Livres
458 497
Membres
411 949

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le K



Description ajoutée par Myrtille-fraise 2013-02-13T18:28:13+01:00

Résumé

Il s'agit d'un garçon de seulement cinq ans qui selon l'auteur était plutôt pitoyable. Dolfi, comme il est appelé, va comme tous les garçons de son âge, au jardin public.

Malheureusement et peut-être car il était laid, les autres enfants blonds et beaux, ne voulaient pas jouer avec Dolfi, et le bambin restait toujours seul dans son coin.

Pourtant, un jour tout a changé et les copains de Dolfi lui ont demandé s'il voulait jouer avec eux car il avait un nouveau jouet. Dolfi accepte la proposition mais les autres enfants le maltraitent et se moquent de lui.

Ce n'est qu'à la fin qu'on apprend la véritable identité de ce personnage qui a vraiment existé.

Afficher en entier

Classement en biblio - 730 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Elena98 2012-10-29T14:40:30+01:00

C’était une merveilleuse matinée ensoleillée, c’était un crépuscule orageux, c’était une tiède nuit éclairée par la lune, c’était un glacial après-midi de tempête, c’était une aube de cristal très pure, c’était seulement l’heure rare et merveilleuse de la victoire que peu d’hommes connaissent.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Un livre splendide, reprenant les thèmes chers à Dino Buzzati, à savoir l'angoisse de la mort, la déchéance et le sens de la vie, avec beaucoup d'humour. Un chef d'oeuvre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Loulou120109 2019-04-20T20:44:50+02:00
Lu aussi

J'aime beaucoup les recueils de nouvelles mais là je me suis ennuyée. Je l'avais lu quand j'étais au lycée et j'avais bien aimé. Je suis déçue de l'avoir relu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hallas 2019-01-11T19:26:23+01:00
Diamant

Petits contes modernes, passés, renouvellés, signés Buzzati: que du bonheur ! Un brin légères, pleines de malice et jamais ennuyeuses, ces cinquante nouvelles se devinent parfois, mais certaines surprennent tout de même. Buzzati nous fait des clins d'œil, des sourires en coin, son « K » est un rappel de celui de Kafka, de son absurdité pourtant bien organisée, son côté fantastique, le genre, pas le superlatif. Découvrez le « K, » un monstre des mers qui suivit un capitaine toute sa vie pour lui remettre un cadeau précieux. Ou encore l'histoire de Dolfi, ce petit garçon dont les autres se moquaient mais qui plus tard se vengea contre toute l'humanité. Mais encore : le « cas » de cet homme qui écrivait si bien qu'il eut peur de faire trop de jaloux, et donc modéra l'expression de son talent.... Cinquante petits textes pleins d'humour, qui éclairent brièvement mais remarquablement la faiblesse, la naïveté humaines, son entêtement, son tragique, son comique. A lire tôt ou tard, mais toujours avec un sourire, un sourire doux-amer sans doute.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieF 2018-12-06T22:07:33+01:00
Or

Certaines nouvelles du K sont intéressantes et passent bien, d'autres le sont moins ou sont plus difficiles. Je regrette surtout qu'il n'y ait pas de notes permettant de resituer les nouvelles dans le contexte où elles ont été écrites. Cela aurait permis de rendre ces lectures plus intéressantes.Le K est un recueil de nouvelles fantastiques, philosophiques drôles et pasionnantes.Le titre ne fait référence qu'à la première histoire, celle qui ouvre le recueil, et le reste des textes est sans rapport avec ce titre. La plupart vous marqueront longtemps. Ce sont des merveilles de concision et de densité, vous faisant passer par une gamme incroyablement variée d'émotion : de l'humour, de la gravité, du cynisme, de la romance, du lyrisme, du désespoir. Rarement recueil aura renfermé une telle diversité et pourtant la patte de l'auteur est là, présente, qui unifie le tout dans une cohérence incroyable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SamuelSpiralli 2018-10-31T11:26:50+01:00
Diamant

Un grand recueil de nouvelles fantastiques par un très grand écrivain. Les thèmes chers à Buzzati sont tous présents : l'attente, l'inutilité des choses, le temps qui passe, les rendez-vous manqués, l'absurdité de l'existence,...

Son écriture est simple, sans fioritures, facilement abordable pour tous .Elle est lisible facilement, du coup Buzzati n'est pas considéré comme un TRÈS grand écrivain, comme il le mériterait.

D'autres chefs d’œuvres sont à suivre : Les Sept Messagers, Panique à La Scala, En Ce Moment Précis, Un Amour, Les Nuits Difficiles,... C'est, à mes yeux, LE grand écrivain italien du XXème siècle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NatalieT 2018-10-04T18:53:45+02:00
Or

Le K est un recueil de nouvelles fantastiques, parfois amusantes, quelquefois philosophiques, souvent intéressantes.

C'est cependant un livre fantastique qui reste dans le style cartésien qui est le notre, où la capacité d'abstraction de l'auteur est confinée à des références traditionnelles ou mythiques (au sens premier du terme).

Un recueil agréable à lire, mais qui ne supporte pas la comparaison avec les auteurs de Science-Fiction anglo-saxons, et c'est bien un des seuls domaines culturels dans lesquels ils m'apparaissent supérieurs aux reste du monde.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nuage36 2018-08-11T15:30:09+02:00
Lu aussi

Je suis plutôt déçue de ce recueil de nouvelles dont seulement quelques unes se détachent réellement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par une_jolie_lecture 2018-06-16T19:59:39+02:00
Bronze

J'ai dus lire ces nouvelles pour le collège en classe de 4ème et il se trouve que j'ai fais une excellente découverte.

Les nouvelles abordent des sujets de la sociétés en utilisant du fantastiques mais on comprend au fil des nouvelles que le fantastique est utilisé comme métaphore de l'enfer de la réalité.

Les nouvelles traitent de sujets délicats et l'auteur les abordent avec fermeté et humour (d'une certaine façon).

Je recommande ces nouvelles, en particularité la dernière qui vous fera réfléchir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cocoroco 2018-04-12T14:27:38+02:00
Argent

Cette nouvelle fantastique m'a beaucoup plus. Le doute reste jusqu'à la fin. Et les personnages sont bien présentés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AuBazartdesMots 2018-03-09T17:25:15+01:00
Diamant

« Le K » est donc, vous l’aurez compris, un recueil de 50 nouvelles écrites par Dino Buzatti, publié pour la première fois en 1975. La première nouvelle, qui donne son nom au livre, évoque en filigrane un homme à la poursuite sa vie durant de chimères, alors que l’épanouissement absolu est à sa portée depuis le début. Vous l’aurez compris, le ton est assez cynique, voir triste. On sent que l’auteur est un journaliste dans sa façon de formuler, mais cela est loin d’être dérangeant. Au contraire, on oscille ainsi entre fiction et réalité, en se demandant ce qui est juste, ce qui est inventé…

Chaque nouvelle est un bijou de morale et d’ironie. Les leçons sont apprises de la façon la plus douloureuse qui soit, et c’est bien cela qui est savoureux pour le lecteur! J’ai du mal je l’admets à déterminer quelle est ma nouvelle préférée… Peut être « Pauvre petit garçon », qui est celle qui généralement marque le plus le lecteur, tant la chute est inattendue.

Les thèmes sont variés, Buzatti avec une plume délicate évoque la jeunesse envolée, la jalousie exacerbée, l’amour qui obsède, la douleur des pertes et la douceur de l’attente…

En conclusion, le genre auquel s’exerce Buzatti n’est guère facile, écrire une suite de nouvelles est un exercice de style des plus délicats et l’auteur s’en sort excellemment bien.

» C’était une merveilleuse matinée ensoleillée, c’était un crépuscule orageux, c’était une tiède nuit éclairée par la lune, c’était un glacial après-midi de tempête, c’était une aube de cristal très pure, c’était seulement l’heure rare et merveilleuse de la victoire que peu d’hommes connaissent. «

N'hésitez pas à jeter un oeil sur mon blog: https://aubazartdesmots.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eurylia 2017-04-25T14:46:34+02:00
Or

Auteur découvert au collège avec la nouvelle "Pauvre petit garçon" qui m'avait beaucoup marquée, j'ai mis du temps à lire ce recueil en entier car j'aime assez peu les recueils de nouvelles, j'ai du mal à les enchaîner les unes après les autres sans faire de pauses. Celles-ci sont très courtes et je crois les avoir toutes appréciées mais il a fallu que je me fixe un objectif d'une cinquantaines de pages entre deux romans pour en venir à bout.

Cela étant, c'est un recueil que je garderai sous la main pour en relire une au hasard de temps en temps car je les trouve vraiment merveilleuses.

Afficher en entier

Date de sortie

Le K

  • France : 2004-01-31 - Poche (Français)

Activité récente

NoemieF l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-06T21:03:58+01:00

Les chiffres

Lecteurs 730
Commentaires 107
Extraits 28
Evaluations 165
Note globale 7.45 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode