Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
https://aliceneverland.com/2017/01/23/le-monstrologue-tome-1-rick-yancey/
Tout commence en 2007 lorsqu’un vieil homme décède dans une maison de retraite. Il laisse derrière lui de mystérieux carnets qui poussent le directeur de cet établissement à faire appel à un auteur qui s’intéresse aux légendes et aux fables, mais est-ce réellement le résultat d’une démence avancée comme l’affirmaient les propres médecins du vieillard ? Nous découvrons alors l’histoire de cet individu, un certain William James Henry qui prétendait être né en 1876 et avoir été sauvé, mais aussi condamné par son maître, un docteur à la spécialité très originale : la chasse aux monstres…

Vous allez peut-être penser que je suis un peu maso de m’être lancée dans une saga écrite par Rick Yancey (l’auteur de La 5ème vague) car celle-ci ne m’avait absolument pas conquise et vous aurez probablement raison car, personnellement, c’est la plume de l’auteur et ses descriptions tirées en longueur qui me font rapidement décrocher de ses histoires. Pourtant, j’ai souhaité lui donner une nouvelle chance avec cette sortie qui promettait de nous emmener, à nouveau, dans une histoire de monstres, mais aussi, et surtout, dans un contexte beaucoup plus ancien, plus sanglant et plus macabre.

En effet, la collection R a tenu ses promesses et c’est dès le premier chapitre que notre estomac commence à se retourner avec une violence inouïe ! Nous tombons en pleine dissection d’une espèce totalement répugnante (anthropophage), de quoi vous donner la nausée, mais en même temps n’est-ce pas un peu l’effet souhaité lorsque l’on commence ce genre de lecture ? Étant toujours très attirée par le secteur médical et ayant travaillé moi-même en chirurgie, cet aspect récurrent m’a plutôt plu tout le long de ma lecture.

Néanmoins, le style de l’auteur reste le même et ma lecture fût vraiment ralentie par les très (trop) nombreuses descriptions qui n’en finissent plus et le manque cruel de dialogues entre les personnages. Je dois bien vous l’avouer que j’ai trouvé la première partie du livre très ennuyeuse et que je n’avais donc pas très envie de poursuivre ma lecture. Pourtant, j’ai senti que cette histoire avait, malgré tout, un petit quelque chose qui m’empêcherait de l’abandonner. Je n’ai donc pas été surprise de découvrir une deuxième partie qui me tenait beaucoup plus en haleine et qui ouvrait même à de nouvelles perspectives grâce à l’arrivée de deux nouveaux visages : mon préféré qui n’est autre que John Kearns et Malachi.

Jusqu’ici l’auteur n’avait jamais réussi à me faire ressentir quelque chose pour l’un de ces personnages. Avec la personnalité très humoristique et énigmatique de Kearns et le terrible drame qui entoure Malachi, comment pouvais-je rester de glace ? C’est plutôt surprenant que mon affection se porte sur ces personnages secondaires, quand l’on est censé suivre essentiellement Will Henry qui est un jeune orphelin, mais aussi l’assistant considéré comme un véritable esclave par son maître, le docteur Warthop. J’aurais dû pouvoir m’attacher au narrateur avec un passif comme le sien, mais ça n’a pas suffi à m’attendrir. Pellinore Warthrop qui est lui aussi au centre du récit ne m’a pas plus chamboulée que ça non plus. Il m’a fait penser au célèbre savant, Victor Frankenstein, pour son côté très sombre, renfermé et son obsession pour la science, l’étrange et les monstres. Par contre, son attitude versatile et dominante envers son apprenti m’a vraiment choquée ainsi que la passivité totale de Will Henry par rapport à sa condition.

Au final, je retiendrai qu’à nouveau, ma lecture est fortement perturbée lorsque je me jette dans un roman de Rick Yancey. Des longueurs, autant qu’on en veut, une lecture en demi-teinte avec des personnages principaux qui n’arrivent décidément jamais à me séduire, mais une enquête sur la migration des anthropophages qui devient prenante ainsi qu’une traque en deuxième partie qui m’a beaucoup plu et des personnages secondaires plutôt intéressants et bien exploités. Si vous aimez les monstres, la traque et tout ce qui est sanglant, je vous invite à découvrir cette saga sans plus tarder. Par contre, si toutes ces choses vous rebutent, passer votre chemin. Pour ma part, je pense que je vais m’arrêter à ce tome-ci, mais pour une toute autre raison qui est tout simplement que le style d’écriture de l’auteur n’est pas fait pour moi.
Par le Editer
just2iine Argent
Note : 0/10
http://lire-une-passion.weebly.com/fantastiquelow-fantasy/le-monstrologue-tome-1-rick-yancey

"​En résumé, c’est un premier tome dont je ressors assez perplexe. Si l’intrigue a su me tenir en haleine, les personnages m'ont laissé un côté froid, surtout le Dr Warthrop. Néanmoins, accrochez-vous bien, car cette série promet quelques moments de douleur et de passages ensanglantés. Certaines scènes sont assez choquantes. C'est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, ça c'est sûr. Néanmoins, malgré le fait que je sois sceptique sur quelques points, l'auteur a réussi à m'intriguer et je lirai la suite avec plaisir, rien que pour avoir les réponses à mes questions."
Par le Editer
Un livre assez étrange et sanglantes où le mystère règne. L'histoire est très bien écrite, avec beaucoup de détails, mais j'ai eu du mal à suivre par moment car les chapitres sont, du coup, un peu long. Toutefois, ce fut une lecture agréable avec une intrigue assez originale même si je n'ai pas été captivé comme avec la 5e vague.
Will Henry est le seul personnage avec qui j'ai eu un semblant de connexion. Il a une relation assez bizarre avec le Dr Warthrop, qui parfois m'a révolté. J'ai bien aimé Malachi, un adolescent qui a énormément de courage. Quant à Kearns, c'est un personnage sombre et incompréhensible.
Néanmoins, Rick Yancey nous offre une histoire extravagante et quelque peu excentrique.
Par le Editer
LesManon Pas apprécié
Note : 5/10
c'est un résumé prometteur et une idée originelle plutôt intéressante, avec énormément de potentiel. Malheureusement, je n'ai pas apprécié le traitement que nous propose l'auteur et finalement, j'ai trouvé que l'intrigue n'était pas si riche pour un roman de presque 500 pages. Les personnages m'ont laissée de marbre et les scènes de description trop crues ont parfois rendu ma lecture fastidieuse et désagréable. Néanmoins, j'ai pu constater que certains lecteurs avaient adoré ce roman mais après réflexion, je pense qu'il faut vraiment être amateur du genre "épouvante gore" pour apprécier cette histoire.


Retrouvez ma chronique complète par ici : https://voyageauboutdespages.blogspot.fr/2017/03/le-monstrologue-rick-yancey.html
Par le Editer
Je viens de finir et ce fût laborieux le côté macabre m'as rendu la lecture difficile malgré tout j'ai énormément aimé la relation maitre/élève qui ce consolide.
Par le Editer
uneetoilereveuse Argent
Note : 10/10
Pour commencer, j'ai tout de suite été séduite par l'atmosphère de ce livre, qui est très glauque et mystérieux.

La plume de l'auteur est incroyable, elle arrive à nous projeter au coeur du décor avec force et vivacité. J'avais vraiment l'impression d'être aux côtés du jeune garçon tant les descriptions sont précises et vivantes. Je pouvais même en imaginer les odeurs facilement.

Le mystère qui entoure ce roman est très prenant et captivant. Nous découvrons toujours plus de détails et d'indices qui nous poussent à ne pas lâcher le livre.

J'ai ensuite adoré la relation qu'entretiennent les deux protagonistes. Nous sentons une forte tension entre eux, et à première vue nous pourrions penser qu'il s'agit d'une relation malsaine, mais c'est tout le contraire en réalité.

Les deux personnages semblent avoir besoin l'un de l'autre. Ils sont tous deux détruit et rongés par un mal, et tentent de s'en sortir à leur manière. Au fil des pages, leur relation devient de plus en plus fusionnelle, et nous sentons des liens père-fils naissants.

L'auteur nous dévoile une relation malgré tout très chaste, nous en apprenons peu sur leurs ressenties l'un envers l'autre, et pourtant, nous savons l'importance que chacun a pour l'autre.

J'ai également beaucoup apprécié voir ce petit garçon évoluer. Au début de l'histoire, nous le voyons très réservé, totalement soumis au docteur, avec des peurs omniprésentes. Puis de fil en aiguille nous le voyons prendre de l'assurance et s'affirmer.

Malgré l'univers très glauque, l'auteur arrive à faire passer beaucoup de sensibilités. J'ai beaucoup aimé cet aspect plus doux et plus philosophique.

J'ai cependant eu un peu de mal à rentrer dans ce roman, comportant quelques longueurs au début ainsi qu'au milieu, et j'ai également trouvé que l'histoire tournait un peu en rond à certains moments, notamment lors des attaques des monstres.

Pour conclure, ce roman fut une très belle découverte. Je lui donne un 18/20 car l'auteur arrive à transmettre les sensations et les émotions avec beaucoup de réalisme et de vivacité, nous plongeant dans un roman à la fois mystérieux et fantastique, tout en gardant beaucoup de réalisme. Un mot: époustouflant malgré quelques longueurs.
Par le Editer
Chronique disponible sur Follow the Reader :
http://followthereader2016.wixsite.com/followthereader/single-post/2017/03/01/Le-Monstrologue---Tome-1-Rick-Yancey

Attention ce roman est très sanglant et si vous avez le coeur sensible et l'imagination débordante, vous risquez de belles frayeurs en le découvrant.



L'on découvre au travers de carnets la formation de Will Henry un jeune garçon de douze ans en apprentissage pour devenir monstrologue.

Il est sous la protection de Docteur Warthrop, un homme bien étrange et mystérieux. Qui laisse de côté l'émotionnel (qui selon lui est une faiblesse) au profit de la raison et des faits scientifiques. Pourtant pour Will Henry cette homme est un grand homme et ses mémoires nous permettent de lui trouver un caractère plus humain, moins froid et distant.



C'est lors d'une visite nocturne que nos protagonistes vont être confrontés aux Anthtopophagus. Et même si les faits et la science sont censés être les remparts les plus efficaces pour combattre ces sinistres créatures on part vite dans un bain de sang.



Vite dépassés par le macabre et les meurtres, ils doivent faire équipe avec le Docteur Kearns, qui je ne doute pas, va vous laissez perplexe par ses agissements et sa façon de penser et fonctionner avec les autres. Pourtant il est indispensable à cette expédition de la dernière chance pour nous préserver des monstres.



Ce roman est très bien proportionné entre les moments où l'on découvre nos personnages, les créatures qu'ils traquent et les moments d'action pure. Je réitère mon avertissements sur les scènes concernant les bêtes. Elles sont extrêmement détaillées. Et honnêtement elles n'ont rien à envier à certaines fictions horrifiques. Donc âmes sensibles, prenez garde en le commençant.



Pour ma part j'ai adoré. On est complètement immergé dans le récit et le carnet du jeune apprenti appui particulièrement sur le réalisme. Je me suis retrouvée à toujours vouloir en apprendre sur ces choses qui peuplent notre monde mais donc le commun des mortels ignore l'existence.



Le style de l'auteur est addictif. Ses personnages sont très complexes et j'avoue que j'ai hâte de découvrir la suite pour élucider au moins une partie du mystère sur la personnalité du Docteur Warthrop. Et surtout pour à nouveau frisonner avec l'arrivée d'un nouveau monstre.



Un excellent premier tome, bien construit qui promet de grands moments encore avec les prochains.
Par le Editer
Chronique disponible sur Follow the Reader :
http://followthereader2016.wixsite.com/followthereader/single-post/2017/03/01/Le-Monstrologue---Tome-1-Rick-Yancey

Attention ce roman est très sanglant et si vous avez le coeur sensible et l'imagination débordante, vous risquez de belles frayeurs en le découvrant.



L'on découvre au travers de carnets la formation de Will Henry un jeune garçon de douze ans en apprentissage pour devenir monstrologue.

Il est sous la protection de Docteur Warthrop, un homme bien étrange et mystérieux. Qui laisse de côté l'émotionnel (qui selon lui est une faiblesse) au profit de la raison et des faits scientifiques. Pourtant pour Will Henry cette homme est un grand homme et ses mémoires nous permettent de lui trouver un caractère plus humain, moins froid et distant.



C'est lors d'une visite nocturne que nos protagonistes vont être confrontés aux Anthtopophagus. Et même si les faits et la science sont censés être les remparts les plus efficaces pour combattre ces sinistres créatures on part vite dans un bain de sang.



Vite dépassés par le macabre et les meurtres, ils doivent faire équipe avec le Docteur Kearns, qui je ne doute pas, va vous laissez perplexe par ses agissements et sa façon de penser et fonctionner avec les autres. Pourtant il est indispensable à cette expédition de la dernière chance pour nous préserver des monstres.



Ce roman est très bien proportionné entre les moments où l'on découvre nos personnages, les créatures qu'ils traquent et les moments d'action pure. Je réitère mon avertissements sur les scènes concernant les bêtes. Elles sont extrêmement détaillées. Et honnêtement elles n'ont rien à envier à certaines fictions horrifiques. Donc âmes sensibles, prenez garde en le commençant.



Pour ma part j'ai adoré. On est complètement immergé dans le récit et le carnet du jeune apprenti appui particulièrement sur le réalisme. Je me suis retrouvée à toujours vouloir en apprendre sur ces choses qui peuplent notre monde mais donc le commun des mortels ignore l'existence.



Le style de l'auteur est addictif. Ses personnages sont très complexes et j'avoue que j'ai hâte de découvrir la suite pour élucider au moins une partie du mystère sur la personnalité du Docteur Warthrop. Et surtout pour à nouveau frisonner avec l'arrivée d'un nouveau monstre.



Un excellent premier tome, bien construit qui promet de grands moments encore avec les prochains.
Par le Editer
Alors que beaucoup l'on connu avec la 5e Vague, c'est grâce à cette nouvelle saga que je découvre la plume de l'auteur.

Il nous a concocté un univers assez complexe, complet et très bien élaboré. L'histoire commence comme un récit commun puis se transforme en une sorte de journal intime. 3 livres dont on ne sait pas vraiment si les faits relatés sont vrais ou simple fruits d'une imagination débordante. Un récit sombre où le narrateur, Will Henry, se met lui-même en scène. Il nous raconte sa vie aux côtés du docteur Warthrop, un Monstrologue.

Un homme assez particulier. C'est par l'évocation du passé de Warthrop que l'auteur va nous le rendre attachant. Que l'on va mieux comprendre pourquoi il agit de manière si singulière. Bien qu'il ne le montre pas, on voit qu'il ressent un profond attachement pour l'enfant. Will Henry, qu'il a pris sous son aile lorsque les parents du petit sont morts tragiquement. Un nouveau rôle d'apprenti qui est loin d'être évident. Pourtant, et malgré son jeune âge, Will Henry fera preuve de beaucoup de sang froid et maturité dans les pires instants.

L'auteur prend son temps pour poser les bases de son récit. Cela n'empêche pas d'entrer dans l'histoire mais il rend le début un peu long. Ce n'est que lorsque la chasse des Anthropophagus commence que le récit prend un tournant bien plus palpitant. Alors qu'ils croyaient n'avoir affaire qu'à un nombre limité de spécimens, ils vont vite se retrouver dépasser. Les Antropophagus ne sont pas là depuis hier et se sont déjà bien adaptés et reproduits. Suite au massacre d'une famille, ils vont prendre conscience qu'ils ne peuvent plus attendre et doivent éradiquer le fléau.

Ils seront accompagné du Docteur Kearns. Un homme étrange, très dangereux sous ses airs enjoués, manipulateur et sournois. Un homme dont on ne connaitra jamais le véritable nom. Et pourtant indispensable de par ses connaissances sur la chasse des Anthropophagus.

C'est de manière très scientifique que les faits sont traités par les différents protagonistes. Ce qui les rend d'autant plus réels. Outre le fait de savoir comment ils vont en venir à bout, on a aussi l'intrigue de découvrir comment et grâce à qui ils ont atterri si loin de leurs contrées natales. L'Anthropophagus est au centre du récit, analysé de manière complète aussi bien sur ce qu'il est en tant qu'être que sur son évolution. Une véritable étude scientifique. Car la Monstrologie est ici une science à part entière!

S'agissant de monstres, ils commettent des horreurs. L'auteur nous a concocté des scènes sanglantes où il nous fourni bien des détails sur l'horreur qui s'y déroule. A bien nous faire grimacer. Tout au long du récit l'imaginaire est mis de côté. Les faits sont réels pour les protagonistes et donc pour le lecteur.

Je pense que ce livre n'est pas à mettre en toutes les mains au risque de provoquer de grosses angoisses et des cauchemars. Il vaut mieux que le lecteur soit bien sorti de la naïveté de l'enfance pour se lancer dans un tel ouvrage. A moins que ce soit moi la naïve en croyant que ces monstres sont fictifs!

Je suis heureuse d'avoir pu découvrir ce premier volet et j'ai maintenant hâte de voir à quels autres monstres nous auront affaire dans les 3 autres tomes.
Par le Editer
LuCioLe79 Or
Note : 9/10
Je tiens tout d’abord à remercier Collection R pour l’envoi de ce livre. J’avais adoré la série La 5ème vague et j’attends celui-ci avec impatience et je dois dire que j’ai adoré ! Tout d’abord, il est vraiment très bien écrit mais surtout d’une façon totalement prenante. Rick Yancey nous a livré un roman de qualité, fourni avec un scénario bien ficelé, des personnages particuliers mais accrocheurs et surtout on s’y croirait ! Je crois que c’est ce qui m’a le plus enchanté dans ma lecture c’est cette facilité à se mettre dans le roman et à imaginer les scènes se déroulant au fur et à mesure de notre lecture à tel point que j’ai même réussi à en fait des cauchemars ! Parce que oui, Le Monstrologue est vraiment choquant par moment, se mélangeant dans un style d’horreur qui prend aux tripes avec une aventure. J’aime aussi l’approche de ce roman. En effet, l’histoire est tiré des journaux de Will Henry retrouvé après sa mort et présenté à une personne (dont on ne sait pas grand chose d’ailleurs) qui les lit et c’est alors que l’on découvre également son histoire. D’ailleurs, vu la fin du roman on se demande un peu comment cela va évoluer dans le prochain roman. Allons nous continuer sur Will Henry et surtout comme va évoluer la personne qui découvre son histoire ? Au final, il dit ne pas croire son histoire mais il a un sérieux doute quand même que ce ne soit pas la vérité !

J’ai également adoré les personnages ! Surtout Will Henry bien entendu qui raconte son histoire avec des passages un peu drôle avec son ton impertinent par moment par rapport à sa relation avec le Dr Pellinore Warthop. On peut dire que ces deux là ce sont trouvés mais surtout on une relation bien particulière, tantôt de Dr à assistant mais l’attachement du Docteur envers celui-ci est touchant. Le Dr Warthop a un tempérament bien trempé, il est totalement dans son truc et n’attache pas la moindre importance à sa personne ni spécifiquement ceux qui l’entourent ou alors il le fait à sa manière. On a du mal par moment à le cerner et son attitude nous fait nous poser des questions (il ne dort pas ou peu, ne mange pas ou peu). Et puis, il y a le Dr Kearns qui arrive au cours du roman et qui a des pratiques bien particulières, contestables et dont la moralité est douteuse. D’ailleurs, ce que l’on apprend sur lui à la fin du roman est stupéfiante ! J’adore les conversations entre les personnages, elle ont vraiment un ton parfait et donne du piquant à notre lecture.

Et puis, il y a ce scénario totalement monstrueux ! Non seulement passionnant, cette “traque”, enquête est aussi prenante que terrifiante. On ne peut pas rester indifférent à notre lecture. Le style est parfait et tout est tellement détaillé que l’on s’y croirait en plus ça rend l’histoire totalement crédible et horrible. Les Anthropophagis sont des créatures abominables qui sévissent dans la ville du Dr Warthop et de Will Henry. Ils enquêtent tous les deux dessus et pour réussir à savoir combien ils sont et surtout comment ils sont arrivés là. Les secrets s’apprennent au fur et à mesure de notre lecture tous aussi surprenants les uns que les autres. Il y a également la scène de massacre, tellement détaillée, que ça en est totalement horrible durant notre lecture. La partie de chasse de la fin est prenante et on n’aimerait pas y être pour le moins du monde ! Le style est très bon et le fait que ce soit si bien raconté ne peut que nous faire encore plus apprécier.

En résumé, Le Monstrologue est excellent et je ne peux que vous conseillez de foncer dessus dès que vous le pouvez. Âme sensible quand même se méfier. Le livre est très bien écrit, les descriptions sont parfaites et je dois dire que la lecture est passionnante ! J’ai vraiment hâte de lire la suite et de retrouver Will Henry et le Monstrologue, Vivement le prochain !

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.