Livres
450 746
Membres
395 647

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Garçon et la Ville qui ne souriait plus



Description ajoutée par LiviaB 2018-10-22T11:58:13+02:00

Résumé

Romain fuit chaque nuit sa demeure bourgeoise et confortable, pour rejoindre la Cour des Miracles où vivent les anormaux – fous, difformes, obèses, et autres parias parqués là par les Lois de l’Église. Le soir de ses quinze ans, il découvre qu’un terrible complot vise les habitants de la Cour.

Des coupe-gorges de Mouffetard aux ruines de Notre-Dame, il devra compter sur son ami Ambroise, sur Joséphine, Lion et Akou, pour lever le voile sur la conjuration et échapper aux terribles Lames Noires, à la solde de l’archevêque de Paris.

Dans un monde assombri par la peur et l’intolérance, le salut peut-il venir de quelques adolescents en quête d’amour et de liberté ?

Une réflexion sur l'adolescence et la difficulté d'être soi

Un hymne à la liberté et à la différence

Suspens et romantisme dans un Paris inspiré de celui de Notre-Dame-de-Paris

Afficher en entier

Classement en biblio - 11 lecteurs

Extrait

Nous savons tous, bien sûr, qui sont ces ennemis: ceux que Dieu, dans Son immense bonté, nous avait depuis si longtemps désignés par leurs traits ou leurs esprits si différents des nôtres, par leurs mœurs incompatibles avec la bienséance, les règles de la nature et celles de Dieu. Les anormaux.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Je suis intimement persuadée que les auteurs sont des magiciens. Comment pourrait-il en être autrement ? A travers de simples lettres, regroupées en mots, eux-mêmes liés en phrases pour former paragraphes, chapitres et ouvrages, ils parviennent non seulement à nous faire oublier le monde qui nous entoure pour nous faire vivre d’extraordinaires aventures aux côtés d’êtres de papier, mais arrivent également à nous chambouler, nous bouleverser, nous métamorphoser … sans que nous ne comprenions pourquoi ni comment. Vous lisez, tout simplement, vous vous laissez entrainer par l’histoire et lorsque vous tournez la dernière page, vous n’êtes plus tout à fait le même. Une petite part du récit est restée gravée dans votre cœur, et vous a transformé : il y a un « avant » le livre, et un « après ». Il est souvent difficile de distinguer ce qui a changé au cours de la lecture, mais c’est indéniable, ce livre vous a marqué à jamais … Ai-je besoin de préciser que La garçon et la ville qui ne souriait plus fait partie de ces « lectures magiques » ?

Chaque nuit, tandis qu’approche le couvre-feu, Romain quitte en cachette sa riche demeure et traverse la Seine à la nage pour rejoindre la Cour des Miracles, où sont parqués les anormaux rejetés par la loi de la Norme édictée des décennies plus tôt par l’Archevêque de Paris. Perché sur l’une des tourelles des ruines de Notre-Dame, il observe les danses et les rires de ces parias de l’Eglise et de l’Empire. Lors de la fête mondaine organisée par sa mère pour ses quinze ans, le jeune homme avide d’amour et de liberté découvre par hasard que les jours de la Cour sont comptés … Bien décidé à empêcher ce massacre, Romain averti les habitants de la Cour du danger qui les menace, et jure de les aider à s’en sortir. Même si cela signifie trahir les siens et risquer tout, jusqu’à sa vie …

Véritable uchronie dystopique, ce roman nous plonge au cœur d’une société dictée par les Lois de la Norme. Ces dernières, édictées au nom de la stabilité de l’Empire, interdisent aux nains, fous, homosexuels, malformés, obèses, défigurés et autres anormaux, êtres damnés et rejetés par Dieu lui-même, de se mêler à la population. L’occasion pour le lecteur de réfléchir à ce qu’est la normalité, à la peur de la différence, au pouvoir des lois et à la force des jugements d’autrui … C’est un livre qui révolte : comment une mère peut-elle abandonner son enfant malade à cause d’une loi ? comment un époux peut-il faire interner sa femme morte de chagrin uniquement pour conserver son poste ? Pour l’étudiante en théologie catholique que je suis, c’est également un livre qui fait écho aux plus sombres facettes de l’Eglise au fil de son histoire … Dogme fait foi, mais que faire lorsque les dogmes, créations d’hommes soumis aux appétits humains, s’opposent aux fondements-mêmes de la foi ? Que faire, surtout, lorsque le pouvoir temporel légifère à partir de ces dogmes ? Que faire face à une loi profondément injuste et inhumaine, humiliante et déshumanisante ? De quel droit un homme peut-il s’arroger le pouvoir de vie et de mort sur autrui, simplement parce qu’il est malade ou obèse ?

Romain, notre jeune héros, vit sous le joug combiné de cette société normalisée et de sa mère obsédée par la bienséance et les relations mondaines. Je me suis très rapidement attachée à ce jeune homme, tiraillé entre sa volonté de ne pas décevoir ses parents et son irrésistible besoin d’amour et de liberté … Car contrairement à ce que pense Akou, Romain a beau vivre dans une riche demeure et avoir « tout », il lui manque l’essentiel : la possibilité d’être pleinement lui-même, sans rien avoir à cacher à quiconque. Car derrière la course contre la montre dans laquelle est entrainé Romain pour sauver la Cour des Miracles et ses habitants du terrible complot de l’Archevêque se cache une quête bien plus profonde … Romain est à la recherche de sa propre identité, du sens à donner à son existence. Il n’existe plus uniquement dans la confrontation aux attentes maternelles ou pour la recherche de la fierté paternelle : il existe par et pour lui-même, libre de faire ses propres choix et d’affirmer ses propres opinions. J’ai beaucoup aimé son courage mais aussi sa sensibilité, sa fragilité, sa maladresse également …

Mais ce livre, c’est également un page-turner incroyablement captivant, où complots et trahisons se mêlent et s’entremêlent, où l’on ne sait plus à qui se fier et de qui se méfier. Le temps presse, la tension monte, et chaque page nous rapproche un peu plus du dénouement que l’on pressent explosif et déchirant. C’est un livre qui se dévore, le cœur battant, le souffle court. On tremble pour Romain et Lion, pour Joséphine et Akou, pour le petit Zacharie et pour Ambroise. S’en sortiront-ils tous vivants ? Réussiront-ils à stopper la terrible machination qui menace la Cour des Miracles ? Page après page, chapitre après chapitre, la situation semble de plus en plus désespérée, et on se demande bien comment ils vont parvenir à venir à bout des manigances des grands de ce monde … Des phrases courtes et percutantes viennent compléter le tableau pour offrir au lecteur une histoire au rythme effréné et haletant, riche en mystère, suspense, action et émotion !

En bref, vous l’aurez compris, ce livre est tout simplement extraordinaire, et il ne fait aucun doute que je m’en souviendrais bien longtemps ! L’auteur nous offre ici une histoire atypique et puissante qui évoque avec brio la quête de liberté et d’identité, la différence et l’adolescence, qui nous fait passer par une ribambelle d’émotions et qui nous happe du début à la fin … Je vous invite donc à vous jeter sur ce livre si vous le croisez dans une librairie, à vous installer bien confortablement avec un monticule de gâteaux à vos côtés afin de pouvoir vous plonger à corps perdu dans ce récit mené à tambours battants ! N’hésitez pas, également, à l’offrir un peu partout autour de vous, car ce livre mérite vraiment d’être connu … C’est une vraie pépite littéraire, et en plus la couverture est absolument magnifique ! N’attendez plus !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2019/01/le-garcon-et-la-ville-qui-ne-souriait.html

Afficher en entier
Lu aussi

Voici un bref résumé :

En bref, ce roman comporte de bonnes idées et est intéressant à découvrir. J’ai bien aimé me plonger dans ce 19e siècle au côté de Romain. À découvrir de toute urgence.

SI vous voulez lire la chronique entière, cliquez sur lien.

https://egideofbooks.blogspot.com/2019/02/3-le-garcon-et-la-ville-qui-ne-souriait.html

Afficher en entier
Or

L’auteur a une plume rythmée, qui nous embarque entre complot et tension. L’intrigue est rondement menée et on ne s'ennuie nullement au cours de notre lecture. C’est touchant, surprenant et je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans ce livre.

https://www.sariahlit.com/2019/02/le-garcon-et-la-ville-qui-ne-souriait.html

Afficher en entier

https://revesurpapier.blog4ever.com/le-garcon-et-la-ville-qui-ne-souriait-plus-de-david-bry-1

Le garçon et la ville qui ne souriait plus est une sorte d’uchronie. David Bry nous plonge au XIXème siècle et nous présente Paris sous le règne d’un certain Nicéphore le IIIème. On découvre une société bien peu tolérante et nous voilà aussitôt confrontés à une terrible injustice. Pour maintenir l’ordre et la sécurité, toute personne présentant une difformité, une maladie, ou qui commet des actes jugés illégaux, est bannie de la capitale et rejoint les Anormaux de l’autre côté de la Seine, dans la Cour des Miracles...

C’est dans ce cadre intéressant que nous rencontrons Romain, un adolescent de quinze ans qui a grandi dans une famille bourgeoise. Malgré une situation privilégiée, c’est un garçon qui ne semble pas avoir trouvé sa place. Il y a quelque chose qui le tracasse. Quelque chose qui le pousse à faire le mur parfois, pour aller observer la Cour des Miracles.

Tout s’accélère lorsque Romain découvre qu’un complot menace la Cour des miracles et tous les Anormaux. C’est un complot qui le dépasse et pourtant le garçon choisit de se battre. Pour sa liberté, pour la cause. L’aventure peut commencer! On se laisse alors porter par une intrigue simple, mais surtout par un jeune héros très attachant. Romain est un personnage qui se montre brave et persévérant, un personnage dont j’ai beaucoup apprécié les valeurs.

On fait aussi de superbes rencontres et les pages filent. On s’attache à Ambroise, à Lion, Akou, Joséphine, ces jeunes personnages authentiques sur lesquels Romain peut vraiment compter. Des liens se tissent, d'autres se renforcent, et de véritables amitiés naissent. Et finalement, c'est une aventure plus touchante, plus sensible qu’il n’y paraît, pour notre plus grand plaisir.

Verdict : A travers cette belle aventure, l’auteur aborde la question de la normalité, des normes établies, de la tolérance. Ce sont des sujets qui ont facilement trouvé leur place dans le récit et qui apportent beaucoup à la lecture. Je me suis sentie impliquée dans le combat que mènent Romain et ses compagnons et j’ai passé un agréable moment. Si la couverture est magnifique, chaque chapitre est enrichi d’un document (lettres, chansons populaires, poèmes, traités, mémoires...) et d’une petite illustration. C’est le genre de détails que j’apprécie encore plus, et qui permettent une immersion plus facile dans l’univers.

Afficher en entier
Diamant

Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2019/01/26/le-garcon-et-la-ville-qui-ne-souriait-plus-david-bry/

En bref, le Garçon et la Ville qui ne souriait plus est un petit bijou. L'objet-livre est soigné à hauteur de la qualité du contenu, ce qui en dit long. David Bry propose une ode à l'individualité en passant des messages modernes sans sacrifier au côté divertissant avec un héros touchant et un univers uchronique réussi. J'ai eu un coup de cœur pour ce texte que je vous recommande chaudement ♥

Afficher en entier
Diamant

Une magnifique couverture qui cache un superbe roman plein de belles valeurs : courage, force de caractère, amitié, amour et bravoure. Des personnages super touchants à qui on s’accroche énormément. Une ode à la différence et contre les injustices qui régissent la société. À lire sans modération !

En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2019/01/17/le-garcon-et-la-ville-qui-ne-souriait-plus/

Afficher en entier
Or

http://lire-une-passion.weebly.com/historique/le-garcon-la-ville-qui-ne-souriait-plus-david-bry

"En résumé, voilà un roman qui a su me convaincre du début à la fin. Avec sa couverture magnifique et son thème qui pourrait tout aussi bien être transposé dans note époque actuelle, l'auteur met en avant des sujets importants, fait passer des messages importants et montre du doigt les soucis de la société."

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Le Garçon et la Ville qui ne souriait plus" est sorti 2019-01-10T00:00:00+01:00
background Layer 1 10 Janvier

Date de sortie

Le Garçon et la Ville qui ne souriait plus

  • France : 2019-01-10 (Français)

Activité récente

LiviaB l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-22T12:09:14+02:00

Les chiffres

Lecteurs 11
Commentaires 7
Extraits 5
Evaluations 4
Note globale 9.25 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode