Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Julie37 Argent
Note : 8/10
J’ai beaucoup aimé ce roman !
J’ai trouvé le thème, au premier abord (l’adolescence, description d’une année de terminale,…) assez ordinaire, et n’attendais donc pas grand-chose de cette histoire, mais j’ai été agréablement surprise !

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé les personnages ! Je pense que c’est un vrai défi d’écrire un roman sur l’adolescence, sur une année de lycée, car l’expérience de chacun est différente à cet âge-là ; il est donc vraiment difficile d’être ‘juste’.
Cependant, Florence HINCKEL, en mettant en scène ce panel de personnage aux caractères et aux personnalités variés a, je le pense, réussi à toucher un large public (en tout cas elle m’a touchée).
Ces différents personnages permettent de mettre en lumière de nombreux thèmes (l’amitié, l’amour, la recherche de soi, etc.), sont attachants, et représentent vraiment bien la variété des profils qui peuvent se rencontrer au lycée. Pour le coup, je les ai trouvés vraiment justes ! Chacun peut s’identifier mieux à un personnage, ou à certains aspects de l’un d’entre eux, et je trouve que, justement, ça permet de bien s’attacher à ce groupe d’amis.
Sans me reconnaître complètement dans l’un de ces personnages, du haut de mes 16 ans, je me suis vraiment identifier à eux à plusieurs moments.

Ensuite, pour revenir aux thèmes, j’ai trouvé que les sujets mis en avant l’étaient fait non seulement de manière judicieuse, mais aussi très bien !
L’amitié, l’amour, la recherche de soi, les relations parents/enfants, les réseaux sociaux (les vidéos, youtube), le harcèlement, les doutes, les inquiétudes…Franchement, j’ai vraiment trouvé que ce roman mettait en avant un très grande partie des ‘sujets’ qui se posent aux ados à cet âge-là (en tout cas, à un moment ou un autre au lycée). Encore une fois, j’ai bien réussi à m’identifier à cette histoire et je pense que ça témoigne bien de la ‘justesse’ de l’auteur.

Néanmoins, j’avoue que ce livre a aussi des points négatifs…
D’une part, j’ai trouvé le début de ce premier tome vraiment long. Il est vrai que le début d’une histoire est très important et permet d’introduire un grand nombre de choses essentielles. Cependant, j’ai vraiment trouvé que ça trainait en longueur, et comme le quotidien des personnages restait relativement « classique », la lecture était plaisante, sans être addictive. C’est à partir du 3ème tiers environ que l’histoire est devenue plus intéressante, et j’ai trouvé cette attente un peu dommage. (Maintenant, il est vrai qu’un deuxième tome va sortir (peut-être même un tome 3 surement –si la logique du 1 trimestre = un tome se poursuit), et que retenir les lecteurs au « fil des tomes », c’est toujours intéressant…). J’ai vraiment hâte de lire le 2nd tome, en espérant qu’il me surprendra encore davantage ! Après tout, l’avis sur un diptyque/trilogie n’est pas définitif avant d’avoir terminé ce(tte) dernier/ère je pense.

De plus, j’ai trouvé quand même certains personnages (très secondaire) un petit peu cliché peut être, un tout petit peu stéréotypés (la fille en S qui ne fait que bosser par exemple). Mais ça restait vraiment secondaire donc ça ne m’a pas trop déranger (contrairement à d’autres histoires dans lesquels cet aspect est beaucoup plus présent).

En conclusion, j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman dont la qualité majeure est, selon moi, la justesse (qui est très rare et très compliquée à atteindre dans ce genre de roman). Bien sûr, ce roman n’est pas parfait, cependant tous ces personnages sont vraiment intéressants et attachants ; j’ai hâte de découvrir la suite de leurs aventures dans le tome 2.
J'ai toujours voulu rester objective lors de mes chroniques, mais je ne sais pas si ce sera le cas de celle-ci. Pourquoi, me direz-vous ? Tout simplement parce que Florence Hinckel m'a ramenée 30 ans en arrière dans ma ville natale et mes coins fétiches, mon premier saut de la Faille qui m'a fait passer du « côté des grands ». Elle a réussi à représenter toute la beauté et l'âme de cette ville si chère à mon coeur… La Ciotat.
J'avoue que j'ai eu un peu peur de lire un roman qui se déroule dans un lieu que je connais parfaitement, mais je vais lui dire un grand merci. Merci d'avoir réussi à me faire ressortir tous ces souvenirs enfouis au fond de mon coeur et par la même occasion toutes les émotions qui s'y rattachent. Ce qui reste tout de même amusant, c'est de voir que les années passent, mais que les générations qui se succèdent suivent toutes le même chemin, fréquentes les mêmes endroits, se font peur de la même façon avant de faire le grand Saut …

Le grand Saut… Un titre aux multiples facettes qui convient parfaitement à ce roman que l'auteur n'aurait pu mieux choisir…

Nous allons accompagner dans ce roman jeunesse un groupe de six amis, qui se suivent depuis des années en veillant les uns sur les autres, chacun à leur façon. Un groupe d'amis qui reste soudé malgré leurs différences et les années qui passent. Mais à l'aube du grand saut dans cette vie d'adulte qui les attend, nous allons les suivre dans cette dernière année de lycéen où ils cherchent leur place dans la société ou tout simplement dans leur famille. Les doutes arrivent, les sentiments naissent, les rêves se profilent à l'horizon mais aussi, les drames et les désillusions… Dans ce passage charnière qui fera de Iris, Paul, Alex, Sam, Marion et Rebecca des hommes et des femmes, et non plus les adolescents qu'ils sont aujourd'hui… Il leur faudra puiser au fond d'eux pour faire les choix qui définiront ce qu'ils désirent être et non subir la fatalité du chemin que la vie leur trace. L'ère des grands bouleversements et des questionnements qui cheminent aux prémices de cette majorité que l'on convoite autant que ce qu'elle effraie…

C'est la rentrée ! Et si les cigales chantent toujours et que le soleil mérite encore toute l'attention de notre bande d'amis, il faut pourtant se rendre à l'évidence… Cette année c'est le BAC, et donc l'année qui définira aussi leur avenir. Où seront-ils dans un an ? Seront-ils toujours ensemble ? Un sujet qui les préoccupe beaucoup mais qui n'a pas encore la même importance que « La Fête « qui se déroulera pour Halloween et dont il faut impérativement être invité… D'autant plus que Marion est vraiment très triste en ce début d'année où ses problèmes de coeur se rajoute à ceux de son foyer et il faut absolument lui remonter le moral… Mais d'abord il faut s'occuper d'Iris dont c'est l'anniversaire. Rebecca se charge du cadeau entre deux vidéos YouTube et Alex portera sûrement sa guitare pour égayer ce moment si il trouve le courage de jouer devant ses amis. Paul viendra après son cours de planche à voile en essayant de pas penser aux problèmes de son frère et on pourra toujours compter sur Sam pour faire rire la bande… Et ainsi va la vie… et nous sommes à J-57 avant la grande fête…

C'est par les tranches de vie de ces six adolescents que Florence Hinckel nous plonge au coeur de son histoire. Une histoire qui se voudrait simple mais qui ne l'est pas vraiment. On pourrait presque dire de cette simplicité qu'elle apporte des longueurs, mais il faut juste se laisser porter par les lignes car tout y est indispensable et la vie, la vrai, c'est aussi cela. C'est ce que nous décrit l'auteur en y mettant tant de vérité et de justesse que cela en est vraiment bluffant.

L'émotion qui dégage de ce récit est vraiment touchante, car la plume de l'auteur fait en sorte de nous projeter au milieu de ces ados et de vivre avec eux tous les bouleversements que chacun d'eux cache avec pudeur aux autres. Nous sommes le 7 ième ami, le confident, celui qui sait … Celui devant lequel on ne cache rien et et que l'on se montre tel quel que nous sommes mais qui se retrouve aussi spectateur de tout ce que l'on vit…

C'est l'histoire de Paul, Iris, Sam, Marion, Alex et Rebecca, mais cela pourrait être aussi la vôtre, tout comme c'est une partie de la mienne
Par le Editer
maelle38 Argent
Note : 5/10
C'est un bon livre cependant je n'ai pas trouvé les personnages très attachant. J'attends le second tome
Par le Editer
Chamalo77 Argent
Note : 8/10
Nous suivons une bande d'amis, inséparables depuis la sixième et qui font leur première pas vers la Terminale, l'année de trop. Comme tout bon groupe la distance semble les éloigner un peu plus chaque jour qu'ils le veulent ou non. Sans oublier les problèmes personnels ou familiaux qui ne manquent pas à l'appel.
C'est une très belle découverte ! Un livre auquel je me suis beaucoup identifiée de part l'âge des personnages mais aussi grâce à la sincérité qui se dégage de ce roman. Il est vrai et touchant ce qui fait qu'on s'y attache facilement.
J'ai vraiment hâte de découvrir le second tome !
Par le Editer
L'entrée au lycée, c'est comme plonger dans l'inconnu. Il suffit de tomber sur les bons amis pour que tout se passe bien. C'est ce qui est arrivé, quelques années plus tôt, lorsqu'Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam ont passé les portes du bahut.

Depuis, lié par une amitié indestructible, ils savent qu'ils s'acheminent doucement vers une autre étape de leur vie. Ca ne les empêche pas d'avoir chacun leur petits et grands soucis à traiter: un grand frère qui tourne mal, une atmosphère familiale tendue, une rupture amoureuse, etc.

Il y a déjà eu énormément de séries littéraires parlant d'amitié entre lycéens et lycéennes: A la vie, à la mort. Tout le monde connaît. En général, ce genre d'histoires se passent dans des milieux aisés, protégés, dans lesquels les protagonistes ont peu de soucis comparables à ceux du commun des mortels.

Ce livre (que je pense être le premier d'une série) est, à ce point de vue, une véritable bouffée d'air frais. En effet, cette fois, il ne s'agit de jeunes adolescents pleins aux as, ni d'intrigantes machiavéliques. C'est la vérité toute nue, la vraie vie, qui est mise en lumière.

6 adolescents, avec 6 caractères différents, et menant chacun une vie pas forcément idyllique. Je l'ai dit plus haut, ils doivent affronter des problèmes réels, ceux que la vie peut apporter à n'importe qui: les difficultés financières, la difficulté d'affronter le regard des autres, les remariages, et bien d'autres choses encore. Et là est la vraie force de ce roman. Parce que, finalement, chaque lecteur a l'occasion de pouvoir se glisser dans la peau des personnages, puisque leurs vies ressemblent tellement à la nôtre.

Florence Hinckel a un vrai don pour nous faire espérer, malgré tout, à une fin heureuse. Elle possède la magie nécessaire pour que l'on croit à une amitié infaillible, celle qui supporte tout. Et là, moi, je dois: WAOUH!

J'ai vraiment pris plaisir à cette lecture. Pas un instant je ne me suis ennuyée, pas un instant je n'ai trouvé que c'était mièvre. Bien au contraire.

Le grand saut est le mot juste pour cette histoire. On vit avec ces adolescents tous les bouleversements qui arrivent quand on se prépare à entrer dans la vie adulte, quand on arrive à la fin des années d'étude, et le lot d'incertitudes qui accompagne tout ça.

Je ne peux finalement que conseiller ce livre (oyez, professeurs de lycée). J'espère que c'est ce genre de livre que l'on pourra voir fleurir dans toutes les mains dans les années à venir.

Points attribués: 10/10

http://au-fil-des-pages.eklablog.com
Par le Editer
si je m'attendais à cette lecture ! Le grand saut a illuminé ma fin de janvier en m'accompagnant chaque jour pendant une semaine dans le train. Je redoutais pourtant de commencer ce livre à cause de la moyenne assez mitigée donnée sur LA, et au contraire pour moi il s'agit d'un coup de cœur.

J'ai eu une impression étrange, en commençant ce livre : c'est comme recommencer la terminale, mais avec des points de vue à chaque fois très différents. Le cadre, les pensées des personnages à propos de leur orientation et des cours, sont très réalistes et j'ai véritablement eu l'impression d'un retour en arrière. J'ai aimé suivre ces trois personnages, en plus de leurs trois autres amis : je me suis aussitôt attachée à Iris, Paul et Rébecca bien que chacun soit différent. A travers ce roman, on a l'impression que chacun d'eux effectue une lente descente aux enfers : petit à petit ils se perdent ou découvrent de nouveaux aspects de leurs vies qui les ébranlent. Les épreuves qu'ils traversent les rendent plus humains, parfois aussi plus difficiles à comprendre (je pense par exemple à Paul), mais toujours plus touchants. J'avais l'impression d'être avec eux dans l'histoire, d'autant plus que leur amitié à tous les six m'a tout de suite été très sympathique.

Malgré ces épreuves, l'humour de l'auteure est bien présent, et c'est vrai que j'ai ri plusieurs fois. Bien que l'intrigue de cette histoire semble en apparence assez simple et surtout très terre-à-terre puisqu'il n'y a rien d'innovant à suivre un quotidien qu'on connaît et qu'on a peut-être déjà vécu, en réalité l'histoire nous fait réfléchir sur notre façon de voir le futur (pour les jeunes) et en même temps nous divertit grâce à une intrigue remplie de rebondissements. Les pages tournaient très vite car j'avais toujours envie de connaître la suite ; je suis même étonnée d'avoir mis une semaine entière à le lire, tellement l'impression qui ressort de ma lecture c'est : "encore, encore !".

C'est seulement en refermant ce livre que je me suis rendue compte qu'il s'agissait d'un coup de cœur ; avant, j'étais trop concentrée sur ce qui se passait dedans pour faire attention à ce que je ressentais. La fin m'a mise au supplice, et je suis ressortie de ce bouquin un peu en apnée, presque horrifiée quand j'ai compris que je n'avais pas la suite sous la main... La plume de Florence Hinckel m'a emmenée, pendant ces 300-400 pages, dans un univers pas rose du tout, mais où l'amitié me donnait envie de rester là bien plus longtemps que ça.

J'ai été très contente de véritablement découvrir la manière d'écrire de Florence Hinckel à travers le grand saut : elle m'a donné un coup de cœur, et maintenant j'attends le deuxième tome de pied ferme, et aussi avec une certaine anxiété, étant donné la chute de ce premier tome...
Par le Editer
Dans cette histoire, on fait la rencontre d'une bande d'amis, des inséparables, 3 garçons et 3 filles. Ils viennent de faire leur entrée en terminale. Une année qui sera synonyme pour eux de changements, de difficultés à affronter, de combats à mener. C'est à travers ses 6 jeunes, que l'on va vivre une foule de choses. Rien n'est trop car tout est bien réparti et s'enchaine de manière logique.

Parce que je ne veux pas spoiler le récit, je ne vais pas vous dire qui va subir quoi. Certains points sont plus softs que d'autres mais tous ont une conséquence sur la vie de celui qui le subit. On va voir le danger de trop s'exposer aux yeux du monde, d'être adulé puis de subir de la diffamation, des injures. Le racisme envers les personnes noires et également les arabes. Beaucoup de préjugés contre lesquels ils vont devoir se battre. Vivre dans une famille recomposée où le dialogue n'est pas optimum. Vivre au sein d'un foyer qui se déchire, vouloir protéger son petit frère. Se faire larguer après une longue relation sans comprendre le pourquoi. Collectionner les filles et fuir celle avec laquelle la relation pourrait devenir sérieuse. Voir son quotidien voler en éclat par les agissements d'un proche. Se sentir plus bas que terre, comme une personne qui n'est bonne qu'à faire du mal autour d'elle, mais surtout se détruire soi-même. Se sentir transparente et s'amouracher de la mauvaise personne. Se retrouver confronté à un énorme secret de famille et ne pas savoir comment en parler. Faire oublier ses défauts physiques grâce à l'humour et l'autodérision. Se lancer à corps perdu dans les études. Apprendre à s'aimer soi-même. Subir un accident qui changera tout, à jamais.

Vous le voyez, une foule de sujets très variés mais aussi très actuels. Je trouve que l'auteur à très bien traité l'ensemble, qu'elle a assemblé et relaté le tout avec beaucoup de justesse. On s'attache aux différents protagonistes, on s'identifie facilement dans les manies, la façon de penser de l'un ou de l'autre. Un récit dans lequel on entre et qui nous touche. On ressent les émotions et les vit en même temps qu'eux. Même si on suit les réflexions de chacun, l'auteur parvient à maintenir une touche de mystère. J'ai adoré que tout ne se dévoile pas d'emblée. Que chacun, tout en se livrant, garde une part d'ombre.

Une fin qui me fait grincer des dents, me frustre, parce qu'elle n'en ait pas une. Je n'ai qu'une envie, avoir la suite entre les mains pour m'y plonger.
Par le Editer
AudacieuseErudite Diamant
Note : 9/10
« Le Grand saut « est un très beau livre. Il faut écho à l’adolescence. On peut facilement se reconnaître dans l’un des personnages. Je dois dire que le titre est très énigmatique durant une partie du livre. On ne sait s’il désigne ces changements qu’ils vont vivre ou finalement le tragique accident que va subir Alex. De plus, la relation qu’ils entretiennent depuis plusieurs années est touchante pour le lecteur. Les émotions sont retranscris de manière très juste. J’ai trouvé très admirable la générosité qui les accompagne tout au long de leur lecture. Ce livre raconte leur année de terminale, décisive. Ils commencent à devenir adultes, parfois contre leur gré. Ils s’accrochent à leur amitié. L’écriture de Florence Hinckel est percutante. C’est la justesse et la réalité avec laquelle elle écrit qui fait que ce livre est si touchant. Les thèmes abordés sont multiples : la drogue, l’alcool, l’amitié et l’amour, les relations familiales, l’école… A travers Rebecca, l’auteure a voulu aussi insister sur la pression que peut entrainer le fait de s’exposer sur les réseaux sociaux. Pour finir, je dirai que j’ai très hâte de lire la suite ! Septembre c’est loi… ;-) C’est cette fin que me rend si impatiente, je veux découvrir pourquoi Alex a refusé de voir Iris. Même si je pense avoir ma petite idée…
Par le Editer
Meels Or
Note : 8/10
Avant toute chose, je voudrais remercier la maison d'édition Nathan de m'avoir envoyé trois romans dont Le grand saut que j'ai littéralement dévoré !

Depuis la sixième Iris, Rébecca, Marion, Alex, Paul et Sam entretiennent une amitié. Alors que les adolescents rentrent en terminale, la petite bande est confrontée à des problèmes adolescents, amours, amitié, bac. La dernière année de lycée risque être compliquée !

J'ai adoré le grand saut, c'est un roman frais, drôle. Un roman idéal pour les adolescents, on peut facilement s'identifier aux personnages qui ont des caractères, passions et histoires différentes.

Une histoire très addictive que j'ai dévorée en trois jours en période de cours ! Le scénario n'est pas un des plus originaux mais l'histoire est crédible. Les personnages sont travaillés, le scénario est bien ficelé, et une histoire extrêmement réaliste.

Les personnages sont aussi attachants et différents les uns aux autres. On passe de la Youtubeuse canon à l'écrivain extrêmement sincère ou encore au garçon passionné de planche à voile...
Le petit bémol est la mise en avant de Paul et Iris alors que les autres personnages sont effacés. Mais comme les deux personnages sont mis en avant, on s'attache beaucoup à eux et on connaît beaucoup plus leurs histoires et leurs problèmes. Je me suis globalement attachée aux personnages sauf à Marion qui s’écroule au moindre problème.

On suit la vie quotidienne d'adolescent en évoquant des problèmes qui frappent les jeunes adultes. Florence a approfondi certains thèmes et survolé d'autres mais cela n'est pas forcément dérangeant et permet même de ne pas être lassé.

Le manque d'action ne m'a pas dérangé mais on sent bien une accélération vers les cent dernières pages et on découvre une fin surprenante, une fin qui m'a frustrée et surprise !
De plus j'ai fortement apprécié la plume de Florence Hinckel qui est addictive et simple.

J'ai adoré ce roman même si celui-ci n'est pas un coup de cœur mais une très bonne lecture. Je suis impatience de lire la suite qui répondra surement à mes centaines de questions !
Par le Editer
lealamb Argent
Note : 9/10
Ce livre est vraiment super ! Il représente très bien l'adolescence et tous ses problèmes, ses joies et ses peines. Bref un super livre vivement le second tome !

N'afficher que les commentaires des booknautes ayant ce livre en liste de :

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.