Livres
494 862
Membres
493 439

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Livre et l'Epée, Tome 1 : La Voie de la Colère



Description ajoutée par CoeurDeDragon 2014-04-29T18:31:42+02:00

Résumé

Le général Dun-Cadal fut le plus grand héros de l'Empire, mais il n'est plus aujourd'hui que l'ombre de lui-même, une lamentable épave au fin fond d une taverne.

C'est là qu'une jeune historienne vient le trouver. Elle est à la recherche de l'Épée de l'Empereur, disparue dans le chaos des derniers jours de son règne, et que Dun-Cadal aurait cachée en un lieu secret.

Pour elle, le vieux guerrier va ressasser ses souvenirs de gloire et ses regrets amers, à commencer par sa rencontre avec ce garçon qui lui sauva la vie et fit sa fierté avant qu'ils ne basculent tous deux dans le drame et le tourbillon de l'Histoire.

C'est alors qu'un assassin sans visage se met à frapper au c ur de la République. Les fantômes du passé refont soudain surface, ravivant les anciennes rancœurs et la soif de vengeance d'un homme perdu sur la voie de la colère.

Afficher en entier

Classement en biblio - 148 lecteurs

Extrait

Il y a une légende qui raconte qu'un seul homme fit face aux Salines et embrasa notre armée. Ce n'était pas une légende, je l'ai combattu… et j'ai fui comme les autres. Il nous fit plus de dégâts que lors de l'assaut du Guet d'Aëd par dix milles de ses hommes. Parce que lui, nous l'avons craint. S'il y eut un seul héros dans les Salines, ne retenez qu'un nom... Dun-Cadal Daermon.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Excellent... un puzzle..une histoire...une réflexion...rien de compliqué à suivre et c est intriguant..j ai adoré..Mr Rouaud à quand la suite ..?? Svp...

Afficher en entier
Lu aussi

Entre les moments présent et passé, on finit par se poser la question quand sa va finir...

Afficher en entier
Lu aussi

Dans un univers fantasy à l’ambiance assez classique sans beaucoup de magie ou de créatures extraordinaires, ce récit raconte la chute d’un empire à travers les souvenirs d’un vieux général jusqu’au moment où le passé rejoint le présent et alors les flash-backs changent de point de vue pour suivre l’apprenti du général ainsi l’auteur présente l’autre côté de l’histoire. Au milieu du livre l’intrigue prend enfin un peu d’ampleur et commence à devenir au peu intéressante. Mais au final le livre manque de puissance narrative surtout dans les scènes et l’intrigue sous forme de complot manque d’originalité et de profondeur

Afficher en entier
Or

Waouh, on peut dire que j'ai été scotchée par ce premier tome (que j'avais dans ma PAL depuis 4 ans, Oups !).

La plume très juste de l'auteur m'a permise de rentrer dans le récit dès les premières pages du livre. L'intérêt principal n'est pas tellement l'univers, qui reste assez peu développé, mais réside dans la grande richesse des personnages. Ils m'ont émue, inquiétée, mise en colère... J'ai même lâché quelques larmes à certains passages. De plus, j'ai adoré la manière originale qu'a eu l'auteur de nous narrer cette histoire. Alors que l'on pense connaitre le déroulement des événements, on les redécouvre avec une autre vision.

Je n'ai pas mis le livre en liste de diamant pour 2 raisons. En premier je pourrais reprocher la répétition des scènes de batailles, qui se ressemblent un peu toutes à la fin. Ensuite, la grosse révélation du milieu de tome est prévisible, donc pas de surprise à ce niveau.

Mais cela reste une excellente découverte, que je regrette de ne pas avoir lu plus tôt. J'espère avoir l'occasion de découvrir la suite.

Afficher en entier
Or

C'est un bon livre et l'histoire est bien raconter, mais parfois les passages entre présent et passé ou les changement entre un personnage et un autre sont assez brusque et parfois difficile de si retrouver. Tous les personnages ont un rôle et une personnalité bien distincte, et on si attache facilement. On a pas beaucoup de détail sur les lieux et les décors mais ce n'est pas dérangeant. Il n'y a pas vraiment de suspense à la fin, mais l'on a quand même envie de connaître la suite, ce que les personnages vont devenir, ce qu'ils font faire,...

Afficher en entier
Lu aussi

L'auteur ici semble clairement avoir opté pour les personnages plutôt que pour le décor qu'il néglige en permanence. Et au début, on a même l'impression de lire une version sobre et froide de Légende, le roman de Gemmell narrant le dernier combat d'un chevalier légendaire. L'un des deux atouts de l'ouvrage réside d'ailleurs dans la personnalité de Dun-Cadal, vieillard aviné se rappelant sa gloire passée au travers de récits épiques et de souvenirs émus. Malgré un style maladroit (beaucoup de répétitions inconvenantes, l'auteur revenant trop souvent sur certains passages et réflexions et faisant appel aux même tournures – pourquoi le regard d'un individu soupçonneux doit-il être systématiquement associé au même adjectif ? On retrouve l'expression « regard torve » une bonne dizaine de fois !), on ne peut que se prendre d'affection pour cet ancien chevalier qu'on aimerait revoir aussi sémillant que jadis.

Le second atout réside dans la structure du roman, Rouaud ménageant progressivement une grosse surprise à la manière d'un happening de fin de saison. Certes, on voit venir le procédé de loin (la résolution de la première intrigue se déroulant vers le premier tiers, on se doute très vite qu'il y aura autre chose que la quête de l'Epée disparue des empereurs), mais cela a le mérite de relancer l'intérêt du livre. Dommage que l'écriture et le rythme ne soient pas à la hauteur, le second tiers revenant sur les événements du premier mais par un autre biais, un autre point de vue : une option intéressante mais encore une fois lourdement mise en place, sans aucun subtilité. Et là, au moment où je commençais déjà à lire en diagonale (chose que je ne fais qu'exceptionnellement) en soupirant de ne pas arriver rapidement à la fin, l'intérêt fut subtilement relancé. Oh, ce ne sont pas les complots, les attentats et les grandes révélations qui m'ont replongé dans la Voie de la colère, mais quelque chose de plus ténu et qui, à mon sens, constitue la plus grande réussite de l'oeuvre : les sentiments, cette relation particulière entre le Maître et l'Elève que, malgré, encore une fois, trop de redondances, Antoine Rouaud a su mettre en lumière et faire mûrir.

Au final, beaucoup de sympathie émane des personnages de ce roman qui, commençant comme un petit feuilleton français, s'achève sur le mode d'une grosse production hollywoodienne. Les emprunts au cinéma de genre sont d'ailleurs nombreux (qui parmi vous n'a pas compris que le Souffle était un autre nom donné à la Force des Jedi ?) mais pas rédhibitoires – et puis ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de bonnes histoires de dragons.

Ce volume est censé donc être le premier d'une saga. J'hésite à me procurer la suite car, honnêtement, l'intrigue au coeur de ce cycle (« le Livre & l'Epée ») ne m'a pas du tout enthousiasmé. En revanche, je crois que j'aimerais retrouver ces personnages. Au moins une fois…

Afficher en entier
Argent

J'ai fini ma lecture et je suis partagée, au départ je croyais que c'était un livre unique je vois que c'est en deux tomes ça me rassure un peu.

L'écriture ne m'a pas dérangée en revanche le fait de passer d'un événement présent à un événement passé sans aucune indications pose parfois des soucis de compréhension.

J'ai bien aimé les personnages, dans leurs complexité qui n'est pas manichéenne. La deuxième partie offre beaucoup de révélations même si j'avais deviné l'identité de grenouille pratiquement dès son apparition.

Je suis plus partagée sur le rôle d'Esyld.

Afficher en entier
Lu aussi

Une lecture assez laborieuse.

J'ai eu beaucoup de mal à accrocher à cette histoire.

Déjà parce que l'écriture est assez particulière, pas désagréable mais pas fluide à lire, pour ma part.

Ensuite, la structure du récit m'a beaucoup dérouté : on fait des aller-retours incessants entre passés et présent, et différentes époques s'entremêlent, ce que j'ai eu un peu de mal à suivre. En revanche, ça à permis une construction de l'histoire plutôt très intéressante, et la mise en place un point de vue alternatif totalement novateur et qui change totalement la perceptive de départ, ce que j'ai trouvé bien joué et assez appréciable.

J'ai également vue venir un certains nombres de retournement de situation, ce qui a encore diminué mon envie de reprendre ma lecture quand je l'interrompait. Mais ceux que je n'ai pas deviné était par ailleurs assez surprenants et donc bienvenus.

J'ai aussi eu un peu de mal avec les personnages, notamment Dun-Cadal que je trouve excessif, pas très finaud et trop peu affectueux... Certes c'est un grand guerrier, un "homme fort" et tout ça, mais ça n'empêche..

Grenouille m'a davantage plus, surtout quand on met en lumière toute la complexité de son personnage.

Et puis... Il y avait de grosses longueurs dans la majorité du récit. Je me souviens d'une petite partie, vers le milieu du livre, assez dynamique et rythmée où je me suis dis "Ca y est, c'est parti !"... Et puis en fait non.

Dans l'ensemble donc, même si ce n'était pas une lecture désagréable, j'ai trop peiné à la finir pour avoir envie de lire la suite..

Afficher en entier
Argent

Un livre que j'ai lu il y a très longtemps, et qu'il m'a fallu un moment pour retrouver du fin fond de la mémoire.

Un gros coup de coeur sur le moment je me rappelle. Un roman de capes et d'épées absolument captivant!

D'ailleurs, je cherche activement le tome 2, qui n'est disponible nul part à mon plus grand désarroi!

Que s'est-il passé avec ce bouquin disparu de la circulation? Oo

Afficher en entier
Pas apprécié

Après une telle publicité de la part des éditions Bragelonne qui présentait ce roman comme le meilleur de la décennie, le lecteur pouvait s'attendre à un livre original ou tout au moins comme une réussite. Il n'en est malheureusement rien, le roman s'avère des plus classiques avec pour intrigue principale, une épée magique, vite relayée par un autre thème aussi classique : l'initiation d'un jeune adolescent au métier de chevalier. Ce n'est pas que le récit soit inintéressant, mais il souffre trop d'écueils pour remporter l'adhésion du lecteur. Après une courte partie, plutôt intéressante et rythmée, l'auteur nous conte la partie initiatique du jeune homme vue du côté du protagoniste principal. Une partie souffrant inévitablement de longueurs. Dans la deuxième partie l'auteur reprend le même schéma pour narrer le même récit vu cette fois-ci par l¿élève et retombe dans les mêmes travers. Ni le vieux général, ni le jeune homme n'arrivent à attirer l'empathie des lecteurs, ils paraissent trop creux, quand aux personnages féminins ils ne servent que de faire valoir ou font tapisserie. Le roman comporte tout de même quelques points intéressants : l'opposition entre deux régimes politiques, le bestiaire,... La Voie de la Colère est un roman de fantasy trop classique, traité d'une manière qui ne favorise pas la dynamique, une magie trop simple, et qui malgré de bons passages n'arrivent pas à susciter chez le lecteur l'envie de poursuivre le cycle.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Livre et l'Epée, Tome 1 : La Voie de la Colère

  • France : 2013-10-31 (Français)
  • France : 2015-01-23 - Poche (Français)
  • USA : 2013-10-17 (English)

Activité récente

errick l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-07T14:30:08+01:00
zamaxos l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-06T13:14:33+02:00

Titres alternatifs

  • The Book and the Sword, Book 1 : The Path of Anger - Anglais
  • A Via de la Cólera - Portugais
  • Il Percorso di Rabbia - Italien
  • La Via Della Collera - Italien
  • Der Pfad des Zorns - Das Buch und das Schwert 1 - Allemand
  • La Senda de la Ira - Espagnol
  • De Hand van de Keizer - Hollandais
  • Cesta hněvu - Tcheque

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 148
Commentaires 33
Extraits 8
Evaluations 44
Note globale 7.47 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode