et je le sentis retirer son bras sur lequel je reposais. Il le leva, ce qui me donna un peu plus d'espace, et je supposai qu'il serrait Alaria contre lui. « Chouette ! fit-il d'une voix rauque, et il plaqua son bassin contre elle.

— Arrête ! » dit-elle, suppliante, mais il répondit d'un grondement suivi d'un petit gloussement. Son bras s'appuyait contre moi, et je sentis ses muscles se tendre lorsqu'il attira la femme contre lui ; son souffle devint plus profond, et il entama un mouvement rythmique qui me pressa contre le mur. Alaria se mit à pleurer.

« Ne fais pas attention à lui, lui ordonna Dwalia d'un ton froid.

— Il essaie de me violer ! glapit l'autre. Il…

— Il n'en a pas la place, alors ne fais pas attention à lui. Il ne peut pas baisser son pantalon, et le tien non plus ; dis-toi que c'est un roquet amoureux de ta jambe. » Percevais-je une satisfaction cruelle dans les propos de Dwalia ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Le décor est bien planté et donc nous avons le droit à notre dose de péripéties ! J'aime beaucoup l'alternance entre Fitz et sa fille, Abeille. Cette dernière utilise toutes ses maigres ressources pour se sortir des griffes de Dwalia avec plus ou moins de succès.

La relation entre le fou et le Fitz est de plus en plus compliquée et j'avoue que ce premier commence à me hérisser le poil avec ses mystères et ses cachotteries...

J'entame avec curiosité le dernier tome !

Afficher en entier
Or

On attaque la fin des aventures de Fitz et ça fait mal au coeur.

On en découvre plus sur le monde de Robin Hobb, reliant ses autres séries sans doute, heureusement malgré que je ne les ai pas lu je n'ai pas été perdue (mais un peu ennuyée avec cette intrigue concernant les "bâteaux" alors que j'ai adoré les moments dans la ville avec les hommes/dragons).

A côté de ça Abeille, se bat, se débat, et bon sang j'espère que Dwalia et Vindeliar vont souffrir de la main de Fitz pour tut ce qu'ils lui font subir.

Afficher en entier
Diamant

Je retrouve Robin Hobb dans toute sa splendeur ! Le début avait été un peu long à démarrer, et entre temps j'ai lu Les Cités des Anciens qui m'avait beaucoup déçu, mais là j'ai vraiment beaucoup apprécié ! (et j'ai vraiment apprécié d'avoir lu Les Cités des Anciens, parce que j'ai bien mieux compris les passages qui se passent à Kelsingra)

Clairement, Abeille est tellement forte ! J'ai autant apprécié les passages où on est avec elle, malgré toutes les horreurs qu'elle a subit, que ceux où l'on est avec Fitz, qui se débat avec le Fou et toute sa complexité (franchement, j'ai vraiment du mal avec Ambre aussi). Bref, j'ai adoré ce livre !

Afficher en entier
Diamant

C'était un tome vraiment divertissant, il s'avère que les passages du point de vue d'Abeille furent pour moi les meilleurs. Alternant des récits de violences, de folie et de cruauté pure avec d'autres récits dans cette cruauté qui furent plus cocasses voir certaines scènes humoristiques parmi cette souffrance. C'est compliqué à expliquer, je le conviens. Il faut juste le lire je suppose. Pour en revenir à Abeille, je suis fière d'elle, elle se bat férocement et quand Vindeliar ose utiliser sa petite magie contre elle et qu'elle l'attaque comme un louveteau, les crocs sortis pour sa survie, je l'admire, elle fait bien. Robin Hobb a vraiment réussi à me faire trépigner de haine, je crois que je n'ai jamais tant voulu lire de vengeance, j'ai hâte de lire Fitz écrasant impitoyablement l'esprit ridiculement faible en magie de Vindeliar, je suis sûr que d'un regard il pourrait l'écraser comme un moucheron. Et bien-sûr Dwalia, elle, j'ai hâte qu'ils se la réservent pour la faire souffrir immensément. Le Fou ou Fitz ça met égale, j'ai hâte de cette vengeance.

Du côté de Fitz, j'ai l'impression que ce tome était surtout concentré sur le Fou et son passé, sa vie en tant que Ambre et ses manigances. Je lui en veux un peu d'imposer tant à Fitz, celui-ci ne veut que venger sa fille et s'il peut la récupérer mais à chaques arrêts, chaques ports et pays, de nouveaux personnages entre en compte et ils deviennent plus des boulets qu'autre chose, Robin Hobb a peut-être voulu en faire une grande aventure pour Fitz avec beaucoup de compagnie mais ça m'agace, il a raison, un assassin ne s'encombre pas de tant de gens, il agit vite et avec sang froid. Je sens que le final va partir en cacahuète, beaucoup de morts inutiles et j'ignore si Fitz en sortira vivant, j'espère que malgré les manigances de Ambre, elle fera en sorte que cela mène au moins à un avenir où Fitz peut enfin vivre libre avec sa fille.

Mort à Dwalia, Vindeliar, Les Serviteurs et les Quatre.

Afficher en entier
Argent

Fitz et le Fou, accompagnés de FitzVigilant, Persévérance et Braise, sont en route pour faire un carnage à Clerres. Le chemin est terriblement long, j'espère que la vengeance n'en sera que plus savoureuse. Parallèlement, Abeille se rend à la même destination mais pas de son plein gré !

Pour apprécier cette série à sa juste valeur, je vous conseille vivement d'avoir lu précédemment "Les aventuriers de la mer" et les "Cités des Anciens". "Le fou et l'assassin" est en effet au carrefour entre ces cycles et celui de "L'assassin royal". C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé les nombreux personnages et assisté à leurs échanges Spoiler(cliquez pour révéler)(la rencontre entre la vivenef Parangon et Fitz était assez... marrante). Ma préférence va toujours aux dragons, je suis totalement sous leur charme, en adoration quand ils parlent aux misérables humains. J'ai également de l'admiration pour Abeille, on sait d'où lui vient sa ténacité ! Par contre, Fitz et le Fou me semblent un peu plus portés sur les larmes qu'auparavant, j'espère qu'ils vont se ressaisir.

Ce cinquième tome devrait plaire à ceux qui s'intéressent aux mystères de l'Art. On se rend compte que cette magie était fortement présente dans les trois séries de Robin Hobb, les morceaux du puzzle commencent à s'assembler. Mais lecteurs pressés s'abstenir, l'intrigue évolue toujours aussi lentement !

J'attends avec impatience de lire le dénouement. Comme d'habitude avec Robin Hobb je ne sais absolument pas à quoi m'attendre, tout est possible...

Afficher en entier
Lu aussi

J’ai été un peu plus déçue par ce livre... j’ai trouvé que le rythme était très lent, avec quelques répétitions ! Dommage ! J’attends grandement du dernier tome !

Afficher en entier
Argent

Cet ouvrage fait le lien entre les différentes séries reliés à cette histoire. Mise en place de la fin sur un rythme plus lent.

Afficher en entier
Or

On continue la course poursuite de Fitz avec de nouveaux enjeux et de nouveaux compagnons. C'était hyper sympa de retrouver les personnages des autres séries de l'auteur et de voir l'enchevêtrement de ses histoires les unes dans les autres... et puis le Fou continue a revêtir le rôle d'Ambre et à perturber Fitz... j'aime bien la manière dont l'auteur continue à faire évoluer leur relation malgré la vingtaine de tomes qui sont maintenant écrits sur eux. ça rend l'intrigue très vivante et les personnages moins statiques. c'est ça la force de Robin hobb, je pense de faire évoluer ses personnages en permanence, comme des humains normaux. ça rend les choses plus réalistes, d'autant qu'ils ont chacun des failles ou des forces qui apparaissent au fur et à mesure, que ce soit le Fou, Abeille, Hiéman, Parangon, Fitz, Lant, Persévérance...

Bref, j'ai encore une fois adoré ! Vivement la suite !

Afficher en entier
Diamant

Je suis fan de la série et j'adore d'autant plus ces derniers tomes qu'il y a un recoupement qui se fait entre l'assassin royal, les aventuriers de la mer et La Cité des Anciens. Tous les éléments s'imbriquent petit à petit et c'est génial !

Afficher en entier
Diamant

J'ai beaucoup apprécié ce tome 5, comme les précédents ! Je ne reviendrai donc pas sur l'écriture ou les capacités de l'autrice, je préfère parler du contenu.

Spoiler(cliquez pour révéler)L'histoire avance bien, les sentiments de Fitz se ressentent fortement, il est à la fois pressé et réticent d'accomplir sa vengeance, il prend en compte de nombreux éléments, même ceux qu'on lui cache.

Je suis assez déçue du comportement du fou/Ambre. Il entraine les autres dans une aventure folle, personne ne sais s'ils s'en sortiront vivants, mais il continue à n'en faire qu'à sa tête, beaucoup de cachotteries, Fitz a beaucoup de patience de supporter ça.

Spoiler(cliquez pour révéler)En ce qui concerne Abeille j'ai ressenti de la lassitude à la troisième fois où elle s'échappe et se fait rattraper. A force ce n'est même plus du suspens. Elle, qui n'était jamais sortie de chez elle, ç’aurait été bien qu'elle s'échappe une fois, vive quelques expériences plus ou moins agréables puis se fasse rattraper avant de se rendre sur l'ile blanche. Là j'ai l'impression que R.Hobb ne savait plus trop quoi écrire et qu'elle préfère répéter la même scène plusieurs fois plutôt que d'innover !

Je ne sais pas vraiment où nous mène le dernier tome.

Spoiler(cliquez pour révéler)Dans la mesure où les dragons se joignent à la fête, je pense que ce sera un carnage, qui s'en sortira vivant?

Toutes les réponses au prochain numéro !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Fou et l'Assassin, Tome 5 : Sur les rives de l'Art

  • France : 2019-01-02 (Français)
  • France : 2019-01-02 - Poche (Français)

Activité récente

tagus l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-01T08:10:32+01:00
Alwar56 l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-17T13:43:25+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 276
Commentaires 22
Extraits 10
Evaluations 73
Note globale 8.65 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode