Livres
512 463
Membres
523 758

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Macchabée givré, à servir bien frais



Description ajoutée par LIBRIO64 2020-02-07T12:23:39+01:00

Résumé

Lorsque l'un des bijoutiers de la célèbre place Vendôme à Paris reçoit un cadavre en guise de décoration de Noël, tout le monde trouve la plaisanterie de très mauvais goût. Qui est cet homme ligoté et recouvert de givre blanc ? Pourquoi l'avoir fait livrer dans cette boutique parisienne si chic ? Est-ce un acte de malveillance, de vengeance, de jalousie ?

En tant que commissaire de police, je suis rompue aux crimes les plus sordides, mais je n'apprécie guère cette idée farfelue qui risque de compromettre les fêtes que j'ai hâte de partager avec ma fille et ma petite fille.

Si je veux résoudre cette affaire avant le 25 décembre, je dois mettre les bouchées doubles et mobiliser mon équipe. Apparemment, le meurtre se situe au pays des épicéas, quelque part entre le Danemark et le Morvan. C'est ce qui s'appelle « chercher une aiguille dans une forêt de sapins... »

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 lecteurs

Extrait

Charles, qui, décidément, ne fait pas confiance à ses yeux, qu’ils soient fermés, ouverts, plissés ou à moitié sortis de leur orbite, essaie de se rassurer, en continuant de nier ce qui apparaît pourtant de plus en plus comme une réalité. Le déni, c’est tellement confortable !

— C’est incroyable, reprend Charles Philibert. Je pensais que… C’est une plaisanterie ?

— Je… je ne pense pas, répond Joseph qui tente péniblement de reprendre ses esprits. Ça… ça a vraiment l’air d’un vrai corps, non ?

— Mais, moi j’ai commandé des sapins !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

https://surlesailesdunlivre.forumactif.com/t2242-la-commissaire-bombardier-de-catherine-secq-saga#19465

Tout d'abord attirée par la couverture du roman que j'ai trouvé très rigolote, j'ai également été tentée par le résumé.

Quoi de plus intéressant et inquiétant que la découverte d'un cadavre dans une caisse de livraison, d'un sapin de Noël dans une bijouterie ?

Imaginez la tête de Mr Philibert en découvrant cet étrange sapin?

Est-ce une blague?

De mauvais goût certes mais Mr Philibert et ses employés ne peuvent en croire leurs yeux, tout ça ne peut pas être vrai .

Et voilà le début de l'enquête du commissaire Bombardier qui débute.

Que je vous présente un peu cette femme policier.

Âgée d'une cinquantaine d'années elle a un caractère bien trempé. Elle ne se laisse pas bernée si facilement et recherche sans cesse le moindre petit indice, un peu à la façon " Colombo".

Afficher en entier

C’est d’abord la couverture qui attire l’œil. A regarder cette illustration humoristique, on se dit qu’on va avoir affaire à un policier dont l’humour sera la ligne force et qui aura u aspect noël.

C’est en effet l’un des aspects du roman mais c’est bien plus encore.

Le thème ? Pour la décoration de sa boutique, un bijoutier de la Place Vendôme, reçoit d’un de ses fournisseurs habituels, au lieu de l’habituel et sempiternel sapin, un cadavre congelé et floqué à la manière des conifères en cette période de l’année. L’originale commissaire Josiane Bombardier est chargé de l’enquête flanqué de son adjoint, le maladroit inspecteur Paul Holo.

On pourra relever que l’intrigue est rigoureuse et n’est pas étouffé par le ton humoristique attendu, ce qui est hélas trop souvent le cas dans ce genre de roman.

Catherine Secq sait nous égarer sur des fausses pistes. Elle a l’art de nous focaliser sur des méchant attendus (le conçurent du pépiniériste), de nous focaliser sur de détails qui s’avère toute à la fin sans importance dans la résolution de l’énigme.

Il faut avoir une vraie maîtrise de son texte pour que le lecteur trouve naturelle la conclusion et ne se sente pas floué ou trompé par l’auteure même et surtout quand celui-ci vous a baladé (au propre et au figuré) pendant la quasi-totalité du récit.

Les personnages sont fort bien campés tout au long du roman. Même les silhouettes sont suffisamment caractérisées pour qu’on s’y attache.

Le duo d’enquêteurs très disparate est décrit avec empathie. On a vraiment envie des connaître on a intérêt à avoir la conscience tranquille.

Les autres personnages suscitent tous peu ou prou nôtre sympathie. Coincés qu’ils sont pour la plupart entre leurs passions et leur rang sociale.

A ce sujet d’ailleurs la description des milieux antagonistes, les Morvandiaux et les commerçants de la Place Vendôme ( en particulier ces derniers) sont une des réussites du livre. Dans certaines répliques vachardes, Catherine Secq parvient parfois à atteindre la cruauté d’un Chabrol.

Ce n’est pas pour rien que je nomme ce dernier, car l’écriture et le style de Catherine Secq sont particulièrement limpides. Elles permettent de maintenir le suspens (à cet égard, l’ouverture du roman est une vraie prouesse et nous fait ressentir l’angoisse qui monte), tout en gardant une certaine légèreté qui n’est pas pour rien dans l’aspect humoristique du roman. A cet égard, les aventures sanitaires et amoureuses du pauvre inspecteur Holo apportent une détente bienvenue.

A noter aussi lors du voyage dans le Morvan quelques jolis pages qui donneront envie d'aller passer quelques jours dans ce coin méconnu.

Un livre à lire donc qui vous passionnera ; vous donnera envie de lire d’autres enquêtes de Josyane Bombardier et vous fera du bien. Et Merci, Catherine Secq pour l'envoi….

Afficher en entier
Or

Tout d'abord merci à @c.secq pour l'envoi de son 3ème tome.

Comme à l'accoutumé, nous retrouvons notre duo de choc avec le commissaire Bombardier et son assistant Paul Holo.

Un meurte vient d'être commis à quelques jours de Noël tout pour venir gâcher les fêtes. Sûrement pas ça serait mal connaître notre commissaire.

Un homme a été retrouvé dans la livraison d'un sapin de Noël mais qui donc a bien pu faire une telle chose et pourquoi.

Cette enquête va donner du fil à retordre et ne va pas être simple du tout. À chaque fois qu'elle va penser tenir le coupable elle va très vite se rendre compte que ce ne sont pas les bonnes personnes.

Vous allez vous poser tout un tas de questions comme à son habitude l'auteure va nous apprendre pleins de petites choses sur le domaine végétal mais également le métier de policier.

L'écriture est parfaite, l'humour toujours présent.

Je vous recommande cette saga qui vous apportera suspens, questionnements, et un très bon moment.

Afficher en entier
Argent

Troisième enquête que je découvre de la commissaire Bombardier et toujours autant de plaisir à retrouver la plume de l'auteure, Catherine Secq.

Entre Paris et le Morvan, la commissaire aura fort à faire pour démêler le vrai du faux dans son enquête... Trop de suspects et même trop de personnes se déclarant coupable du meurtre. La commissaire veut bien boucler son affaire mais pas enfermer d'innocents...

Avec son flegme légendaire et sa langue qui a décidément du mal à rester dans sa poche, le lecteur est entraîné dans cette enquête, toujours pleine de détente, afin de découvrir le coupable, si possible avant de festoyer en famille.

On en apprend un peu plus sur le petit jeune qui travaille avec la commissaire Bombardier, sur son passé, lors de cette enquête.

Toute aussi plaisante que les deux premières enquêtes, j'ai trouvé celle-ci plus sérieuse, même si elle apporte son quota d'humour, ne serait-ce que par la personnalité des témoins et des suspects.

J'ai une fois de plus passé un très bon moment avec cette aventure de la commissaire Bombardier, qui a le chic pour tomber sur les affaires les plus rocambolesques et nous déride avec sa façon d'être unique.

Une fois de plus, je vous recommande cette série d'enquêtes policières que vous pouvez lire totalement indépendamment les unes des autres pour vous offrir un polar frais, sans goutte de sang.

Je vais attendre patiemment une prochaine enquête de cette commissaire hors du commun.

Afficher en entier
Argent

Intrigue policière au titre accrocheur, une bonne découverte qui, sans être des plus originales, se lit vite et bien.

Afficher en entier
Or

Je remercie encore vraiment Catherine Secq pour sa confiance, sa gentillesse et l'envoi de ce troisième roman qui nous livre les enquêtes de notre chère commissaire Josiane Bombardier. Une lecture de saison, mais à lire et relire en toute occasion. L'auteure a su créer un personnage récurant et attachant à ses romans et j'ai d'ailleurs hâte de savoir s'il y en aura d'autres... Un nouveau livre s'achève et je suis triste de quitter l'atmosphère que l'autrice parvient à créer avec ses enquêtes policières si originales, prenantes et superbement bien conçues. Un nouveau livre s'achève et je suis triste de quitter l'atmosphère que l'autrice parvient à créer avec ses enquêtes policières si originales, prenantes et superbement bien conçues. J'ai beaucoup aimé la façon dont est découvert le corps, je n'en dis pas plus, mais c'est assez ingénieux de la part de l'auteure et surtout du criminel. Ce corps, retrouvé dans de drôles de circonstances, va faire parler de lui, cette affaire est loin d'être simple et évidente pour Josiane et Polo. Ils vont devoir redoubler d'efforts afin de délier tous les fils conducteurs, les causes et raisons de ce macabre corps.

L'auteure nous entraîne loin dans le récit afin d'avoir ce côté surprise de l'intrigue, j'apprécie que l'on ne soit pas sur trop d'indices trop vite au vu du nombre de pages, mais justement l'auteure a cette faculté de bien construire les étapes de ses enquêtes donc tout est hyper bien cadencé. C'est une plume que je recommande vivement, car claire, prenante, entraînante et de talent tout simplement, on devient vite addict.

Le personnage de la commissaire Bombardier est attachant, des touches d'humour sont apportées avec parcimonie afin de rendre le tout un peu plus léger à la lecture des plus sensibles. C'est une bonne équipe qui mérite d'être découverte. Josiane a bien mérité un peu de vacances avec les siens, sa petite-fille qui nous apporte un côté tendresse également à la fin. J'ai désormais hâte et je l'espère pouvoir un jour prochain retrouver Josiane Bombardier, Brico & Casto ainsi que Polo dans d'autres aventures policières et plus encore...

Chers Lecteurs, vous recherchez votre nouvelle auteure chouchou, des intrigues bien ficelées, une plume agréable et vous immerger dans chaque enquête, ne cherchez plus, tournez vous vers les livres de Catherine Secq.

● NOTE :  4.5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐

Afficher en entier
Or

✒️L'HISTOIRE

Noël ! Une période magique où les boutiques, petites ou grandes mettent le paquet pour briller de mille feux et attirer la clientèle.

C’est à cela que pensait Charles Philibert en se faisant livrer des sapins d’exceptions pour sa bijouterie située place Vendôme. Quelle surprise quand son employé ouvre les caisses et découvre au cœur du plus grand des sapins, un cadavre givré !

La commissaire Bombardier est mise sur l’enquête, qui a bien pu tuer cet homme et pourquoi l’envoyer à Charles Philibert ?

Du Morvan a envers, elle mettra tout en œuvre pour rapidement clore cette affaire et rejoindre sa famille pour Noël.

? LES PLUS

Ce fut vraiment une lecture agréable. Le genre policier n’est pas mon genre de prédilection, leur préférant les thrillers qui ont plus de tension et de suspens. Mais le résumé, la couverture m’ont vraiment attiré, j’imaginais merveilleusement un ton léger et je ne fus pas déçue vu qu’au final, je suis réconcilié avec ce genre grâce à ma lecture.

Les chapitres sont courts et l’écriture très fluide, on passe d’une scène à une autre sans dépaysement.

Le ton et l’humour y sont bel et bien présents, j’ai adoré ce côté terre à terre et cet humour maitrisé que nous pouvons rencontrer au quotidien. Rien n’est en trop, ce n’est jamais exagéré et l’effet immersif est garanti.

Allez savoir pourquoi, mais à la lecture des chapitres, je me suis revue durant ma jeunesse (oui, je ne suis pas si vieille, je sais) où j’étais accro à l’inspecteur Barnaby, j’aimais ces enquêtes légères, réalistes dans un sens où on n’en fait pas trop.

De plus, tout colle ! Certes, je ne suis pas une experte du 36 quai des orfèvres ou des enquêtes menées en France (ou même ailleurs), mais tout cela semble si réaliste et plausible ! On est jamais dans la surenchère et j’adore cela, j’ai l’impression de vivre l’enquête avec la commissaire.

Pour finir, ce qui est un plus mais aussi un moins, on est dans l’enquête, il y a peu de fioritures autour de celle-ci, juste assez pour capturer l’essence des personnages et leurs caractères.

? LES MOINS

Voilà le moins, c’est ce côté trop enquête. Comme dit ci-dessus, c’est un plus et un moins, après cela restera une question de goût je pense, mais il est vrai que j’aurais voulu un peu plus d’éléments personnels autour de la commissaire pour m’attacher complètement à ce personnage que j’ai côtoyé lors de ma lecture.

✒️ CONCLUSION

Un Coup de Cœur auquel je ne m’attendais pas du tout. Je pensais une lecture agréable et au final, j’ai obtenu une réconciliation avec le genre policier.

? INFORMATIONS

Genre : Policier

Nombre de Pages :

294

Prix :

Numérique : 3,99 €

Broché : 14,90€

? BIBLIOGRAPHIE

Le macchabée givré, à servir bien frais: Une affaire pour la commissaire Bombardier

Ne jetez pas les morts au compost

Meurtre Bénévole https://lillyunlivre.home.blog/2019/12/09/%f0%9f%a6%8bmon-avis-sur-le-macchabee-givre-a-servir-bien-frais/

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 7
Commentaires 7
Extraits 1
Evaluations 5
Note globale 8.4 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode