Livres
521 130
Membres
537 274

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Grand Meaulnes



Description ajoutée par elbaloo 2012-02-26T13:14:29+01:00

Résumé

Augustin Meaulnes est un jeune homme de dix-sept ans aussi secret qu'aventureux. S'échappant de l'école à la première occasion, il assiste. dans un château en ruine, à une fête costumée dont l'atmosphère devient vite féerique. Tout ressemble à un rêve que le héros ne cessera dès lors de vouloir retrouver. Mais la quête du "domaine mystérieux", au nom de l'amour et de l'amitié, s'accorde mal à la vie réelle... Unique roman d'Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes sonde avec poésie les mythes de l'adolescence.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 139 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par RMarMat 2015-07-19T18:06:27+02:00

Après cette fête où tout était charmant, mais fiévreux et fou, où lui-même avait si follement poursuivi le grand pierrot, Meaulnes se trouvait là plongé dans le bonheur le plus calme du monde.

Sans bruit, tandis que la jeune fille continuait à jouer, il retourna s'asseoir dans la salle à manger, et, ouvrant un des gros livres rouges épars sur la table, il commença distraitement à lire.

Presque aussitôt un des petits qui étaient par terre s'approcha, se pendit à son bras et grimpa sur son genou pour regarder en même temps que lui ; un autre en fit autant de l'autre côté. Alors ce fut un rêve comme son rêve de jadis. Il put imaginer longuement qu'il était dans sa propre maison, marié, un beau soir, et que cet être charmant et inconnu qui jouait du piano, près de lui, c'était sa femme...

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

C'est sûr : Ce roman, que j'ai dû lire en quatrième, est un grand classique, par lequel on doit passer. A tous ceux qui veulent le lire : ACCROCHEZ-VOUS. Je vais être franche : la première partie est très dure à accrocher mais la seconde et la troisième sont plus simples. On arrive à pénétrer dans l'histoire. La fin m'a même fait pleurer. C'est seulement à la dernière page que l'on se rend compte que ce livre est très beau.

Afficher en entier
Or

Le roman de mes 14 ans ! Quelle ambiance ! Quel style ! Je suis prise d'une vague de nostalgie rien qu'en repensant à ce fameux grand Meaulnes, à l'école où il était, aux alentours, à ses fugues, à cette femme que j'imagine si belle. Que de souvenirs ! C'est un livre à lire à ces âges-là (les années collège ou un peu après), ensuite on y retourne inlassablement mais cela reste différent du petit pincement au cœur laissé par ce livre à la première lecture, hélas...

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par ilEtaitUneFoisLulu 2018-11-20T12:29:05+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par GlassSword 2020-09-24T19:17:15+02:00
Or

Un classique à lire !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kiriu 2020-07-06T15:00:43+02:00
Diamant

Un roman onirique, teinté par le merveilleux de l'Enfance, ce paradis perdu condamné à l'usure du temps et que l'on préfère parfois fuir pour ne pas le voir s'évanouir.

Un roman qui m'a bouleversée et que je relirai sans hésiter.  J'irai découvrir à nouveau le chemin menant au Domaine perdu...  Aussi je vous le conseille si ce n'est pas déjà fait !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na_nou 2020-06-08T17:55:57+02:00
Lu aussi

C'est un classique de la littérature, un livre étudié au collège, et pourtant qu'il est long et lent ! J'ai eu beaucoup de mal à m'intéresser à l'histoire comme aux personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2020-05-23T12:52:48+02:00
Diamant

Publié aux éditions Le Livre de Poche

Résumé :

L’action du Grand Meaulnes se situe en Sologne, la région natale d’Alain Fournier, à la fin du XIXè siècle. L’intrigue relate les aventures d’un jeune garçon de 15 ans : François Seurel. Il attend la venue d’Augustin, un adolescent que la mère du garçon a décidé de mettre en pension chez la famille Seurel, pour qu’il suive le cours supérieur. Une arrivée qui va bouleverser l’existence de François… Se situant parfois à la frontière du merveilleux, ce roman est donc avant toute chose une formidable histoire d’amitié.

À propos de l'auteur :

Alain-Fournier est en fait le nom d’auteur d’Henri-Alban Fournier, né en 1886 dans le Cher et mort au combat en 1914, donc au début de la seconde guerre mondiale, à 27 ans seulement. Chroniqueur littéraire notamment pour Paris-Journal, il se destina très jeune à l’écriture.

Mon Avis :

Le Grand Meaulnes fait partie de mes livres classiques chouchou, c'est sans aucun doute celui qui m'a le plus marquée pendant mes années d'études au lycée et que je prends le plus de plaisir à relire. Je ne l'avais pas fait depuis un petit moment, et le fait qu'il soit rentré cette année dans la bibliothèque de la Pléiade m'a donné envie de le relire, comme une sorte d'hommage à mon petit niveau. Et comme toutes les autres fois, j'ai pris une nouvelle fois beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman dont je connais l'histoire par cœur mais c'est toujours un grand plaisir de retrouver François Seurel et Augustin Meaulnes, et surtout la plume d'Alain-Fournier, si délicate, sensible, pleine de poésie. C'est quand même un niveau littéraire supérieur et ça fait parfois du bien de lire un tel livre.

Dois-je revenir sur l'histoire en elle-même du Grand Meaulnes ? Tout le monde la connait, elle a été adaptée au cinéma. Je vais tout de même revenir un peu dessus. On fait donc la connaissance du narrateur dont on apprendra le nom un peu plus tard. Il s'agit de François Seurel, c'est un jeune homme de 15 ans au début du roman. Il prépare le Brevet Supérieur pour être instituteur comme ses parents, son père est l'instituteur de l'école du village où la famille Seurel habite. L'histoire se situe en Sologne. Un mois après la rentrée, un jeune garçon de 17 ans arrive chez les Seurel où sa mère le laisse en pension. Il s'agit d'Augustin Meaulnes. Cette arrivée va complètement bouleverser la vie de François. Augustin est un garçon indépendant et rêveur. À l'approche de Noël, Augustin profite d'un voyage à la gare pour aller chercher les grands-parents de François pour s'enfuir. Il va se perdre et va se retrouver par hasard dans un domaine mystérieux où est donnée une fête. Des enfants et des jeunes gens s'amusent, dansent. Augustin apprend qu'une fête est donnée en l'honneur des noces de Franz de Galais. Augustin va rencontrer lors de cette fête une jeune fille mystérieuse dont il tombe tout de suite amoureux, il apprendra que c'est la sœur de Franz, Yvonne de Galais. La fête prend fin, la fiancée de Franz n'est pas venue. Augustin doit retrouver son chemin pour retourner chez les Seurel. Une fois arrivé là-bas, il va se confier à François, et il n'aura alors de cesse de vouloir retrouver le domaine mystérieux et Yvonne de Galais afin de lui déclarer son amour.

Tout ne va pas être aussi simple que cela, et les recherches vont prendre du temps. François sera toujours d'un grand soutien pour Augustin, il l'aidera dans sa quête, quand il aura des renseignements sur Yvonne, il s'empressera d'aller voir Augustin pour lui dire. Franz de Galais refera son apparition d'une façon bien particulière, Augustin retrouvera la fiancée de Franz au détriment de ses propres recherches. Toutes les pièces du puzzle se mettront petit à petit en place pour former un tout beaucoup plus limpide.

Malgré que ce roman ne soit pas du tout du genre du suspense, des questions se posent, on se demande si Augustin va retrouver Yvonne, où et quand surtout. Au fur et à mesure, des révélations arrivent sur l'identité des personnes et on se rend alors compte que tout est lié.

Je me suis très vite attachée à François et Augustin, et ce, grâce au choix narratif de l'auteur notamment. Le narrateur est François, l'auteur emploie donc la première personne du singulier. J'aime beaucoup ce procédé, ce « je » me permet de me mettre à la place du personnage, de rentrer dans sa tête et d'être au plus près de lui et de ses pensées. Mais même sans l'emploi de cette forme de narration, je pense que l'attachement aux personnages se serait fait de la même façon. Augustin Meaulnes est un personnage tout aussi mystérieux que le domaine qu'il recherche. On n'aura pas toutes les réponses à nos questions sur lui, certains de ses faits garderont une part de mystère, il ne révélera pas tout à François et donc à nous, lecteurs. Même s'il laisse des lettres à François, on ne saura pas tout.

J'ai appris en lisant des articles sur ce roman et son auteur, que l'histoire collait bien à celle de Alain-Fournier. Lui aussi est fils d'instituteurs, il nait dans la même région que François et tout comme Augustin, il rencontrera une jeune femme ayant le même prénom, Yvonne. Le destin de cet auteur est tragique, puisqu'il meurt au début de la seconde guerre mondiale à seulement 27 ans. Le Grand Meaulnes est le seul roman qu'il ait écrit. Il reste maintenant que quelques échanges épistolaires avec son ami, Jacques Rivière. Quel dommage qu'il ne reste pas d'autres écrits, quel dommage qu'il n'ait écrit qu'un seul roman. Mais justement, c'est aussi cela qui fait le succès de cette unique œuvre.

J'ai une nouvelle fois, comme je le disais plus haut, pris beaucoup de plaisir à lire ce livre. Il m'a emmenée dans un voyage onirique, les lieux sont tellement bien décrits, apportant une part de rêve. Les descriptions sont faites de façon qu'on arrive facilement à s'imaginer les lieux, à se les représenter. On retrouve la vie à la campagne au début du siècle dernier, avec les premières avancées technologiques. Le Grand Meaulnes, c'est aussi et avant tout une formidable histoire d'amitié entre deux personnes qui se sont très vite liées dès leur rencontre. Bien sûr, c'est aussi une histoire d'amour, mais je trouve tout de même que l'amitié a une plus grande place. Une amitié profonde avec une fidélité à toute épreuve et du dévouement.

Ce roman se lit par obligation pour la première fois, il est souvent intégré dans les programmes de français au collège ou au lycée. Et une fois que cette première lecture est faite, on y revient par amour de l'histoire, par envie. Je prendrais encore certainement plaisir à le relire dans quelques années. Il fait partie de ces livres incontournables pour moi, avec Le Petit Prince de Saint-Exupéry. À l'occasion de son entrée dans la bibliothèque de la Pléiade, il est sorti dans une nouvelle collection avec des écrits supplémentaires, des lettres et des documents. J'aimerais beaucoup avoir cette édition pour pouvoir l'avoir dans ma bibliothèque.

Si vous ne connaissez pas encore cette œuvre, n'hésitez pas. Elle se lit facilement tellement le style est fluide, en un après-midi tellement l'histoire est prenante et on a envie de savoir ce qu'il va arriver à Augustin ou à François. Pour moi, c'est un livre incontournable à avoir. L'adaptation au cinéma est plutôt fidèle, mais comme à chaque fois, je préfère le roman écrit que le rendu cinématographique. C'est tellement mieux de s'imaginer soi-même les lieux, les personnages, ils sont en plus tellement bien travaillés par l'auteur que ce n'est pas difficile à faire.

Je n'ai vraiment qu'un regret, c'est que cet auteur de talent qu'est Alain-Fournier n'ait pas écrit d'autres romans, quel plaisir cela aurait été de retrouver sa plume dans d'autres écrits, d'autres histoires. Mais c'est comme ça, et c'est aussi ce qui fait la richesse de cette œuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CouteauSuisse78 2020-05-04T14:37:09+02:00
Argent

Le livre est un classique et est intéressant. Je le conseille. On y retrouve dans cette autobiographie un désir d'aventures stupéfiant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Altanais 2020-05-02T17:20:38+02:00
Lu aussi

Un classique de la littérature qu'il faut avoir lu, au cours de sa scolarité ou pour son plaisir personnel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ardawal 2020-04-16T10:13:53+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère de mystère et de merveilleux, très immersive, qui enveloppe la plus grande partie de ce roman; aussi, le thème du bonheur qui semble trop absolu pour être accessible, de l'être humain qui fait son propre malheur car il ne se juge pas digne de cet idéal. J'ai aussi beaucoup apprécié l'amitié solide entre François et Augustin, même si j'ai trouvé le personnage de François un peu effacé, défini surtout par cette amitié et son implication dans les aventures de son ami. Les descriptions des paysages et des personnages, très belles et jamais superflues, contribuent beaucoup au charme de ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par agathina 2020-04-14T18:54:32+02:00
Lu aussi

Roman poétique sur l’adolescence dans une France de la fin du 19ème. Ce grand classique ne m’a pas complètement séduit. Pour causes, des descriptions trop longues qui en font perdre l’euphorie de la quête principale : retrouver le « domaine perdu », lieu féérique et énigmatique, ainsi que sa jeune et belle châtelaine.

Ce récit est tout de même une belle histoire d’amitié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juju59280 2020-03-31T16:12:43+02:00
Or

le livre de mon adolescence. Je ne compte plus les fois où je me suis replongée dans son univers

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne-Elisabeth 2020-03-08T13:58:48+01:00
Lu aussi

Livre lu dans le cadre de ma scolarité

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Grand Meaulnes

  • France : 1913-10-31 (Français)
  • France : 2001-01-16 - Poche (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 2139
Commentaires 227
Extraits 60
Evaluations 435
Note globale 7.02 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode