Livres
458 799
Membres
412 591

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le lit d'Aliénor, tome 1



Description ajoutée par Lexiie 2018-01-09T18:35:56+01:00

Résumé

À douze ans à peine, l'avenir d'Aliénor est tracé. Elle doit épouser le fils de Geoffroy le Bel, le jeune Henri, prétendant légitime au trône d'Angleterre. Par cette union, la jeune duchesse d'Aquitaine apporte à l'ennemi juré de la France l'une des plus riches régions du royaume. Louis VI ne peut se résoudre à voir triompher les plans de Mathilde de Grimwald, descendante de Merlin et protectrice du pays des druides. Soutenu par l'ordre des Templiers chrétiens, le roi cherche à rompre cette alliance. La mort prématurée du père d'Aliénor lui offre une occasion inespérée. Le 25 juillet 1137, Louis célèbre le mariage de son fils avec la duchesse d'Aquitaine. Aliénor doit regagner la cour à Paris. Mais elle est accompagnée d'une jeune suivante, Loanna de Grimwald, qui veillera à ce que jamais Aliénor ne donne un héritier à la couronne de France et scelle ainsi une union contraire aux oracles celtiques.

Afficher en entier

Classement en biblio - 614 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par clem95 2018-12-04T17:08:52+01:00

" Lorsque les jours sont longs en mai,

Il m'est doux le chant des oiseaux lointains,

Et quand je suis parti de là-bas,

J'emportais le souvenir d'un amour lointain :

Je vais alors pensif, triste et la tête basse;

Et ni chants ni fleurs d'aubépine ne me plaisent plus que l'hiver gelé...

Mais je ne sais quand je la verrai, car nos pays sont trop lointains;

Il y a tant de passages et de chemins que je n'ose rien prédire.

Qu'il en soit donc comme il plaira à Dieu !

Jamais je n'aurai plaisir d'amour si je ne jouis de cet amour lointains;

Car je ne connais nulle part, ni voisine ni lointaine,

Femme qui soit plus gente et meilleure...

Il dit vrai celui qui m'appelle avide et désireux d'amour lointain;

Car nul autre joie ne me plaît davantage que de jouir de l'amour lointain

Mais à mes désirs il est fait obstacle,

Car mon parrain m'a condamné à aimer sans être aimé.

Mais à mes désirs il est fait obstacle.

Maudit soit donc le parrain qui m'a voué à ne pas être aimé. "

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Chevalerie 2019-05-12T18:48:52+02:00
Or

Très bon Livre, belle écriture.

J'ai aimé le rythme , l'Histoire agrémenté de ce petit brin de fantasy.

On aurait juste envie parfois de bousculer les choses!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nikkiblue 2019-04-14T17:06:11+02:00
Bronze

Ce fût une lecture agréable mais pas transcendante. Je regrette que l'intrigue ne mette pas plus en valeur la magie et les pouvoirs de Loanna de Grimwald, prêtresse d'Avalon mais effectivement le sujet principal de ce récit n'est pas là. Que dire d'autre, intrigués et complots au rendez-vous comme dans toutes les cours royales. Histoire bien ficelée, je lirai le tome 2.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florence-79 2019-02-12T20:47:26+01:00
Lu aussi

l'histoire d'alienor d'aquitaine m'a beaucoup plu une pure merveille

Afficher en entier
Argent

Je suis une passionnée d’Histoire. Durant mon adolescence, j’ai dévoré énormément de romans historiques, portant sur divers personnages. Et de tous, c’est Aliénor d’Aquitaine qui m’a le plus fasciné. Et c’est bien ce roman en 2 tomes de Mireille Calmel qui m’a le plus plu.

Aliénor d’Aquitaine… Quelle femme fantastique! On aurait dit qu’elle n’a vécu sa vie que pour qu’elle soit romancée, tant son histoire est remarquable. Née en 1122, héritière du trône d’Aquitaine, elle épouse à 16 ans le roi de France Louis VII. Elle subit alors de nombreuses critiques de la part de la Cour de France: jugée indécente, frivole, de caractère emporté… Aliénor suit son époux en Croisade, lui offre deux filles mais pas l’héritier mâle tant désiré, et, soupçonnée d’infidélité, fait dissoudre leur mariage… Pour mieux épouser l’ennemi de Louis, Henri Plantagenêt. Et devient ainsi une deuxième fois reine, mais cette fois ci d’Angleterre. Elle donne 5 filles et 3 fils à la couronne d’Angleterre, se montre une mécène avertie en favorisant peintres et troubadours. A la mort de son époux, elle se retire à l’abbaye de Fontevraud, mais reprend les armes lorsque son fils, le célèbre Richard Coeur de Lion, est blessé. A la mort de ce dernier, elle aide son fils Jean à monter sur le trône, fait épouser sa petite fille Blanche de Castille au roi de France et meurt enfin au terme d’une vie bien remplie.

Vous l’aurez compris, Aliénor a eu une existence des plus mouvementées, et fut une femme en avance sur son temps.

Dans son ouvrage, Mireille Calmel exalte le portrait de cette femme fascinante qu’est Aliénor. On sent que l’auteure est amoureuse de son personnage, et c’est très agréable. L’Histoire me semble être relatée de façon cohérente, les événements sont relatés de manière simple, sans fioritures ni détails inutiles.

Mais l’intelligence de ce livre, et le fait qu’il m’a tellement plu, vient d’une innovation de Mireille Calmel… L’auteure a osé mêler Histoire et Fantasy! Si les faits historiques sont respectés, certaines causes inexpliquées sont alors mâtinées d’un soupçon de magie, introduit par le personnage de Loana qui est l’héroïne « officielle » du livre. C’est en effet par sa voix qu’on découvre le quotidien d’Aliénor, car la jeune femme en est la suivante. Or Loana est une descendante de Merlin, héritière de Brocéliande, et porteuse des traditions arthuriennes.

Ce n’est donc pas un, mais deux personnages de femmes fortes que nous livre Mireille Calmel, et la féministe que je suis a apprécié! Chacune a un rôle bien imparti: Aliénor est le personnage historique, dont Calmel respecte soigneusement la chronologie; et Loana le personnage inventé, qui permet à l’auteure de se laisser aller à toute sorte de fantaisies savoureuses. Et c’est ces 2 pans du roman qui lui donne tout son équilibre. Chacune des 2 femmes joue sa partition, et mêler Histoire et Fantasy est pour une idée merveilleuse, qui dynamise une histoire qui certes n’en avait que peu besoin.

C’est donc un roman historique à la Benzoni, un roman d’aventure à la Dumas, un roman fantastique à la Fetjaine, oui, tout cela à la fois, que nous livre Calmel. Et ce pari risqué est pleinement réussi.

Trahisons et libertinages, magie et complots politiques, batailles et troubadours… Tout se mêle et s’entremêle sans laisser au lecteur un instant pour souffler, et c’est très bien. Cet ouvrage est un exercice de style des plus réussi, je vous le conseille vivement, vous l’aurez compris!

N'hésitez pas à jeter un oeil sur mon blog: https://aubazartdesmots.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lexiie 2018-01-14T15:42:04+01:00
Bronze

Alors que j’adore les romans historiques, où fiction et réalité se mêlent avec équilibre, je n’ai pas été charmée par ce roman. Je l’ai apprécié, mais sans plus.

L’écriture est correcte, mais il n’y a rien de bouleversant ou de véritablement prenant. Elle est simple, agréable, mais les dialogues sont un peu faibles parfois.

L’histoire est correcte également, mais il n’y a rien de bien folichon. Si le scénario est assez prenant, je l’ai trouvé trop simpliste. Les intrigues ne sont pas très élaborées, et les personnages se tirent de toutes les situations difficiles avec beaucoup trop de facilité à mon goût. De plus, je n’ai trouvé aucun intérêt à la magie qui est présente dans le roman. Non seulement elle facilite beaucoup trop Loanna pour se sortir de situations délicates, mais en plus elle n’est pas bien exploitée selon moi, il y a un petit côté ridicule, cliché je trouve (lumière bleue, morts qui reviennent parler à l’héroïne pour l’aider, bref c’est pas très original et c’est assez mal manié).

Alors que je m’attendais à des intrigues et des complots dignes de ce nom, je n’ai pas été servie. Y a-t-il vraiment un ennemi dans ce roman ? Je veux dire, un ennemi qui porterait bien son nom, quelqu’un qui menacerait réellement les plans de Loanna ou Aliénor ? Je n’en ai trouvé aucun. Si Suger et Étienne de Blois sont désignés comme les méchants, ils ne m’ont jamais paru très inquiétants.

Les personnages sont l’élément qui sauve le roman. Loanna est intéressante, j’ai apprécié son esprit et son entêtement, mais il n’y avait pas non plus de quoi casser trois pattes à un canard. Aliénor, charismatique et capricieuse est celle qui m’a le plus plu. La relation entre Aliénor et Loanna était très bien partie au début du livre, j’en attendais vraiment quelque chose. Mais est venu Jauffré, sorti du nulle part, et sa romance avec Loanna a complètement ruiné la relation entre les deux jeunes filles, que je trouvais au départ très belle. C’est dommage.

Finalement, c’est donc un roman qui se lit très vite, avec une écriture simple mais correcte, un scénario qui tient la route malgré quelques facilités, une dimension historique appréciable, des personnages qui sans être transcendants sont tout de même agréables.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaeV 2018-01-04T08:53:47+01:00
Pas apprécié

Au vu de tous les commentaires positifs, je vais surement passer pour une rabat-joie mais ce livre m'a ennuyée jusqu'à la fin....J'ai peiné à le finir et j'en suis déçue. Je m'attendais à une fresque historique, à suivre la vie d'Aliénor (un peu comme "Autant en emporte le vent" et Scarlett O'hara pendant la guerre de sécession)...et au final, on l'entraperçoit et l'histoire en elle-même ne m'a pas intéressée....Si j'avais été tenté de lire le tome 2 pour "racheter" le premier, je ne le lirais pas finalement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2017-12-12T20:00:53+01:00
Pas apprécié

Je n'ai pas accroché au style de Mireille Calmel. Je n'ai jamais pu d'ailleurs, dommage. C'est un problème de goût plus que de qualité d'ouvrage.

Je lui mets quand même 7/10 car la partie historique est bien documentée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loulou120109 2017-11-26T19:47:11+01:00
Lu aussi

Encore un roman de Mireille Calmel que je lis avec grand plaisir ! Tout en révisant mon histoire, j'ai pu me détendre sans penser un seul instant qu'on peut revoir un pan de l'histoire sans s'en rendre compte.

Que du bonheur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2017-06-10T12:12:23+02:00
Lu aussi

Comme tous les livres de Mireille Calmel, j'ai beaucoup aimé celui-ci qui mêle l'Histoire et la magie d'Avalon. C'est surtout le personnage d'Aliénor d'Aquitaine qui m'a attiré, une femme au destin incroyable. De plus, l'approche historique du XIIe et ces événements les plus importants sont vraiment bien respecté, petit plus pour la langage du Moyen Age dans les dialogues qui nous ramène au temps des troubadours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emrys98 2017-05-14T09:57:19+02:00
Argent

D'un point de vue historique, c'était génial !! Je suis actuellement en train de réviser cette période pour mes cours et ce livre m'a permis de me détendre sans trop trop culpabiliser. Bon du coup pour le suspens on repassera. Tous ces noms : Etienne de Blois et Mathilde, Aliénor et Louis VII, Suger, Bernard de Clairvaux, Henri Plantagenêt... m'étaient déjà bien connus avant que j'ouvre ce livre, mais il m’a permis de mieux graver les événements qui gravitent autour d’eux dans ma tête. Je salue donc le travail de documentation de l’auteur qui a su jouer avec ces épisodes de l’Histoire dont les tenants et aboutissants sont parfois un vrai casse-tête.

En revanche la partie qui tient clairement de la fiction ne suscite pas en moi le même enthousiasme. Sur le principe pourquoi pas. Loanna de Grimwald intrigue à la cour de France pour la maison d'Anjou et devient responsable de l'enchaînement de certains événements historiques. Je ne vois pas l'utilité d'y inclure de la sorcellerie vu le peu d'usage qu'elle en fait, mais bon. Cela donne peut-être juste plus de légitimité à son action. Ce qui m'agace, c'est l'idée qu'il y ait, en quelque sorte, des gentils et des méchants (Louis restant entre les deux). Ceux que Loanna sert sont pleins de qualités et les autres de vices. Oh ça oui, ça m'énerve. Parce que je veux bien qu’ils ne soient pas tous des anges, si Loanna est au service de l'Angleterre, les autres ne sont pas moins au service le France. Ce ne sont pas des êtres méprisables mais des personnes servant des intérêts différents des siens. Et puis les méthodes employées par Loanna sont loin d'être plus louables que les leurs. C'est sûrement dû à mes sensibilités mais ce manque de nuance m'a plus d'une fois fait grincer des dents... Il y a bien une scène avec Bernard de Clairvaux où Loanna remet en cause son opinion envers ses opposants mais c'est bien peu pour me contenter.

Ah aussi, le côté romance était vraiment beaucoup beaucoup trop lourd pour moi. Une scène érotique tous les deux chapitres… De base ce n’est pas mon truc, alors là c’était trop.

Ce sont les deux points qui vraiment m'ont déplu. Je me suis un peu épanchée dessus mais ils sont tout de même bien compensés par le reste du livre, dont j'ai déjà évoqué la précision historique, et le style de l'auteur. Mireille Calmel a une écriture très douce et fluide, les pages défilaient sans que je ne m'en rende compte. Je lirai la suite sans doute avec grand plaisir ! Et puis bon, comme je connais déjà l'histoire je sais que ça promet... La France et l'Angleterre ne sont qu'au début de leur peine !

Afficher en entier

Date de sortie

Le lit d'Aliénor, tome 1

  • France : 2003-12-04 - Poche (Français)

Activité récente

gigi26 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-18T20:42:36+01:00
Idole l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-23T10:35:54+01:00

Les chiffres

Lecteurs 614
Commentaires 59
Extraits 5
Evaluations 126
Note globale 8.04 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode