Livres
515 786
Membres
529 668

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Alice_Bezarius 2013-06-26T20:19:11+02:00

Je ne trouve partout que lâche flatterie,

Qu'injustice, intérêt, trahison, fourberie;

Je n'y puis plus tenir, j'enrage, et mon dessein

Est de rompre en visière à tout le genre humain.

Afficher en entier
Extrait ajouté par elodiev_ 2018-05-26T16:09:05+02:00

"Un mérite éclatant se déterre lui-même."

Afficher en entier
Extrait ajouté par elodiev_ 2018-05-26T15:29:53+02:00

"Non, elle est générale, et je hais tous les hommes:

Les uns, parce qu'ils sont méchants, et malfaisants;

Et les autres, pour être aux méchants, complaisants."

Afficher en entier
Extrait ajouté par elodiev_ 2018-05-26T15:25:18+02:00

"Et c'est n'estimer rien, qu'estimer tout le monde. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2014-04-26T01:01:38+02:00

Oronte

Madame, c'est à vous de parler sans contrainte.

Alceste

Madame, vous pouvez vous expliquer sans crainte.

Oronte

Vous n'avez qu'à nous dire où s'attachent vos voeux.

Alceste

Vous n'avez qu'à trancher, et choisir de nous deux.

Oronte

Quoi ? sur un pareil choix vous semblez être en peine !

Alceste

Quoi ? votre âme balance et paroît incertaine !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Maeva-108 2019-09-08T10:58:57+02:00

ALCESTE - Non, je ne puis souffrir cette lâche methode

Qu'affectent la plupart de vos gens à la mode;

Et je ne hais rien tant que les contorsions

De tous ces grands faiseurs de protestation,

Ces affable donneurs d'embrassades frivoles,

Ces obligeants diseurs d'inutiles paroles,

Qui de civilité avec tous font combat,

Et traitent du même air l'honnête homme et le fat.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-01T17:18:39+02:00

ELIANTE : L’amour, pour l’ordinaire, est peu fait à ces lois,

Et l’on voit les amants vanter toujours leur choix ;

Jamais leur passion n’y voit rien de blâmable,

Et dans l’objet aimé tout leur devient aimable ;

Ils comptent les défauts pour des perfections,

Et savent y donner de favorables noms.

La pâle est aux jasmins en blancheur comparable,

La noire à faire peur, une brune adorable ;

La maigre a de la taille et de la liberté ;

La grasse est dans son port pleine de majesté ;

La malpropre sur soi, de peu d’attraits chargée,

Est mise sous le nom de beauté négligée ;

La géante paraît une déesse aux yeux ;

La naine, un abrégé des merveilles des cieux ;

L’orgueilleuse a le cœur digne d’une couronne ;

Le fourbe a de l’esprit, la sotte est toute bonne ;

La trop grande parleuse est d’agréable humeur,

Et la muette garde une honnête pudeur.

C’est ainsi qu’un amant dont l’ardeur est extrême

Aime jusqu’aux défauts des personnes qu’il aime.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Madriani 2019-01-30T09:47:54+01:00

Je sais que sur les vœux on n'a point de puissance,

Que l'amour veut partout naître sans dépendance,

Que jamais par la force on n'entra dans un cœur,

Et que toute âme est libre de nommer son vainqueur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-04T11:43:19+01:00

Non, vous ne m'aimez point, comme il faut que l'on aime.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-04T11:42:45+01:00

Que vous voulez, en tout, avec exactitude,

Cette pleine droiture où vous vous renfermez,

La trouvez-vous ici, dans ce que vous aimez?

Je m'étonne, pour moi, qu'étant, comme il le semble,

Vous, et le genre humain, si fort brouillés ensemble,

Malgré tout ce qui peut vous le rendre odieux,

Vous ayez pris, chez lui, ce qui charme vos yeux:

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode