Livres
540 134
Membres
570 276

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Irene-Adler 2020-02-10T18:20:54+01:00

– Je vais vous dire encore une chose, monsieur le commissaire. L’État grec est la seule mafia au monde qui ait réussi à faire faillite. Toutes les autres croissent et prospèrent.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2020-02-10T18:20:14+01:00

– Tu t’en es bien tiré encore une fois, commissaire, me dit Sotiropoulos. Tu es lent, ringard et chiant, mais tu t’en tires toujours.

– Tu as raison, Sotiropoulos. Lent, ringard et chiant, je sais.

– Peu importe. J’en connais d’autres qui parlent beaucoup et ne font rien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2020-02-10T18:19:14+01:00

– Tu as compris ce qu’il nous a dit ? demande-t-il.

– Oui. Que Merkel collecte les impôts avec de la ciguë. Que les constructions illégales et les pots-de-vin sont le symbole du développement. Si tu n’es pas corrompu, tu fais du tort au pays en aggravant la récession.

– Tu veux que je t’avoue tout, monsieur le commissaire ? Encore un type comme ça, et je prierai en cachette pour qu’on ne trouve pas l’assassin.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2020-02-10T18:18:49+01:00

– D’ailleurs vous le savez, vous aussi : autrefois on disait, le salaire plus les primes. Aujourd’hui on a le salaire moins les coupes. C’est là le meilleur résumé de la crise.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2020-02-10T18:15:52+01:00

– Il a tout découvert, et fermé les yeux. La corruption passe mieux quand on vous graisse la patte. Ne me demandez pas de vous exposer la stratégie habituelle des professions libérales : tout citoyen grec la connaît.

– Vous ne les contrôlez pas, vous, les déclarations d’impôts ? dis-je à Spyridakis, qui commence à m’agacer.

– Si, mais il en arrive des suspectes tous les jours. Avant que nous parvenions à Korassidis, il faudra peut-être trois ans. Sachez qu’à nous aussi on coupe les crédits et qu’on vire les CDD.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2020-02-10T18:15:14+01:00

S’il fallait tuer tous les fraudeurs, la population du pays se réduirait aux fonctionnaires, aux employés du privé, aux chômeurs et aux ménagères. Serions-nous tombés sur un fou ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2020-02-10T18:14:42+01:00

– Areti me parlait de son fils et de sa belle-fille qui vivent à Londres, me dit Adriani. Ils ont beaucoup de mal, eux aussi.

– Oui, mais ils réagissent de façon tellement disciplinée ! intervient la voisine. Là-bas aussi ils ont droit aux réductions de salaire, aux licenciements. Mais il faut voir avec quel sang-froid ils font face ! Pas comme nous qui cassons et dévastons tout dans Athènes parce que nous sommes indignés. Les Anglais aussi sont indignés, mais ils se retiennent !

La Grecque typique : sous prétexte qu’elle a un fils à Londres, elle trouve la Grèce indigne d’elle. Je préfère ne pas discuter, la prochaine étape étant la comparaison entre Scotland Yard et notre police. Mais la mère Lykomitrou est décidée à m’écraser sous l’exemple britannique.

– Vous imaginez ce qui arriverait là-bas si des casseurs démolissaient Trafalgar Square et Oxford Street, comme font les nôtres à Syntagma et dans l’avenue Stadiou ? Ma belle-fille me le demande, et je ne sais que répondre. Excusez-moi, monsieur Charitos, mais comment se fait-il que vos collègues ne puissent pas assurer l’ordre face à cinquante casseurs ?

Adriani me jette un coup d’œil, mais j’ai décidé de ne pas intervenir.

– Ce que font mes collègues dans les manifestations, je ne peux pas vous le dire, je ne suis pas derrière eux, madame Lykomitrou. Moi, mon boulot, c’est de courir derrière les cadavres.

Elle se signe. Quant à Adriani, habituée à force, elle n’a plus besoin d’exorcismes.

– Toi, tu fais bien ton métier, je ne dis pas, mais tes collègues ont fait un sale travail.

Elle a toujours une dose de poison toute prête pour notre police.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2020-02-10T18:13:49+01:00

– Tu vois, dis-je à Koula, tout le monde ne baisse pas la tête.

– Les uns baissent la tête, les autres foncent tête baissée, répond-elle froidement. Reste à savoir quand nous allons tous nous la cogner contre les murs.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-31T17:10:02+01:00

Jusqu'à présent, les psychopathes s'attaquaient aus femmes seules, aux putes et aux couples d'amoureux. Maintenant ils tuent les faudeurs fiscaux. Le monde change.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-31T17:09:44+01:00

L'Etat grec est la seule mafia qui a réussi à faire faillite. Toutes les autres croissent et prospèrent.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode