Livres
392 235
Comms
1 375 064
Membres
283 533

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Eh ! protesta Alina.

- Quoi ? C'est pas la vérité ? Mais bon, t'as aussi des qualités : t'es malignz, courageuse, tu as de l'humour...

Alina prit le parti d'en rire.

- En gros, mes qualités compensent mes nombreux défauts ?

- Presque.

Afficher en entier

Amzeth la ténébreuse, la ville souterraine, s’élevait comme une menace au fond du gouffre. Avec sa tour immense en forme de pic, ses maisons de pierre noire, son rempart haut de dix mètres et son dos appuyé à une falaise de roches, la ville des zombreurs ressemblait à une véritable place forte. Par chance (ou malchance) ni Alina, ni Victor, ni Lucas ne pouvaient en être impressionnés : comme prévu, la jeune gardienne avait éteint sa lumière au signal d'Enigal et ils avançaient maintenant en aveugles. Ils n'avaient pas la moindre idée de l'endroit où ils se trouvaient.

Afficher en entier

- Nous n'avons pas peur, gardien ! Seulement la maga estime que cela ne nous concerne pas.

- Et toi qu'est-ce que tu en penses ?

- Moi je cherche encore le moyen de les tuer.

C'est sûr que tuer des gens déjà morts, c'est pas facile, songea Lucas tandis qu'Alina se frottait nerveusement l'arête du nez.

Afficher en entier

— Où sont-ils donc tous passés ? On n’entend plus aucun bruit, observa Victor en tournant la tête à droite et à gauche.

— Taisez-vous ! La nuit est trop claire pour vous dissimuler. Si vous faites du bruit et que vous attirez les morts qui marchent ici, ils n’auront aucun mal à vous voir, grommela Enigal en se demandant ce qu’il venait faire dans cette galère.

Même s’il les trouvait distrayants, le zombreur se moquait dans le fond de ce qui pouvait arriver aux trois enfants, mais il ne voulait pas qu’ils se fassent tuer avant d’avoir pu parler à l’assemblée. La situation était trop grave.

— Qu’est-ce que c’est ? chuchota soudain Alina en entendant un cri étouffé à quelques mètres d’eux.

Elle se dirigea aussitôt vers ce côté et aperçut un jeune farceur au pied d’un buisson, roulé en boule.

— Qu’est-ce que tu fais là ? Tu as besoin d’aide ? demanda-t-elle en s’accroupissant près de lui.

Afficher en entier