Livres
432 840
Membres
354 832

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par -Libellule- 2018-10-14T09:32:22+02:00
Argent

Un très bon livre (comme tous ceux de l'auteur à vrai dire), pas aussi connu que l'affaire Harry Quebert mais tout aussi prenant et la plume de Joel Dicker est toujours aussi addictive

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ReineDragon10104 2018-09-23T19:04:42+02:00
Diamant

Je ne pensais pas que Joël Dicker écrirait un meilleur récit que La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert et pourtant je trouve qu'il s'est surpassé avec ce livre.

Je le trouve touchant, rempli d'amour. L'auteur est un maître qui manie parfaitement le suspense et la temporalité.

Retrouver Marcus Goldman était un véritable plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par allie 2018-08-18T23:42:26+02:00
Argent

Avec ce roman, j'ai pu apprécié pour la deuxiéme fois l'écriture de Joël Dicker. L'histoire qu'il nous livre ici est différente de ce que j'ai déjà lu de l'auteur. Dans ce roman tout est déjà su par le personnage principale, Marcus et c'est lui qui nous fait le récit de l'histoire de sa famille. J'ai beaucoup aimé ce roman.

J'ai trouvé le début un tout petit peu long, mais une fois passé les 100 pemiéres pages on s'attache a cette famille et on veut essayer de comprendre leur déchéances.

Donc encore une bonne lecture avec cet auteur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loreline1 2018-08-16T14:41:05+02:00
Or

Envie de retrouver cet auteur alors partagez les secrets de ces 2 familles. Je vous le recommande également.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sammy-Joe 2018-07-31T17:24:56+02:00
Diamant

Que dire ? Ce livre m'a retourné. Cette fin était telle que j'ai mis plusieurs jours à m'en remettre. Quand on lit un livre tout en imaginant ce qui est écrit, c'est une bonne claque que l'on se prends. Les Goldman sont humains, imparfaits et c'est ce qui nous pousse à vouloir en savoir plus.

Leur histoire m'a donné envie de rire, sourire, me les a fait envier, les aimer et les détester à la fois. Mais pour moi, c'est cette imperfection qui les définit.

La fin m'a laissé un goût amer dans la bouche.

L'écriture de l'auteur est très bonne, et je pense que malgré une histoire qui semble "banale", c'est ce qui m'a le plus touché. Je n'ai pas la larme facile et pourtant, j'ai pleuré comme-ci je vivais cette fin.

Ce n'est pas un livre que je relirais, mais c'est un livre que j'ai été heureuse d'avoir lu au moins une fois dans ma vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kaathleen_jacquard 2018-07-28T14:31:58+02:00
Diamant

Le livre des Baltimore c'est quoi ? Spoiler(cliquez pour révéler)C'est l'histoire d'une famille déchirée c'est l'histoire de Marcus, notre écrivain célèbre de "la vérité sur l'affaire Harry Quebert" qui nous relate la vie de sa famille, de son Oncle Goldman et de ses cousins. Marcus nous relate cette histoire en 2012 soit 8 ans après le Drame. Et vous allez vous dire "mais qu'est ce que le drame ?" C'est exactement ce qu'on va découvrir dans ce livre.

Tout d'abord, MERCI a Joël Dicker pour sa plume extraordinaire, pour son amour des mots. Je suis tombée sous le charme de ce roman au fur et à mesure des pages.

J'ai tout d'abord eu du mal à rentrer dans l'histoire, à m'attacher aux personnages et puis je n'ai rien vu venir, je me suis mise a dévorer les pages tant je voulais la suite.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai beaucoup aimé découvrir l'enfance de Marcus avec ses cousins, de découvrir plus précisément Hillel et Woody, séparément puis ensemble, leurs caractères respectifs et leurs amitié naissante. C'était vraiment touchant.

J'ai aimé découvrir les derrières de cette famille huppée qui tombe en déchéance.

J'ai aimé apprendre un peu plus à chaque page l'histoire menant au drame.

En bref j'ai tout aimé, pour de multiples raisons. Ce livre n'est pas un coup de coeur mais il n'est pas passé bien loin je pense.

Je vous conseille vivement cette merveille!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -Anna- 2018-07-24T22:43:29+02:00
Argent

J'ai passé un moment de lecture très agréable avec le troisième roman de Joël Dicker. J'ai aimé retrouver son écriture fluide qui parvient à nous tenir en haleine même dans les moments qui s'étirent en longueur. Je me suis davantage attachée aux personnages que dans "La vérité sur l'affaire Harry Québert" et j'ai trouvé que les chapitres alternaient bien les différentes périodes : l'auteur tourne autour du fameux Drame mais ce n'est qu'à la fin du récit que l'on découvre ce qu'il en est. Il y a une enfilade de non-dits et de secrets autour de la famille Goldman qui mène jusqu'à l'issue finale et c'est très bien mené par l'auteur. Un peu triste à la fin de quitter cette ambiance et ces personnages mais je suis sûre que Joël Dicker saura nous livrer de nouvelles pépites dans les années à venir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marieeloy 2018-07-07T18:08:41+02:00
Or

Un plaisir de retrouver Marcus Goldman et l'écriture si addictive de Joël Dicker ! L'histoire n'est pas forcément la plus élaborée qui soit, mais Dicker arrive à instiller suspens et addictivité : un livre à lire si vous avez aimé La Vérité sur l'Affaire Harry Québert, car bien qu'il ne soit pas aussi bon, il reste très agréable et prenant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ambere 2018-06-28T16:33:12+02:00
Argent

Dans ce roman qui traite d’un drame familial, Joël Dicker nous conte les intrigues de la famille de Marcus Goldman, que nous avons déjà suivi dans « la Vérité sur l’affaire Harry Quebert »

Ici, point d’affaire de meurtre, mais toujours cette manie d’alterner entre plusieurs époques du passé et présent, dans un ordre jamais chronologique ni jamais le même au fil de la narration.

J’avoue qu’au départ, entre 2002, 1998, aujourd’hui, hier et j’en passe, je me suis un peu perdue, et ça m’a un peu découragée.

Je me suis néanmoins accrochée, car à force de ponctuer son récit par des « avant le Drame », j’ai vraiment voulu savoir ce qu’était ce fameux drame.

Même si on voit plus ou moins le coup venir au fil des pages, je me suis attachée aux personnages ; moins à Marcus le chouineur (sa mère, caricature de la mère juive dans « la Vérité sur l’affaire Harry Quebert » , m’a manqué dans ce roman) qu’à l’oncle Saul et Woody.

Alexandra est assez insupportable, à faire tourner en bourrique le gang des Goldman, et un peu cliché.

Un bon moment avec ce nouveau roman de Joël Dicker, avant d’attaquer plus tard dans l’année La disparition de Stéphanie Mailer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LauraClay 2018-06-28T16:11:02+02:00
Lu aussi

Ce pauvre Livre des Baltimore ! D’abord acheté dès sa parution parce que j’avais adoré La vérité sur l’affaire Harry Québert, puis abandonné au bout de dix pages et revendu. Acheté à nouveau, et oublié dans le fond de ma bibliothèque. Au début de l’année 2018, j’ai décidé que je le lirai coûte que coûte…. Il m’a encore fallu six mois pour me décider à le sortir et enfin le commencer.

Bon, disons-le tout de suite, l’histoire en elle-même ne casse pas trois pattes à un canard : le riche et le pauvre. D’un côté le petit geek riche et moche, toujours persécuté à l’école, et son meilleur copain (que le riche papa Goldman a sorti de l’ornière et pratiquement adopté), le petit voyou devenu le beau sportif que tout le monde aime. De l’autre côté, le cousin pauvre, celui qui est toujours un pas en arrière, le siège d’appoint interchangeable, la troisième roue. Au milieu de tout ça, la jolie blonde dont les trois garçons sont bien sûr amoureux et qui devient une star : cliché, cliché, cliché tout ça !!!

Je ne cache pas, qu’au cours des 100 premières pages, noyée dans les états d’âme du « Markus-écrivan » d’aujourd’hui, son voisin intrusif et son ex-amour retrouvée, en alternance avec ceux du « Markus-Markikette », l’outsider des années 90, j’ai bien failli tout abandonner plus d’une fois (heureusement qu’il y a eu le foot, sans ça, je serais passée à autre-chose).

MAIS : 1) malgré la banalité de l’histoire, l’écriture est sublime, cisellée au point qu’on ne lirait le roman que pour profiter de la richesse des mots. 2) Il y a ce fameux drame dont on parle sans cesse (et que, bien sûr, Joël Dicker ne nous révèle qu’à la fin (le filou !)….bref, on ne peut pas en rester là, il faut qu’on sache, quoi ! Et comme je ne fais pas partie des affreux qui vont directement à la fin du bouquin pour aller plus vite…. J’ai poursuivi et terminé ma lecture.

En résumé : grosse déception pour l’histoire en elle-même, mais un deuxième coup de cœur pour la plume de l’auteur qui est vraiment magnifique.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode