Livres
486 063
Membres
475 815

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Qui est-ce ? » la questionnai-je. Nous la contemplions tous les deux.

Elle baissa les yeux, ses épaules s'affaissèrent. Ses joues rouges pâlirent.

« Il s'appelle Ralph. » Sa voix guillerette de tout à l'heure, lorsqu'elle plaisantait avec Simon, avait disparu.

« Tu le connais d'où ? » demanda Xander.

Elle pivota, le regard fiévreux. « Moi ? Je ne le connais pas. Mais Frank, oui. »

Merde. Son joueur de mari devait du fric à ce type, il harcelait Emily pour rentrer dans ses fonds. « Il t'a parlé de ça au pique-nique ? »

Elle regarda par la fenêtre et hocha la tête en tripotant sa robe.

« C'est pour ça que tu nous as épousés ? Pour qu'on paye tes dettes ? » Xander était amer. Je n'avais pas envisagé les choses sous cet angle.

Merde. Il croyait qu'elle s'était servie de nous. Peut-être bien. Je ne pouvais pas comprendre pourquoi elle avait agi de la sorte sans connaître sa version des faits, pourquoi cette femme nous avait choisis nous expressément pour la protéger d’un salauds pareil.

Afficher en entier

« Mme Woodhouse, » murmura-t-il en s'approchant un peu trop près.

Je refusai de reculer, de lui laisser croire que j'avais peur de lui. Je n'avais pas vraiment peur de cet homme ; il ne me ferait aucun mal. C'était de moi, dont j'avais peur. J'étais gênée car il me plaisait. Je n'avais pas l'habitude, c'était … très intimidant.

« Mme Woodhouse a dit oui, » lui annonça M. Tyler.

M. Xander ne se montra nullement surpris, il plissa les yeux, tel un prédateur ayant piégé sa proie.

« Vraiment ? Est-ce vrai ? » Sa voix grave laissait augurer de la suite. Cet homme n'était pas un gentleman, mais un étalon sauvage.

Je dus lever la tête pour le regarder, il mesurait trente bons centimètres de plus que moi. J'humectai mes lèvres, me raclai la gorge et déclarai tout à trac. « J'accepte de vous épouser.”

— Tous les deux ? »

Je savais ce qui attendait les femmes de Bridgewater, Olivia avait abordé le sujet voilà six mois. J'étais restée stupéfaite, mon mari de l'époque ne m'intéressait déjà pas, alors deux ! Mais aujourd'hui …

« Tous les deux. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode