Livres
461 603
Membres
418 156

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le mystère de la crypte ensorcelée



Description ajoutée par x-Key 2013-02-15T13:20:25+01:00

Résumé

Que des pensionnaires d'une très bourgeoise institution de jeunes filles disparaissent nuitamment du dortoir pourtant fermé à clé, au grand étonnement de la mère supérieure, et qu'on perde leurs traces à l'entrée de la chapelle, pour les voir reparaître quelques jours plus tard sans aucun souvenir de ce qui s'est passé entre-temps; que, de surcroît, chacune de ces disparitions s'accompagne du surgissement d'un cadavre d'homme — voilà de quoi faire un roman policier.

Que le détective chargé de l'enquête ait été tout exprès sorti d'un hôpital où il était interné et qu'il s'agisse d'un fou très logique, mais qui porte sur le monde un regard toujours un peu décalé et qui, de plus, est grand amateur de rhétorique ronflante dont s'enchante la société espagnole — voilà qui déplace ironiquement l'histoire et en redouble l'incongruité.

Que le cadre de ces deux journées soit la Barcelone de l'après-franquisme, où le monde de petites fripouilles et de prostitution qui est le milieu naturel du détective-narrateur répond au monde policé et encore bien plus crapuleux de la bourgeoisie d'affaires — voilà qui donne au livre la dimension d'un constat social.

Pour tout dire, ce que Mendoza reprend, avec une cocasserie que n'effraie pas la cruauté, c'est la tradition du picaresque.

Afficher en entier

Classement en biblio - 29 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2013-02-15T16:03:45+01:00

Ils se mirent en route sans même me donner la possibilité de réunir mes maigres effets personnels, ce qui d'ailleurs n'impliquaient pas une grande perte et, pis encore, sans me laisser le temps de me doucher, ce qui fit que la puanteur de mes émanations imprégna vite l'intérieur de la voiture-patrouille qui, à coups de klaxon, aux hurlements de sa sirène et en brinquebalant, nous conduisit en un peu plus d'une heure au centre de la ville; et donc à la fin de ce chapitre.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

Il y a six ans de cela, une jeune pensionnaire de 14 ans disparaissait du collège des Soeurs Lazaristes, comme évaporée au beau milieu de la nuit... pour réapparaître, comme par magie, le lendemain. Mais voilà que six ans après, la scène se répète, une autre fille disparaît...

Le commissaire Florès propose un marché à un jeune garçon qu'il vient tout juste de faire sortir de l'asile, après 5 années d'enfermement : résoudre l'enquête en échange de sa liberté, voilà un deal qui ne se refuse pas.

L'auteur nous entraîne dans une aventure extravagante et rocambolesque, un épisode mouvementé et plein d'imprévus. Pour mener au mieux cette enquête, il choisit de donner la parole à un protagoniste sans nom ni prénom, un garçon à la forte personnalité... Un personnage qui n'a pas froid aux yeux, beau parleur et débordant d'imagination. Ce dernier aura tous les culots, gardera la tête froide en toute circonstance, s'adaptera à tous les milieux et toutes les situations tel un caméléon se camouflant pour se confondre au terrain ambiant.

Eduardo Mendoza maîtrise l'art de la description et de la comparaison, peignant des portraits plus vrais que nature. Il use et abuse d'une arme redoutable mais ô combien efficace : l'humour, toujours l'humour et encore l'humour, un humour parfois décalé mais qui lui permet de "faire passer" des idées dans un contexte d'après-franquisme.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Même si l’intrigue est un peu mince, le récit fait par ce narrateur anonyme est fort sympathique. L’humour – souvent décalé - est toujours bien présent et habille cette description de la société espagnole.

Afficher en entier
Pas apprécié

Un roman auquel je ne suis pas arrivée à m'intéresser. L'auteur est trop brouillon et l'histoire part dans tous les sens ce qui est dommage car l'intrigue sur la quatrième de couverture avait l'air intéressante.

Afficher en entier
Argent

Lu pour le plaisir, j'ai parfois eu dû mal à comprendre, mais finalement, c'est pas si mal.

J'ai bien aimé le héros qui se déguise plus ou moins, très très comique et amusant, mais toujours avec un tic. Sa vision du monde était assez intéressante à voir, même si, pour un détail, il me fait un peu peur. J'aurais espéré pour lui une meilleure fin, mais je vais l'espérer dans mes rêves.

J'aime bien aussi le docteur qui me semble sympa. Le commisaire aussi, mais quelque chose me dit qu'il n'est pas aussi sympa que je le sens.

Je ne sais pas si je vais tenter de le relire en espagnol pour voir, mais c'est un livre qu'on pourrait bien lire, même si pas trop jeune si on veut mon avis.

Afficher en entier
Bronze

J'ai du lire ce livre pour le cours d'espagnol. J'avais beaucoup apprécié !

Afficher en entier
Bronze

Il y a six ans de cela, une jeune pensionnaire de 14 ans disparaissait du collège des Soeurs Lazaristes, comme évaporée au beau milieu de la nuit... pour réapparaître, comme par magie, le lendemain. Mais voilà que six ans après, la scène se répète, une autre fille disparaît...

Le commissaire Florès propose un marché à un jeune garçon qu'il vient tout juste de faire sortir de l'asile, après 5 années d'enfermement : résoudre l'enquête en échange de sa liberté, voilà un deal qui ne se refuse pas.

L'auteur nous entraîne dans une aventure extravagante et rocambolesque, un épisode mouvementé et plein d'imprévus. Pour mener au mieux cette enquête, il choisit de donner la parole à un protagoniste sans nom ni prénom, un garçon à la forte personnalité... Un personnage qui n'a pas froid aux yeux, beau parleur et débordant d'imagination. Ce dernier aura tous les culots, gardera la tête froide en toute circonstance, s'adaptera à tous les milieux et toutes les situations tel un caméléon se camouflant pour se confondre au terrain ambiant.

Eduardo Mendoza maîtrise l'art de la description et de la comparaison, peignant des portraits plus vrais que nature. Il use et abuse d'une arme redoutable mais ô combien efficace : l'humour, toujours l'humour et encore l'humour, un humour parfois décalé mais qui lui permet de "faire passer" des idées dans un contexte d'après-franquisme.

Afficher en entier

Date de sortie

Le mystère de la crypte ensorcelée

  • France : 1982-01-01 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 29
Commentaires 5
Extraits 3
Evaluations 9
Note globale 6.44 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • El Misterio de la cripta embrujada - Espagnol

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode