Livres
625 686
Membres
732 795

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Sky_Darkblue 2022-11-25T13:21:15+01:00
Argent

C'est assez dérangeant de voir a quel point la société a était pensé. De rien a tout, le conditionnement des populations...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Madeleine_34 2022-11-10T21:49:33+01:00
Bronze

compliqué

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loriau 2022-10-10T11:51:32+02:00
Or

Me croirez vous si je vous dis que je 'avais pas encore lu ce "classique" de l'anticipation ..Par les temps qui courent, se replonger dans le style visionnaire quasi-prophétique de Huxley n'est pas une tâche vaine, bien au contraire, ce devrait être un devoir, du moins une chose à faire dans l'année qui suit. On fonce droit dans un mur qu'on refuse de voir. La préface est troublante, car lui-même ne pensait pas être un des témoins des horreurs du XXème siècle, et il en avait prédit une bonne partie sans le vouloir au moment de l'écriture de ce must littéraire, bien plus consistant et effrayant que le 1984 d'Orwell.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enyt1 2022-10-08T22:12:54+02:00
Or

Quel livre remarquable !

Si j’ai mis du temps à me plonger dans l’intrigue, si j’ai eu du mal à cerner les personnages au premier abord, je ne regrette pourtant pas d’avoir laissé sa chance à cette œuvre. Au fil de la lecture, les mots vous prennent, le message devient plus clair, et les derniers chapitres se lisent d’une facilité presque déconcertante comparé aux premiers. J’aurais aimé avoir toutes ces références littéraires aux drames cités par l’auteur, et j’ai par maintes fois remercié les notes du traducteur qui m’ont laissées entrevoir toutes les subtilités dont regorge ce livre. Une seconde lecture ne sera pas de trop !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EMIlou 2022-09-23T10:23:22+02:00
Bronze

Je n’ai pas trouvé le style du particulièrement agréable à lire et dans l’ensemble j’ai surtout apprécié les 2 / 3 premiers chapitres et après j’ai décroché. Les personnages ne m’ont pas touchée… ce n’était pas une lecture d’anticipation faite pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par catf 2022-08-24T10:18:38+02:00
Argent

Vous êtes plus de 1000 personnes à l'avoir lu. Je me devais donc de le lire.

Et vous êtes plus de 500 personnes à l'avoir critiqué. Je me devais donc de vous rédiger quelques lignes.

Je ne vais rien vous apprendre de nouveau.

À part que j'ai trouvé le récit très intéressant, surtout quand l'on sait qu'il a été écrit en 1930.

J'admire, de ce fait, l'imagination de l'auteur.

J'aimerais vous décrire et vous donnez des tonnes d'émotions pour le déguster.

Mais vous l'avez déjà fait.

Alors, je n'aurais que deux mots :

Bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ratigan 2022-08-18T07:28:52+02:00
Diamant

Le Meilleur des mondes est terrifiant pour sa proximité avec le chemin qu'ont pris nos sociétés ultra-modernes. Il nous fourre la tête dans notre propre incurie.

Et on ne changera rien. Le futur nous regardera d'une drôle de façon, à lire des commentaires comme le mien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par shoushou_ 2022-08-07T17:16:37+02:00
Argent

Une très bonne dystopie voir utopie O-O ? C'est la question qui se pose. Un monde idéal poussé à l'extrême ! Permet d'ouvrir une réflexion très intéressante sur le monde d'aujourd'hui. Sans liberté, sans états d'âme, sans tristesse... Les machines règnent.

Citations :

« Cent répétitions, trois nuits par semaine, pendant quatre ans », songea Bernard Marx, qui était spécialiste en hypnopédie. « Soixante-deux mille quatre cents répétitions font une vérité. Quels idiots! »

" La plus grande partie de l'ignorance peut être vaincue. Nous ne savons pas, parce que nous ne voulons pas savoir.

Il est des jeux qui sont douloureux, vous le savez. Mais la difficulté en rehausse les délices.

-la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude-

Spoiler(cliquez pour révéler)La porte du phare était entrouverte. Ils la poussèrent et entrèrent dans un crépuscule de volets clos.

Par une arche à l’autre bout de la pièce ils apercevaient le pied de l’escalier qui montait aux étages supérieurs. Juste sous la clef de voûte pendaient deux pieds.

— Monsieur le Sauvage !

Lentement, très lentement, comme deux aiguilles de boussole que rien ne presse, les pieds se tournèrent vers la droite ;

nord, nord-est, est, sud-est, sud, sud-sud-ouest ; puis ils s’arrêtèrent, et, au bout de quelques secondes, revinrent avec aussi peu de hâte vers la gauche. Sud-sud-ouest, sud, est…

Fin

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Im-a-Sassenach 2022-07-16T11:56:25+02:00
Or

Un roman pionnier du genre dystopique qui, bien qu'écrit dans les années 30, a beaucoup à nous apprendre sur notre société actuelle. De quoi sérieusement nous interroger...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dyslectrice 2022-06-26T17:17:29+02:00
Lu aussi

L’histoire aurait pu coller avec le titre de ce dernier. On nous vend un nouvel art de vivre, qui au final est une très grande dystopie. Dès le début, on ressent une dichotomie. En tant que lectrice, je me suis senti gêné et mal à l’aise. Dans ma version du livre, j’ai deux avant-propos. Et cela m’a permis d’accéder au livre avec une entrée philosophique ainsi qu’avoir un point de vue de l’auteur après en avoir pris du recul. Cette lecture nous amène à nous demander qui est vraiment le sauvage dans cette société.

Les deux avant-propos sont très lourds stylistiquement parlant. J’avais eu peur que cela soit le cas pour le reste de l’histoire. Et cela n’est pas le cas. En sous-texte, la critique générale de la société est bien présente, finalement la lecture fut agréable. Une fin magistrale autant que l’histoire elle-même que, de sa porté philosophique que politique.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode