Livres
414 982
Membres
327 003

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Un jour, au fil d'une histoire à n'en plus finir, un peuple désormais tombé dans l'oubli avait érigé mille vingt-quatre piliers sur le plateau, des géants de Corinthe plus épais encore qu'un chêne millénaire, plus hauts que les longs pins. Une forêt de pierre sans ordre ni méthode, qui couvrait la partie plane du terrain de bord à bord, de sorte qu'en tout point on ne se trouvait jamais à plus de vingt mètres de l'une des colonnes. Et au sein de cette forêt, sœur Ronce méditait seule.

Afficher en entier

À côté de Nona, Ruli faisait preuve, depuis la première leçon, d’un tel talent avec les étoiles de jet que cela agaçait ses camarades. Elle décocha un tir d’une flexion du poignet, et une pointe de son projectile se ficha dans l’œil de la cible la plus proche. Le noir de la pupille, plus précisément.

— Crâneuse, dit Clera, debout à droite de Nona. Recommence.

Elle avait hérissé sa propre cible de trois étoiles : une dans le front, la deuxième près des côtes et la troisième à une bonne trentaine de centimètres du cou. Un bel échec. Ruli obéit, envoyant voler une nouvelle étoile qui se planta dans l’autre œil de son mannequin.

— Quelle injustice flagrante ! C’est impossible de prévoir où la pointe va se planter ! pesta Clera en envoyant sa quatrième étoile.

Elle manqua complètement sa cible.

— Si le bonhomme était plus proche et que j’avais une lance, je pourrais lui picoter le nez rien qu’en me penchant, rétorqua Ruli en haussant les épaules.

Nona projeta quatre étoiles coup sur coup, atteignant le visage sans faillir. Deux de ses projectiles avaient même terminé leur course dans les yeux de la victime. À l’extrémité de la rangée, Darla effectua son dernier essai, puis toutes quatre allèrent récupérer leurs étoiles pour laisser la place à leurs camarades.

— Toi, tu as manqué les pupilles, grommela Clera, à qui l’exploit de Ruli restait encore en travers de la gorge.

— Quand tu as un morceau de métal dans l’œil, tu passes une sale journée, pupille ou pas, dit Nona avec indifférence.

— Si ça peut te faire plaisir…, répliqua Ruli avec un sourire radieux. Un jour, tu seras confrontée à un ennemi qui aura vraiment de tout petits yeux, et tu regretteras que je ne sois pas là !

Afficher en entier