Livres
528 203
Membres
548 174

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Libraire de Cologne



Description ajoutée par Freyja 2019-12-24T11:47:05+01:00

Résumé

Quand l’amour des livres est plus fort que la haine…

Cologne, Allemagne. 1934.

Poussé à l’exil par les lois anti-juives, le libraire Alexander Mendel est obligé de s’exiler en France avec sa famille. Il confie sa Librairie à son jeune employé, Hans Schreiber.

Par fidélité à son mentor et par haine du régime nazi, Hans décide de se battre, malgré les menaces et les bombes, pour que la Librairie continue à vivre dans cette période tragique.

Le combat d’un libraire, héros ultime d’un pays où règnent la haine et la terreur, qui tente de faire triompher les livres… et la liberté.

Afficher en entier

Classement en biblio - 24 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Snake 2020-09-11T21:26:55+02:00

A l'origine, la Librairie Mendel était une maison d'édition. Quand Alexander l'a achetée en 1902, il a transformé le lieu en librairie- bibliothèque. " Tu comprends Hans, expliquait-il, je voulais que chacun ait la possibilité d'avoir un livre dans les mains, qu'il soit riche ou pauvre."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Snake 2020-06-15T16:32:03+02:00
Or

J'avais assez hâte de lire Le libraire de Cologne car le résumé me donnait me faisait vraiment envie. Je n'ai pas été déçu par ma lecture. J'ai aimé suivre Hans Schreiber du début à la fin pour sauver la librairie de cette période de guerre. Je m'imaginais très bien Cologne et j'ai aimé retrouvé cette ville dans ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moii_xD 2020-06-13T16:05:56+02:00
Argent

Ce roman m’a vraiment laissé une double impression pour le coup ! D’un côté j’ai trouvé l’histoire très belle, émouvante et saisissante. J’ai trouvé que l’auteure revenait vraiment sur des éléments clés de la shoah et contextualisait assez bien l’époque, que le point de vue était également assez original. Je reconnais donc qu’il s’agit d’une œuvre d’une belle qualité !

Mais de l’autre côté, j’ai trouvé que ce roman n’était pas très agréable à lire. Il se lit très vite et il est vraiment très court mais pourtant il n’est pas spécialement addictif. Je m’explique : j’ai trouvé l’écriture de l’auteure parfois hachée car à plusieurs moments dans le récit, l’auteure use de phrases très courtes et consécutives. J’ai vraiment du mal avec les phrases trop brèves. Je trouve qu’elles cassent le dynamisme de la narration lorsqu’elles sont dans un contexte qui ne tend pas à appliquer une certaine tension !

En outre, lorsque je lis, comme la plupart d’entre vous je pense, j’imagine l’histoire dans ma tête. Or, je n’ai pas réussi à imaginer de manière satisfaisante la plupart du roman car il y a très peu de descriptions, les actions s’enchaînent trop vite, les dialogues paraissent peu naturels, l’auteure propose beaucoup de passages qui ne décrivent rien et qui sont plutôt explicatifs.

Pour moi, l’histoire est vraiment prometteuse mais le format de ce roman ne me convient pas du tout. J’ai vraiment besoin de plus de développement que ce soit au niveau de l’histoire, des personnages, des dialogues ou de l’action. Un roman qui évoque plusieurs années et qui tient sur seulement 250 pages (en outre, c’est écrit très gros) est un peu court pour moi.

En bref, ce roman fut malheureusement une déception mais je ne l’ai pas trouvé mauvais pour autant ! Il s’agit d’une très belle œuvre mais elle ne correspond juste pas spécialement à mes goûts et attentes de lectrice. Mais il saura peut-être bien séduire certains d’entre vous !

Afficher en entier
Diamant

https://lapommequirougit.com/2020/05/19/le-libraire-de-cologne-%e2%80%a2-catherine-ganz-muller/

Je viens de terminer ce livre et je suis submergée par un torrent d’émotion. Qu’est-ce que j’ai pleuré pendant cette lecture, j’ai même encore quelques larmes au coin de mes yeux à l’heure où je vous écris cette chronique !

Alexander Mendel est un libraire. Il tient à sa librairie, il aime ses livres, mais le souci, c’est que nous sommes en 1934 et qu’il est juif. La haine contre lui et sa famille sont de plus en plus forte, il doit partir avant qu’il ne soit trop tard.

C’est ainsi qu’Alexander décide de partir avec sa famille pour Paris. Il prend la décision de confier la librairie à Hans Schreiber. C’est son apprenti et il sait qu’il en prendra soin comme il faut. Il lui confie, le temps qu’il faut, dans l’espoir de revenir un jour, la retrouver.

Cette histoire, c’est celle de Hans qui lutte contre le nazisme, en essayant de garder une librairie d’origine juive. Il tient énormément à Alexander et sa famille. Il aime par-dessus tous les livres. Il ne veut pas laisser tomber, céder au régime d’oppression comme tous ses concitoyens. Il lutte, par amour pour les livres !

Ce roman m’a d’autant plus ému, que comme beaucoup de lecteur, j’aime mes livres. J’aime les bichonner, je leur voue un amour fou. Donc découvrir le personnage de Hans qui avait ce même amour pour la littérature comme beaucoup d’entre nous était touchant. C’était touchant de le voir se battre, pour essayer de garder des œuvres qui étaient précieuses pour lui.

Des romans sur des personnages qui luttent ou vivent pendant la période nazie, il y en a beaucoup. Par compte, un qui relate un homme se battant pour une librairie pendant ce régime d’oppression, je n’en avais jamais vu. Ce qui rend ce livre d’autant plus intéressant.

En plus, à la fin du roman, il y a une note de l’autrice. Elle se serait inspirée d’une vraie histoire. Je pense que c’est là que les larmes ont été d’autant plus fortes. Savoir qu’il y a eu quelqu’un qui vouait un amour si fort pour les livres, au point de risquer sa vie pour ses derniers, je trouve ça beau, mais surtout, je le comprends. Les livres sont un tel trésor…

En bref, j’ai vraiment été touchée de A à Z par cette histoire. Les émotions ont été diverses et variées. J’ai le cœur tout chamboulé après cette lecture. C’est vraiment un roman à lire. Si vous aimez les romans de type historique et que vous êtes des grands amoureux des livres comme moi, ce livre vous touchera autant que moi !

Afficher en entier
Argent

https://leboudoirdulivre.wordpress.com/2020/04/15/le-libraire-de-cologne-de-catherine-ganz-muller/

Quel roman ! Merci aux éditions Scrinéo qui en plus d’avoir publié un roman aussi magnifique a fait un travail remarquable sur la couverture qui sublime cette histoire.

On sait le sort des commerces juifs ainsi que les livres mais c’est le premier roman que je lis sur l’histoire d’une librairie juive en pleine Allemagne.

Premier roman de Catherine Ganz-Muller et une lecture réussie pleine de recherches, d’informations et anecdotes d’une vie sous l’occupation allemande.

Quel courage ont eu les personnes qui ont contribué à maintenir coûte que coûte le commerce de leur ami juif malgré les persécutions, les destructions…

Catherine Ganz-Muller retranscrit à la perfection au travers d’un roman, l’histoire vraie de ce jeune libraire qui s’est vu confier la librairie Lengfeld de Cologne.

Décembre 1933, Cologne (Allemagne).

Alexander Mendel a réuni toute sa famille pour prendre des décisions, celle de rester en Allemagne ou celle de fuir. Juifs, les Mendel savent que leur avenir est compromis même s’ils sont allemands. Aux yeux d’Hitler, ils n’existent qu’en temps que Juifs.

Alexander Mendel doit laisser la gestion de sa librairie à Hans Shreiber, son fidèle employé. Passionné par les livres, il sait que sa librairie est entre de bonnes mains.

Partis en France, la famille Mendel continue de correspondre avec Hans, surtout Liese dont il est secrètement amoureux.

Bien plus qu’un sauvetage, Hans va être le témoin de la barbarie nazie.

De la Nuit de Cristal aux arrestations, des autodafés aux déportations, Hans restera un héros, celui qui sauvera les livres de l’horreur pour sa promesse et pour la liberté.

Malgré le danger, Hans restera fidèle et tiendra coûte que coûte sa promesse.

L’amour des livres triomphera de la haine.

Une librairie au cœur du nazisme tel est le thème de ce roman basé sur l’histoire vraie de la librairie Lengfeld située à Cologne. Ce livre retranscrit fidèlement le courage de tous les passionnés des livres qui ont risqué leurs vies pour sauver un patrimoine d’une immense richesse culturelle.

Hommage poignant pour le sauvetage d’une diversité culturelle, quand un livre interdit par la propagande pouvait vous envoyer vers les camps de concentrations.

Deux histoires en parallèle, celle de Hans et de son combat entremêlé avec celle d’Alexander Mendel et de sa famille en exil en zone libre.

Hans arrivera-t-il à tenir sa promesse sous les bombardements qui atteignent Cologne ?

Liese et ses parents arriveront-ils à conserver leur semblant de liberté ?

Très documenté sur le quotidien en Cologne et la montée du nazisme aussi bien que sur l’exode d’une famille juive allemande dans le pays que l’on disait des droits de l’homme.

L’histoire des livres durant la Seconde Guerre mondiale ou celui d’un héritage culturel en péril.

Que l’on soit collégien ou adulte, « Le libraire de Cologne » est un véritable puits de connaissances, de réflexion sur l’importance des livres dans notre société, ces livres qui défient le temps, qui traversent des guerres, qui bravent les interdits pour qu’ils soient accessibles à tout le monde, pour que tout le monde les lisent. Comme d’autres romans se déroulant en pleine guerre, celui-ci a largement sa place dans les écoles, les CDI, les bibliothèques et pourrait-être la base pour des exposés, de recherches, des projets…

Il fallait une passionnée des livres et de leur accessibilité via les bibliothèques et les librairies pour écrire cette histoire, pour trouver les mots porteurs de sens, pour décrire les événements historiques, je connaissais les principaux événements mais les voir retranscrire dans leur contexte apporte une lecture ainsi qu’une approche différente.

Hommage vibrant aux passeurs de livres et d’histoires.

Afficher en entier
Diamant

Livre passionnant d'une très belle écriture. La montée du nazisme et ses conséquences désastreuses sur la vie quotidienne de tous les Allemands et en particulier la culture est très bien décrite. Les personnages du livre sont tres attachants surtout le libraire, se révoltent chacun à leur façon contre les restrictions de toutes les libertés imposées par ce régime politique. Écrit d'après une histoire vraie ce livre est à lire et à faire découvrir à tous. Les plus grands héros pendant cette période ont souvent été les plus modestes. Un livre pour ne pas oublier.

Afficher en entier
Bronze

Ce titre me donnait terriblement envie. Je me suis empressée de le lire et puis... j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. C'est très documenté, daté, anecdoté, justifié... on est plus sur un témoignage riche d'un fait divers que d'un vrai roman d'aventures historique. Et en cela, ça m'a perdu.

Pourtant, ce livre est poignant, on sent toute la tension d'une famille juive d'abord, puis d'un jeune homme, qui voient leur monde s'effondrer face à la montée nazie. Hans se met en tête de sauver à tout prix la libraire, les livres, les mots. Face au déchaînement politique et à la violence de la guerre, la culture et la connaissance doit survivre. Un beau message ! Hans va entretenir une liaison épistolaire avec la fille de son patron et ils vont être témoins tous deux de l'avancée de la guerre.

Mais il reste pour moi très pédagogique, d'une écriture simple, ouvrant au débat.

Je suis partagée entre ce flux d'émotions que le roman apporte et ce côté didactique et linéaire qui m'a repoussé parfois. Une lecture nécessaire cependant qui renforce le devoir de mémoire et qui fera de ce livre un parfait support pour des collégiens.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayumi 2020-03-16T21:28:56+01:00
Bronze

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/le-libraire-de-cologne-de-catherine-ganz-muller/

La seconde guerre mondiale vue sous le spectre de la littérature…

Dans ce roman, nous suivons Hans, un jeune allemand qui va se donner comme mission de tenir la librairie de la famille Mendel, une famille juive qui a décidé de fuir l’Allemagne.

J’ai plutôt bien aimé cette histoire, même si je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages.

En effet, j’ai trouvé l’écriture plutôt froide et détachée. Le ton est plus descriptif que porté sur l’affect. J’ai ainsi eu l’impression de lire une sorte de documentaire sur des personnages et des situations inspirés de faits réels. Je n’ai pas vraiment réussi à me détacher de la réalité du récit pour plonger dans la fiction…

J’ai trouvé très intéressant de s’intéresser à cette période terrible sous le spectre de la littérature. Tout tourne autour de cette librairie qu’on ne veut absolument pas voir s’éteindre et j’avoue qu’à un moment, je me suis demandé si Hans tenait vraiment la librairie, ou si c’était plutôt la librairie qui lui permettait de tenir… Tout s’articule autour de ce personnage et d’ailleurs, les personnages secondaires permettent simplement à l’auteure d’évoquer différents aspects horribles de cette guerre sans pitié… J’ai aussi aimé une certaine relation épistolaire qui permet de découvrir la situation française au même moment…

Enfin, j’ai beaucoup apprécié avoir un aperçu de cette dichotomie au sein du peuple allemand entre les partisans d’Hitler et les personnes qui déploraient cette orientation. Tout est expliqué par l’érudition par les livres et j’ai beaucoup aimé découvrir cette résistance du quotidien.

Le libraire de Cologne a été une bonne lecture pour moi. J’ai beaucoup aimé redécouvrir ces événements terribles sous le spectre d’une librairie en pleine ville allemande. Je déplore simplement le fait que le récit soit plus orienté sur les faits, sur l’intrigue issue de faits réels, plutôt que sur l’affect. La soif de liberté et la résistance d’une partie du peuple allemand sont cependant plutôt bien mises en avant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Metehera89 2020-02-25T19:08:25+01:00
Lu aussi

Avis mitigé. J’ai passé un bon moment avec ce livre même si la narration à la 3 ème personne m’a un peu rebuté au début…

La plume de l’autrice/traduction est agréable, bonne et fluide.

On apprend plein de choses avec ce livre. Pour ma part je l’ai trouvé un peu trop informatif. On suit plus l’histoire de la librairie que celle des personnages.

En bref, J’ai passé un plutôt un bon moment avec ce livre que je recommande aux ados !

Afficher en entier
Or

#Chronique : Le libraire de Cologne de Catherine Ganz-Muller / Editions Scrineo​

Il est sorti aujourd'hui et franchement, c'est une petite pépite !

N'hésitez pas à vous le procurer et à le mettre dans les mains de vos enfants (dès 14 ans) !

Mon avis → http://www.leslecturesdelily.com/2020/02/le-libraire-de-cologne-ecrit-par.html#more

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lou-du-76 2020-01-08T15:47:54+01:00
Pas apprécié

Malheureusement ce livre n'était pas pour moi, mais pour ceux qui aiment les thématiques traitées, vous allez adorer lire ce roman historique !

C'est à la montée du nazisme en Allemagne que débute ce livre. Alexander, libraire depuis des années décide de se réfugier en France avec sa famille pour fuir le régime totalitaire qui prend peu à peu place dans son pays. Il confie sa librairie à Hans, jeune allemand passionné par les livres. Ce dernier va tenter de continuer à faire vivre la librairie qui est tout pour lui, même si la menace nazie se fait de plus en plus forte face à ce commerce juif. Hans mène un combat pour faire régner l'amour du livre et l'accès à ceux-ci dans un climat d'angoisse et de violence toujours plus présent.

Les thématiques de ce livre sont extrêmement importantes et bien traitées, je pense que ce roman plaira donc au plus grand nombre. Malheureusement, j'ai eu l'impression de ne lire qu'un récit linéaire et rempli de faits, je n'ai pas ressenti de passion ou d'attachement tout du long. Il manquait pour moi quelque chose d'important pour que j'accroche à ce livre.

J'ai trouvé l'écriture agréable au début, mais plus j'avançais dans ma lecture et plus je la trouvais remplie de longueurs et monotone. Je n'ai pas ressenti ce petit éclat d'intérêt qui m'aurait fait adhérer jusqu'au bout.

Je ne me suis pas attachée aux personnages et j'ai même eu l'impression de me tenir en retrait par rapport à leur histoire et aux événements qui se produisaient au fur et à mesure.

Je pense que ce roman n'était pas fait pour moi, et je viens aussi sûrement de découvrir que je n'apprécie pas les romans historiques sur l'Allemagne... ce qui n'aide pas au final. Mais si le résumé vous donne envie comme il m'a intriguée, et que vous aimez en savoir toujours plus sur des périodes historiques importantes telles que le nazisme en Allemagne, vous pouvez être sûrs que ce roman comblera vos attentes.

Je vous conseille de faire un tour sur le site scrineo.fr, sur lequel vous trouverez toutes leurs sorties, avec des romans de tous genres confondus qui vous plairont à coup sûr !

Bonne lecture !

Lou

Afficher en entier

Activité récente

Snake le place en liste or
2020-06-11T20:07:14+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 24
Commentaires 10
extraits 1
Evaluations 13
Note globale 7.85 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode