Livres
594 760
Membres
672 397

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Manufacturier



Description ajoutée par Severine-22 2018-11-10T21:20:20+01:00

Résumé

Le 19 novembre 1991, une poignée de paramilitaires serbes massacrent une famille à Erdut, un village de Croatie. Laissé pour mort, un garçonnet échappe aux griffes des tortionnaires, les Lions de Serbie. Un quart-de-siècle plus tard, l'avocate Irena Ilić tente de remonter la piste jusqu'à la tête du commando, le sinistre Dragoljub.

Le 1er avril 2017, les cadavres d'une femme et de son bébé sont retrouvés dans la banlieue du Havre, atrocement mutilés. Niché dans le dark Web, un inconnu sous pseudonyme revendique le double meurtre et propose les vidéos de ses crimes à la vente sur son site Internet... Depuis quand sévit-il ? Prêt à transgresser la loi, le capitaine de police Vladimir Radiche s'empare de l'affaire qui sème la panique sur le pays, au risque de voir l'inimaginable s'en échapper.

Les deux investigations vont se percuter avec une violence inouïe. L'avocate et le flic ont des intérêts divergents et sont prêts à se livrer une guerre sans merci. Emportés dans l'abîme du terrifiant conflit yougoslave, les enquêteurs évoluent dans un vertige noir, gangrené par la violence et la corruption, où les plus pourris ne sont peut-être pas ceux que l'on croit. Crimes contre l'humanité, meurtres en série, fanatismes religieux, trafics entre mafias sans scrupules, l'étau se resserre au fil des chapitres. Les égouts de l'Histoire finiront par déborder, et vomir des monstres trop vite oubliés.

N'ayez pas peur.

Oui, il y a tout cela dans Le Manufacturier. Non, il n'y a pas d'autre issue.

Mattias Köping, l'auteur des Démoniaques, thriller doublement primé en 2018 et acclamé par le public, libère toute sa puissance dans ce vrai page-turner, addictif et haletant, porté par une atmosphère envoûtante et une écriture ciselée. Programmé pour jouer avec les nerfs des lecteurs les plus aguerris de romans policiers, Mattias Köping confirme son entrée implacable parmi les maîtres du thriller français.

Afficher en entier

Classement en biblio - 61 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par coeurdechristal 2019-02-21T22:24:31+01:00

<<L’aide de Dieu ? Où est-il, Dieu, quand tant d’horreurs sont commises en son nom sans qu’il ne daigne jamais hausser un sourcil réprobateur ? Un beau bâtard aussi, celui-là. Le chef de tous les criminels de guerre, en réalité, quelle que soit leur tendance.>>

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Tagazou 2022-05-09T19:59:49+02:00
Diamant

Extraordinaire ! Vivement le 3e opus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kiki1744 2021-11-01T10:58:47+01:00
Diamant

"Le Manufacturier" c'est l'histoire de Milovan,croate qui, enfant en 1991,a échappé miraculeusement au massacre collectif d'un corpuscule serbe et qui adulte décide de se venger en faisant pire à des réfugiés serbes en France.

L'intrigue démarre dans des lieux différents : le Havre,les Causses,l'ancienne Yougoslavie,avec des personnages différents : des trafiquants de drogue,des policiers,des proxénètes,les serbes,les croates,les plus hauts dignitaires des états,une ONG et sa présidente qui veut faire la lumière sur les exactions des dignitaires serbes,croates, maintenant,avant; différentes époques maintenant,1991,..

Ces feux allumés se rejoignent peu à peu au fil du roman pour se consumer en un véritable feu d'artifice où le pire triomphe du mal, incarnés par des personnages guidés par un besoin de violence inouïe.

Le tout est servi par un style brut,violent,puissant,riche qui donne une grande véracité au récit et dénonce aussi bien cette violence des hommes que leur complicité avec les criminels et cette bestialité masculine que les femmes subissent dans leur corps, cicatrisées à vie quand elles n'ont pas la chance d'être tuées rapidement.

Ce roman effroyable ne berce pas dans la sentimalité fictionnelle.C'est un beau documentaire nourri par des personnages réels.

J'ai adoré et j'ai hâte de lire "Les démoniaques".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Petite-renarde11 2021-06-01T15:33:02+02:00
Diamant

Waouh!

Alors ce livre c'est malheureusement et heureusement un grand coup de coeur malgré la noirceur de ce roman je l'ai adoré et dévorer de la première à la dernière page !

Ce roman est à lui seul les ténèbres de l'humanité à l'instant ou on a une once d'espoire pour le personnage principal il nous gifle avec sa cruauté ce qui rend ce livre unique !

Je ne le conseillerais pas à tout le monde c'est un roman très noir et dur il parle de viol, de meurtre, de trafc d'être humains, de drogue ect ... mais, c'est un livre qui vous prend aux tripes de la première à la dernière page.

Même si la fin ma un peux déçu je l'es adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Addikt 2021-04-16T11:24:25+02:00
Diamant

Exceptionnel !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie-50 2020-12-06T11:19:39+01:00
Bronze

Milovan Horvat, un réfugié de la guerre de Yougoslavie vivant en France, prend contact avec l’avocate, Irena Ilic, pour retrouver ses tortionnaires, un groupuscule paramilitaire, les lions de Serbie. Dans le même temps, au Havre, le capitaine Radiche, un flic détesté par ses collègues, collabore avec le chef des stups pour démanteler un réseau de trafic de drogue.

Un mois après la lecture de son premier roman, Les démoniaques, que j’ai surkiffé, je m’attaque à son second roman dont les lecteurs décrivent comme plus violent. Sauf que je l’ai trouvé beaucoup moins percutant que son premier. C’est un très bon thriller qu’il ne faut pas mettre entre les mains de tout lecteur mais qui m’a moins impressionnée.

Tout d’abord, la violence de ce roman m’a moins prise aux tripes que le premier. Peut-être que dans le premier, les femmes maltraitées, violentées m’a plus touchée car je suis une femme. Ici, c’est une guerre de testostérone. Pourquoi ? Parce que je lis trop de thrillers parfois glauque que la scène d’autopsie ne m’a pas chamboulée, ni les tortures décrites. Parce que je regarde des films d’horreur et que je n’aurais pas dû revoir les cinq films de Saw pendant cette lecture…

Ensuite, j’ai découvert l’identité du Manufacturier avant que l’auteur nous l’apprenne. La découverte de qui est Dragoljub ne m’a pas surprise. C’est tout à fait le personnage. Spoiler(cliquez pour révéler)Attention semi-spoil, quant à la maman, j’ai aussi découvert la vérité avant le récit. Et pourtant, je ne cherche jamais à découvrir qui est qui ? Je laisse mon cerveau divaguait et voilà…

Et pour finir, je m’attendais à une confrontation plus virile. Un peu moitié, moitié pour qu’ensuite l’un prenne le dessus sur l’autre. Mais pas comme cela. Spoiler(cliquez pour révéler)(Spoil) Et, quelque chose me chagrine quant à la vidéo finale. L’un est fort et grand et l’autre est certes grand mais malingre, surtout qu’il perd du poids. Comment ne pas remarquer la différence de corpulence sur la vidéo même s’il est défiguré ? et les cicatrices ?

En conclusion, un bon polar bien glauque mais qui ne m’a prise aux tripes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kymmy38 2020-08-23T12:41:24+02:00
Diamant

Au départ, je ne comprenais pas l’interaction des divers personnages puis petit à petit, on comprend. Un livre horrible dans le sens qu'il est basé sur des faits réels et que les sévices que les victimes subissent sont très violentes. Je ne m'était pas penché sur le conflit serbo-croate et ne connaissais pas ces rancœurs entre ces peuples. Ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains, les sévices subit sont extrêmement violent et détaillés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vernon 2020-06-21T19:34:08+02:00
Bronze

un roman noir à l ambiance sombre et pesante. Une histoire violente qui vous prend aux tripes. âme sensible s abstenir. Mais pourtant nous nous laissons emporter par l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alex-ex 2020-04-09T22:26:17+02:00
Diamant

J’ai débuté la lecture de ce livre en me demandant à quoi j’allais être confrontée.

Il commence par dépeindre le portrait du capitaine de la criminelle, au Havre, une personne rebutante à souhait, mais après tout, des gens cons il y en a partout.

J’ai continué le récit et j’ai rencontré un homme s’occupant de son père adoptif, une vie tranquille et rangée malgré un passé horrible.

Puis une autre rencontre, celle d’une avocate à la tête d’une ONG à Belgrade...

Au milieu des ces trois personnes, on voit le trafic de drogue, la prostitution, la violence dans une cité du Havre, mais on voit aussi les pires exactions commises d’un groupe de paramilitaires serbes, remonter à la surface.

C’est alors que l’on plonge dans l’horreur, dans l’indicible. Que l’on entrevoit ce que le conflit serbo-croate a provoqué. Ah vous me direz, simples dommage collatéraux de la guerre ? Non on parle d’actes d’affamés de violences et de barbaries, on vous confronte à des actes plus odieux les uns que les autres, mais malheureusement ce ne sont que des actes qui ont lieux pendant les guerres, car les pires horreurs se passent toujours en dehors du champ de bataille.

Déjà tant d’horreurs dans ce livre, mais c’était sans compter Le Manufacturier.

Un site du dark web, où derrière un homme se cache et commet les pires tortures et meurtres tout en les filmants.

C’est là, que l’on se rend compte du talent extrême dont l’être humain est doté pour réaliser les plus dégueulasses des actes, tout en y prenant du plaisir.

Et là, tout s’enchaîne, une enquête sur un criminel de guerre, un démantèlement d’un réseaux complet de drogue et de prostitution, des souvenirs des tortures pendant le conflit serbo-croate, des gens hideux et se satisfaisant devant d’horribles tortures filmées et vendues pour un demi-bitcoin, tout ça arrosé de corruption dans les plus hautes sphères de l’état.

Ça s’accélère, ça rendrait fou, les révélations tombent comme des couperets, et nous sommes là, à dévorer les pages de ce livre à vouloir en savoir encore plus, toujours plus.

Je me suis demandée, avant d’écrire mon avis, si c’était « sain » d’avoir un coup de Coeur pour un tel livre.

Et je vais vous dire que oui, car derrière tout ce qu’il raconte, malgré qu’il nous fasse patauger dans la merde jusqu’aux genoux, de ces humains plus horribles les uns que les autres, malgré que la gerbe vous monte à la gorge, c’est tout simplement du génie.

549 pages, où les chapitres s’enchaînent à une allure effrénée, et où on ne s’ennuie JAMAIS.

J’avais envie d’une lecture puissante, celle-ci en est une et elle vous fait basculer dans le pire qui puisse exister dans le genre humain.

Il n’est pas à mettre entre toutes les mains, mais entre les miennes il y a trouvé bonne place.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeoLabs 2020-03-16T21:18:00+01:00
Diamant

Superbe! Un grand Bravo à l'auteur. Les mots me manquent, tellement ce roman est incroyable. L'un des romans les plus noir et les plus violent qu'il m'ait été donné de lire, horrifiant de par ses faits réels historiques, documentés d'une manière très poussée. Tout est parfait. Ambiance, densité des personnages, intrigue originale et captivante. Amateur du genre, si vous ne l'avez pas lu, foncez!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GrandSchtroumpf 2020-03-10T21:28:26+01:00
Diamant

Son premier roman m'avait déjà marqué mais celui-ci m'a marqué au fer rouge. Une histoire qui mêle l'imaginaire au réel et nous replonge dans les abominations de l'ex-Yougoslavie. En dire plus serait soulever un coin du voile de l'intrigue et ce serait encore trop. Un livre dont on ne sort pas indemne... et surtout à ne pas lire lorsqu'on a le cafard.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Manufacturier

  • France : 2018-10-25 (Français)

Activité récente

kingga le place en liste or
2022-04-19T16:57:50+02:00
duchess l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-26T13:46:58+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 61
Commentaires 18
extraits 1
Evaluations 28
Note globale 8.89 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode