Livres
569 085
Membres
624 471

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Meilleur des mondes



Description ajoutée par Fleurdencre 2013-11-05T16:15:19+01:00

Résumé

An 2500. Technologie et science remplacent la liberté. Les êtres naissent in vitro, les émotions et les sentiments sont remplacés par des sensations programmées. La société est organisée, hiérarchisée et uniformisée, chaque être, rangé par catégorie, a sa vocation, ses capacités et ses envies, maîtrisées, disciplinées, accomplies. Mais un homme, pourtant est né dans cette société, avec, chose affreuse, un père et une mère et, pire encore, des sentiments et des rêves. Ce "sauvage" peut-il être un danger pour le "monde civilisé" ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 728 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par camillel54 2010-08-14T20:43:54+02:00

«Si l’on est différent, il est fatal qu’on soit seul.»

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

un livre troublant, à la fois futuriste, mais ô combien réaliste. J'ai adoré le livre, et l'avertissement que l'auteur nous lance, un peu à la Big Brother. L'auteur dépeint un monde vide d'émotion réelle, un peu automatique, un endroit ou le malheur n'existe pas... ni même le bonheur, au fond. Le roman peut semblait très futuristes et fort extrémistes aux yeux de plusieurs, mais au fond... qui sais si ce n'est pas tranquillement le chemin que la société est déjà en train d'emprunter, malgré tout.

Afficher en entier
Or

Comment rendre tout le monde heureux ? Réponse : en supprimant tous les problèmes qui font souffrir les gens, ainsi que les responsabilités qui l'obligent à faire des concessions. Mais un homme qui ne souffre plus, qui ne s'assume plus... est-ce vraiment un homme ? Ou une enveloppe vide, qui éprouve certes des émotions mais fonctionne à la façon d'une machine ?

En lisant ce livre, j'ai repensé à une phrase de Paul-Emile Victor :

"Initiative, responsabilité, décision sont les trois qualités nécessaires pour accéder à la dignité d'homme."

C'est justement de ces qualités que les hommes de ce monde parfait ont été amputés.

*****

Ahem pour ne pas virer dans la dissertation de philo...

En fait, après avoir lu "1984", j'ai paradoxalement trouvé que ce monde n'était pas si horrible que ça ! au moins ici, il s'agit d'une utopie, où l'objectif est le bonheur des gens.

Qui attire finalement notre attention sur la vanité de vouloir échapper à nos responsabilités.

J'ai adoré ce livre, comme Hrader j'ai trouvé le début très intéressant, en plus il nous permet de suivre le parcours des petits humains jusqu'à ce qu'ils soient formatés comme si on grandissait dans cette société.

Les préfaces sont peut-être un peu arides, mais elles placent le livre dans son contexte. J'ai été étonnée de voir que ce livre était si ancien, Huxley était un visionnaire ! Et surtout, il est intéressant de voir que son avis sur son livre a évolué avec le temps.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par BrumeCeleste 2021-10-27T10:24:27+02:00
Or

Un très bon roman pionnier de la dystopie, j'ai beaucoup apprécié ma lecture même si l'intrigue et les personnages étaient assez spéciaux

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EloHailone 2021-09-24T11:33:58+02:00
Argent

Le meilleur des mondes est une lecture qui fatalement prend de l'âge, et à l'image de Fahrenheit 451, j'ai trouvé cette lecture assez complexe. le texte est par moment assez hermétique, en particulier au début du roman, lorsqu'il y a de plutôt longues explications concernant le conditionnement, et je trouve que ça n'aide pas tellement à s'intéresser à l'histoire, bien que plus tard on comprenne en quoi tout ceci est important.

Bref, nous sommes donc face à un roman assez peu narratif, il n'y a pas énormément de récit je trouve, mais beaucoup d'explications sur le fonctionnement de la société et des gens, afin de montrer au mieux cette étrange société basée sur le bonheur obligatoire pour tous. Attention, les membres de cette société ne sont pas forcés d'être heureux, ils sont conditionnés à l'être, ce qui est assez différent. L'élite de la population est à même de réfléchir et d'être consciente de la situation, mais est conditionnée pour la trouver satisfaisante, ce n'est pas du tout une sorte d'endoctrinement (comme on en aurait davantage l'impression dans Fahrenheit 451). Nous observons donc en tant que lecteurs les personnages d'assez loin, et je regrette que leurs esprits soient restés aussi mystérieux pour moi, j'aurais apprécié plus de détails afin de pouvoir essayer de les comprendre ou de m'y identifier (bien que ce soit difficile étant donné le contexte social).

J'ai eu globalement assez de mal à entrer dans la lecture du Meilleur des mondes, heureusement ce n'est pas un roman trop épais, et une fois qu'on est lancé il se laisse un peu mieux lire. Les passages qui décrivent la société telle qu'elle est dans cette vision futuriste de Aldous Huxley sont plutôt intéressants, nous découvrons petit à petit la façon dont vivent les différentes classes de la société, comment elles sont amenées à être heureuses... les préceptes du bonheur pour tous. J'ai beaucoup moins aimé les pages concernant la réserve indigène, et tout ce qui s'en est suivi m'a laissée de plus en plus perplexe jusqu'au final... que je ne saurais vraiment trop comment qualifier. Cruel ? Dérangeant ?

Je dirais que c'est un roman qui ne m'a pas tellement plu à chaud, j'étais un peu sceptique, je ne comprenais pas tellement l'intérêt de la fin du roman, pourquoi est-ce que l'auteur nous a emmené là... mais étrangement j'ai de plus en plus apprécié cette lecture en y réfléchissant après avoir terminé le livre.

Ce que j'ai vraiment apprécié, c'est que l'auteur nous propose une société qui peut nous paraître aberrante, horrible, comparée à la notre, mais qui en réalité semble viable, puisque les gens sont conditionnés pour être heureux de leur sort, et que ceux qui dévient de leur condition ne sont pas massacrés, même si il est légitime d'être assez choqué par le sort des indigènes... en soit, il n'y a rien de profondément révoltant, même si cet état de fait semble effrayant depuis notre société cultivée. J'ai aimé les réflexions proposées par l'auteur, je regrette simplement de n'avoir pu être plus proche des personnages pour mieux les comprendre.

Lien vers l'article du blog : https://www.lesplaisirsdesmots.fr/le-meilleur-des-mondes/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lolodo 2021-09-08T17:18:58+02:00
Argent

Etant donné que j'adore l'univers de la dystopie, je me devais de lire ce livre qui est quand même un classique. J'ai eu un peu de mal avec le style d'écriture, sachant qu'il date du siècle dernier... Mais cela n'empêche que j'ai quand même apprécié ce livre, même si il dérange avec cet univers stérile et sans personnalité....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cass9713 2021-08-31T01:34:25+02:00
Lu aussi

Livre difficile a finir. Il n'était pas particulièrement long, mais j'ai eu du mal avec le style d'écriture de l'auteur, il ne faut pas oublier qu'il a été écrit il a 70 ans maintenant. Ca reste un bon roman de dystopie

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilunicorn 2021-07-12T12:51:46+02:00
Argent

J'avais plutôt aimé ce livre quand je l'avais lu mais pas non plus adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NicolaK 2021-07-04T15:43:00+02:00
Diamant

Roman d'anticipation dystopique, écrit en 1931 par Aldous Huxley. Vingt-cinq ans plus tard, Huxley publie un essai, "Retour au meilleur des mondes", insistant notamment sur les évolutions du monde qu'il perçoit comme allant dangereusement vers celui décrit dans son précédent ouvrage.

Fiction ou réalité ? Du moins, ce qui n'était que fiction en 1931 est en train de devenir notre réalité. Huxley était-il un visionnaire ou bien avait-il déjà les yeux bien ouverts et voyait-il déjà le mur vers lequel l'humanité se dirige ?

Un roman qu'on doit absolument avoir dans sa bibliothèque.

Par contre, je conseillerais de le lire en version originale pour ceux qui le peuvent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aicilame 2021-06-27T10:39:09+02:00
Or

En commençant ce livre je ne pensais pas que l'histoire serait celle-ci. On plonge dans l'histoire avec Bernard, Lenina et les autres personnages. On découvre que malgré la stabilité et le bonheur de la société certains personnages ne sont pas à l'aise. La lecture est fluide malgré l'aspect scientifique qu'il peut y avoir. Le livre nous plonge dans un univers dont on peut très bien imaginer l'existence même si certains points sont impossibles pour moi

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yagine 2021-06-19T17:43:27+02:00
Or

J'avais essayé de le lire une première fois mais ce fut difficile à cause des descriptions crues d'eugénisme. Mais j'ai grandi et ai réussi à passer outre.

J'ai bien aimé les questionnements que cette lecture fait surgir, sur le type de société que l'on devrait poursuivre et nos propres conditionnements. Malheureusement, en elle même je n'ai pas spécialement aimé lire ce livre, parce qu'il était dérangeant et qu'il met mal à l'aise. Particulièrement la fin, Spoiler(cliquez pour révéler)quand le personnage principal se suicide après avoir participé à une nuit d'orgie. J'avais juste l'impression de lire une tragédie car chacun des personnages ne peut s'échapper de son propre conditionnement et aucun n'essayent de comprendre le point de vue de l'autre. Et on voit chacun des personnages se juger de manière très violente sans aucune nuance et je pense que littéralement aucun des personnages n'a le pouvoir de dépasser son conditionnement et ça, ça fait peur. Tout de même, une bonne lecture que je recommande de lire au moins au lycée pour bien comprendre les enjeux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ktyice 2021-06-14T09:41:50+02:00
Pas apprécié

J'ai tenté, tenté mais à plus de la moitié du livre, rien de très excitant. Une fois le décor posé, je me suis ennuyée et je n'ai plus eu envie de le lire. J'ai donc abandonné cette lecture, inutile de se forcer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Karinesky 2021-05-22T20:01:40+02:00
Argent

Ouvrage très philosophique, cette dystopie nous montre les dangers de la société de consommation. Vouloir une civilisation parfaite est impossible car l homme est imparfait.

Cette société veut atteindre l ultime bonheur en maîtrisant les naissances et son éducation.

Huxley fait la différence entre le « sauvage » qui croit en Dieu et qui veut avoir le droit de souffrir et le droit d être malheureux et l homme qui vit dans un monde de plaisir contrôlé par une dictature et qui refuse d être sauvé.

La drogue soma et le transhumanisme de cette société sont les clés de cette dictature totalitaire.

Je ne peux que conseiller cette lecture.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Meilleur des mondes

  • France : 2002-10-11 - Poche (Français)

Activité récente

Neiro l'ajoute dans sa biblio or
2021-10-20T15:40:24+02:00
Sibyll1 l'ajoute dans sa biblio or
2021-09-21T00:30:52+02:00

Titres alternatifs

  • Brave New World - Anglais
  • Admirável Mundo Novo - Portugais
  • Il mondo nuovo - Italien
  • Schöne neue Welt - Allemand
  • Feliz Mundo Nuevo - Espagnol
  • О дивный новый мир - Russe
  • Heerlijke nieuwe wereld - Néerlandais
  • Fagre nye verden - Danois
  • Du sköna nya värld - Suédois
  • Szép új világ - Hongrois
  • Θαυμαστός καινούργιος κόσμος - Grec
  • Minunata lume nouă - Roumain
  • Konec civilizace - Tchèque
  • Uljas uusi maailma - Finnois

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 4728
Commentaires 492
extraits 98
Evaluations 1061
Note globale 7.39 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode