Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
manue14 Or
J’ai été agréablement surprise par ce roman. Lorsque j’ai commencé ma lecture j’étais assez septique, j’avais peur que l’auteur aille trop loin et que le fantastique soit trop présent pour moi. Bien évidemment ce genre est présent dans le roman mais Rick Yancey mêle habilement fantastique, thriller et réalisme. Au final, une seule question demeure tout au long du roman et même à la fin. Est-ce que tout ceci est de la fiction ou est-ce que c’est vraiment arrivé.
Les idées sont intéressantes et l’auteur les enchaîne bien. Les retournements de situation ne sont pas trop nombreux et sont présents lorsque c’est nécessaire. Certains passages auraient mérité d’être un peu plus approfondis mais dans l’ensemble on arrive à tout s’imaginer facilement.

Les personnages sont réalistes et je pense que l’on peut se mettre très rapidement dans la peau de Will Henry. J’ai apprécié que l’histoire soit racontée sous la forme d’un journal intime. Au final on a vraiment la sensation de découvrir quelque chose dont personne n’a encore lu le contenu.
Ce qui manque dans les journaux intimes ce sont les jours et les heures qui s’écoulent. En effet ces deux éléments sont oubliés et je trouve cela dommage ! Ce sont tout de même des choses importantes selon moi. J’aurais vraiment apprécié voir le temps qui passe et les heures parfois longues pour les protagonistes.

Les descriptions sont précises mais sans alourdir le texte, c’est donc une bonne chose.
L’histoire est prenante et captivante. On a vraiment envie de découvrir la suite à chaque chapitre. Il y a quelques scènes assez gores mais dans l’ensemble ce livre peut-être lu par tous.
L’épilogue est dans la lignée du roman. Il y a du suspense à la fin ce qui permet de nous donner envie de lire la suite puisque ce roman est le livre 1, on peut donc supposer qu’il y en aura d’autres.
En résumé, une histoire mêlant fantastique et thriller que je vous conseille sans hésitation !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0300
Par le Editer
J'ai passé une bonne lecture sans plus. Cette histoire est totalement differente par rapport à l'ambiance de la 5ėme vague. Très sombre et gore. J'ai eu du mal à lire le debut, le temps de s'impregner de l'histoire. Les personnages sont particuliers, mais attachant d'une certaine manière. Il y a pas mal de description, donc je ne conseillerais pas pour le gens qui sont adeptes des scenes directes, des lectures sans prise de tete.
:/
Par le Editer
IntrovertedCat Diamant
Note : 8/10
Ça fait un moment déjà que l'ai lu, mais je me souviens encore l'avoir dévoré - à la manière des Anthropophagus.
J'aime beaucoup le style d'écriture de Rick Yancey, ce qui m'a aidé à me mettre dans l'histoire qui, il faut l'admettre, est assez originale.
Il y a des passages qui m'ont écoeuré et j'a-do-re ça.
Les personnages sont bien construits. Will Henry, bien qu'encore jeune, semble presque comme un adulte avec son vécu et son courage.
Le monstrologue, quant à lui, est le personnage que j'ai préféré le plus. Autant l'admettre, vivre dans la même maison que lui doit être un enfer, cependant j'aime bien son évolution au fil du roman et sa relation avec Will Henry, en plus de celle avec son père. Égoïste au possible, intelligent et obsessionnel. Clairement, avec lui, on ne s'ennuie pas.
Dr. Kearns n'est pas mal non plus (je dois avoir un penchant pour les psychopathes).

En clair, une lecture rapide où il ne manque pas d'action et de frissons avec des personnages attachants - et parfois un peu tête à claques.
Par le Editer
Je suis vraiment déçue de devoir faire un avis comme celui ci! Je déteste ne pas apprécier un livre et encore plus un collection R! Nan mais la collection R je l'aime trop! Et ne pas aimer un livre de cette collection me déchire le cœur! Mais bon ... il s'agit d'être honnête, et je vais tenter de vous expliquer pourquoi ce livre ne m'a pas embarquer!

J'avais vraiment envie de commencer cette lecture! J'ai adoré La 5e vague! Pour moi, c'était gagné d'avance en réalité! J'avais peut-être trop d'attente!

Alors il faut vous dire TOUT DE SUITE que, Le Monstrologue est un tout autre genre que la 5e vague!

Lorsque j'ai lu le résumé, j'avais hâte d'avoir peur et d'être parcourue de frissons, mais pour être tout à fait honnête, je n'ai rien ressenti!

Pourtant, de ce côté, tout était là .. Mais j'étais tellement éloignée de l'histoire et des personnages que je n'ai même pas réussi à ressentir ce dégoût, cette peur ou autre chose, face aux terribles actes qui se déroulaient sous mes yeux!

Concernant l'écriture de l'auteur, je la trouve tout de même toujours aussi géniale! Les descriptions et l'ambiance créées par celui ci, sont vraiment réussies quand j'y repense.

Les personnages je ne m'y suis pas du tout attachée, mais ils ont pourtant une sacrée personnalité .. Le Monstrologue est super égoïste et tellement particulier, Will Henri n'est qu'un enfant, et pourtant déjà, plein de courage et de dévouement pour son âge!

Mais moi qui suis gourmande d'actions et de rebondissements, je n'ai pas adhéré, car c'est vraiment ce qu'il me manquait dans ce roman .. Mais pour ceux qui aiment les histoires angoissantes tout en langueur ce roman est fait pour vous! L'action ne mène pas large mais je pense que l'ambiance peut tout faire pour certain.

En effet, Rick Yancey à fait le choix d'instaurer une ambiance sombre et lente, qui peut faire monter l'anxiété et le suspense au fil des pages... et même si moi, cela m'a perdu, pour certains je suis sûre que cela ne pourrait qu'attiser l’appréhension des événements à venir!

En somme, mon avis est plutôt négatif concernant ce roman et je ne lirai pas la suite .. j'ai déjà eu énormément de mal à le finir ..Cependant, ne restez pas sur mon avis, et consultez en d'autres, car il y en a pleins de positifs aussi :D
Par le Editer
PBMS Or
Un bon roman vraiment surprenant et des plus original. Des personnages plus que réels, attachant ou au contraire répugnant. Une intrigue palpitante et une confusion entre fiction et réalité qui laisse le lecteur dans un brouillard total.
Vraiment un très très beau livre bien que particulier. La plume de l'auteur est absolument fantastique. Elle permet une immersion total dans cette univers d'épouvante !!
Par le Editer
SerialBookineuse Or
https://serialbookineuse.wordpress.com/2017/03/29/le-monstrologue-tome-1-rick-yancey/

A force d’en entendre parlé à sa sortie, j’étais vraiment tentée par l’idée de le lire et je remercie donc les éditions Robert Laffont qui m’ont permis de le faire. J’avais connu Rick Yancey à travers sa trilogie La 5ème vague dont le premier tome m’avait beaucoup plu et j’étais curieuse de voir ce que ça donnerait dans un tout autre genre. Malgré les avis mitigés que j’ai pu lire ça et là et le rythme de lecture saccadé que j’ai eu, j’ai passé pour ma part, un bon moment de lecture !

On suit par le biais de journaux intimes, l’histoire de Will Henry, un orphelin de 12 ans recueilli après la mort de ses parents par le mystérieux et non moins conventionnel docteur Pillinore Warthrop. En effet, ce docteur pas comme les autres exerce une discipline peu commune, à savoir la monstrologie. Il étudie et chasse toutes sortes de créatures et c’est à Will Henry qu’incombe le rôle d’assistant et d’homme à tout faire. Leur vie va prendre un tournant des plus horrifiques lorsqu’un pilleur de tombe leur apporte le corps d’une jeune fille mutilé par ce qui semble être un Antropophagi, une créature de cauchemar. Commence alors une traque aux monstres qui va les plonger dans les profondeurs de l’horreur !

L’intrigue se révèle prenante et particulièrement bien menée. Même si le rythme est relativement lent, je ne me suis pas ennuyée tant l’auteur a su créer une atmosphère glauque et pesante. J’aime beaucoup tout ce qui touche à l’horreur en temps normal et bien que je ne puisse pas dire que j’ai eu peur en lisant ce roman, je peux affirmer sans mal qu’il pourrait donner des sueurs froides aux plus sensibles d’entre vous. En effet, l’auteur ne nous épargne aucun détail sanglant et n’hésite pas à aller détailler les scènes les plus sordides. Rick Yancey nous fait vivre au même titre que le jeune Will Henry, une aventure au cœur de nos pires cauchemars. Le roman se divise en trois parties dont la première sert d’introduction à l’univers et permet une familiarisation avec les personnages. Les deux autres rentrent dans le vif du sujet et font monter le suspense crescendo. J’ai particulièrement apprécié le style de l’auteur qui est à la fois immersif et soutenu. Son écriture est fluide et rend la lecture d’autant plus dynamique et addictive. Les chapitres défilent facilement et une fois que l’on est pris dans l’intrigue, on a du mal à en sortir.

Les personnages constituent à eux seuls une part importante du récit. Leurs personnalités sont très bien développées et on notera une certaine complexité de caractère pour certains d’entre eux, à commencer par le docteur Warthrop. Je dois dire que de prime abord je l’ai trouvé particulièrement antipathique tant par son comportement froid et distant que par la manière dans il traitait son jeune assistant. Toutefois, au fil des chapitres, je lui ai découvert un côté plus humain qui le rendait presque attachant. On se rend compte que malgré son apparente indifférence, il semble tenir à Will Henry. Ce dernier est quant à lui, particulièrement attachant. Malgré son jeune âge, il est mature et plutôt débrouillard. Il saura se sortir de situations qui mettront à rude épreuves les nerfs de n’importe quel adulte à sa place. J’ai bien aimé le duo qu’il forme avec le docteur dont la relation est assez particulière. On peut dire que sa loyauté envers Warthrop n’a d’égal que les sautes d’humeur de ce dernier et son extravagance.

En bref, ce premier tome, de ce qui s’annonce être une tétralogie, a été particulièrement plaisant à lire et me donne envie de connaitre la suite des aventures du Monstrologue. Rick Yancey nous offre un récit où se mêlent de manière cohérente un univers fantastique et inquiétant, une histoire qui tient la route et des personnages pour le moins intrigants. Il me tarde d’ailleurs de me lancer dans une autre chasse aux monstres !
Par le Editer
https://aliceneverland.com/2017/01/23/le-monstrologue-tome-1-rick-yancey/
Tout commence en 2007 lorsqu’un vieil homme décède dans une maison de retraite. Il laisse derrière lui de mystérieux carnets qui poussent le directeur de cet établissement à faire appel à un auteur qui s’intéresse aux légendes et aux fables, mais est-ce réellement le résultat d’une démence avancée comme l’affirmaient les propres médecins du vieillard ? Nous découvrons alors l’histoire de cet individu, un certain William James Henry qui prétendait être né en 1876 et avoir été sauvé, mais aussi condamné par son maître, un docteur à la spécialité très originale : la chasse aux monstres…

Vous allez peut-être penser que je suis un peu maso de m’être lancée dans une saga écrite par Rick Yancey (l’auteur de La 5ème vague) car celle-ci ne m’avait absolument pas conquise et vous aurez probablement raison car, personnellement, c’est la plume de l’auteur et ses descriptions tirées en longueur qui me font rapidement décrocher de ses histoires. Pourtant, j’ai souhaité lui donner une nouvelle chance avec cette sortie qui promettait de nous emmener, à nouveau, dans une histoire de monstres, mais aussi, et surtout, dans un contexte beaucoup plus ancien, plus sanglant et plus macabre.

En effet, la collection R a tenu ses promesses et c’est dès le premier chapitre que notre estomac commence à se retourner avec une violence inouïe ! Nous tombons en pleine dissection d’une espèce totalement répugnante (anthropophage), de quoi vous donner la nausée, mais en même temps n’est-ce pas un peu l’effet souhaité lorsque l’on commence ce genre de lecture ? Étant toujours très attirée par le secteur médical et ayant travaillé moi-même en chirurgie, cet aspect récurrent m’a plutôt plu tout le long de ma lecture.

Néanmoins, le style de l’auteur reste le même et ma lecture fût vraiment ralentie par les très (trop) nombreuses descriptions qui n’en finissent plus et le manque cruel de dialogues entre les personnages. Je dois bien vous l’avouer que j’ai trouvé la première partie du livre très ennuyeuse et que je n’avais donc pas très envie de poursuivre ma lecture. Pourtant, j’ai senti que cette histoire avait, malgré tout, un petit quelque chose qui m’empêcherait de l’abandonner. Je n’ai donc pas été surprise de découvrir une deuxième partie qui me tenait beaucoup plus en haleine et qui ouvrait même à de nouvelles perspectives grâce à l’arrivée de deux nouveaux visages : mon préféré qui n’est autre que John Kearns et Malachi.

Jusqu’ici l’auteur n’avait jamais réussi à me faire ressentir quelque chose pour l’un de ces personnages. Avec la personnalité très humoristique et énigmatique de Kearns et le terrible drame qui entoure Malachi, comment pouvais-je rester de glace ? C’est plutôt surprenant que mon affection se porte sur ces personnages secondaires, quand l’on est censé suivre essentiellement Will Henry qui est un jeune orphelin, mais aussi l’assistant considéré comme un véritable esclave par son maître, le docteur Warthop. J’aurais dû pouvoir m’attacher au narrateur avec un passif comme le sien, mais ça n’a pas suffi à m’attendrir. Pellinore Warthrop qui est lui aussi au centre du récit ne m’a pas plus chamboulée que ça non plus. Il m’a fait penser au célèbre savant, Victor Frankenstein, pour son côté très sombre, renfermé et son obsession pour la science, l’étrange et les monstres. Par contre, son attitude versatile et dominante envers son apprenti m’a vraiment choquée ainsi que la passivité totale de Will Henry par rapport à sa condition.

Au final, je retiendrai qu’à nouveau, ma lecture est fortement perturbée lorsque je me jette dans un roman de Rick Yancey. Des longueurs, autant qu’on en veut, une lecture en demi-teinte avec des personnages principaux qui n’arrivent décidément jamais à me séduire, mais une enquête sur la migration des anthropophages qui devient prenante ainsi qu’une traque en deuxième partie qui m’a beaucoup plu et des personnages secondaires plutôt intéressants et bien exploités. Si vous aimez les monstres, la traque et tout ce qui est sanglant, je vous invite à découvrir cette saga sans plus tarder. Par contre, si toutes ces choses vous rebutent, passer votre chemin. Pour ma part, je pense que je vais m’arrêter à ce tome-ci, mais pour une toute autre raison qui est tout simplement que le style d’écriture de l’auteur n’est pas fait pour moi.
Par le Editer
just2iine Argent
Note : 8/10
http://lire-une-passion.weebly.com/fantastiquelow-fantasy/le-monstrologue-tome-1-rick-yancey

"​En résumé, c’est un premier tome dont je ressors assez perplexe. Si l’intrigue a su me tenir en haleine, les personnages m'ont laissé un côté froid, surtout le Dr Warthrop. Néanmoins, accrochez-vous bien, car cette série promet quelques moments de douleur et de passages ensanglantés. Certaines scènes sont assez choquantes. C'est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, ça c'est sûr. Néanmoins, malgré le fait que je sois sceptique sur quelques points, l'auteur a réussi à m'intriguer et je lirai la suite avec plaisir, rien que pour avoir les réponses à mes questions."
Par le Editer
Un livre assez étrange et sanglantes où le mystère règne. L'histoire est très bien écrite, avec beaucoup de détails, mais j'ai eu du mal à suivre par moment car les chapitres sont, du coup, un peu long. Toutefois, ce fut une lecture agréable avec une intrigue assez originale même si je n'ai pas été captivé comme avec la 5e vague.
Will Henry est le seul personnage avec qui j'ai eu un semblant de connexion. Il a une relation assez bizarre avec le Dr Warthrop, qui parfois m'a révolté. J'ai bien aimé Malachi, un adolescent qui a énormément de courage. Quant à Kearns, c'est un personnage sombre et incompréhensible.
Néanmoins, Rick Yancey nous offre une histoire extravagante et quelque peu excentrique.
Par le Editer
LesManon Pas apprécié
Note : 3/10
c'est un résumé prometteur et une idée originelle plutôt intéressante, avec énormément de potentiel. Malheureusement, je n'ai pas apprécié le traitement que nous propose l'auteur et finalement, j'ai trouvé que l'intrigue n'était pas si riche pour un roman de presque 500 pages. Les personnages m'ont laissée de marbre et les scènes de description trop crues ont parfois rendu ma lecture fastidieuse et désagréable. Néanmoins, j'ai pu constater que certains lecteurs avaient adoré ce roman mais après réflexion, je pense qu'il faut vraiment être amateur du genre "épouvante gore" pour apprécier cette histoire.


Retrouvez ma chronique complète par ici : https://voyageauboutdespages.blogspot.fr/2017/03/le-monstrologue-rick-yancey.html

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.