Livres
550 614
Membres
591 400

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Magasin des suicides



Description ajoutée par Miss Naboo 2009-07-23T19:38:02+02:00

Résumé

Avez-vous raté votre vie ?

Avec nous, vous réussirez votre mort !

Imaginez un magasin où l’on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l’humer sombre jusqu’au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre…

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 355 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-07T20:38:54+01:00

- Premier novembre... Bon anniversaire, Marilyn !!!

La mère sort de la cuisine et porte, sur un plateau métallique, un gâteau d'anniversaire en forme de cercueil. Le père, devant la table ronde de la salle à manger, fait sauter le bouchon d'une bouteille de champagne et s'adresse à sa fille en la servant :

- Dis-toi que ça te fait un an de moins à vivre !

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Le premier livre que je lis de Jean Teulé et je n'ai pas été déçu ! Une imagination débordante pour avoir écrit ce genre de livre. C'est drôle, cynique, émouvant, choquant, surprenant... L'auteur nous mène par la main jusqu'aux dernières lignes pour nous la lâcher d'une bien étrange manière.

Afficher en entier
Or

Je l'ai lu sur un coup de tête et ne suis pas du tout déçue de m'être lancée. C'est un bouquin génial, avec une idée très originale et un paquet d'humour noir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cyrlight 2021-05-04T22:41:52+02:00
Bronze

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2021/05/04/le-magasin-des-suicides-jean-teule/

Le Magasin des Suicides est le nom d’une boutique prospère que tient la famille de Mishima depuis plusieurs générations. Avec sa femme et ses deux enfants, ils satisfont la clientèle pressée d’en finir avec la vie, mais la naissance d’Alan, un garçon dont la joie et le sourire contraste avec la déprime ambiante, va bouleverser leur équilibre.

J’ai vu le film d’animation il y a quelques années de cela, et je garde un très bon souvenir de son intrigue à la fois glauque et hilarante. Après tout ce temps, j’ai décidé de me lancer dans le roman, en lecture commune avec La Plume critique et un autre ami, et je dois avouer que je suis un peu déçue.

Peut-être parce que le récit diverge sur de nombreux points de l’adaptation cinématographique, ou peut-être aussi parce que je suis attachée à la patte visuelle très marquée du film d’animation, qui colle parfaitement à l’atmosphère de l’histoire. En tout cas, je l’ai trouvé un peu moins… frappant.

J’ai tout de même bien aimé l’humour, mais ce à quoi je n’ai absolument pas accroché, c’est à la plume de l’auteur. Pas pour sa crudité, c’est un point qui (pour une fois) ne m’a pas spécialement dérangée, mais pour tout le reste. J’ai eu l’impression de lire un auteur de fanfiction débutant qui n’a pas encore trouvé son style et qui alterne tout du long avec des images pas toujours limpides, du familier, du soutenu… Vraiment, le gros point noir pour moi.

L’autre point négatif, c’est l’univers qui n’est pas exploité jusqu’au bout. On est dans le futur, on le comprend très clairement avec l’évocation des catastrophes dont la Terre a souffert et de la télévision holographique ou je ne sais quoi, MAIS… À côté de ça, les « fournitures suicide » restent somme toute assez classiques (poisons divers, corde pour se pendre, pistolets…) À l’exception du Death Kiss, un peu original, tout le reste fait très (trop) XX-XXIème siècle. Un peu d’imagination à ce niveau aurait renforcé le cadre futuriste, au lieu de quoi il n’en demeure… eh bien, qu’un cadre.

Enfin… La fin. L’élément qui me laisse le plus perplexe dans ce roman. Je ne comprends pas. Pas du tout. Ou plutôt si, j’ai compris le quoi, mais le pourquoi reste un mystère pour moi. Autant l’évolution de la famille Tuvache est compréhensible (quoique trop rapide à mon goût, le roman aurait mérité une cinquantaine de pages de plus pour mieux exploiter ses personnages), autant je ne m’explique pas ce revirement final. Un dernier coup de théâtre ? Certes, la surprise est là, mais ce n’est pas tout de surprendre, il faut encore que cela ait du sens, or je n’en vois aucun à cette conclusion.

Je suis vraiment partagée sur cette lecture. Il y a des choses que j’ai appréciées, d’autres beaucoup moins, et je pense que dans l’ensemble, mon avis est biaisé par le souvenir impérissable laissé par l’adaptation cinématographique. Je vous invite à lire ce livre et à vous faire votre propre idée : il est si court que même si vous ne l’appréciez pas, en deux heures, ce sera bouclé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maxime1086 2021-04-26T11:51:14+02:00
Lu aussi

Le concept du magasin est bien pensé. Il y a de bonnes idées. L'évolution du commerce et de la famille sont drôles à observer. On glisser vers un autre registre, dans lequel les situations sont moins cocasses.

Le texte est vivant. Il y a beaucoup de dialogues, les chapitres sont courts et se suivent immédiatement. Pour moi, il s'agit d'une comédie absurde. On retrouve les codes de la comédie : course-poursuite, comique de mots, de répétition, etc. Le monde dans lequel vivent les personnages n'est pas sans rappeler le nôtre : anxiogène.

J'ai trouvé le livre un peu court. J'aurai aimé une version plus développée car on reste en surface. Mais ce livre a le mérite d'aborder des sujets "sensibles" de façon originale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarieFlowerPanda 2021-04-23T12:28:46+02:00
Argent

Je me suis décidée à lire ce livre au moment de la sortie de son adaptation au cinéma en 2012 par Patrice Leconte. Je dois avouer que le titre avait piqué ma curiosité même si je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre n’ayant jamais lu d’autres ouvrages de Jean Teulé. Personnellement et étant une grande fan d’humour noir, j’ai trouvé ce livre hilarant.

Le magasin des suicides a pour propriétaire la famille Tuvache. Les parents, couple d’honorables commerçants, vendent toutes sortes d’articles permettant de bien réussir son suicide. Les enfants ne sont pas en reste avec un fils ainé dépressif mais à l’imagination fertile et une fille adolescente complexée.

Mais la naissance du petit Alan et surtout son goût immodéré pour le bonheur et sa joie de vivre vont venir bouleverser l’entreprise familiale pourtant florissante.

L’auteur fait le choix d’aborder un thème grave, le suicide, sur un ton totalement décalé. Il en ressort une histoire très originale où se côtoient humour noir, absurdité, cynisme mais qui fait aussi la part belle à l’émotion. J’ai trouvé la sœur d’Alan assez touchante et pathétique avec ses préoccupations d’adolescente « normale » au beau milieu de la société totalement décalée que l’on peut rencontrer dans cet improbable magasin des suicides.

Je me suis sentie un peu mal à l’aise au début de ma lecture mais l’humour très second degré de l’auteur et son sens de la dérision m’ont vite rattrapés (« on ne dit pas au revoir madame mais adieu madame »).

Avec le magasin des suicides, on entre vraiment dans un monde totalement décalé. L’auteur a réussi à créer un univers à part, glauque sans aucun repère temporel permettant de situer l’action à une époque donnée. Je pense notamment aux différents articles vendus pour réussir son suicide qui m’ont beaucoup fait rire.

Pour moi, le seul bémol concerne la fin : bien que touchante et surprenante, je la trouve un peu trop rapide et bâclée.

Ce livre, d’un format plutôt court, se lit assez rapidement. En effet, les chapitres ne sont pas très longs et l’écriture est fluide et facile à comprendre.

Bref, si la famille Adams paraît totalement banale et équilibrée à côté de la famille Tuvache, ce livre est mortellement drôle et est à conseiller à tous les amateurs d’humour noir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kouet 2021-04-17T11:44:56+02:00
Argent

Un roman décalé et déjanté qui nous donne une jolie leçon de vie. A lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alison-98 2021-04-03T16:27:09+02:00
Or

La maison Tuvache est un magasin qui sort des sentiers battus, il est spécialisé dans les suicides et en théorie si le client est réjoui, il ne rebrousse pas chemin.

Cette petite ville où les habitants ont perdus goût à la vie en a fait l’endroit le plus prisé.

Elle abrite cependant une famille dont la patronne est enceinte et un beau jour, un drame est né : c’était la joie de vivre. Un enfant qui ne cesse de sourire et de rire, il dégage un enthousiasme incontrôlable.

C’est le début d’un bouleversement pour cette famille aux traits funestre et monotone.

Une superbe histoire où la famille ne risque pas d’en sortir indemne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yunper 2021-03-11T21:55:36+01:00
Bronze

Une idée très originale, un magasin où les gens trouvent le matériel pour ce suicider, avec tous les moyens possible et imaginable. Le personnage d'Alan est la charnière de ce livre, trop adorable, qui a foi en tout ce qui l'entoure.

Un livre qui se lit très bien mais une fin un peu rapide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manon30 2021-03-01T07:05:14+01:00
Or

Résumé à ma sauce: Le monde va mal. La planète va mal. Vous allez mal ! Pas de panique ! Les Tuvaches, commerçants dévoué à leur cause et leurs clients, ont tout ce qu'il vous faut pour passer un mauvais quart d'heure et vous libérer de cette torture qu'est la vie ! Mais attendez, qui est ce petit garçon qui dénote au milieu des flacons de poisons et de cordes en chanvre ? Pourquoi fait-il froncer les sourcils de ses parents ? Ce qui est sûr, c'est que vous trouverez des réponses en pénétrant dans le Magasin des suicides !

Je ne savais pas à quoi m'attendre en lisant ce livre et je ne m'attendais pas à être transporter dans le futur, j'ai eu de bonne tranche de rigolade et au final le message passe par ce petit bouquin est rempli de tendresse. Mon premier roman de Teulé et sûrement pas mon dernier !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2021-02-22T15:36:13+01:00
Bronze

Un petit roman original qui rappelle un peu dans l'ambiance et l'humour noir les films La Famille Adams. Même goût pour la mort, et le morbide, et c'est bizarrement drôle (du moins, au début).

L'histoire est légère, sans prise de tête, pas très surprenante (entre l'histoire d'amour un peu facile et le gosse qui a un peu trop la joie de vivre et finit par contaminer toute sa famille), une fois qu'on a compris le concept, ça perd un peu de son charme. Au fond, pas de réel fil conducteur, ça reste une succession de petits épisodes plus ou moins drôles, qui deviennent vite répétitives et ennuyeuses, voire un peu lourdes, mais ça ne va pas bien plus loin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Katniss17 2021-02-05T22:36:05+01:00
Or

Ce livre m’a beaucoup plus. J’ai trouvé que l’humour noir était très agréable et la fin m’a totalement surpris. C’est un livre que je recommanderais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emy78 2021-02-02T10:21:48+01:00
Lu aussi

Une grande originalité dans ce petit livre. Très sympathique à lire, fait sourire. Aucun regret, simple et amuse, tout ce qu'on demande d'un livre.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Magasin des suicides

  • France : 2007-01-01 (Français)
  • France : 2008-03-28 - Poche (Français)

Activité récente

Sev1304 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-02T19:33:28+02:00
Manon30 l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-01T07:04:33+01:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2355
Commentaires 364
extraits 110
Evaluations 594
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode