Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Descriptions de l'éditeur

Le Malade imaginaire - Molière

Par Hillja le 28-03-2017 Editer
Hillja
S'il peste contre le coût des soins, Argan, hypocondriaque, ne peut se passer des médecins. Il rêve donc de voir sa fille épouser un praticien, Diafoirus. Mais Angélique aime Cléante, et refuse le choix de son père. Ce dernier, ulcéré, se fait fort de la déshériter au profit de Béline, son épouse hypocrite. C'est sans compter l'aide providentielle de Toinette, servante effrontée qui s'ingénie à faire triompher la cause des amoureux.
Par clary-bouquineuse le 25-04-2014 Editer
clary-bouquineuse
Argan se plaît à croire qu'il est gravement malade et cherche à s'entourer de médecins et d'apothicaires... au point de vouloir marier sa fille Angélique à un docteur ! Heureusement, Béralde, le frère d'Argan, et Toinette, l'impertinente servante au grand coeur, veillent. Ils mettent tout en oeuvre pour que le vieil homme retrouve la raison.
Par Artemisya le 10-01-2013 Editer
Artemisya
Molière mourant s'est arraché une de ses plus belles comédies, et des plus actuelles. Qui ne se croit malade ? Qui ne dépend un jour de ses médecins, au point de refuser de guérir, ou d'en être séparé ? Et quel médecin n'est tenté par l'arrogance et le secret ?
Un auteur visionnaire a ainsi dépeint la France, pays qui détient le record de la consommation des médicaments en Europe.

Description de l'éditeur
Par Lacie le 01-03-2012 Editer
Lacie
Angélique et Cléante se sont promis l'un à l'autre…
Argan, père autoritaire, en a décidé autrement : sa fille Angélique épousera un médecin qui le soignera de toutes ses maladies imaginaires.
Comment amener ce faux malade à se ranger du côté de l'amour vrai ? Toinette et Béralde y travaillent, mais la tâche est ardue et Argan têtu
Par elbaloo le 19-02-2012 Editer
elbaloo
Comme d'autres farces de Molière, Le Malade imaginaire est une satire de l'imposture médicale. Mais c'est aussi une comédie de caractère qui dépeint les extravagances d'un bourgeois obsédé par la maladie. C'est enfin une comédie-ballet dominée par un climat de fantaisie et d'insouciance. Déguisement et illusion finiront par rendre inoffensive l'imagination maladive du héros, à défaut de pouvoir la corriger. Rire et plaisir ont ici le dernier mot : tel est l'ultime message de Molière.
Par lara4 le 12-04-2011 Editer
lara4
« Argan. C’est un bon impertinent que votre Molière avec ses comédies, et je le trouve bien plaisant d’aller jouer d’honnêtes gens comme les médecins.
Béralde. Ce ne sont point les médecins qu’il joue, mais le ridicule de la médecine. »
Le ridicule de la médecine ? Sans doute, mais aussi bien celui d’Argan, ce bourgeois plein de santé que la solitude et la mort épouvantent, Argan dont la folie est de se croire malade et qui plie sa famille à la tyrannie de sa folie. On aurait cependant tort de croire que Molière pousse au noir son portrait. Comédie-ballet dont les intermèdes furent dansés sur une musique de charpentier, toutes la pièce est bien un spectacle pour rêver et pour rire, le divertissement même dont le prétendu malade a besoin – et la dernière œuvre de Molière.
« N’y-a-t-il point quelque danger à contrefaire la mort ? » demande argan à l’acte III. À la quatrième représentation, le 17 février 1973, le dramaturge, qui venait de jouer son rôle, sortait de la scène et mourait.
Par newmoon le 01-11-2010 Editer
newmoon
Même s'il peste contre le coût des soins, l'hypocondriaque Argan ne peut se passer des médecins. Il rêve pour sa fille d'un mari praticien, le pédant Diafoirus. Or Angélique aime Cléante et refuse son prétendant. Ulcéré, Argan décide de la déshériter, au profit de son hypocrite épouse Béline. Mais c'est sans compter l'aide providentielle de Toinette, l'effrontée servante, qui s'ingéniera à faire triompher la cause des amoureux... Dernière œuvre de Molière, cette comédie-ballet en trois actes et en prose obtint un succès sans égal au Palais-Royal, où elle fut jouée. C'est là que, à l'issue de la quatrième représentation, Molière fut terrassé par une violente attaque.
Par anonyme le 14-06-2010 Editer
anonyme
Angélique et Cléante se sont promis l'un à l'autre... Argan, père autoritaire, en a décidé tout autrement : sa fille Angélique épousera un médecin qui le soignera de toutes ses maladies imaginaires. Comment amener ce faux malade à se ranger du côté de l'amour vrai ? Toinette et Beralde y travaillent, mais la tâche est ardue et Argan têtu.
Par anonyme le 05-08-2009 Editer
anonyme
Même s'il peste contre le coût des soins, l'hypocodriaque Argan ne peut se passer des médecins. Il rêve pour sa fille d'un mari praticien, le pédant Diafoirus. Mais Angélique, qui aime Cléante, refuse son prétendant, au grand dam d'Argan qui veut la déshériter au profit de son hypocrite épouse Béline. "Le Malade imaginaire" exploite tous les procédés comiques de la farce et démontre le réel scepticisme de Molière envers les prétentions de la médecine de son époque.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.