Livres
469 560
Membres
436 999

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le journal secret de Laura Palmer



Description ajoutée par x-Key 2012-07-01T14:11:09+02:00

Résumé

Laura Palmer, une jeune fille en apparence bien sous tous rapports, a confié ses pensées les plus secrètes et ses rêves les plus fous à son journal intime depuis l'âge de douze ans...

Jusqu'au jour où elle est assassinée -jusqu'au moment où Twin Peaks, une petite bourgade calme des Etats-Unis, sombre dans l'horreur...

LE JOURNAL SECRET DE LAURA PALMER vous donne des indices essentiels pour découvrir le meurtrier...

Afficher en entier

Classement en biblio - 52 lecteurs

Extrait

I wonder if life is still something I can make up.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

J'ai également lu ce livre lors de sa sortie en 91, étant fan de la série Twin Peaks, il fallait absolument que je lise le journal de Laura.

Je n'ai pas été déçue et dois avouer que ce livre est aussi addictif et perturbant que la série elle-même.

Beaucoup de choses nous sont révélées, on découvre l'ampleur de la vie dissolue de l'héroïne et quelques frissons lorsqu'au détours d'une page, une simple mention "page arrachée" est stipulée.

Bien que cette jeune fille soit délurée, droguée et qu'elle prenne un soin tout particulier à se détruire, on développe à son encontre énormément d'empathie et tremblons avec elle lorsqu'elle découvre que BOB est réel et qui il est...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Vance 2019-01-04T09:20:32+01:00
Bronze

Elément essentiel dans la progression de l'enquête sur son assassinat, le Journal de Laura Palmer a pris forme en 1990 sous la plume de Jennifer Lynch, concrétisant le rêve de nombreux fans, leur permettant de prolonger l'expérience du visionnage de cette formidable série tout en donnant plus de corps à un personnage qui n'apparaissait que comme une ombre, une silhouette, une réminiscence au gré des souvenirs de ses proches, voire un être désincarné s'exprimant dans les rêves de l'agent Cooper.

La fille du réalisateur et co-créateur de la série a su à merveille trouver le ton, les mots pour exprimer ce qui s'est avéré être une vie brisée, salie, violée, celle d'une jeune fille à qui tout souriait, qui souriait à tous mais dont une sombre entité s'abreuvant de peine et de souffrance avait décidé de faire sa proie.

Répertoire des affres adolescentes, des tourments psychiques et physiques auxquels sont confrontés les jeunes filles sur le point de devenir femmes, ce journal aborde de plein fouet le choc entre les rêves de gosses et la réalité crue d'un monde cruel, sans pitié ni fard. Tiraillée entre le bien qu'elle souhaite faire (Laura s'est escrimée à plaire à ses parents, à réussir ses études, mais aussi à soulager la solitude des personnes âgées ou du fils attardé de Benjamin Horne) et le mal qu'elle se fait sciemment mais en cachette (en s'adonnant aux pires turpitudes sous l'emprise plus ou moins consciente de son démon intérieur : la drogue, la prostitution, le sexe sous toutes ses formes, mêmes les plus déviantes), Laura est l'image même d'une société schizophrène, taisant ses fantasmes, dissimulant ses vérités sous un voile de paraître bien pensant.

Remarquable par l'intensité du mal être qui s'y exprime, des sévices qu'elle subit ou qu'elle s'inflige, de la violence verbale montant crescendo au fur et à mesure que l'inéluctabilité de la chute se précise, le livre, s'il se lit très vite, perturbe aussi l'amateur de l'univers de Twin Peaks. Certains personnages y apparaissent différents, car vus sous l'angle déformé d'une Laura accro à la coke et torturée par ses cauchemars récurrents : Leo Johnson et Jacques Renault, bien qu'animés d'intentions pas très catholiques à l'égard de la jeune fille (elle n'a que quatorze ans !), y sont dépeints comme de gentils pervers, le premier capable seulement de crises de violence éparses. Bobby, le fils du major, y est un voyou au coeur d'or, éperdu d'amour pour une Laura qui n'aura de cesse de le faire souffrir, consciente du pouvoir qu'elle dispose sur lui. Ce que la série TV montrait autrement. Le film Fire walk with me, s'attachant aux derniers jours de Laura, se rapproche quelque peu de cette perversité qui inonde les pages du journal mais préfère y ajouter un aspect plus métaphysique, alors que le livre aborde de front la misère sexuelle dont Laura s'avère coupable et dépendante. Le sexe, la souffrance et la mort imprègnent ces pages où l'on assiste au lent naufrage d'une vie prometteuse mais damnée, celui d'une fille qui se sait condamnée mais ne partira pas sans se révolter, sans faire mal à son tourmenteur, histoire de garder encore un peu de maîtrise de soi, de dignité évanescente dans cet au-delà qu'elle finit par appeler de ses voeux. Il y manque cette promesse, cette transcendance qui achevait le film et qui faisait de cette jeune victime une martyre que touchait enfin la grâce. Cette grâce que quelques rares proches ont su voir (le troublant Harold, qui la perdra en la désirant ; le gentil Johnny qui, mû par son adoration pour elle, parviendra enfin à formuler une phrase cohérente ; le Dr Jacoby, qui saura ne jamais la juger) alors qu'elle parvenait à ne montrer, mais avec ô combien de douleur, qu'une image d'Epinal de fille modèle et vertueuse à ses proches et ses amis d'enfance.

Psychologiquement riche, dense d'expériences stupéfiantes, un ouvrage brutal et profondément triste qui conserve, à l'heure des lynchages médiatiques et des harcèlements sur les réseaux, un impact et une pertinence intacts.

Afficher en entier
Diamant

Alors que dans la série, le ton général est burlesque et décalé à la limite de l'étrange, on reste ici concentrés sur les pensées secrètes de Laura ainsi que sa longue descente aux enfers, et c'est vraiment dure.

L'écriture de ce journal est vraiment admirable. Rien est oublié par rapport à la série, et permet de mieux comprendre certaines choses. L'ajout d'anecdote complètement absente de la série ne fait que rendre Laura plus réelle, et on ne peut que compatir et suivre avec effroi. C'est encore pire quand on connaît le fin mot de l'histoire lorsqu'on a vu la série.

Ce livre se suffit à lui même et il n'est pas indispensable d'avoir vu la série ou de la voir pour l'apprécier à sa juste valeur. Je vous la conseille tout de même car elle vaut vraiment le détour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bayla 2014-06-24T18:01:18+02:00
Diamant

je l'ai découvert adolescente et j'ai du le lire au moins une dizaines de fois ... j'adore le texte en "journal", c'est très facile à lire. C'est il est vrai un peu glauque mais en même temps très attachant ...

Afficher en entier
Bronze

Ayant regardé la série ,j'ai voulu lire ce livre et j'ai bien aimé également mais il y a très longtemps,je pense que les jeunes lecteurs ne doivent pas connaître

Afficher en entier
Diamant

Un très bon livre avec juste ce qu'il faut de glauque j'ai beaucoup aimé un de mes livres coup de coeur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ccmars 2011-04-01T09:37:35+02:00
Diamant

J'ai également lu ce livre lors de sa sortie en 91, étant fan de la série Twin Peaks, il fallait absolument que je lise le journal de Laura.

Je n'ai pas été déçue et dois avouer que ce livre est aussi addictif et perturbant que la série elle-même.

Beaucoup de choses nous sont révélées, on découvre l'ampleur de la vie dissolue de l'héroïne et quelques frissons lorsqu'au détours d'une page, une simple mention "page arrachée" est stipulée.

Bien que cette jeune fille soit délurée, droguée et qu'elle prenne un soin tout particulier à se détruire, on développe à son encontre énormément d'empathie et tremblons avec elle lorsqu'elle découvre que BOB est réel et qui il est...

Afficher en entier
Lu aussi

je ne sais pas si nous parlons du même livre qui s'appelle en fait "le journal secret de laura palmer" et qui relatait l'histoire d'une héroine de série "mystère à twin peaks".

C'est un livre que j'ai lu quand j'étais jeune, le seul livre que j'ai lu 2 fois!!! à l'époque en temps qu'ado, il avait tout d'un succés....tout des préoccupations d'une ado..le suspense en prime.....mais la couverture dans les tons de bleu était bien plus jolie que celle ci-dessus.

Afficher en entier

Date de sortie

Le journal secret de Laura Palmer

  • France : 2017-05-11 (Français)

Activité récente

bgn91 l'ajoute dans sa biblio or
2017-02-12T16:31:09+01:00
Yaneily l'ajoute dans sa biblio or
2016-08-10T01:03:14+02:00

Les chiffres

Lecteurs 52
Commentaires 7
Extraits 1
Evaluations 13
Note globale 7.54 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode