Livres
461 670
Membres
418 241

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par steph170389 2018-10-25T23:37:49+02:00

« C’est la fierté qui a changé les anges en démons ; c’est l’humilité qui transforme les hommes en anges. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Celine-65 2018-10-23T12:35:38+02:00

Une addiction, c'est quand on ne peut se tenir à distance de quelque chose qui est mauvais pour nous. Peut-être que Jude est un addict aux drogues. Mais moi, je suis une addict à Jude

Afficher en entier
Extrait ajouté par alinounete 2018-10-13T15:18:53+02:00

Même les vies les plus sombres ont leurs instants sublimes, il ne faut pas les rater.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Folize 2018-12-10T18:09:14+01:00

Sophie se tourne à nouveau vers moi.

– Merci de m’avoir sauvée ce soir.

Je vois tant que vulnérabilité dans son doux visage que j’ai du mal à formuler une réponse. Je me racle la gorge :

– Je sais que j’ai tout fait foirer, Soph. Mais si tu as besoin de mon aide un jour, il n’y a vraiment pas une seule chose au monde que je ne ferais pas pour toi.

Même en chuchotant, ma voix se brise.

Sophie a les larmes aux yeux. Elle met sa main sur la poignée de la portière.

– Bonne nuit, Jude.

Je ne me sens pas la force de lui répondre, donc je me contente de tendre la main pour dégager une mèche de cheveux de son visage.

C’est là l’erreur fatale. Parce que tout change à l’instant où je l’effleure. La joue soyeuse et fraîche de Sophie atterrit dans la paume de ma main. Je frissonne à son contact, et Sophie s’en aperçoit. Ses yeux plongent dans les miens. Ses lèvres roses s’entrouvrent et elle mord sa lèvre inférieure.

L’embrasser à ce moment-là ne relève pas d’une décision. C’était inévitable, comme le tonnerre succède à l’éclair. On se penche en même temps l’un vers l’autre. Je ferme les yeux pour ne pas voir le frisson de stupeur qui parcourt son visage. Mais mon aveuglement n’y change rien. Sophie. Nos lèvres se frôlent dans un soupir. Puis ma bouche fond sur la sienne. Je l’embrasse si lentement. Une fois. Puis une autre. Et même dans ce nuage de désir, je sais que je dois mémoriser chaque seconde qui passe.

– Mmmm, soupire-t-elle.

Ses doigts tendres se perdent dans mes cheveux.

Je sais que ce n’est pas permis, mais ça rend l’instant encore plus délicieux. Du bout de la langue, j’effleure la commissure de ses lèvres, pour demander la permission, et elle entrouvre la bouche. Quand nos langues se retrouvent, cela ne fait que confirmer ce que je sais déjà : elle a la saveur du plus beau cadeau que l’on m’ait jamais fait.

Afficher en entier

Elle est à moi, me dit mon bras valide en la rapprochant de mon corps.

Elle est à moi, me doit ma bouche tandis que je la laisse m'embrasser.

Elle est à moi, me dit la main de Sophie en me masturbant comme une reine.

Afficher en entier

Pour la première fois depuis des années, je m'introduis dans une femme. Ma femme.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode