Livres
458 364
Membres
411 585

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Mot qui arrêta la guerre



Description ajoutée par Laure17 2015-03-03T13:43:44+01:00

Résumé

Au petit matin, quand le soleil étend ses rayons, que les grues s’envolent vers le ciel et que les carpes se réveillent, le lac Yamagata est le plus bel endroit de la Terre. C’est là que Seï y trace ses plus jolies calligraphies, c’est là que son frère Shigeru y fait ses plus vivants origamis. Mais voilà que le daimyô déclare la guerre à son voisin. Tout homme âgé d’au moins seize ans sera contraint de se battre sous sa bannière. Shigeru devra partir et peut-être mourir. Le jeune Seï va alors tout tenter pour convaincre le daimyô de renoncer à cette guerre. En trois jours, il peindra trois calligraphies.

Trois mots pour arrêter la guerre, trois mots pour sauver son frère.

Afficher en entier

Classement en biblio - 28 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Nacera-Aanor 2018-09-19T09:21:43+02:00

Ce matin encore, les frères Nagato se levèrent tôt.

Plus exactement, c'est Seï, le plus jeune, qui réveilla Shigeru.

- Dépêche-toi, lui dit-il, si tu traînes, nous raterons le soleil qui étend ses rayons et les grues qui prennent leur élan vers le ciel !

Encore endormi, Shigeru attrapa quelques feuilles de papier. Seï trépignait en jouant avec son étui à pinceaux. Les deux frères se dépêchèrent. Ils n'avaient que quelques minutes pour arriver.

Essoufflés, ils s'arrêtèrent devant les rives du lac Yamagata.

Les roseaux se balançaient dans un soupir ensommeillé et les carpes ronflaient leurs bulles à la surface de l'eau.

Ils disposèrent leur matériel.

Expert en origami, Shigeru avait un doigté si précis que ses pliages semblaient réels. Toute la journée, il sculptait le papier, et s'il créait un oiseau, on s'attendait à le voir s'envoler.

Quant à Seï, malgré son jeune âge, c'est dans la calligraphie qu'il avait acquis sa renommée, et lorsqu'il dessinait un mot, la pointe de son pinceau semblait faite de poésie.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par luciemichaud 2019-01-10T19:56:18+01:00
Argent

Ce conte est merveilleux, captivant, triste ! Laissez vous tenter ! Les illustrations sont sublimes !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nacera-Aanor 2018-09-19T09:21:08+02:00
Lu aussi

Magnifiquement illustré, ce beau conte illustre l'absurdité de la guerre. Un nouvel exemple de la qualité de la collection "Soleil Flottant" de Nobi ! Nobi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaevaCerise 2017-11-08T12:22:43+01:00
Argent

J'ai trouvé touchant et magnifique ce livre illustrée. c'est un ouvrage de qualité qui interroge et touche droit au coeur.

Afficher en entier
Or

Au bord du lac Yamagata, le plus bel endroit de la Terre, vivent deux frères. L’aîné, Shigeru, fait les plus vivants des origamis. Le cadet, Sei, peint les plus belles des calligraphies. Et un jour, parce que ça recommence toujours, le seigneur de la contrée déclare la guerre à un de ses voisins. Tout homme âgé d’au moins seize ans est contraint d’aller se battre sous sa bannière : Shigeru devra partir et peut-être mourir. Les deux frères n’ont plus que trois jours devant eux. Shigeru cherchera à plier mille grues, Sei peindra trois mots.

En ces temps troublés, ce livre est une bouffée d’air, parce qu’il a posé des mots sur le sentiment de vide qui me bloque depuis plusieurs semaines. J’ai été vraiment émue par cette lecture, assez rapide au final car le texte est court, mais je l’ai relu de nombreuses fois depuis. J’ai même le poster sur l’un de mes murs maintenant !

Le mot qui arrêta la guerre fonctionne par doubles pages, le texte incrusté là où il ne gênera pas le dessin. Dès la première page, le lac Yamagata semble vraiment être le plus bel endroit sur Terre, et les deux frères sont vraiment attachants. Si le graphisme manga des personnages peut embêter certains, il apporte pour moi une touche de moderne au milieu des décors classiques, telles des estampes aux couleurs et au dessin très doux, presque tendres, et donne du relief. Chaque double page donne un nouveau décor, parfois sans personnage humain, car la nature est un personnage à elle toute seule.

Si je savais comment tout allait forcément finir rien qu’avec le titre, la révélation du fameux mot m’a tiré des larmes. Et rire en même temps. Si comme moi vous aimez l’espoir, sous toutes ses formes, Le mot qui arrêta la guerre vous plaira. Sous la forme d’un conte, comme toutes les histoires de ce genre il y a une morale : elle est certes très simple et déjà rabâchée, car logique, imparable, et toujours oubliée. Elle est également pleine d’innocence, ce que nous avons aujourd’hui tous un peu perdu.

http://www.latheierelitteraire.com/#!Le-mot-qui-arrêta-la-guerre-Audrey-Alwett-Ein-Lee/cu6k/566a03ab0cf2bbe8cab41b13

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cassis81700 2015-04-23T22:15:00+02:00
Or

Un magnifique album avec de superbes illustrations. Ça faisait un moment que je cherchais uns des contes de nobi!nobi! et dès que j'ai vu celui-là je me suis aussitôt jeté sur lui. Et d'ailleurs je ne le regrette pas du tout, et la qualité de l'ouvrage me donne d'autant plus envie d'en acheter d'autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiyuNeko 2015-03-21T22:27:31+01:00
Diamant

J'ai craqué ! Cette magnifique couverture me fait envie depuis des jours et des jours... Alors quand je l'ai vu au Salon du Livre, avec le Shikishi et le poster, et en plus en avant-première, j'ai sauté sur l'occasion *w* J'aime bien lire des albums mais je n'en achète jamais (sauf pour offrir). Le mot qui arrêta la guerre est donc une exception que je suis contente d'avoir achetée :D

Au premier abord, on retient la beauté des graphismes. C'est ce qui m'a avant tout séduite dans cet album. Puis quand on se penche sur l'histoire, on voit que celle-ci fait honneur à la beauté visuelle de l'album.

Seï et Shigeru sont deux frères qui aiment admirer la beauté du lac Yamagata et s'en inspirer pour créer : l'un est habile pour moduler le papier, et l'autre manie les pinceaux à la perfection. Seulement, leur quotidien va vite être chamboulé par une terrible annonce : le Daimyô veut entrer en guerre et Shigeru doit rejoindre son armée dans trois jours. Plus qu'une solution : plier mille grues en trois jours afin de voir le souhait d'arrêter la guerre s'exaucer. Seulement, trois jours, c'est très court... Quels mots Seï va-t-il utiliser pour permettre à Shigeru de rester avec lui ? Et Shigeru arrivera-t-il à plier 1 000 grues ?

Voilà, c'est beau, c'est poétique et surtout très artistique. L'ouvrage est superbe, on a même droit aux coulisses de sa création. On est ici dans le Japon médiéval, et on voit que rien n'a été laissé au hasard "la calligraphie japonaise a cela de fabuleux qu'elle superpose l'art au mot". Cet album ne peut que plaire aux amoureux du Japon.

Bon allez, je reviens sur les graphismes. Je l'ai dit et je le redis, les graphismes sont magnifiques. Les dessins sont beaux, le chara-design des personnages est vraiment bien recherché, et surtout, la mise en couleur est juste magistrale ! Je passe bien cinq minutes à contempler chacune des pages, tellement je ne veux rater aucun détail.

Bon après, j'ai quand même des choses à redire sur certains passages que je trouve un peu gros (comme les réactions suscitées par les mots), mais bon, nous sommes dans un album donc au final, ça ne choque pas tant que ça :) Un joli coup de cœur pour moi.

Les éditions Nobi Nobi ! nous font passer un joli message à travers ce livre. Comme le Daimyô, j'ai moi aussi était séduite par les mots de Seï, dont le dernier m'a particulièrement touchée, parce que moi aussi, je me pose la même question ! Les thèmes de la paix et de la liberté d'expression sont très présents et contribuent à cette sensation d'apaisement que j'ai eu pendant ma lecture.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Mot qui arrêta la guerre

  • France : 2015-03-12 (Français)

Activité récente

Yuzune l'ajoute dans sa biblio or
2016-03-25T15:03:18+01:00

Les chiffres

Lecteurs 28
Commentaires 6
Extraits 2
Evaluations 9
Note globale 9.44 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode