Livres
546 095
Membres
581 857

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Mystère de la chambre jaune



Description ajoutée par Caroline 2009-07-23T18:31:59+02:00

Résumé

La porte de la chambre fermée à clef "de l'intérieur", les volets de l'unique fenêtre fermés, eux aussi, "de l'intérieur", pas de cheminée...

Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson et, surtout, par où l'assassin a-t-il pu quitter la chambre jaune ?

C'est le jeune reporter Rouletabille, limier surdoué et raisonnant par "le bon bout de la raison, ce bon bout que l'on reconnait à ce que rien ne peut le faire craquer", qui va trouver la solution de cet affolant problème, au terme d'une enquête fertile en aventures et en rebondissements. Tenant en haleine le lecteur de la première à la dernière page, le Mystère de la chambre jaune est devenu un classique du roman criminel.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 789 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Nithael 2018-02-26T16:55:23+01:00

"- S'ils avaient été complices, dit Rouletabille, ils seraient arrivés débraillés, ou plutôt ils ne seraient pas arrivés du tout. Quand on se précipite dans les bras de la justice, avec sur soi tant de preuves de complicité c'est qu'on n'est pas complices. Je ne crois pas aux complices dans cette affaire.

- Alors, pourquoi étaient-ils dehors à minuit ? Qu'ils le disent ! ...

- Ils ont certainement un intérêt à se taire. Il s'agit de savoir lequel ... Même s'ils ne sont pas complices, cela peut avoir quelque importance. Tout est important de ce qui se passe dans une nuit pareille ..."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

un policier extrèmement bien réussit. La fin nous stupéfait totalement car au cours de l'histoire, on se fait de nombreuses hypothèses, toutes fausses. Le jeune journaliste paraît par moment un peu trop sûr de lui mais on s'attache vite au personnage qui est sympatique.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par ilEtaitUneFoisLulu 2018-11-20T12:25:55+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par RazKiss 2021-03-25T22:56:35+01:00
Lu aussi

Une jeune femme est victime d'une tentative d'assassinat alors qu'elle se trouve dans une chambre totalement close. Comment l'agresseur a-t-il bien pu pénétrer dans la pièce sans être aperçu ? Et surtout, comment a-t-il pu sortir de là alors que tout était fermé de l'intérieur ? Pourquoi a-t-on l'impression que certains proches de la victime dissimulent des informations importantes ? La jeune femme a-t-elle pu voir son agresseur et discuter avec lui avant le passage à l'acte ? Un jeune reporter surnommé Rouletabille va tenter de percer le mystère...

Je pense que ce n'était pas la meilleure période pour lire ce livre. J'ai trouvé que les personnages manquaient cruellement de profondeur. Le lecteur ne partage pas leurs pensées et ne sait rien de leur passé, il est donc difficile de s'attacher à eux. L'accent est surtout mis sur l'énigme et le suspense. Le lecteur peut prendre connaissance de plans, d'extraits de journaux, de bouts de conversation, de plein d'éléments pour mener l'enquête en parallèle de Rouletabille. L'histoire est très intrigante mais, malheureusement, j'avais envie de m'immerger dans un univers et de fusionner avec les personnages. Or, ce n'est absolument pas le but de ce roman. Rouletabille garde ses secrets pour lui et sa suffisance peut parfois énerver. Il me fait penser à Tintin, en moins sympathique. Je suis donc passée à côté de ce huis-clos dont le dénouement est impossible à deviner.

Je suis un peu déçue mais ce n'est pas la faute de ce roman, un grand classique du genre. C'est juste que mes attentes à ce moment-là étaient fort éloignées de ce que ce livre peut offrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mava-chan 2021-03-21T18:53:49+01:00
Or

Impossible de lâcher ce bouquin ! Malheureusement pour moi, je ne raisonne pas toujours par le bon bout de la raison mais qu'à cela ne tienne ! un homme avisé en vaut deux.

J'ai adoré la narration avec les différents inserts de compte-rendus et autres conversations rapportées. Le récit n'en paraît que plus "authentique".

En bref, mon exemplaire va rejoindre une place de choix dans ma bibliothèque.

Aucun rapport avec l'histoire en elle-même mais l'écriture datée a mis en lumières certaines tournures de phrase de la langue française que j'aurais été bien incapable d'expliquer jusque là...

Afficher en entier
Bronze

J'attendais beaucoup de ce roman policier, souvent comparé à l'oeuvre d'Agatha Christie, autrice connue pour ses intrigues bien ficelées et sa maîtrise du huis-clos. Et sur ce point, Le mystère de la chambre jaune est tout aussi bien imaginé. Comment l'agresseur a t-il bien pu pénétrer dans la chambre jaune, dont toutes les ouvertures sont fermées ? J'ai été fort surprise par la révélation finale qui est absolument inattendue.

Cependant, je ne dirais pas que Le mystère de la chambre jaune a été une excellente lecture car il y a beaucoup de "mais". D'une part, je trouve que le style d'écriture a beaucoup vieilli et rend vite la lecture laborieuse surtout dans les passages les plus complexes. Le roman est très descriptif et j'ai très vite constaté que le lecteur est relégué au rang d'observateur. On ne se sent pas impliqué au côté de Rouletabille…

… ce qui pourrait aussi venir de la personnalité de ce dernier. Il m'est clairement sorti par les trous de nez pendant toute ma lecture avec son attitude supérieure et condescendante. Honnêtement, ce genre de personnages qui se croient parfaits, alors qu'ils se contentent juste de se comporter comme des paons fiers d'eux-mêmes, c'est un grand NON.

Pour conclure, je ne peux pas remettre l'importance du Mystère de la chambre jaune dans la littérature française ni sa conclusion habile, mais il est clair que je ne m'imposerai pas de lire d'autres aventures de Rouletabille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carine28 2021-03-16T23:43:27+01:00
Argent

Après avoir abandonné une lecture qui ne m’a pas embarqué (au contraire), j’ai choisi d’attaquer un classique pour la LC de mars. Et, malgré mes craintes de ne pas apprécier le style d’écriture, j’ai mené l’enquête (mais j’ai échoué à trouver le coupable).

Rouletabille est un personnage intéressant. Le style d’écriture de Gaston Leroux est légèrement perturbant (je ne suis pas habituée aux lectures classiques) mais on fini par si habituer. J’ai d’autres livres de cette série, je les lirai sûrement .

Afficher en entier
Bronze

Un classique du roman policier de 1908 où l'on fait connaissance de Rouletabille (héro de Gaston Leroux) que nous aurons l'occasion de retrouver dans plusieurs aventures.

A signaler que concernant les éditions Gallimard, collection Folio Junior, les illustrations (hors couverture) sont réalisées par Philippe Munch et c'est une véritable réussite. Des dessins superbes en noir & blanc qui ne pouvaient pas mieux convenir à cette histoire datant du début du vingtième siècle.

Je ne fais pas allusion à la couverture mais uniquement aux dessins de l'intérieur du livre.

- Brève biographie de l'illustrateur car il le mérite bien :

Philippe Munch est né à Colmar en 1959. Après l'école des arts décoratifs de Strasbourg, il publie de nombreux dessins dans la presse pour enfants. Grand voyageurs, ses pérégrinations le mènent de l'Asie du Sud-Est à l'Amérique du Sud. Heureusement, il trouve encore le temps d'illustrer de nombreux livres Gallimard Jeunesse !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emrys98 2021-03-11T22:16:33+01:00
Argent

Un grand classique des romans criminels qu'il est toujours bon de connaître !

Cet ouvrage propose une enquête dans la digne lignée de ce à quoi nous ont habitué Agatha Christie, Edgard Allan Poe et Conan Doyle : un mystère en apparence insoluble, auquel un esprit particulièrement malin va apporter une réponse qui, couchée sur papier coule de source. Il y a finalement un certain paradoxe avec ces enquêtes : on n'est pas surpris d'être surpris. Au bout d'un moment, cela risque devenir quelque peu lassant mais pour l'instant je me laisse encore prendre.

Je regrette simplement que l'on n'ait pas davantage accès aux pensées de Rouletabille. On se fait mener en bateau pendant tout le roman, pour que tout soit révélé dans les cinquante dernières pages. J'aurais aimé que certaines explications du mystère soient révélées plus tôt dans l'intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemin 2021-03-11T18:50:59+01:00
Or

Excellent policier dont le seul but est de présenter l'affaire la plus insoluble tout en intégrant le lecteur de bout en bout. Et c'est réussit. Le pari est audacieux, on remarque toutefois l'un ou l'autre détails peu crédible pour le réussir, c'est la raison pour laquelle je ne lui donne pas la note maximale Spoiler(cliquez pour révéler)C'est assez étonnant que personne ne reconnaisse le visage de l'assassin plus tôt. Aussi étonnant que lorsqu'un coup de fusil est tiré dans le pavillon l'après-midi, fenêtre fermée, personne ne l'entend. Tandis que le coup de feu tiré le soir dans les même conditions est entendu par les Bernier qui braconnent, etc.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Helena2a 2021-02-06T23:01:28+01:00
Bronze

J'ai bien aimé ce roman, il nous tient en haleine jusqu'à la toute fin !

Afficher en entier
Argent

Le meilleur roman de l’écrivain à mon sens. Et qui pour le coup, a eut une très bonne adaptation cinématographique avec Pierre Arditi dans le rôle du méchant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hanayu 2020-09-15T15:30:29+02:00
Lu aussi

Mon ressenti : au début de l'ennui, ensuite de l'intérêt piqué au vif, enfin de la déception.

Pourquoi ?

L'ennui :

Les circonvolutions fumeuses sur le formidable Rouletabille valorisé que dis-je transcendé par le point de vue extérieur d'un "ami" dont l'on saura juste qu'il est de bon aloi...dure trop longtemps à mon goût.

Insister lourdement, longuement, avec plein de détours et de contours sur le mystère mystérieux si mystérieux que seul l'esprit d'un Rouletabille pouvait le démêler, pour préparer tout aussi longuement lourdement l'entrée en scène dudit Rouletabille...ça fait long feu et ça m'a fortement déplut.

Le but semble surtout être de perdre le lecteur avec tout un pataquès à rallonge et le semer pour bien garder une longueur d'avance sur lui pour la suite. Comprendre le gaver d'informations, et rajouter de la brume dessus pour l'occuper afin que l'intelligence de l'enquêteur éclairé paraisse d'autant plus lumineuse...ce qui ne fonctionne qu'à demi...n'en déplaise à l'auteur.

Le vif intérêt :

Une fois le lecteur parachuté (enfin !) au cœur de l'action, les rebondissements qui s'enchainent et surtout les pièces qui s'emboitent sont plaisantes à découvrir et à anticiper. Car oui malgré les fausses pistes l'on s'amuse beaucoup à ne pas se laisser piéger et l'on devine bel et bien certaines des ramifications de l'intrigue assez aisément. (Normal quand l'on lit de nombreux policiers.)

La déception :

L'on rejoue à nouveau l'attente pour faire monter la sauce. Au lieu d'une excitation contenue il est plutôt agaçant de devoir à nouveau courir après Rouletabille. Car il est seul (encore et toujours) qui a le droit de révéler l'ensemble du chmilblik (sous-entendu le seul aussi qui a un cerveau...ça fait grincer des dents non ?!).

On poireaute donc après une ellipse de 2 mois qui ont permis à ce jeune homme de voyager...certes en quête de vérité mais tout de même.

Pour "l'inexplicable" chambre jaune j'avais deviné le côté "inextricable".

Pour la résolution totale j'avais bien un doute sur la vertue...cependant qu'on nous sorte à ce point un personnage d'un chapeau magique pour expliquer le rocambolesque c'est assez grossier pour le lecteur je trouve ! Puisque bien évidemment il ne lui est pas possible d'agencer un puzzle dont on lui cache des pièces...quand au prétexte...ridicule !!

D'ailleurs la dernière pièce cousu de fil blanc existe notamment pour que ce "fantastique limier" connaisse d'autres aventures...mais navrée cela ne me donne pas envie de les lire.

Décidément non je n'adhére pas...même les extraits soit-disant issus de son journal (j'en attendais beaucoup) ne semble pas l'être tellement leur introduction est mal amené. Au final on ne sait RIEN du héros alors que c'est ce qui aurait donné une dimension empathique. Seule évocation privée "le parfum de la dame en noire". (Et l'on en saura rien de plus.)

Concernant les mots "assassin" et "assassinat"...la définition devait être différente avant...car pour moi il ne s'applique qu'en cas de réussite, et que donc la victime est morte et non pas victime de tentatives contre sa vie...ça rajoute plusieurs fois des doutes quant au sort de Melle Mathilde !! ^^

Certitude : J'aurais plus de plaisir à regarder un film issu de ce scénario qu'à avoir lu cette version papier originale...et oui c'est un comble !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Mystère de la chambre jaune

  • France : 1907-11-30 (Français)
  • France : 2003-04-23 - Poche (Français)

Activité récente

Heldron l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-09T13:21:05+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1789
Commentaires 239
extraits 50
Evaluations 424
Note globale 7.49 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode