Livres
472 532
Membres
445 228

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le goût du vent



Description ajoutée par karene59139 2011-03-18T23:19:44+01:00

Résumé

ap sur la Bretagne ! Louis Quéméneur, à bord de son bateau, La Belle Saada, quitte la côte africaine et prend le large.

Il ignore encore qu'une jeune femme du nom d'Andjizati s'est embarquée clandestinement. Ensemble, avec la force de leur complicité, et de leur amour naissant, ils vont affronter le vent, le sable, la mer et la rage des hommes.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bellajessica 2013-10-02T02:55:59+02:00

Le lieutenant Aymar-Joseph de Kergouriou me retrouva à l’entrée de l’arsenal. Il me demanda simplement : « Louis Quéméneur, est-ce toi qui as fait le coup ? » Je lui répondis que j’étais bien incapable de tuer un être humain. Il sourit. Le soir même, je dormais à bord de la corvette de dix-huit canons La Créole et je commençais mon apprentissage de marin. Deux jours après, nous levions l’ancre.

Mon premier voyage sur la salée me fit mettre les pieds et les yeux en Afrique, du côté du fleuve Sénégal que La Créole remonta jusqu’à Saint-Louis. Ensuite nous mîmes le cap sur l’île de Bourbon, l’île de France et toute la mer des Indes jusqu’à Sumatra. Quand La Créole navigua plus tard, du golfe du Bengale à Madagascar, je n’étais plus mousse, mais matelot. Une année plus tard, les officiers du bord me prédisaient le grade d’aspirant de deuxième classe pour mes vingt ans, mais la fortune de la mer devait être autre pour moi...

La mort vint une fois de plus donner un nouveau destin à ma vie. Mon maître Aymar-Joseph de Kergouriou, dans le sillage duquel j’avais fait tous mes apprentissages, avait longtemps résisté à la fièvre, prenant son service les yeux brillants pour commander les bâbordais dont j’étais. Mais un matin, alors que nous cherchions l’îlot de Diégo-Garcia pour y faire de l’eau et aussi provision de bois, il ne parut pas. Il était mort dans la nuit.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 6.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode