Livres
483 185
Membres
470 405

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

Un bon livre jeunesse. Il y a beaucoup de références littéraires, je comprends donc bien pourquoi beaucoup de professeurs l'utilisent ! Une touche de magie, des ados qui se lient d'amitié, une quête sur son identité : de quoi donner le goût de lire aux jeunes !

Afficher en entier
Bronze

http://revesurpapier.blog4ever.com/onle-livre-de-toutes-les-reponses-sauf-une-de-manon-fargetton

Bérénice Lamort s'apprête à faire son entrée dans un nouveau collège. Une rentrée qui ne l'enchante guère car elle sait très bien que son nom de famille va encore lui attirer toutes sortes de moqueries. Pas manqué, les élèves de sa classe ne sont pas particulièrement accueillants. Mais contre toute attente, elle réussit à se faire deux nouveaux amis, Pandora et Lazare, avec qui elle devient rapidement très complices...

Le Livre de toutes les réponses sauf une, c'est d'abord une belle histoire d'amitié. Bérénice, Pandora et Lazare, se sont trouvés et ne tardent pas à se faire des confidences. Ce sont trois adolescents très attachants dont les conversations m'ont beaucoup intéressée. L'auteure en profite pour aborder divers sujets, avec une certaine sensibilité, une certaine pudeur, et finit par nous toucher en plein cœur.

Nos trois héros nous parlent de la famille, du deuil, de l'homosexualité... avec leurs mots. J'ai été agréablement surprise que ces différents sujets soient si bien abordés, dans un roman si court. Et finalement, cette lecture jeunesse est plus sérieuse qu'elle n'y paraît aux premiers abords.

Le récit prend une toute autre dimension avec la découverte du secret de famille de la mystérieuse Pandora. Une dimension fantastique que j'ai beaucoup apprécié pour les questions qu'elle soulève et les réponses qu'elle nous donne. C'est Bérénice qui est la plus chamboulée par ces révélations. La jeune fille a grand besoin de réponses et on lui offre la possibilité de les obtenir enfin. Les blessures qu'il y a au fond d'elle m'ont bouleversé comme jamais et l'histoire est devenue de plus en plus touchante au fil de la lecture. Parce que certaines réponses font mal. Parce que certaines questions resteront à jamais sans réponses...

Verdict : Beaucoup de sensibilité. Un peu de magie. Manon Fargetton nous offre un petit roman jeunesse bouleversant. Un récit touchant et mystérieux qui fera réfléchir petit et grands lecteurs. J'ai passé un agréable moment de lecture.

Afficher en entier
Or

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2017/11/01/livre-de-toutes-reponses-sauf-de-manon-fargetton/

Petit par la taille, grand par l’esprit !

Le livre de toutes les réponses sauf une, c’est l’histoire de deux jeunes filles, Bérénice et Pandora, qui se rapprochent lors de leur premier jour de collège alors que les autres se moquent d’elles. Ce sont les petites nouvelles et en plus elles ont un prénom/nom assez étranges et donc à cet âge-là, qui font l’objet de nombreuses moqueries toutes plus blessantes les unes que les autres.

Manon Fargetton nous offre ici un roman profond qui aborde avec simplicité et justesse les thèmes importants à l’adolescence : l’amitié, l’amour, le harcèlement scolaire, l’homosexualité, la mort… oui, tout cela est abordé en moins de 200 pages !

De plus, une autre réflexion très importante, presque existentielle, est développée. Il s’agit justement du fait de ne pas avoir de réponse pour toutes les questions que l’être humain se pose sur sa propre existence, sur les épreuves qu’il a à traverser ou encore sur la création du monde, sur la finalité de notre vie. Ce livre nous démontre à quel point il est important pour ne pas dire crucial pour la santé mentale de chacun que ces questions restent finalement sans réponse. En effet, avoir toutes les réponses à ces questions existentielles, c’est enlever le mystère, le secret, le hasard, le destin et cela pourrait en rendre fou plus d’un !

J’ai beaucoup aimé les trois personnages principaux que j’ai trouvé simples, singuliers, attachants dans leurs différences et surtout très réalistes. Ces adolescents permettent de parler d’une diversité de sujets importante.

Enfin, j’ai vraiment adoré la plume de l’auteure qui nous transporte dans un monde tout à fait réaliste, emprunt d’une certaine magie pour développer, avec poésie, ses idées et réflexions.

Le livre de toutes les réponses sauf une est une roman court mais percutant que tout le monde, adolescents, jeunes adultes comme un peu moins jeunes, devraient avoir lu. On y aborde des thèmes importants pour les adolescents, mais aussi une réflexion philosophique qui n’a pas d’âge et qui demeurera, je l’espère, sans réponse. En bref, il s’agit d’un livre futé, simple et efficace à mettre entre toutes les mains !

Afficher en entier
Argent

Un roman qui mêle suspense, amitié et "quête initiatique", avec brio!

L'auteur ménage une intrigue où monte un suspense de fond, mais qui offre aussi tout au long un tas de réflexions sur la vie adolescente et la façon de gérer les conflits et moqueries au sein de son collège mais aussi de sa propre famille.

Des thèmes plus profonds et graves sont également abordés, mais que je ne vous révèlerai pas pour ne pas gâcher votre découverte... Spoiler(cliquez pour révéler)j'ai beaucoup aimé son approche du deuil et de la reconstruction, le côté symbolique du livre puis de connaissances mais ne pouvant pas donner la réponse "à comment faire son deuil" m'a beaucoup plu!

J'ai été agréablement surprise par la profondeur du message qui passe à travers ce livre malgré son nombre plutôt faible de pages!

Bref une lecture "petite mais costaud" qui m'aura tiré quelques larmes et de nombreux sourires!!

Afficher en entier
Or

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2017/08/le-livre-de-toutes-les-reponses-sauf.html

J'aime beaucoup Manon Fargetton. J'avoue avoir un peu de retard la concernant. J'avais entendu tellement de bien de ce roman que j'en ai retardé la lecture de peur d'en attendre trop. Je ne sais pas si j'ai bien fait ou non mais j'ai passé un excellent moment.

L'écriture de Manon Fargetton s'adapte au public visé. Ici, c'est du jeunesse. N'importe quel enfant peu lire ce livre. C'est d'autant plus intéressant qu'elle a réussi à glisser des références en lien avec l'histoire et le théâtre. Le lecteur curieux ne pourra que chercher à se renseigner. Chers parents, préparez vous à être harcelé de question par vos petits bouts s'ils ne connaissent pas ces références. Elle arrive également à rendre la poésie intéressante. Je n'en dis pas plus. Ce roman est, en plus d'être court, composé de chapitres faisant maximum 3 à 4 pages à chaque fois. C'est juste idéal.

En lisant le début de ce roman, je me suis revue au collège à regarder les autres en me demandant lequel se moquerait de moi en premier. En effet, Bérénice est victime de harcèlement scolaire et redoute ce qu'il va se produire pour cette nouvelle rentrée dans un nouveau collège. En pluss de la comprendre, je me suis attachée à elle très rapidement. Dans le foulée, nous croisons la route de Pandora, une jeune fille confiante et assumant parfaitement son nom particulier. Personnellement, j'ai adoré. Et c'est là que Manon Fargetton arrive à nous avoir. En jeunesse, on est tellement habitué au schéma classique de la blonde méchante ou supérieure qu'on ne s'attend pas à ce que cette Pandora blonde soit aussi attachante et un peu maladroite. Et enfin, Lazare. Je l'ai adoré. Pareil, il est loin d'être comme on l'imagine. L'auteure s'est amusée avec les codes du jeunesse pour nous emmener ailleurs. Et c'est juste excellent.

Les thèmes abordés sont des plus importants. On y a aborde pas seulement le harcèlement. Je sais qu'à sa sortie, c'était l'argument de poids mais ce n'est pas le seul. On y parle également de la réaction de la victime face au harcèlement. Personne ne réagit de la même façon. Il y a ceux qui se laissent faire, ceux qui se font oublier et ceux qui sont persuadé que ça s'arrêtera tout seul. On y parle de l'homosexualité, de la différence, de la religion, la famille, l'amitié et la passion. Tant de thème important pour les enfants et les adultes. Ça ne surprend pas d'ailleurs, d'entendre des parents piqués le livre à leurs enfants et en sortir émue. L'histoire de Bérénice est vraiment émouvante.

Autre argument de poids pour pousser les enfants à le lire : le mélange des genres. C'est fait de manière intelligente. On est certes dans un monde réel mais on flirte avec le fantastique. Pas longtemps mais juste ce qu'il faut pour émerveiller un enfant et lui apprendre que le fantastique, c'est bien, mais ça a ses limites.

En bref, voilà un roman que je pensais difficile et qui s'avère être une bonne bouffé d'air et d'espoir. C'est une belle leçon pour chacun de tolérance et d'acceptation, de maturité et de confiance en soi. Merci Manon Fargetton pour ce moment agréable.

Afficher en entier
Lu aussi

Un livre jeunesse bien écrit, peu émouvant cependant en regard de ce qu'ont vécu certains personnages et c'est bien dommage !

Divertissant mais peu marquant, j'ai largement préféré son thriller fantastique Le suivant sur la liste !

Afficher en entier
Lu aussi

même si c'est "normalement" un livre enfant, je pense qu'il pourrait faire un peu peur à certaine personne. je le recommande plus à des enfants à partir de 9-10 ans. pour ma par, j'ai aimé le contexte et j'aurais aimé qu'il y ai une suite car on n'a pas toutes nos réponses

Afficher en entier
Or

Ce que j’en ai pensé :

Ce livre faisait partie de mes envies livresques lors de sa sortie et samedi dernier, je me le suis enfin procuré au Livre sur la place à Nancy (54). Hier soir, j’ai décidé de le commencer et je n’ai jamais réussi à la lâcher. Bon après il est court, donc il n’aura pas fait long feu. Et je me demande encore pourquoi je ne l’ai pas acheté plus tôt.

Il faut savoir que je me suis plongée dedans sans lire le résumé (que je n’avais d’ailleurs jamais découvert). Quand j’ai vu que le roman était réédité et que j’ai découvert le nom de son auteure, le reste n’avait pas d’importance à mes yeux sur ce coup-là.

C’est l’histoire d’une rencontre entre 3 adolescents qui n’ont pourtant pas grand chose en commun si ce n’est une particularité, et qui pourtant, vont rapidement se lier d’amitié, se soutenir, s’entraider et s’écouter. Malheureusement, Bérénice est hantée par un événement passé dont elle ne parle jamais, mais qui continue de la hanter jour après jour. Pandora a une famille mystérieuse dont elle aimerait percer les secrets. Lazare se fait passer pour le mauvais élève au caractère de cochon, mais il est adorable et doit se confronter à une réalité qui est loin d’être simple au quotidien pour lui.

Ce livre m’a tout simplement fait passer du rire aux larmes (au sens propre comme au figuré). C’est un livre jeunesse tout doux et en même temps, qui aborde des thématiques difficiles. Je pense que beaucoup d’adolescents pourront se retrouver en l’un de nos personnages principaux. Ce livre m’a touché, m’a ému, m’a fait sourire, m’a fait rire, m’a fait pleuré et m’a même broyé le cœur à un moment donné. Manon Fargetton a une plume que j’adore. Elle ne cherche pas à apitoyer son lectorat, mais simplement à lui raconter une histoire bien différente des précédentes et ce, à chaque fois. Elle jongle entre les genres littéraires avec aisance, habilité, et savoir faire. C’est une auteure que j’apprécie énormément car à chaque fois, je me régale. Je passe d’excellents moments de lecture à chaque fois. Ce livre ne déroge pas à la règle. Rien n’est niais, trop simple, couru d’avance. Nos héros affrontent toujours quelque chose de difficile pour eux et vont devoir trouver la force en eux de continuer à se battre et à avancer. Ce livre est un livre que je relirais sous un bon plaid avec une boisson chaude et que je vais garder très précieusement dans mes bibliothèques.

Les points forts de ce roman :

-les références “discutables” de Pandora qui m’ont fait exploser de rire tout seule dans mon coin

-l’amitié qui lit Lazare, Pandora et Bérénice

-le fait que nos personnages ne vivent pas au pays des Bisounours mais doivent bel et bien faire face à des situations délicates

-les thématiques abordées dans ce roman

-le mélange entre réel et fantastique (surtout la créature fantastique que l’on rencontre sous différentes formes)

-la plume de l’auteure qui est comme elle (en tout cas en apparence) : douce, calme, délicate et tout en finesse

-le fait que je me sois attachée aux 3 personnages principaux ce qui est assez rare chez moi. D’habitude il y en a toujours au moins un pour me taper sur les nerfs. J’avais envie de les réconforter et les rassurer

Les points faibles de ce roman :

-j’aurais aimé continuer à les suivre un peu plus longtemps

Recommandations :

Je recommande ce roman à tout lecteur ou lectrice, jeune ou moins jeune, qui aiment les romans jeunesse où l’on traite de thématiques sensibles et difficiles sans tomber dans le pathos. Je le recommande à ceux et celles qui aiment lire une plume délicate et sensible tout en étant fluide et addictive. Mais également à tout lecteur qui aiment les histoires pleine de magie (dans le sens magie de la vie pas pouvoirs magiques) et d’espoir.

Afficher en entier
Or

http://www.lmedml.fr/2018/01/26/le-livre-de-toutes-les-reponses-sauf-une-manon-fargetton/

J’ai d’abord été attirée par ce livre à cause de la couverture, je l’ai trouvé magnifique. La quatrième de couverture aura eu raison de ma curiosité, c’était tout vu, il fallait que je lise ce roman. Il y avait un petit moment que j’avais envie de découvrir un livre de Manon Fargetton, et je peux dire que j’ai été totalement convaincue par cette première immersion dans son univers.

Que feriez-vous si vous pouviez poser certaines questions à un livre magique ? Que rêvez-vous de savoir ? Quelles réponses pensez-vous qu’il pourrait vous apporter ? Etes-vous du genre à vouloir avoir des réponses à tout prix ? Est-ce que toutes les vérités sont bonnes à entendre ?

[Le livre de toutes les réponses sauf une] est un roman très particulier avec un impact très fort sur un court récit. Manon Gargetton aborde des thématiques intéressantes, la vie, la mort, l’amitié et la famille. Ce roman a un véritable objectif, l’histoire et la moralité seront peut-être perçu d’une façon différente d’un lecteur à l’autre. Pour ma part, l’histoire a eu un très gros écho en moi. L’auteure met en lumière le fait que l’on peut pas avoir de prise sur tout ce que la vie nous apporte et nous reprend. La vie c’est aussi la mort et parfois sans explication logique. La notion de mort est abordée de manière très intelligente et délicate grâce à un contenu fantastique qui pousse le lecteur vers une réflexion réelle comme abstraite.

Je ne sais pas si j’ai envie de revenir sur l’histoire dans cette chronique. Le roman est assez court et cela m’embête de dévoiler quoi que ce soit de peur de vous gâcher votre lecture. C’est un roman mystérieux qui véhicule une morale, une véritable réflexion sur la vie, la mort et sur la façon dont nous devons affronter certains événements qui surviennent dans nos vies. Alors vous allez vous dire, bah dit donc il est pas joyeux ce livre… Détrompez-vous, Manon Fargetton a réussi à rendre son récit limpide et captivant avec cet aspect fantastique très bien maîtrisé, ce qui n’entraîne pas un récit sombre mais plutôt lumineux qui nous éclaire sur bien des sujets.

Le récit a un côté lyrique et poétique voir abstrait car oui les thèmes abordés ne sont pas évidents et j’ai trouvé la tactique de l’auteure très intéressante. Vous allez faire connaissance avec des personnages jeunes, ils sont au collège, et ont tous un point commun. J’ai adoré tous les personnages de cette histoire car ils sont vraiment très attachants. Je n’ai eu aucun mal à les apprécier. A travers leur quotidien, ils vont vivre une aventure extraordinaire qui va les mener à comprendre certaines choses de la vie. J’ai été énormément touchée car je sais ce que c’est que de faire son deuil. Je sais ce que c’est que de se poser mille questions sur la disparition d’un proche. Il y a tellement de réponses que l’on aimerait avoir sans jamais prétendre en avoir le droit.

C’est un roman coup de poing qui risque de vous prendre aux tripes. J’ai aimé le format court car cela capte l’attention du lecteur, je ne savais pas où j’allais mais j’y allais, et petit à petit tout s’est éclairé et les réponses étaient là sous mes yeux… Mais attention, pas forcément les réponses que l’on attend, simplement une compréhension omnisciente de la vie et la mort. Je le trouve aussi bien adapté aux jeunes lecteurs qu’aux adultes, et c’est à ce niveau là que la compréhension sera différente. Cela nous pousse à lire un récit qui a un sens infini. Manon Fargetton en profite aussi pour aborder d’autres thèmes très actuels comme le harcèlement scolaire, la différence sociale et l’homosexualité.

J’ai trouvé la plume de l’auteure singulière, j’ai totalement adhéré à son style et au mélange de genre de ce roman. Un livre jeunesse qui flirte avec le fantastique sur fond d’histoire et de poésie pour une réflexion des plus passionnante.

En bref, ce roman m’a vraiment passionné. J’ai trouvé l’ensemble simple à lire et pourtant très complexe dans le message qu’il transmet. Ce fut un véritable plaisir de découvrir enfin la plume de Manon Fargetton et je ne m’arrêterai pas en si bon chemin

Afficher en entier
Or

Le livre de toutes les réponses sauf une est un livre pour adolescent plutôt court mais qui a été une excellente surprise (il est possible que je hausse la note dans quelques temps).

En peu de page on fait la connaissance de trois adolescents très attachants, on va aborder des thématiques très diverses comme la mort, la vie, le harcèlement, les différences sociales, l'homosexualité,, toujours avec justesse, sans que ce soit niais ou trop lourd.

Et pendant ces quelques pages on va voir ces trois personnages en quête d'eux même au final se révéler et ressortir plus fort, plus grand, plus sûr d'eux.

Quand au livre si j'adore le concept il est au final peu utilisé dans l'histoire c'est en même dommage mais à la fois je l'aurais mal vu prendre une plus grande place.

Sinon légère remarque, je suis une fille de la campagne, à peine plus âgé que les héros de l'histoire et ils font comme si leur prénoms ont quelque chose d'extraordinaire, limite à attirer des moqueries, mais j'ai été en classe avec une Bérénice, j'ai côtoyé des prénom plus originaux et inhabituels que Pandora et Lazare, j'ai moi même un prénom original, et je ne pense pas que qui que ce soit au collège aurait tiqué en entendant leur prénom (car contrairement à Bérénice, dont on dit bien que c'est le nom de famille qui choque même si il y a tout un truc autour de son prénom, on dit bien que Lazare et Pandora ont des prénoms peu ordinaires qui peuvent attisés les moqueries).

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode