Livres
451 526
Membres
396 927

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dès les premiers mots, on entre de plein pied dans la face sombre de cette histoire. Une histoire malheureusement d’actualité. Que dire quand la religion vise à obscurcir l’évolution humaine? Quand religion et politique jouent dans la même cour? Celle de l’intérêt personnel? Quelle place a le savoir face à une société hérétique?

De tout temps, la femme a dû se battre pour se faire une place dans un monde d’hommes. Pour peu qu’elle soit très intelligente et très instruite, le monde -son monde- peut basculer. Telle est la superbe histoire d’Alayone, femme en avance sur son époque. La société féminine. La société fanatique. Telle qu’elle fut à l’époque barbare de l’inquisition. Alayone, malheureusement, découvrira cette société dans toute son horreur. Une société froide. Insensible. Faite de mensonges. De fanatisme. Une société où la connaissance crée la peur. La terreur. Une société où la religion se veut Maître de pensée. Alayone, par son intelligence, fait la fierté de son bienfaiteur. Elle comprend l’idée que le monde religieux de son époque se fait de ses connaissances si riches. si dangereuses. Ce qui ne l’empêche pas de vivre avec passion une histoire d’amour d’une force inouïe. D’une tragédie folle.

Le Malleus – Les sorcières de Sarry est aussi décrit au travers du regard humain et aussi d’un chat. Le chat d’Alayone. Mais, il suffit d’un homme -d’un seul- mû par la haine. Qui agisse sous le couvert de la religion. Pour que le monde plonge dans le chaos. Le cauchemar. Que les intellectuels soient décimés. Ô ignorance! Ô haine! N’êtes-vous pas le moteur de destruction à travers les temps? Moteur de l’avilissement des femmes qui seront vouées à l’enfer sur terre quelle que soit l’époque ? Femmes sacrifiées, diabolisées au nom d’une religion qui se veut masculine?

Le Malleus – Les sorcières de Sarry est écrit sous forme de journal intime. Un récit presque quotidien des évènements. Admirablement écrit avec le vocabulaire d’époque qui émaille le texte sans pour autant le rendre désuet. Vous souhaitez des éclaircissements ? Vous les avez en bas de page. Et ils sont très instructifs. Le mot fin ne termine pas ce roman. Au contraire. Les réflexions sont intenses tant ce roman interpelle chaque once du cerveau humain. Des réflexions sur des maux qui ne sont guéris que par le bûcher.

Voici un roman historique de toute beauté. Bien documenté. Un délice à lire. Avec ce bel ancien français qui réjouit et flatte l’intellect. De très beaux moments de lecture en perspective. A conseiller. Un livre à offrir et qui se lira avec bonheur en bord de mer ou en montagne. Juste pour oublier le quotidien et apprécier l’instant présent.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode