Livres
421 545
Membres
338 190

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Mur



Description ajoutée par Lilou 2009-11-04T21:29:46+01:00

Résumé

'Le mur' est l'un des tournants de la pensée sartrienne. La guerre a rappelé l'individualiste à la raison et l'a fait prendre conscience du politique. 'Huis clos' rendait compte de l'égoïsme à travers un enfermement finalement stérile. 'Le mur' est la métaphore d'un emprisonnement constructif et c'est du même coup le point de départ d'une nouvelle conception de l'altérité sartrienne.

Afficher en entier

Classement en biblio - 161 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par DML12 2015-01-03T12:54:55+01:00

" Je n'aimais plus Ramon Gris. Mon amitié pour lui était morte un peu avant l'aube en même temps que mon amour pour Concha, en même temps que mon désir de vivre. Sans doute, je l'estimais toujours; c'était un dur. Mais ça n'était pas pour cette raison que j'acceptais de mourir à sa place; sa vie n'avait pas plus de valeur que la mienne; aucune vie nantais de valeur. On allait coller un homme contre un mur et lui tirer dessus jusqu'à ce qu'il en crève : que ce fut moi ou Gris ou un autre c'était pareil. "

P.65,

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mayoune 2018-03-02T19:43:56+01:00
Bronze

Les premiers écrits de Sartre que j'ai lu. La première nouvelle est vraiment marquante, et les autres sont tout aussi intéressantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elfebouquine 2018-01-30T12:08:18+01:00
Lu aussi

Difficile de donné son avis sur un recueil de nouvelle, j'ai été choqué voir détasbilisé par certaine tandis que d'autre m'ont consterné ! J'ai de loin préféré la première nouvelle qui parle de la peine de mort, c'était passionnant et effrayant de voir à quel point Sartre est capable de retranscrire et de nous faire ressentir ce que vit un condamné au peloton d’exécution. J'admire sa plume car même si c'est un auteur classique, à aucun moment je me suis ennuyé et cela même lorsque je n'aimais pas le sujet traité dans une nouvelle. Par ailleurs certains passage m'ont dérangé, ça doit sans doute faire partie du style de Sartre d'aborder des thème un peu sale et il le fait sans aucune gêne, ni aucune retenu. Je conseillerai vraiment de lire au moins la première nouvelle car elle vaut la peine de s'y intéresser.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CodeSecret148 2017-06-27T22:38:47+02:00
Or

Superbe composition d'un auteur sans pareille qui fouille dans les tréfonds des recoins humains ! Ces courtes histoires touchent beaucoup car elles explorent des cas extrêmes, donnant à vois les réactions du comportement lambda face à l'absurdité d'un monde où l'homme semble un pion sur un damier. La concentration des émotions tend aussi bien le lecteur. Un souvenir qui m'est resté gravé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lyrra 2015-07-23T14:15:55+02:00
Argent

Un très bon roman qui regroupe de belles nouvelles. J'ai beaucoup aimé les morales de chacunes d'elles ainsi que l'action.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mr-moustache 2015-04-20T19:56:49+02:00
Bronze

Mon premier roman de Sartre, je pense que je vais continuer sans m'arrêter entre temps!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par legolas 2015-02-15T12:41:50+01:00
Or

Dans L'être et le néant, Sartre disait : "L'homme est une passion inutile". Les cinq nouvelles contenus dans Le mur nous murmurent doucement : Et leurs actions aussi...

Cinq nouvelles très différentes dans leur thème, longueur, construction, mais qui se rejoignent sur de nombreux thème : la possibilité d'un néant, la complexité de la sexualité, la passivité, la schizophrénie, et bien sûr la mort, magnifiquement illustrée dans la première nouvelle qui donne son nom au recueil. Ce sont ici de nombreuses questions philosophiques qui sont soulevées et qui défilent sous les yeux souvent absents des personnages. Ces brefs récits m'ont surpris par leur audace, ou du moins par leur originalité : je voyais en Sartre un auteur plus classique et conventionnel (j'entends déjà les hurlements indignés de ses fans...).

Le mur, première nouvelle, raconte la dernière nuit de trois condamnés à mort d'une manière telle qu'on en a jamais vu. Avec des sens exacerbés et des descriptions impudiques, l'auteur se place dans la tête de Steinbock qui voit tout ce qui l'entoure perdre son sens et sa matérialité. Est soulevée dans cette nouvelle, ainsi que dans la dernière, la question de l'identité, de façon magistrale. Puisque Steinbock est déjà mort, tout ce qui l'entoure perd son authenticité et peu à peu s'efface, ce qu'il ressent durant cette terrible nuit est pire que la torture : son âme se détache presque de son corps étranger qui lui paraît louche. L'extrait de cette nouvelle présenté en tant que résumé du livre est également très intéressant : le commandant le regarde "d'un air étonné" comme s'il se rendait compte pour la première que ça pouvait parler et que finalement, ça c'était vivant.

C'est en réalité quelque chose de tellement complexe qu'a écrit Sartre ici qu'il est très facile de se perdre dans les nombreuses interprétations que l'on peut voir. Je ne peux malheureusement pas vous en parler, car cela concerne essentiellement les fins des nouvelles, à la fois tragiques et comiques à leur manière. On dirait que Sartre a pris une centaine de mètres de hauteur, nous a observé telle les pathétiques fourmis que nous sommes et nous a décrit avec cynisme et ironie : regardez donc un peu comme vous êtes, ce que vous m'inspirez parfois, tas de larves. Je m'emballe, certes, mais ces nouvelles n'ont tout de même rien d'optimiste. Le personnage d'Erostrate lui même l'affirme : "Les hommes, il faut les voir d'en haut", dans une nouvelle froide et désespérée retraçant le destin d'une homme faible et perdu, la meilleure à mes yeux.

En parlant de son livre : "Toutes ces fuites sont arrêtées par un mur". Rien de plus vrai. Ce mur, l'auteur ne nous ménage pas et nous l'inflige souvent de façon inattendue, au moins violente. Elles laissent parfois présager quelques suites horribles, parfois rien du tout, peut être est-ce pire. Lisez ce livre, j'espère ne pas vous avoir découragé. Il présente des nouvelles tout à fait uniques et indispensables, un pilier pour moi de la littérature du 20ème siècle. C'est quelque chose d'indescriptible, d'immense et de désespéré, de fragile et de terrible, de réaliste et d'incompréhensible. Sartre, sous nos yeux ébahis, dissèque quelques âmes complexes ou torturés (ce qui est ici la même chose) sans nous laisser porter de gants. Terrifiant et magnifique.

pour plus de chroniques: http://aristed.canalblog.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par onirisme 2015-01-12T18:21:12+01:00
Argent

Sartre met ici en scène plusieurs histoires ou chaque personnage se retrouve bloqué face à un mur, qu'il soit physique ou spirituel. Il montre à ses lecteurs qu'ils sont toujours libres de leurs choix. Cela implique que nous sommes responsables de tous nos actes. De ce fait nous créons la personnes que nous sommes. Un livre poussant à la réflexion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par eimoen 2014-06-30T14:11:10+02:00
Argent

Cela faisait longtemps que je voulais lire des oeuvres de Sartre, et celle-là a été la première. J'ai beaucoup aimé les différentes nouvelles, originales, qui relatent toutes un bout de vie avec beaucoup d'ironie. J'ai un peu moins aimé la dernière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LetoBronn 2014-01-10T22:48:39+01:00
Lu aussi

La nouvelle éponyme était très touchante, merveilleusement bien écrite et décrite, mais j'ai préféré l'Intimité, Erostrate et la Chambre, que j'ai trouvées encore plus touchantes. Et philosophiques, sans devenir incompréhensibles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leija 2013-03-02T20:32:07+01:00
Argent

Ma critique ne concerne que la nouvelle portant le titre du recueil. C'est une histoire oppressante par son ambiance. J'ai vécu avec le personnage centrale toutes ses heures d'enfermement et de pression morale. Le récit est donc très prenante, sans compter que la fin vous laisse sans voix.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 161
Commentaires 12
Extraits 45
Evaluations 28
Note globale 7.04 / 10

Évaluations

On en parle ici

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode