Livres
463 872
Membres
423 511

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Libertad 2013-04-04T20:10:55+02:00

Il suffisait en fait d'une de ces rares affaires où une connaissance plus approfondie de la victime ne vous aide ni ne vous guide vers l'assassin. Le seul point à retenir - vraiment le seul lui semblait-il - c'était que le major parlait trop.

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-05-08T14:21:04+02:00

Le café apporté, on écarta un peu les chaises des tables, et Miss Prescott ouvrant son sac, en sortit un de ces affreux tapis de table qu’elle se mit à ourler tout en racontant les événements de la journée. Dans la matinée son frère et elle avaient visité une nouvelle école de filles, après la sieste de l’après-midi, ils avaient traversé une plantation de cannes pour aller prendre le thé dans une pension où séjournaient des amis

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-05-08T14:20:56+02:00

À ce moment l’orchestre typique commença à jouer. Il était une des principales attractions des îles. À la vérité, Miss Marple s’en serait fort bien passé. Cela faisait un bruit affreux, assourdissant. Le plaisir que tous les autres convives prenaient à l’écouter apparaissait pourtant indéniable, et avec sa jeunesse d’esprit, Jeanne Marple décida que puisque cet orchestre existait, elle devait trouver le moyen, tant bien que mal, d’apprendre à l’apprécier. Elle ne pouvait exiger de Tim Kendal qu’il fît renaître d’un coup de baguette magique les accords harmonieux du Beau Danube Bleu (tellement gracieuse la valse !). Vraiment curieuse la façon dont les gens dansaient aujourd’hui : gesticulant, semblant être en transes au point d’en apparaître difformes. Ma foi, il faut bien que les jeunes s’amusent…

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-05-08T14:20:49+02:00

Elle ne s’arrêta pas à la table de Miss Marple ; elle laissait à son mari le soin de s’occuper des dames âgées. « Les chères vieilles choses préfèrent de beaucoup avoir affaire à un homme », avait-elle l’habitude de dire. Tim Kendal s’approchait justement et s’inclinait devant Miss Marple. — Ne désirez-vous rien de particulier ? Parce que vous n’auriez qu’à me le demander et je vous le ferais préparer. La nourriture d’hôtel et les spécialités semi-tropicales ne sont pas exactement ce à quoi vous étiez habituée en Angleterre, je pense ? La vieille demoiselle sourit et affirma que c’était là un des plaisirs que l’on trouvait en se rendant à l’étranger

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-05-08T14:20:21+02:00

 J’avais complètement oublié ça. Une très jolie femme… vous n’auriez jamais pensé que… Voyons, où… Ah ! cela me ramène en arrière… quelles fameuses défenses d’éléphant ! Il faut que je vous montre… Il s’interrompit, exhiba une petite photo qu’il examina. — Cela vous intéresserait-il de voir le portrait du meurtrier ? Il allait passer le cliché à sa compagne, lorsqu’il suspendit brusquement son geste. Ressemblant plus que jamais à une grenouille empaillée, le major parut regarder fixement par-dessus l’épaule de son interlocutrice. On entendait un bruit de pas mêlé à l’écho de conversations animées

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-05-08T14:20:14+02:00

Oh ! si ! je le crois, remarqua tranquillement Miss Marple, je dirai même qu’elles se passent tous les jours. — Oh ! voyons, n’exagérez-vous pas ? — Si un homme met au point un plan qui réussit, vous pouvez être sûr qu’il ne s’arrêtera pas. — Du genre : les mariées noyées dans leur baignoire, hein ? — En quelque sorte, oui. — Le docteur me donna cette photo en tant que curiosité… Le major Palgrave se mit à fourrager dans son portefeuille trop bourré, tout en murmurant : — Un tas de paperasses là-dedans… je me demande pourquoi je garde tout ça

Afficher en entier
Extrait ajouté par wizbiz06 2012-05-08T14:20:06+02:00

 Les deux médecins se regardèrent et convinrent de l’étrangeté de la coïncidence. Sur ce, mon docteur sortit de son portefeuille une photographie qu’il présenta à son confrère : « — Voilà le type en question. Je m’étais rendu chez lui le lendemain pour les constatations d’usage, et je notai la présence d’un magnifique hibiscus juste devant sa porte d’entrée, une variété que je n’avais jamais vue auparavant dans ce pays. Mon appareil photo se trouvant dans ma voiture, je pris un cliché. Au moment où j’appuyais sur l’obturateur, le mari entra dans mon champ de vision ce qui explique sa présence sur le cliché. Je ne pense pas qu’il s’en soit rendu compte

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-05-26T09:58:09+02:00

Le regard de la demoiselle glissa sur le livre ouvert sur ses genoux à la page 23 qu'elle n'avait pas pu dépasser.

-Alors, vous prétendez être encore pure, s'enquit le garçon, à dix-neuf ans? Ce n'est pas normal!

La fille dont les cheveux gras et raides masquaient en partie son visage, hôcha la tête et murmura tristement:

-Je sais...

Il la contemplait vêtue d'un vieux chandail tâché exhibant ses pieds nus et sales, répandant une odeur de rance, et se demandait pour quelles raisons il trouvait ses orteils si attirants.

Afficher en entier
Extrait ajouté par AngieGui 2019-05-13T10:54:55+02:00

"Miss Marple se trouvait là aussi. Comme d'habitude, assise, elle tricotait, prêtant l'oreille à tout ce qu'on disait, et de temps à autre, se joignait à la conversation."

Afficher en entier
Extrait ajouté par AngieGui 2019-05-13T10:52:52+02:00

- il était vraiment désireux de nous faire connaître son emploi du temps d'hier soir.

- un peu trop, à mon avis

- oui... Mais, vous savez, Daventry, il y a des gens que la police effraie. Ceux-la croient toujours nécessaire de nous fournir la preuve de leur innocence, même quand on ne les accuse pas.

- L'ennnui est que les coupables agissent de même, et à mon avis personne n'a d'alibi indiscutable

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode